A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 11 Déc 2017 5:03

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Rudolf Hess s'est-il suicidé ?
Message Publié : 04 Déc 2017 13:57 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Avr 2011 4:07
Message(s) : 104
Rudolf Hess s'est-il suicidé ?

Wolf Rüdiger Hess conteste la thèse du suicide.

http:....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2017 15:52 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4520
Localisation : Allemagne
Document très clair dans sa rédaction et très intéressant. La thèse d'une opération des services anglais a déjà été évoquée. Il faudrait savoir ce qu'en pensent les historiens sérieux qui connaissent bien la question. Tous les services Action du monde ont leur placard secret.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2017 16:26 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Août 2009 19:30
Message(s) : 252
Localisation : METZ
Théorie du complot, quand tu nous tiens... lol Se pose tout de même la question du mobile, à laquelle aucune réponse n'est fournie.

Vouloir assassiner Rudolf Hess n'a de sens que pour celui qui veut se faire un nom. Et dans ce cas il n'y a aucun intérêt à garder la chose secrète.

Si vraiment il était si dangereux, pourquoi attendre 1987 ?

A supposer qu'il ait des choses intéressantes à révéler (avec en plus preuves à l'appuie), l'homme était déjà considéré (à tort ou à raison) comme mentalement instable. Toutes ses assertions auraient été faciles à réfuter.

Et puis intéressantes en quoi ? On s'est remis de Mers el Kébir, des autorités françaises aidant aux déportations etc... Je ne vois pas bien ce qu'il aurait pu savoir de plus. Surtout qu'il était prisonnier depuis mai 1941 ! Il est loin d'avoir tout vu (et même avant, il n'était plus si en cours que ça).

Mais bon. Il y a des mecs, comme ça, qui n'ont pas le droit de se suicider, même en laissant une lettre à ses proches. On ne peut mourir qu'assassiné, sinon c'est de la triche.

Y en a qui ne pensent vraiment pas aux autres lol

_________________
Une fable à découvrir :
http://www.edilivre.com/doc/16397


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2017 16:29 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 15 Oct 2017 12:10
Message(s) : 50
Pour ma part,j'ai toujours pensé qu'il avait été assassiné...mais pour des raisons assez "vulgaires" :

a) il coûtait cher.
b) il créait plein d'ennuis.
c) le m² dans le secteur de la prison (qui a été rasée juste après sa mort) avait fait un sérieux "bon" .

On est loin du complot politique ...
Mais il faut bien se rendre compte de l'état de "Hess" ; quoi qu'il ait pu dire ... ça ne valait pas lourd ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2017 17:48 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Avr 2011 4:07
Message(s) : 104
Je ne peux pas faire de modification sur mon post précédent. Je crois qu'il faut supprimer le lien qui renvoie au site IHR (un site nauséabond).

C'est fait, merci de l'avoir signalé. (Site négaga.) Pierma

On peut évoquer l'opinion de Wolf Rüdiger Hess au sujet du décès de son père sans faire apparaître le lien qui renvoie à IHR.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2017 20:58 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4216
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
Victory Nelson a écrit :
Pour ma part,j'ai toujours pensé qu'il avait été assassiné...mais pour des raisons assez "vulgaires" :

a) il coûtait cher.
b) il créait plein d'ennuis.
c) le m² dans le secteur de la prison (qui a été rasée juste après sa mort) avait fait un sérieux "bon" .

On est loin du complot politique ...
Mais il faut bien se rendre compte de l'état de "Hess" ; quoi qu'il ait pu dire ... ça ne valait pas lourd ...


Vous ne trouvez vraiment pas que cela fait café du commerce, votre intervention ? Parce qu'en fait, on s'en moque un peu de ce que vous pensez. Moi, v'voyez, j'crois que ce sont les petits hommes verts qui l'ont enlevé et emmené à Rennes-le-Château.
Non, ce qui est intéressant, c'est d'appuyer vos propos sur des preuves historiques - soit primaires soit au moins évoquées dans des travaux de recherche fiables.

Sinon, on en revient au café du commerce. Je vous remets un p'tit blanc, d'ailleurs ?

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2017 21:26 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4520
Localisation : Allemagne
Il est dommage que tout le texte du fils de Rudolf Hess ait sauté d'un bloc. Il donnait des faits et des dates qui peuvent intéresser ceux qui s'intéressent à l'histoire. Quant au site IHR, je ne l'avais même pas remarqué et je ne l'ai donc pas ouvert.
Dès les années 1970, il était prévu qu'à la mort de Hess la prison de Spandau serait rasée. Encore que les soviétiques de l'époque Brejnev, voulait conserver un mémorial sur la victoire contre le nazisme avec une garde par rotation ou quadripartite. En fait c'était un prétexte pour garder un pied à Berlin Ouest au même titre que le monument aux morts soviétiques du Tiergarten et qui était une source d'enquiquinements permanents.
Ceci dit, on voit mal les secrets qu'auraient pu révéler Hess et qui auraient gênés la Couronne britannique. Hess n'était pas au secret. Chaque mois le général de la puissance qui fournissait la garde lui rendait visite, de même que les médecins militaires et il avait un aumonier militaire protestant -rien que pour lui- qui statutairement était Français et lui rendait visite régulièrement.L'un d'eux a écrit un livre d'ailleurs ( Pasteur Gabel ? ).
Cependant les faits que donnent le fils sur les circonstances de la mort de son père méritent examen

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2017 21:37 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Avr 2011 4:07
Message(s) : 104
Contrairement à WR Hess, je ne crois pas que Rudolf Hess a été assassiné. Mais je considère qu'il a eu raison de faire connaître ses doutes sur le suicide. Il est important de pouvoir s'exprimer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2017 13:47 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 514
Localisation : Gard
Aucun avis sur les causes de la mort de Hess

Mais un témoignage : hess comme tous les détenus de Spandau était protestant. Il était donc régulièrement visité par un pasteur français germanophone . En l'occurrence un Gardois

À voir ici

http://www.ina.fr/video/I08052852

Il en a tiré un livre

https://www.babelio.com/livres/Gabel-Co ... 7-1/284180


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2017 13:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4216
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
Merci pour les liens. Pour l'info, elle avait été donnée précédemment.

Faget a écrit :
Chaque mois le général de la puissance qui fournissait la garde lui rendait visite, de même que les médecins militaires et il avait un aumonier militaire protestant -rien que pour lui- qui statutairement était Français et lui rendait visite régulièrement.L'un d'eux a écrit un livre d'ailleurs ( Pasteur Gabel ? ).


CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2017 18:33 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2600
marc30 a écrit :
Aucun avis sur les causes de la mort de Hess

Mais un témoignage : hess comme tous les détenus de Spandau était protestant. Il était donc régulièrement visité par un pasteur français germanophone . En l'occurrence un Gardois


Char Marc, votre message est imprécis. Certes, le pasteur Gabel (que j'ai eu l'occasion de rencontrer il y a quelques années au Vigan) réside bien dans le Gard. Mais il n'est pas Gardois : c'est un Alsacien comme tous les aumôniers de Spandau. L'affaire vaut d'être racontée (je la tiens de sa bouche).

En 1945, les 4 puissances ont accepté la présence d'un aumônier dans cette prison. Tous les détenus étant protestants (luthériens), il fallait trouver un pasteur luthérien ...et germanophone ...
Par définition, il n'existait aucun aumônier dans l'armée rouge ...
Pas de luthérien dans l'armée britannique ...
Pas de garmanophone dans l'US Army

Restait seule en lice l'armée française qui grâce aux départements du Rhin disposait (et dispose probablement encore) de quelques aumôniers luthériens à l'aise en allemand ... C'est ainsi que l'armée française a constamment détaché à Berlin un aumônier luthérien bilingue...

Je suis convaincu (même si Gabel ne me l'a pas dit) que nous avions là (et pour pas cher) une source très précieuse d'informations sur le fonctionnement de la prison et l'état d'esprit des criminels nazis ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2017 20:05 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1565
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
Pas de germanophone dans l'US Army


Vous êtes sûr, vu le nombre d'allemands, de suisses et d'autrichiens qui ont immigré aux US ???

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2017 22:41 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1270
Localisation : Belgique
Pouzet a écrit :
Citer :
Pas de germanophone dans l'US Army

Vous êtes sûr, vu le nombre d'allemands, de suisses et d'autrichiens qui ont immigré aux US ???

Surtout que s'embarquer pour l'invasion de l'Allemagne en 1944-45 sans prévoir d'avoir des germanophones dans ses rangs, ça paraît plutôt bizarre ! :mrgreen:
Tant qu'on y est, il faudrait croire qu'aucun GI envoyé en Italie ne parlait l'Italien ?

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Déc 2017 2:44 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 333
Lord Foxhole a écrit :
Pouzet a écrit :
Citer :
Pas de germanophone dans l'US Army

Vous êtes sûr, vu le nombre d'allemands, de suisses et d'autrichiens qui ont immigré aux US ???

Surtout que s'embarquer pour l'invasion de l'Allemagne en 1944-45 sans prévoir d'avoir des germanophones dans ses rangs, ça paraît plutôt bizarre ! :mrgreen:

Il faut lire tous les critères relevés par Aigle. Il se serait agi de trouver:
- un germanophone
- luthérien (les luthériens sont minoritaires aux USA)
- aumônier de l'armée américaine
- disposé à être muté à Berlin
ça commence à faire beaucoup de complications pour un individu d'importance relative.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Déc 2017 10:15 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2600
Merci Vezere

Je n'ai jusqu ici pas exprimé une position personnelle mais simplement rapporté une conversation avec le pasteur Gabel (vers 2010).

On peut imaginer que le pasteur n'était peut être pas au courant des tractations secrètes interalliées en 1945 pour sélectionner un aumônier.

Je suggère deux hypothèses : d'une part les soviétiques n'auraient peut être pas admis un aumônier américain ? D'autre part l'us Army ne voulait peut être pas susciter un conflit de loyauté en employant un pasteur d'origine allemande (problème qui ne se posait pas pour un Alsacien ) ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB