A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 26 Sep 2018 15:51

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Camp de Saint-Médard-en-Jalles
Message Publié : 29 Jan 2018 19:15 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Jan 2018 18:19
Message(s) : 8
bonjour à tous ,

je fait partie de l'association du Patrimoine de ma ville de saint Médard en jalles , lors d'une exposition sur les camps de saint Médard en jalles , nous avons évoquer le décès de plusieurs soldats allemand du à une épidémie de dysenterie bacillaire et de typhus , en 1945 prés de 1000 soldats , je cherche des infos sur le régiment qui gardée plusieurs camps sur saint médard !! chose étonnante une plaque funéraire d'une soldas de la lutwaffe grade obgefr., j'ai retrouver d'ailleurs plusieurs mouette de patte de colt . avez vous des renseignements sur ce régiment en question ??

merci pour vos réponse .

cordialement cathars .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2018 13:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Jan 2018 18:19
Message(s) : 8
bonjour à tous ,

personnes pour une petite infos ?? :wink:

cordialement cathars


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2018 21:32 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1044
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
bonjour

que je sache ce ne sont pas des régiments entiers qui sont affectés aux camps de prisonniers, tout au plus les Compagnies de Garde de Prisonniers de Guerre de l'Axe ou des Dépôts de Prisonniers de Guerre sont les unités de garde

en occurrence pour Saint Médard en Jalles les Dépôts de Prisonniers de Guerre n°182 et 183
http://bastas.pagesperso-orange.fr/pga/ ... mps.htm#18

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2018 7:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Jan 2018 18:19
Message(s) : 8
bonjour,

merci de votre réponse , pour le dépôt 182 et 183 je suis au courant , le 183 était le Camps des annamites avec 3 bloc bien distinct le A , b , c plus l’hôpital qui était encore visible en 1960 !

pour les unités de garde , il devait bien avoir des renseignements sur leur commandement , d’après les grades retrouver sur place prés de 3000 c’était une unités de la luftwaffe ! mais aucun renseignement sur cette unités !! voir même l’hôpital , qui aurait peut-être servi pour des expériences !

l'on retrouvent d’ailleurs pas mal de décharge à ciel ouverte dans le coin , ou des boites en aluminium ont été calcinée ! et 2 endroit bien distinct sur des photo aérienne de 1960 ou l'on vois l'endroit ou à été brûler les ancien baraquement et beaucoup de veste et vareuse allemande lors de l'épidémie de typhus.

cordialement cathars


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2018 17:57 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1044
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
bonjour

j'ai franchement des difficultés à saisir vos messages,

là vous écrivez que vous connaissiez déjà ces structures

les DPG 182 et 183 sont des unités de garde de l'Armée Française, pas des unités de la luftwaffe...??? en réponse à je cherche des infos sur le régiment qui gardée plusieurs camps sur saint médard !!

euh si c'était la loufftwaffeu qui gardait des soldats français prisonniers en 1944-1946 il y'aurait comme un problème

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2018 19:38 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4812
Localisation : Allemagne
Et oui Loïc, c'est ça le Forum PH à présent :!: :mrgreen:

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2018 23:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Jan 2018 18:19
Message(s) : 8
bonsoir ,

oui les dépôts 183 et 182 était avant , des camps comme d’ailleurs les 13 camps autour de la SNPE poudrerie national .
le 183 était à l'origine le camp des Annamites équipé pour 2500 personnes , en 3 bloc le A , le B et le C . le dépôt 182 était le camp de Germinian, le Taillan-médoc aujourd’hui

la multitude de grade de la Lutwaffe des mouettes argenté de patte de Cols , plus de 3000 et de nombreux bouton en alu grenelé de vareuse allemande en quantité.
cela prouvent que les soldats de 1945 internée dans les dépôts 182 et 183 beaucoup était des soldat de la Lutwaffe , peut-être dans les dernier jours en 1945.
et que la plupart venez d'un régiment de la Lutwaffe ..

cordialement cathars


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2018 8:11 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2029
Loïc a écrit :
j'ai franchement des difficultés à saisir vos messages,


Orthographe, syntaxe, ponctuation. Messieurs les "profs" (de ce forum) : à vos copies !!! :mrgreen:

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Fév 2018 20:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1044
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
bon la troisième est la bonne

oui donc %1 :!:

il ne s'agit pas du tout une question sur le "régiment qui gardait plusieurs camps" comme il a été formulé

mais c'est exactement tout le contraire :!:

Citer :
et que la plupart venez d'un régiment de la Lutwaffe ..


d'identifier de quelles unités provenaient ces prisonniers allemands

soit dit en passant un camp de prisonniers que je sache mélange les soldats, ils ne viennent pas d'un bloc d'un seul "régiment" en régle générale

http://www.sudouest.fr/2012/12/29/le-ca ... 5-2950.php

C’est une page d’histoire méconnue qui va être ravivée. La municipalité du Taillan vient de lancer un « travail de mémoire » sur le camp de prisonniers qui fut ouvert à Germignan en 1937 pour dix années, jusqu’en 1947.

Dans la délibération du 27 novembre 2012 du Conseil municipal, il est écrit « cette action a pour objectif de garder la mémoire d’une page d’histoire locale par la pose d’une plaque et par un travail de recherche permettant la reconstitution historique de cet épisode. Des actions seront engagées auprès du public et des élèves ».
Le travail a été confié à deux élus, Angel Clavero, en charge des anciens combattants de la commune et Viviane Aleci, élue à la culture. Et à un enseignant-chercheur en sciences humaines et sociales aux facultés de Bordeaux et d’Oslo, Olivier Darrieulat.

(...)
Puis le cours de l’histoire s’inversa et les Allemands devinrent les prisonniers du camp… parfois gardés par les Sénégalais. Anecdote : les anciens prisonniers coloniaux défilèrent dans les rues de Saint-Médard après la Libération.

L’histoire se finit plus mal pour les Allemands que pour les Africains : 490 soldats du Reich défaits, prisonniers au camp de Germignan, y décédèrent en 1945, vraisemblablement d’une épidémie de typhus. On relève également dans les registres de la commune, 30 Français et 5 Italiens morts (de maladie ou de mauvaises conditions de vie ?) dans ce camp de 1942 à 1944.


pas mon domaine, je passe mon tour :rool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Fév 2018 8:32 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Jan 2018 18:19
Message(s) : 8
bonjour à tous ,

je vous remercie de vos recherches , mais je suis d'accord sur le principe de plusieurs prisonnier Allemand de différent corps d'unité , c'est fort possible .

pour l'histoire du camps de Germinian , jetait présent lors de la plaque de commémoration du camp .

pour savoir les différentes unité des soldats décédés , je vais demander à la SESMA qui à été charger de la translation des corps .... peut-être que je pourrait avoir les renseignements que je recherche .

merci quand même de votre participation .

cordialement cathars


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Fév 2018 12:01 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Jan 2018 18:19
Message(s) : 8
bonjour à tous ,

j'ai des problèmes pour retrouver le fil d'une discussion sur les compagnies de soldat allemand qui été charger de garder les camps de prisonnier en France ...

malgré les recherches je n'arrive pas à remettre la main dessus !!

merci si quelqu'un peut me redonner le lien de cette discussion sur ce forum .. merci :wink:

cordialement cathars


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Fév 2018 15:36 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1044
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
bonjour

donc en fait le "régiment qui gardait les camps sur Saint Médard" que vous recherchiez depuis le début c'était l'unité allemande de garde des prisonniers?

n'imaginez pas que ces soldats allemands, après avoir été les gardiens, puissent être d'un seul bloc en 1944-1946 tous prisonniers derrière les barbelés au même endroit

viewtopic.php?f=49&p=377673

CEN_EdG a écrit :
Pour la garde des camps de prisonniers :
Landesschützen Bataillon 690 : Saint-Médard-en-Jalles.


rien à voir à la Luftwaffe

d'ailleurs comme je le faisais remarquer ce Bataillon est dans le Périgord par la suite


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Fév 2018 16:40 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Jan 2018 18:19
Message(s) : 8
bonjour à tous ,

merci bien pour vos précision ! c'est bien ce que javait lu sur ce forum bravo , et je vois que vous maîtrisé bien le sujet ..
merci encore !

cordialement cathars


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Fév 2018 20:58 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Jan 2018 18:19
Message(s) : 8
bonsoir ,
j'ai un peut plus d'info ! Bataillon national de fusiliers 690

Numéros de poste sur le terrain à partir de 1940: Le bataillon a été annulé le 20 mars 1945 dans la vue d'ensemble de la poste.

unité Feldpostnummer
bar 32368 à 1942
de 1942 32368 A

1ère Compagnie 32895 décédé en 1942
de 1942 32368 B

2ème Compagnie 33143 né en 1942
de 1942 32368 C

3ème Compagnie 33838 décédé en 1942
de 1942 32368 D

4ème Compagnie 34258, daté de 1942
de 1942 32368 E à 42/43

5ème Compagnie 34801 né en 1942
de 1942 32368 F à 42/43

6ème Compagnie 35135 décédé en 1942
de 1942 32368 G à 42/43

Le bataillon de fusiliers 690 a été placé le 5 août 1940 dans le district militaire X. Le bataillon a été mis en place comme une surveillance de prisonnier de guerre pour 6 compagnies. Le bataillon a été déplacé après le déploiement en France. Il était subordonné au commandant militaire France. Le bataillon était utilisé dans le district administratif A. Au 8 décembre 1940, le bataillon était situé à Bordeaux. Le 2 octobre 1942, le bataillon a donné ses 1ère, 2e et 5e compagnies pour l'installation du 340e bataillon Landwehr . En 1943, le bataillon était stationné à Médard. Après l'évacuation de la France, le bataillon a été dissous le 17 décembre 1944, car on ne savait pas où il se trouvait.

Le bataillon de remplacement du Landesschützen était le bataillon de remplacement du bataillon .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB