A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 26 Avr 2017 3:08

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 26 Déc 2016 19:07 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4304
Localisation : Allemagne
L'armée française avait durant la guerre froide ( et peut-être toujours à présent) du gazole supportant le -20°, je crois. Sinon, il fallait ajouter une proportion d'essence dans le réservoir si la température baissait encore, ce qui arrivait parfois mais rarement en Allemagne.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Déc 2016 21:43 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Août 2014 10:25
Message(s) : 96
Faget a écrit :
L'armée française avait durant la guerre froide ( et peut-être toujours à présent) du gazole supportant le -20°, je crois. Sinon, il fallait ajouter une proportion d'essence dans le réservoir si la température baissait encore, ce qui arrivait parfois mais rarement en Allemagne.

Le manuel du T-34 (traduction en anglais http://www.allworldwars.com/T-34%20Tank ... anual.html) indique qu'on doit utiliser du "gasoil" d'été au-dessus de 5°C et du "gasoil" d'hiver en-dessous, et qu'il faut ajouter à celui-ci 10% de "tractor kerosene" de -20°C à -30°C, 25% de "kerosine" de -30°C à -35°C et 70% de "kerosine" de -35°C à -50°C. S'agit-il d'essence ou vraiment de kérosène?
Bien à vous

_________________
Quaerendo invenietis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Déc 2016 22:31 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4014
Localisation : Bourges, Berry, France
Contrairement à une image d'Epinal fortement ancrée, les Soviétiques souffrirent presque autant du froid à l'automne 1941 et l'hiver qui le suivit que les Allemands. Les témoignages sont nombreux de soldats soviétiques morts de froid ou souffrant de gelures graves des membres inférieurs ou supérieurs. Même s'il se révéla mieux adapté* aux conditions dantesques qui étaient celles du théâtre d'opérations soviétique à cette époque, rien ne dit que le T-34 n'en souffrit pas. Le contraire serait même étonnant.
De plus, il ne constituait pas les plus gros bataillons des blindés soviétiques devant Moscou, ceux-ci comprenant, à côté des T-60, KV-1 et de plus rares survivants des autres types aux carnages de l'été, un large contingent de chars anglais peut-être encore moins indiqués que les allemands pour évoluer dans ces conditions.

* Essentiellement en raison d'une chaîne cinématique plus robuste et de chenilles très larges offrant une pression au sol moindre donc de meilleures capacités tout terrain.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Déc 2016 22:59 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1141
Localisation : Belgique
En cherchant un peu, j'ai quand même retrouvé un véhicule blindé allemand utilisant un moteur diesel : le Sdkfz 234, décliné en plusieurs versions....
Dont le SdKfz 234/2 Puma, équipé d'un canon antichar de 50 mm.
A pleine vitesse, sur route, le fier engin pouvait filer (selon les sources) jusqu'à 80 ou 90 km/h !
Quand je vois la direction prise par les Français pour certains de leurs véhicules blindés, après la guerre, je me demande s'il ne faut pas y voir une source d'inspiration ! ;)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sdkfz_234
https://en.wikipedia.org/wiki/SdKfz_234
http://www.tanks-encyclopedia.com/ww2/n ... 4_Puma.php


Image

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Déc 2016 23:35 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 05 Août 2006 20:07
Message(s) : 2225
CEN_EMB a écrit :
un large contingent de chars anglais peut-être encore moins indiqués que les allemands pour évoluer dans ces conditions.
Pour l'anecdote, Victor Souvarov (Vladimir Rezun) fait une allusion dans Les libérateurs à des chars Churchill dont on avait amélioré la tenue sur neige en ajoutant des ferrures aux chenilles (et on avait fait un jeu de mot, qui aurait plu à Staline, sur "ferrer Churchill", sachant que "ferrer" a aussi le sens de "donner un coup de pied au derrière" en russe). L'initiative individuelle avait aussi son rôle (voir le bricolage qui a permis aux Sherman de percer les haies en Normandie).

_________________
"Sire, le désir de perfection est une des pires maladies qui puissent affecter l'esprit humain" (discours du sénateur de service à Napoléon Ier le jour de son sacre). "Je ne crois pas au bien, je crois à la bonté" (Vassili Grossman).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Déc 2016 23:56 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4014
Localisation : Bourges, Berry, France
Moui, je me rappelle surtout qu'à cette époque (1941-1942, cela ne comprend donc pas les "Churchill" plus tardifs), les équipages soviétiques n'aimaient pas du tout les engins britanniques, qu'ils considéraient lents, peu manoeuvrables, manquant de rusticité et trop faiblement armés.

Attention, Rezun est une source à manier avec d'infinies précautions.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Déc 2016 11:39 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 20 Août 2010 13:58
Message(s) : 507
Jean R a écrit :
Pour l'anecdote, Victor Souvarov (Vladimir Rezun) fait une allusion dans Les libérateurs à des chars Churchill dont on avait amélioré la tenue sur neige en ajoutant des ferrures aux chenilles (et on avait fait un jeu de mot, qui aurait plu à Staline, sur "ferrer Churchill", sachant que "ferrer" a aussi le sens de "donner un coup de pied au derrière" en russe). L'initiative individuelle avait aussi son rôle (voir le bricolage qui a permis aux Sherman de percer les haies en Normandie).


Les Soviétiques ont procédé aux mêmes modifications sur les chenilles des M4 Sherman livrés au titre du prêt-bail. Ces chars avaient des chenilles en caoutchouc et exerçaient une pression au sol inférieure à celle des autres chars en service sur le front russe (Jean Lopez cite un tankiste soviétique du 1er Bataillon de la 233è Brigade blindée : 7 031 daN/m2 contre 8 134 au T-34 et 10 000 au Tigre), mais il fallait souder ou visser des crampons entre les éléments des chenilles pour empêcher le Sherman de glisser sur la glace.

Pour les chars polonais, effectivement. Le 7P est un dérivé (un des nombreux dérivés en fait) du Vickers 6-Ton britannique et les Polonais avaient remplacé son moteur originel par un Saurer Diesel. Il arrive juste après les chars japonais chronologiquement parlant.

_________________
Il faut toujours éviter de combattre des désespérés.

Extrait du Taktika de Léon VI (empereur byzantin de 886 à 911)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Déc 2016 18:42 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1141
Localisation : Belgique
J'ai retrouvé le numéro de Guerres & Histoire où se trouve le dossier " Le pétrole : l'arme noire qui a fait gagner les Alliés ".
Il s'agit du n° 9 d'octobre 2012.
Grosso modo, on y explique bien que le Reich n'a jamais vraiment eut les moyens de sa politique...
Une fois l'Europe isolée du reste du monde, les Allemands avaient assez de moyens pour survivre mais pas assez pour développer leur machine de guerre autant qu'il aurait fallu. Au contraire des Alliés qui, eux, avaient accès à des ressources pratiquement illimitées...

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 11:39 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2386
Cette situation avait été expérimentée en 1918 déjà........ en 1923 un gigantesque Kriegspiel avait eu lieu afin de déterminer la ou les fautes commises et les solutions pour y remédier....... De nombreux spécialistes civils furent consultés....... La conclusion était que dans une guerre mondiale l'Allemagne ou les "'empires centraux" ne pouvaient en aucun cas gagner....... Hitler, ce finaud, avait cru pouvoir appliquer un jeu qui lui permettrait de manger l'artichaut feuille après feuille sans avoir a affronter l'ensemble par une suite de guerres très rapides violentes et courtes si nécessaires après avoir tenté sa chance par le chantage ....... Mais L'Europe, exploitée depuis 2 000 ans est sous dotée par rapport à d'autres continents en bien des richesses naturelles, il est facile de l'étrangler si l'on domine les mers et que l'accès vers l'est est bloqué.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 17:04 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Lord Foxhole a écrit :
J'ai retrouvé le numéro de Guerres & Histoire où se trouve le dossier " Le pétrole : l'arme noire qui a fait gagner les Alliés ".
Il s'agit du n° 9 d'octobre 2012.
Grosso modo, on y explique bien que le Reich n'a jamais vraiment eut les moyens de sa politique...
Une fois l'Europe isolée du reste du monde, les Allemands avaient assez de moyens pour survivre mais pas assez pour développer leur machine de guerre autant qu'il aurait fallu. Au contraire des Alliés qui, eux, avaient accès à des ressources pratiquement illimitées...


Oui, très bon numéro d'ailleurs, très documenté. On comprend mieux, en lisant ce dossier, pourquoi les italiens avaient peu de divisions blindées ...tout simplement car, au-delà de leur production de chars limitée, leur cruel manque de pétrole, puisque dès 1940, ils dépendent presqu'exclusivement des pétroles roumains et donc des allemands, ne leur permettaient pas de développer l'arme blindée.
De même, les allemands ne pouvaient pas multiplier les divisions motoriser par manque d'essence. Leur production maximale, environ 10 millions de tonnes, en 1943 (de mémoire) les limitaient dans leurs offensives.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 17:08 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1141
Localisation : Belgique
Sir Peter a écrit :
Cette situation avait été expérimentée en 1918 déjà........ en 1923 un gigantesque Kriegspiel avait eu lieu afin de déterminer la ou les fautes commises et les solutions pour y remédier....... De nombreux spécialistes civils furent consultés....... La conclusion était que dans une guerre mondiale l'Allemagne ou les "'empires centraux" ne pouvaient en aucun cas gagner....... Hitler, ce finaud, avait cru pouvoir appliquer un jeu qui lui permettrait de manger l'artichaut feuille après feuille sans avoir a affronter l'ensemble par une suite de guerres très rapides violentes et courtes si nécessaires après avoir tenté sa chance par le chantage ....... Mais L'Europe, exploitée depuis 2 000 ans est sous dotée par rapport à d'autres continents en bien des richesses naturelles, il est facile de l'étrangler si l'on domine les mers et que l'accès vers l'est est bloqué.

Ayant vécu l'expérience de la Première Guerre mondiale, les Allemands avaient effectivement prévu le blocus économique... D'où les investissements lourds dans des usines capables de produire de l'essence synthétique à partir du charbon. Tellement lourds, en fait, qu'il fallait faire un choix : construire des installations géantes pour produire de l'essence ou utiliser les matières premières disponibles pour produire du matériel de guerre.
Faute de disposer des moyens nécessaires, le Reich a mené une guerre de pillage, raflant dans la dernière conquête tout ce qui pourrait servir pour la suivante. Le système ne pouvait fonctionner qu'un temps...

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 17:38 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
A l'image des 5 divisions blindées, dans le cadre de Barbarossa, dont l'ossature étaient des blindés tchèques fabriqués par Skoda. Comme le précise Richardot, de 10 divisions blindées en 1940, il y en avait 21 pour Barbarossa, mais ce n'est pas pour ça que le nombre de chars avait été doublé. Les allemands avaient tout simplement levé un régiment de chars aux 2, présents dans la PanzerD version campagne de France.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 17:43 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5682
Hé oui, c'était bien loin Bakou !

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 18:38 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4014
Localisation : Bourges, Berry, France
Tietie006 a écrit :
A l'image des 5 divisions blindées, dans le cadre de Barbarossa, dont l'ossature étaient des blindés tchèques fabriqués par Skoda. Comme le précise Richardot, de 10 divisions blindées en 1940, il y en avait 21 pour Barbarossa, mais ce n'est pas pour ça que le nombre de chars avait été doublé. Les allemands avaient tout simplement levé un régiment de chars aux 2, présents dans la PanzerD version campagne de France.



Vérifiez vos données : il n'y a que 17 divisions blindées pour "Barbarossa" (sur vingt existantes), et deux qui rejoindront pour "Taifun" en septembre 1941. Une sera créée le 1er novembre 1941 en Libye (21. Panzer Division), trois autres avant la fin de l'année 1941.
Sur ces 17 divisions, cinq (7., 8., 12., 19. et 20. Panzer Divisionen) comprenaient des PzKpfw 38 (t) et une (6. Panzer Division) des PzKpfw 35 (t) et ce dans des proportions comprises entre 50 et 60%.

De plus, des régiments blindés avaient effectivement été créés à l'été ou à l'automne 1940. C'est notamment le cas des régiments de chars des 12., 17., 18., 19. et 20. Panzer Divisionen. Seules les 11., 13., 14. et 16. Panzer Divisionen (ainsi que la 15. qui sert en Afrique) reçoivent un régiment blindé d'une autre division numérotée entre 1 et 10, qui ont participé à la campagne à l'ouest.

Enfin, les Allemands engagent près de 3500 chars dans "Barbarossa" alors qu'ils n'en avaient que 2600 le 10 mai 1940.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 18:53 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Je prends les données de Richardot en fait, dans son Hitler face à Staline, Belin, 2013. Mais vous êtes plus précis que lui. Le bouquin a tendance à un peu généraliser, ce n'est pas un livre super-spécialisé sur l'ordre de bataille. Mais il est très intéressant. Pour lui, ce qui fait avant tout la force de la PanzerDivisionen ce sont ses transmissions radio et il n'est pas étonnant qu'un des promoteurs de la guerre motorisée fut un officier des transmissions, Heinz Guderian.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB