Nous sommes actuellement le 16 Sep 2019 21:22

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Affectation des recrues
Message Publié : 17 Jan 2017 17:26 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2012 11:44
Message(s) : 20
Bonjour,

Je vous souhaite tout d'abord une bonne année 2017.

Je me permet d'ouvrir un sujet car je me questionne sur l'affectation des recrues au cours de cette guerre.

Au vu des innombrables tâches à accomplir au sein des armées (combat, administratifs, intendance etc...), comment se passait la répartition des hommes au moment du recrutement? Y avait-il la possibilité de choisir au moins son arme entre l'armée de terre, la marine et l'aviation ou bien était-ce imposé d'office en amont? Et ensuite pouvait-on "muter" entre les types d'unité (un fantassin devenir artilleur, conducteur de blindé, voire pilote ou marins etc...?)?

J'imagine que les pratiques devaient sûrement être très différentes selon les armées mais je me permet volontairement de rester général.

Merci d'avance :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 17 Jan 2017 17:50 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
Tout d'abord de quelle armée parlez vous :?: Chaque belligérant avait à la fois ses coutumes et sa législation.
Poster clairement est un art difficile lol

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 17 Jan 2017 17:58 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2012 11:44
Message(s) : 20
Oui en effet ce n'est pas simple d'expliciter ses interrogations, je suis d'ailleurs un peu stressé d'avoir ouvert un nouveau sujet, c'est pour dire :)

A dire vrai je n'ai pas précisé d'armée particulière car je me disais que cela pourrait-être intéressant de connaitre les différentes pratiques selon les pays ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 17 Jan 2017 18:19 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
Rassurez vous, je ne cherchez pas à vous stresser mais vous aider à formuler vos questions.
Faire un tableau des réglementations de tous les belligérants me parait un travail énorme.
En très gros, quand même, je pense qu'on restait dans son armée : terre, air, mer. Et dans la plupart des cas dans son arme : infanterie, blindés, etc...Mais il y a des exceptions, par exemple la création d'unités spéciales où on demande des volontaires : parachutistes, commandos. Parfois aussi les aléas de la guerre. J'ai connu un officier allemand de l'infanterie qui avait "hérité" de soldats venant de la Luftwaffe et qui n'en avait pas été enchanté.
Peut-être que vous aurez plus de chances avec les participants du Forum.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 17 Jan 2017 22:05 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1301
Localisation : Orne
Je ne suis pas un spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, mais je pense ne pas me tromper sur les points suivants :

En 1939, cinq millions de français furent mobilisés. Beaucoup avaient déjà accompli leur service militaire. Ceux-là avaient déjà une spécialité, laquelle déterminait leur affectation sauf s'il y avait trop d'individus dans un secteur par rapport aux besoins.

C'était presque la même chose pour ceux qui avaient déjà commencé leur service militaire lorsque la guerre a éclaté, car les choix se font assez tôt.

Pour les élèves des écoles militaires, je devine que cela se passe comme pour les étudiants de médecine et d'autres domaines, c'est-à dire que des voeux sont émis et les mieux classés sont les mieux servis.

Pour les autres, la première étape est le "conseil de révision". Il me semble, sans en être certain, que déjà à l'époque, on l'appelait communément "les trois jours". Il s'agissait d'examens médicaux, physiques et mentaux. Cela ne dure que quelques demi-journées, mais beaucoup de choix sont faits à ce moment-là. On demande aux appelés ce qu'ils souhaitent faire. Ils n'ont pas la réponse immédiatement, sauf peut-être en 1939 à cause de l'urgence de la situation. Les recruteurs affectent chaque individu à une caserne et à un type d'emploi en fonction des besoins, des demandes, et des profils.

L'étape suivante est l'arrivée des jeunes dans les casernes. Normalement, et je pense que c'était aussi le cas lors de la Seconde Guerre mondiale, chacun passe un entretien avec un officier. Celui-ci a sous les yeux le dossier de chaque appelé. Il pose des questions pour vérifier si le dossier est correct, pour évaluer lui-même l'appelé qu'il a en face de lui, pour savoir ce qu'il veut et où il pourrait convenir.

Même si les appelés étaient jeunes, ils avaient très souvent déjà commencé un métier, car on entrait tôt dans la vie active autrefois. Sauf erreur, en 1939, on avait le droit de travailler dès 13 ou 14 ans, et beaucoup le faisaient. Or le métier dans le civil est un facteur important pour le choix de l'orientation militaire. Beaucoup de métiers sont semblables, comme les mécaniciens, les cuisiniers, les infirmiers, les secrétaires, les coiffeurs, etc. Sauf si l'appelé s'y oppose fortement, il se retrouvera généralement affecté dans une spécialité proche du métier qu'il exerçait dans le civil. Pour les autres, il y a plus de hasard.

Ensuite, sauf peut-être dans le cas d'urgence de 1939, toutes les recrues reçoivent une formation militaire minimum, qu'on appelle "les classes" même s'ils sont destinés à un emploi loin des combats. Donc tout le monde apprend la discipline militaire, les grades, le maniement du fusil, fait des "manoeuvres" qui sont des séjours dans la nature, etc. Toutes les recrues peuvent se retrouver combattantes un jour ou l'autre.

A l'issue de cette formation de base qui dure plusieurs semaines, la véritable orientation s'opère. Ce n'est pas forcément ce qui était prévu lors du conseil de révision, ou lors de l'entretien d'arrivée, car les choses peuvent avoir évolué pendant "les classes".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 17 Jan 2017 22:40 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1301
Localisation : Orne
Deux liens intéressants :

* Une page d'une douzaine de paragraphes qui résume la mobilisation française de 1939.
http://delamarejean.free.fr/Service_Mil ... ale01.html

* Un forum spécialisé sur la Seconde Guerre mondiale qui a abordé le sujet de la mobilisation de 1939 :
http://deuxiemeguerremondia.forumactif. ... ation-1939


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 18 Jan 2017 8:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 461
J'ai lu que, dans la marine française, il y avait une charmante coutume qui faisait que le même appelé cumulait à la fois le rôle de clairon et celui de coiffeur. Mais je ne sais pas de quand date cette tradition.

Sur le fond, je pense que j'aurais sans doute préféré être coiffé par un coiffeur professionnel peu doué pour le clairon plutôt que l'inverse... :mrgreen:

_________________
"On peut classer les gens en trois catégories (ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter)."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 18 Jan 2017 8:25 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2852
Je ne vois pas la différence:c'était de toute manière "la boule à zéro" la tête à Toto


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 18 Jan 2017 9:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2012 11:44
Message(s) : 20
Merci pour toutes ces informations :)

C'est appréciable de constater qu'il y avait une certaine latitude dans l'affectation des recrues (au moins en France, visiblement).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 18 Jan 2017 12:25 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1301
Localisation : Orne
Certaines professions dans le civil n'ont pas d'équivalent dans l'armée, notamment, les agriculteurs et éleveurs, les instituteurs et professeurs, et les commerçants.

Les paysans, encore nombreux en 1939, sont généralement destinés au front, car ils ont l'habitude du plein air, et parce qu'ils connaissent généralement la chasse, ce qui est une qualité très appréciée. Cela dit, cela ne leur plait pas forcément d'être parfois de la chair à canon, de ne pas avoir la liberté de gérer leurs affaires comme ils le font chez eux, de devoir obéir à des chefs.

Les enseignants sont rarement affectées à la formation des recrues. L'armée se méfie de ces intellectuels. On les oriente vers les fonctions de sous-officiers, c'est-à-dire d'encadrement, mais sans avoir beaucoup d'autonomie. Leur situation n'est pas facile car ils sont entre les officiers et les soldats de 2e et 1er classe.

Les commerçants se placent parfois comme chauffeurs pour le transport des troupes, le transport du matériel, ou l'accompagnement des officiers. Certains deviennent sous-officiers. Certains sont soldats. Ils peuvent avoir du mal à trouver un emploi qui les intéresse dans l'armée.

C'est parmi ces trois catégories, paysans, enseignants, et commerçants, qu'il y a le plus de demandes d'exemption pour être réformé et retourner à la vie civile.

Les règles d'affectation que je décris ne se trouvent pas dans les textes législatifs ni dans les circulaires administratives. Ces règles découlent du bon sens. L'armée cherche à tirer profit des compétences de chacun, et inversement chaque recrue cherche à amplifier ses connaissances et son expérience dans ses domaines de prédilections, et pense à l'utilité que cela pourra avoir après la période militaire.

Je tire ces informations essentiellement de l'année que j'ai passée en tant que secrétaire au coeur d'un escadron. J'enregistrais les arrivées de nouvelles recrues. Je devais systématiquement noter, en plus des coordonnées d'un proche à prévenir en cas de problème, la profession de chacun. Je voyais ce qu'ils devenaient, sauf s'ils changeaient de caserne mais c'était rare. Donc, j'ai remarqué une forte corrélation entre la profession et le poste occupé. Les officiers venaient de temps en temps consulter le registre des appelés, ou bien ils me demandaient directement s'il y avait un appelé ayant une compétence particulière. Je me rendais compte de ceux qui se sentaient le moins bien quand je notais les absents, chaque matin, et encore plus significativement quand je recueillais les demandes d'exemption.

Par la suite, des lectures et des visionnages de films ont confirmé mes observations. Mais peut-être que je me trompe quand même sur certains points.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 18 Jan 2017 12:50 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2852
Au vu de mon expérience personnelle au moment de la "guerre" d'Algérie,j'ai plutôt tendance à dire que c'était à la" tête du client" et surtout selon l' état athlétique ,l'armée n'avait rien à faire des diplômés,même s'ils avaient suivi la pms,en tous cas l'armée de terre n'en voulait pas comme gradés,en revanche ils étaient exploités à fond quand à leurs capacités intellectuelles et comme matériel humain tout venant de seconde classe (parce qu'il n'y avait pas plus bas-sinon 3ème classe aurait encore été trop de considération n'est-ce pas Mon général,Mon colonel......Mon capitaine,sans oublier Mon Lieutenant-curé dans le civil-que je côtoyais chaque jour pour nos études et nos dossiers alors que presque chaque nuit c'était pour moi,arme à la main, garde ou patrouille...........)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 18 Jan 2017 20:01 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
[quote="Oliviert"]
Pour les autres, la première étape est le "conseil de révision". Il me semble, sans en être certain, que déjà à l'époque, on l'appelait communément "les trois jours".

Non, c'est faux pour avant 1939. Les centres de sélection furent crées par une loi du 30 novembre 1950 avec les fameux "3 jours". Cependant le mythique Conseil de révision subsistait. Je dis mythique , car à l'époque dans les classes populaires c'était un peu l'entrée dans le monde des adultes.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 18 Jan 2017 20:03 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
[ quote="Oliviert"]
Citer :
Pour les autres, la première étape est le "conseil de révision". Il me semble, sans en être certain, que déjà à l'époque, on l'appelait communément "les trois jours".


Non, c'est faux pour avant 1939. Les centres de sélection furent crées par une loi du 30 novembre 1950 avec les fameux "3 jours". Cependant le mythique Conseil de révision subsistait. Je dis mythique , car à l'époque dans les classes populaires c'était un peu l'entrée dans le monde des adultes .

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 18 Jan 2017 21:14 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 775
Merci Oliviert. Très enrichissant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affectation des recrues
Message Publié : 21 Jan 2017 9:39 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2012 11:44
Message(s) : 20
Merci beaucoup, en effet c'est très instructif.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 21 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB