A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Sep 2018 10:45

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Evacuation de Dunkerque
Message Publié : 14 Jan 2018 21:48 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Fév 2013 18:21
Message(s) : 7
Bonsoir,

Je suis actuellement en train de finaliser des recherches sur mon grand-père qui est né au début du XX è siècle. J'avais envie de lui rendre hommage en retraçant une partie de sa vie, histoire de ne pas le laisser sombrer dans le néant du temps qui passe.
Quand j'étais petite, il m' a très souvent parlé de sa vie aussi j'en connais les grandes étapes. Aujourd'hui me voilà confronté à la période de la Seconde GM. Soldat français, il fut évacué à Dunkerque. Il m'a souvent narré le désespoir des soldats français qui, selon ses dires, n'avaient qu'un couteau sur eux pour se défendre alors que les armes et munitions étaient enfermées à l'abri... L'épisode reste flou : bateau, Angleterre puis retour en France...
J'aimerais savoir s'il existe une liste des soldats évacués ? Comment savoir ce qui est réellement arrivé à mon grand-père par la suite ? Existe -t-il des archives militaires avec ce genres d'informations ?
Bien à vous.
Bonne année à tous !
Florraine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Jan 2018 22:50 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1471
Localisation : Belgique
Cher florraine,

dans le temps j'ai fait de la recherche pour les cent mille français qui sont évacués à Dunkerque... et j'ai trouvé pour le forum histoire du BBC, maintenant fermé (mais on peut le consulter encore) un essai d'un anglais sur le site d'une association anglo-française de la Manche. Un essai en détail, mais pour des autres fora plus tard quand je tappait sur ce site, le site existait encore, mais le lien ne marchait plus. Je peux chercher de nouveau...mais peut-être le site n'existe plus...le Brexit et tout ça :wink:
Mais je retiens encore que les soldats français sont acceullis avec bienviellance par la population anglaise, mais la plupart est presque immédiatement renvoyé à la France (Bretagne si je me le souviens bien) pour continuer la guerre. Certains n'ont resté qu'un seul jour sur le sol anglais.
Alors en Juin le restant était, comme soldats, pour le régime de Pétain à Vichy en effet déserteurs et pouvaient être jugés devant des tribunaux militaires...de Gaulle est même condamné à mort...et aprés Mers el Kebir...pour beaucoup l'amitié anglo-française n'était plus comme avant...

Cordialement, Paul.

PS. Et bienvenu(e) sur le forum.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Jan 2018 23:28 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1044
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
bonjour

dans quelle unité servait-il?

les soldats Français évacués, c'est à dire ceux qui ne sont ni morts sur les plages ni prisonniers pour que les Britanniques puissent filer à l'anglaise, sont renvoyés ipso facto pour la plupart sur la Normandie ou Bretagne où beaucoup seront capturés, d'autres ont pu rejoindre la moitié sud

Salutations
Loïc

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 0:11 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2742
Oui,s'il a été évacué par les britanniques, il y a des traces, en effet, l'officier en charge de l'embarquement devait recevoir de la personne en charge du groupe une liste nominative de tous les hommes à embarquer en deux exemplaires qu'il signait et dont il remettait un exemplaire au responsable après avoir conservé un exemplaire pour la Navy..... Si les Français n'avaient pas de listings, ils n'embarquaient pas..... Mais allez faire comprendre cela à l'esprit "bordélique" des Français quand les bombes tombent ici et là que les éclats pleuvent drus !( IL y a 20 ans,c'était toujours le même rituel avec des civils que je faisais voyager, sans listing remis, vous n'embarquiez pas)... Par mesure de sécurité anti accident avec les armes à feu à bord des navires, sur les quais de Douvres ou dans les trains, les hommes devaient circuler désarmés..... Beaucoup d'incompréhensions et de conflits


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 13:02 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Loïc a écrit :
bonjour

dans quelle unité servait-il?

les soldats Français évacués, c'est à dire ceux qui ne sont ni morts sur les plages ni prisonniers pour que les Britanniques puissent filer à l'anglaise, sont renvoyés ipso facto pour la plupart sur la Normandie ou Bretagne où beaucoup seront capturés, d'autres ont pu rejoindre la moitié sud

Salutations
Loïc


Il aurait été bon de compléter le message pour éviter les éventuelles polémiques futures.

Oui, les français ont été renvoyés rapidement en France, mais à la demande des autorités militaires françaises. Les anglais les ont déposés là où on leur a dit de le faire. Et effectivement, le plus grand nombre ont atterri en Normandie et en Bretagne, en vue d’une contre-attaque planifiée par l’EM de l’armée de terre, mais qui n’aurait jamais eût le début de mise en place sur le terrain.

D’après certains témoignages, il y a des navires anglais qui ont été déroutés à plusieurs reprises, parce que les allemands avançaient plus vite que prévu. Dans certains ports, à peine débarqués, les soldats désarmés ont eu la surprise de voir débarquer les allemands ravis d’une telle aubaine. Et on peut concevoir que ces soldats aient conçus une certaine amertume vers ceux qui les auraient laissés dans une telle galère. Ils en ont rendu les marins anglais responsables, mais il semble bien que les torts soient largement partagés. On peut se demander pourquoi on a débarqué ces soldats dans des zones que l'on était en train d'évacuer.

Les anglais n’ont gardé sur leur territoire que les soldats blessés, le temps de les soigner. Malgré les demandes pressantes des français de procéder à leurs rapatriements.
Après le 18 juin, les anglais et les gaullistes ont fait systématiquement la tournée des hôpitaux et des casernements pour essayer de recruter. Mais, la plupart estimaient que la guerre était finie et qu’ils devaient rentrer en France.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 17:17 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1044
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Polémique? Il y'a de la marge, ce n'est pas encore le cinéma français, la littérature spécialisée ou les manuels d'Histoire qui sont bourrés de références se donnant toujours le bon rôle et le bon côté de la cognée
selon l'ouvrage de Vendémiaire Vérités officielles Comment s’écrit l’histoire de la Seconde Guerre mondiale (J.B. Pattier) les manuels d'Histoire les plus truffés d'encensement et d'autoglorification militaires ce sont les Britanniques et les Polonais, comme illustration il revient justement sur le soi-disant miracle de Dunkerque et la propagande Churchillienne
la France étant bien entendu le pays qui a le plus subi une épuration de l'histoire militaire dans les manuels sur la SGM pire que l'ex-Allemagne nazie :rool:
la France a plus "démilitarisé" ses manuels que l'Allemagne et l'Autriche, même que la Belgique dont pourtant le rôle militaire....et je ne parle pas de l'Italie qui en est encore à des proportions stratosphériques l'aspect militaire couvrant la moitié de la SGM


Citer :
en vue d’une contre-attaque planifiée par l’EM de l’armée de terre, mais qui n’aurait jamais eût le début de mise en place sur le terrain.

?...les troupes ont été débarquées, et sont reparties au feu dans des divisions légères réorganisées, c'est à dire allégées en hommes et surtout en matériels, c'est l'épisode de la défense de la Normandie par la nouvelle 10e Armée

mais bref on attend de savoir dans quel régiment/unité a été versé cet Ancien en septembre 1939 puisque c'est l'objet du fil

Salutations
Loïc

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 17:38 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2029
Bonjour

Loïc a écrit :
les soldats Français évacués, c'est à dire ceux qui ne sont ni morts sur les plages ni prisonniers pour que les Britanniques puissent filer à l'anglaise, sont renvoyés ipso facto pour la plupart sur la Normandie ou Bretagne où beaucoup seront capturés, d'autres ont pu rejoindre la moitié sud


Et moi qui croyait que les soldats français qui arrivaient à monter sur des bateaux à Dunkerque allaient systématiquement en Angleterre ???

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 17:40 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2741
Localisation : Versailles
Hugues de Hador a écrit :
Bonjour

Loïc a écrit :
les soldats Français évacués, c'est à dire ceux qui ne sont ni morts sur les plages ni prisonniers pour que les Britanniques puissent filer à l'anglaise, sont renvoyés ipso facto pour la plupart sur la Normandie ou Bretagne où beaucoup seront capturés, d'autres ont pu rejoindre la moitié sud


Et moi qui croyait que les soldats français qui arrivaient à monter sur des bateaux à Dunkerque allaient systématiquement en Angleterre ???


Oui

ils allaient en Angleterre puis quelques jours plus tard étaient renvoyés vers Le Havre ou Cherbourg pour se battre en France. Fin mai 1940, la stratégie alliée est de fixer un front continu sur la Somme et l'Aisne. Il n'est pas question d'un armistice !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 17:53 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1361
Localisation : Belgique
Bon, jusqu'à présent, je ne suis pas parvenu à trouver une liste des évacués de Dunkerque...
Par contre, j'ai fait une découverte : les listes officielles de prisonniers de guerre français (d'après les renseignements fournis par l'Autorité militaire allemande) pour 1940 !
La première liste date du 12 août 1940... :arrow:
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34458709m/date1940

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 18:13 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1044
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
ce sont des listes mises en ligne il y'a déjà quelques années par Gallica, non exhaustives, des doublons et hélas aussi des coquilles mais on y trouve les Indiens des compagnies de muletiers de l'Armée Britannique et les Indochinois des compagnies de Travailleurs pourtant de statut civil, les allemands ont assimilé les uns et les autres à l'Armée Française

son grand-père ne peut y figurer que si il avait été fait prisonnier à Dunkerque alors qu'il a été évacué ou capturé par la suite en Normandie-Bretagne dans la première quinzaine de juin

en espérant que Florraine connaisse l'unité de son grand-père sinon c'est direction les Archives Départementales pour récupérer la fiche-matricule...

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 18:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Jerôme a écrit :
Hugues de Hador a écrit :
Bonjour

Loïc a écrit :
les soldats Français évacués, c'est à dire ceux qui ne sont ni morts sur les plages ni prisonniers pour que les Britanniques puissent filer à l'anglaise, sont renvoyés ipso facto pour la plupart sur la Normandie ou Bretagne où beaucoup seront capturés, d'autres ont pu rejoindre la moitié sud


Et moi qui croyait que les soldats français qui arrivaient à monter sur des bateaux à Dunkerque allaient systématiquement en Angleterre ???


Oui

ils allaient en Angleterre puis quelques jours plus tard étaient renvoyés vers Le Havre ou Cherbourg pour se battre en France. Fin mai 1940, la stratégie alliée est de fixer un front continu sur la Somme et l'Aisne. Il n'est pas question d'un armistice !


En effet, l’État-major espère encore stabiliser le front. De plus, il s'agit, pour un certain nombre de soldats d'active ou de soldat jeunes, donc ayant faits leurs classes il y a peu de temps. Bref, il s'agit de ce qu'il reste de la crème de l'armée française.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 18:40 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2741
Localisation : Versailles
Narduccio a écrit :

En effet, l’État-major espère encore stabiliser le front. De plus, il s'agit, pour un certain nombre de soldats d'active ou de soldat jeunes, donc ayant faits leurs classes il y a peu de temps. Bref, il s'agit de ce qu'il reste de la crème de l'armée française.


Avec une nuance : ils avaient perdu tout leur matériel lourd ! et donc retournaient au front sans artillerie, ni DCA, etc ... sauf quelques vieux canons de 75 de 1914 retrouvés dans des dépôts. De plus leur moral n'était pas forcément au plus haut !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 19:43 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5705
Localisation : Limoges
Je profite du sujet, vous savez s'il existe des listes de prisonniers français pris à Dunkerque disponibles sur le net? J'ai déjà parcouru les listes de prisonniers français fournies par les autorités allemandes disponibles sur Gallica mais elles ne les recensent pas tous.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2018 12:19 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2742
Les listes avec les noms des soldats Britanniques,Français,Belges ,Hollandais évacués de Dunkerque et arrivés en Angleterre doivent exister dans les archives à Kew mais on ne peut pas y accéder,il faut en effet pouvoir faire la preuve légale que l'on est quelqu'un de la famille.....et ça ne sera pas gratuit.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2018 15:18 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4773
Localisation : Berry
En musant sur le net, j'ai trouvé les noms des bâtiments de guerre (hors navires civils donc) qui ont été coulés lors de l'évacuation de Dunkerque (au sens large : 21 mai au 4 juin 1940) :
- le contre-torpilleur français L'Adroit, le 21 mai 1940, par un bombardier Heinkel He 111 ;
- le contre-torpilleur français Le Jaguar, le 23 mai 1940, par les vedettes lance-torpilles S-21 et S-23 ;
- le contre-torpilleur français L'Orage, le 23 mai 1940, par un bombardier ;
- le contre-torpilleur français Le Chacal, le 24 mai 1940, par un bombardier ;
- le destroyer britannique HMS Wessex, le 24 mai 1940, par un bombardier ;
- le destroyer britannique HMS Grafton, le 29 mai 1940, par le U-Boot U-62 ;
- le destroyer britannique HMS Grenade, le 29 mai 1940, par des bombardiers ;
- le destroyer britannique HMS Wakeful, le 29 mai 1940, par la vedette lance-torpilles S-30 ;
- le contre-torpilleur français La Bourrasque, le 30 mai 1940, endommagé par une mine et achevé par l'artillerie allemande ;
- le contre-torpilleur français Le Sirocco, le 31 mai 1940, par les vedettes lance-torpilles S-23 et S-26 ;
- le destroyer britannique HMS Basilisk, le 1er juin 1940, par des Junkers Ju 87 ;
- le contre-torpilleur français Le Foudroyant, le 1er juin 1940, par des bombardiers ;
- le destroyer britannique HMS Havant, le 1er juin 1940, endommagé par des bombardiers allemands, achevé par le dragueur de mines HMS Saltash après évacuation ;
- le destroyer britannique HMS Keith, le 1er juin 1940, par des bombardiers.

Soit quatorze navires de guerre de taille intermédiaire. Il faut bien sûr y rajouter ceux, plus petits (bâtiments civils transformés pour la lutte anti-sous-marine, petits vapeurs, dragueurs de mines, etc.).
C'est beaucoup, et peu à la fois. On notera que les sous-marins allemands n'ont été qu'une menace très légère, moindre même que les petites vedettes lance-torpilles, et sans comparaison aucune avec les avions de la Luftwaffe.
Quant au bilan, il est éloquent : la moitié des unités perdues sont françaises.

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB