A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Sep 2018 10:16

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 23 Nov 2017 23:01 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2011 13:21
Message(s) : 211
Cela vaut ce que cela vaut, mais comme me l'expliquait mon grand-père, à titre plus individuelles il y a des données qui ont une certaine importance : la demande des consommateurs étaient moins diversifiés et plus tourné vers l'essentiel. Autrement dit, de nos jours on aime voyager, jouer aux jeux-vidéos, avoir la télé dernier cris, la dernière voiture tendance, le nouveau téléphone portable et j'en passe (je caricature volontairement).
Les contemporains de 1945, venaient d'une situation où l'on s'était beaucoup privé, et même avant la guerre les individus étaient en général tournée vers une consommation utile. Mon grand-père m'expliquait que ce qui importait, c'était d'avoir des vêtements correctes et à manger, et qu'après ça on se contentait d'une petite sortie le vendredi ou le samedi soir, et qu'on en était très heureux.

Je pense que si ça peut paraitre simpliste sur le papier, avoir une mentalité où l'on est prêt à se serrer la ceinture (car les Etats Européens l'ont demandés à leur population, les tickets de rationnements ont duré longtemps après la guerre), ça joue beaucoup sur l'économie. En tout cas c'est un facteur à prendre en compte, pour comprendre pourquoi notre crise économique n'est pas aussi facilement résoluble que celle de 1945.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Nov 2017 2:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 491
Et nous sommes passés à côté d'un sujet essentiel: comment parler du rétablissement de l'économie de l'après-guerre sans citer le mot de "baby-boom"? :rool: :?:

Des millions d'enfants qui vont changer de taille de chaussure tous les 6 mois, de vêtements tous les ans, manger des céréales et même de la viande, lire et écrire sur du papier, partir en vacances avec leurs parents... Sans rien produire par eux-mêmes avant une vingtaine d'années! Une vraie bénédiction pour les forces de production en présence à ce moment là!
ça plus la reconstruction, il y a plus de travail qu'il n'en faut pour faire décoller la production, l'inflation et les rentrées fiscales à toute vapeur.

En fait, le redémarrage a été bien plus lent que ce qu'il aurait du être.

Mon avis: l'incurie de nos politiques publiques sous la IVème et nos guerres décoloniales nous ont fait perdre 10 ans.
Quand on pense à la qualité de notre jeunesse française occupée en Indochine, nul doute que ces jeunes gens auraient fait de bons ouvriers, contremaîtres, maçons, ouvriers agricoles, installateurs de lignes électriques, électro-mécaniciens, conducteurs de pelleteuses, ingénieurs sur le sol métropolitain.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Nov 2017 8:22 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6773
Le baby-boom est un bon moteur en lui-même, mais on peut ajouter aussi qu'il permet la production de masse. C'est l'époque de la généralisation des usines, avec bien souvent un seul modèle par produit, ce qui permet un gain d'échelle significatif. (ceux qui ont connu les années 50 et même 60 savent qu'à l'époque on retrouvait les mêmes objets usuels dans toutes les familles.)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Nov 2017 11:28 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2011 13:21
Message(s) : 211
Pierma a écrit :
Le baby-boom est un bon moteur en lui-même, mais on peut ajouter aussi qu'il permet la production de masse. C'est l'époque de la généralisation des usines, avec bien souvent un seul modèle par produit, ce qui permet un gain d'échelle significatif. (ceux qui ont connu les années 50 et même 60 savent qu'à l'époque on retrouvait les mêmes objets usuels dans toutes les familles.)


Et pas seulement eux. :mrgreen: Je veux dire, j'ai eu un cours d'histoire culturelle et sociale, où nous avions appris que c'est vraiment à cette époque là que les objets ont tendance à s'uniformiser (on entrait dans une nouvelle ère industrielle).
Je pense que tous ces éléments (psychologique/le comportement que j'ai par exemple expliqué ; culturelle ; sociologique) explique comment on s'est relevé à long terme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Nov 2017 16:01 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2740
Le départ de la reconstruction des régions sinistrées par le conflit a été très lent,je vais dire presque à la Mao et même si la région était à l'origine bien"moderne" et industrialisée "avant guerre" comme la région où je vivais.J'ai encore devant les yeux des centaines d'hommes de tous âges parfois revêtus de guenilles, assis à même le sol du bord de rue sur une paire de vieux sacs de jute,abrités de la pluie comme ils pouvaient,ils nettoyaient des briques récupérées dans des monceaux de décombres....Des tombereaux tirés par des chevaux passaient de temps en temps pour récupérer les briques propres......Il n'y avait vers 1946 quasiment pas de pelleteuses,de grues avec moteurs à essence,quelques très rares machines fonctionnaient à la vapeur,y compris un gros rouleau compresseur pour écraser une partie des briques nettoyées pour en faire de la caillasse,base de nouvelles chaussées des camps de baraquement en bois goudronné recouvert de carton bitumè......Les premiers "surplus" bricolés venant des "stocks " américains font leur apparition en 1947 pour devenir assez abondants en 1949,époque où mon père reçoit une jeep comme voiture de fonction pour le service de reconstruction d'une raffinerie de pétrole......Avant,c'était la corvée des trajets en vélo sous la pluie glacée,la neige,les tempêtes.....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Nov 2017 16:03 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1361
Localisation : Belgique
Vézère a écrit :
Et nous sommes passés à côté d'un sujet essentiel: comment parler du rétablissement de l'économie de l'après-guerre sans citer le mot de "baby-boom"? :rool: :?:
(...)
ça plus la reconstruction, il y a plus de travail qu'il n'en faut pour faire décoller la production, l'inflation et les rentrées fiscales à toute vapeur.

Il me semble que le " baby-boom " a d'abord servi - en tous cas en France - à combler les vides dans la population causés par la guerre... Et même, d'ailleurs, les vides causés par la guerre précédente ! La période 1919-1939 n'ayant même pas complètement réparé les dégâts à ce niveau-là.

Sinon, oui, la période 1945-1955, pour toute l'Europe, est celle du plein emploi parce que pratiquement tout est à reconstruire : les ponts, les tunnels, les chemins de fer, les installations industrielles et portuaires, les logements, etc.
Bref, c'est un gigantesque chantier et donc, également, un gigantesque marché puisque l'on a besoin d'outils de toutes sortes, de machines, de matériaux de construction, de charbon, d'acier, de pétrole...

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Nov 2017 17:27 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6773
Lord Foxhole a écrit :
Sinon, oui, la période 1945-1955, pour toute l'Europe, est celle du plein emploi parce que pratiquement tout est à reconstruire : les ponts, les tunnels, les chemins de fer, les installations industrielles et portuaires, les logements, etc.
Bref, c'est un gigantesque chantier et donc, également, un gigantesque marché puisque l'on a besoin d'outils de toutes sortes, de machines, de matériaux de construction, de charbon, d'acier, de pétrole...

Cette période de reconstruction constitue la première décennie des Trente Glorieuses. Trente années de croissance et de taux de naissance élevés. Après la reconstruction, c'est l'achat par les ménages de nouveaux équipements - que leurs parents ne possédaient pas : électroménager, voiture, musique, etc.. - qui continue à nourrir la machine, sans compter que le baby-boom génère aussi des besoins de construction, d'éducation (qui se généralise) etc... Sans parler de l'évolution des modes de vie : vacances, loisirs...
Cette période de 30 ans (même si la croissance a continué ensuite) constitue une exception unique dans l'histoire économique occidentale.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Nov 2017 18:08 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1361
Localisation : Belgique
Pierma a écrit :
Cette période de 30 ans (même si la croissance a continué ensuite) constitue une exception unique dans l'histoire économique occidentale.

Unique, unique... Une petite chose est tout de même un peu intrigante : en terme de destructions et de pertes humaines, la Grande Guerre avait presque été aussi désastreuse. Entre autres, le Nord de la France et une bonne partie de la Belgique avaient été dévastées par 4 ans de guerre des tranchées. Et là aussi, les régions impliquées étaient ruinées, soit à cause des combats, soit à cause du pillage systématique des ressources disponibles par les Allemands.
Les combats n'avaient pas eut lieu en Allemagne et en Autriche, pourtant là également il y avait eut des conséquences dramatiques : lourdes pertes humaines, vie économique tournée entièrement vers l'industrie de guerre et au bord de la rupture, stocks de matières premières presque à zéro (sauf sans doute en ce qui concerne l'acier et le charbon), etc.
Bref, là également, une reconstruction de l'Europe nécessaire... Je sais bien que l'on a surnommé Les Années Folles, les années 1920. Pourtant, tout se casse la figure avec le Krach de 1929. Krach qui n'aura pas lieu en 1959.

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Nov 2017 22:58 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2740
Il faut aussi noter la catastrophe russe :non seulement les pertes de toutes natures dues à la guerre mondiale mais aussi à la révolution et la perte en capital de tous les pays par le refus de rembourser les emprunts.Cependant l'URSS continuera le développement industriel du tsarisme...Ces éléments ont sans doute aussi joué.....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2017 12:09 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 15 Oct 2017 12:10
Message(s) : 74
Oui et non,vu qu'elle était "hors circuit économique"; elle n'a été touchée que fort indirectement par la crise mondiale .
Elle vivait sur elle même essentiellement (mal mais elle "vivait" ...).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2017 18:03 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1361
Localisation : Belgique
En vadrouillant sur le Net, je m'aperçois que l'URSS aurait quand même bien remboursé (ne fut-ce que partiellement) les fournitures envoyées par les États-Unis durant la guerre... Entre autres en livrant des minerais de métaux rares.
A vérifier...

Pour le reste, l'URSS était ruinée en 1945, et on sait que les territoires " libérés" par l'Armée Rouge ont été nettoyés de ce qui pouvait être récupéré...

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2017 19:46 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6773
Lord Foxhole a écrit :
En vadrouillant sur le Net, je m'aperçois que l'URSS aurait quand même bien remboursé (ne fut-ce que partiellement) les fournitures envoyées par les États-Unis durant la guerre... Entre autres en livrant des minerais de métaux rares.
A vérifier...

Possible jusqu'en 48.
Etonnant tout de même.
Décidément Staline voulait la paix pendant qu'il mettait au pas l'Europe de l'est !

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2017 20:11 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 611
Pierma a écrit :
Lord Foxhole a écrit :
En vadrouillant sur le Net, je m'aperçois que l'URSS aurait quand même bien remboursé (ne fut-ce que partiellement) les fournitures envoyées par les États-Unis durant la guerre... Entre autres en livrant des minerais de métaux rares.
A vérifier...

Possible jusqu'en 48.
Etonnant tout de même.
Décidément Staline voulait la paix pendant qu'il mettait au pas l'Europe de l'est !


Ou alors préférait-il garder l'assurance qu'on lui prêterait encore de l'argent ou des biens si jamais il s'avérait par la suite qu'il en ait besoin.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Nov 2017 0:14 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1361
Localisation : Belgique
Pierma a écrit :
Possible jusqu'en 48.
Etonnant tout de même.
Décidément Staline voulait la paix pendant qu'il mettait au pas l'Europe de l'est !

J'ai retrouvé la trace du HMS Edinburgh, croiseur léger de Royal Navy...
Coulé le 2 mai 1942, avec un chargement d'or soviétique, envoyé en guise de paiement pour les fournitures américaines.
https://fr.wikipedia.org/wiki/HMS_Edinburgh_(16)

Citer :
Il coule avec 4,5 tonnes d'or soviétique (465 lingots représentant £1,5 million de livres sterling en 1942) pour paiement des fournitures américaines livrées par les convois alliés. L'Edinburgh a perdu lors des attaques, 56 hommes d'équipage et 2 officiers.

Apparemment, les paiements auraient eut lieu au cours de la guerre même, et peut-être pas après 1945...

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Nov 2017 0:28 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6773
Intéressant. ça prouve que - au moins pendant la guerre - Staline payait cash !

Il faut dire que ces expéditions de matériel allié étaient essentielles pour l'armée rouge.

Il serait intéressant de savoir jusqu'à quelle date Staline a continué ces paiements...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Frydman Charles et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB