A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Sep 2018 14:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 09 Sep 2018 19:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Fév 2015 11:55
Message(s) : 20
En lisant le Figaro du mardi 7 août je suis tombé sur ce titre à la page 7 : "Après guerre, le Canada raflait les bébés". Sur internet le titre a été modifié, mais c'est la même chose sur le fond : «Rafle des bébés» : le Canada face à sa «honte»

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... -bebes.php

Après la Seconde Guerre mondiale 600.000 bébés ont été arrachés à leur mère à la naissance pour être confiés à des familles.

Les Canadiens l'appellent «la rafle des bébés». Alors qu'était fêtée la fin de la Seconde Guerre mondiale, Ottawa menait l'une des politiques les plus honteuses de son histoire. Elle durera jusqu'en 1971. Entre ces deux dates, des centaines de milliers de bébés ont été arrachés à leur mère célibataire pour être placés dans des foyers, appelés maisons de maternité. Ces femmes ont été considérées comme de mauvaises mères, car non mariées. Leurs enfants ont été jugés illégitimes. Les jeunes mères ont donc été placées dans des foyers jusqu'à leur accouchement. Des foyers gérés par l'Église, et financés par Ottawa. Les enfants ont ensuite été adoptés et, pour la plupart, ils n'ont jamais connu leur mère.

Les mères célibataires étaient alors considérées comme souffrant de « maladie mentale ».

La série télévisée "Le berceau des anges" s'est inspirée du scandale des bébés retirés à leurs mères.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2018 9:06 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2196
Localisation : Paris
Episode glaçant de l'histoire canadienne. Les témoignages sont poignants. Je me permets cependant d'apporter une nuance à l'article du Figaro que vous partagez : entre 1945 et 1971, 600 000 nourrissons sont nés de mère célibataire, mais le rapport précise bien qu'il n'existe aucune statistique sur le nombre "d'adoptions forcées", ce qui explique qu'on trouve 600 000, 300 000 et parfois même d'autres chiffres dans les articles de presse ou de blog sur le sujet.

Pour votre information, le Sénat australien a enquêté sur des pratiques similaires en 2012-2013. Le rapport du Sénat canadien précise d'ailleurs s'être inspiré de cette initiative pour lever le voile sur une part sombre de l'histoire du pays.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2018 14:02 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 292
Jadis a écrit :
Episode glaçant de l'histoire canadienne. Les témoignages sont poignants. Je me permets cependant d'apporter une nuance à l'article du Figaro que vous partagez : entre 1945 et 1971, 600 000 nourrissons sont nés de mère célibataire, mais le rapport précise bien qu'il n'existe aucune statistique sur le nombre "d'adoptions forcées", ce qui explique qu'on trouve 600 000, 300 000 et parfois même d'autres chiffres dans les articles de presse ou de blog sur le sujet.

Pour votre information, le Sénat australien a enquêté sur des pratiques similaires en 2012-2013. Le rapport du Sénat canadien précise d'ailleurs s'être inspiré de cette initiative pour lever le voile sur une part sombre de l'histoire du pays.


Sauf erreur de ma part, ce fut une pratique aussi dénoncée en Irlande, dans certains États des USA, et dans les pays scandinaves. "On" pensait agir pour le bien des enfants en les retirant aux mères célibataires ou à leur milieu défavorisé. Mais, les institutions chargées de veiller "au bien de l'enfant" ou à celui des mères, se sont souvent révélées avoir une conception bien étriquée de leurs tâches ... Ce qui a entrainé l'explosion de scandales quand les pratiques ont été mises sur la place publique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2018 17:34 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2026
Léonard59 a écrit :
Jadis a écrit :
Episode glaçant de l'histoire canadienne. Les témoignages sont poignants. Je me permets cependant d'apporter une nuance à l'article du Figaro que vous partagez : entre 1945 et 1971, 600 000 nourrissons sont nés de mère célibataire, mais le rapport précise bien qu'il n'existe aucune statistique sur le nombre "d'adoptions forcées", ce qui explique qu'on trouve 600 000, 300 000 et parfois même d'autres chiffres dans les articles de presse ou de blog sur le sujet.

Pour votre information, le Sénat australien a enquêté sur des pratiques similaires en 2012-2013. Le rapport du Sénat canadien précise d'ailleurs s'être inspiré de cette initiative pour lever le voile sur une part sombre de l'histoire du pays.


Sauf erreur de ma part, ce fut une pratique aussi dénoncée en Irlande, dans certains États des USA, et dans les pays scandinaves. "On" pensait agir pour le bien des enfants en les retirant aux mères célibataires ou à leur milieu défavorisé. Mais, les institutions chargées de veiller "au bien de l'enfant" ou à celui des mères, se sont souvent révélées avoir une conception bien étriquée de leurs tâches ... Ce qui a entrainé l'explosion de scandales quand les pratiques ont été mises sur la place publique.


Pour l'Irlande, c'est ce que dénonce le film "Philomena", inspiré d'une histoire vrai.

Cette pratique a également des exemples en Belgique.

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2018 20:10 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 200
---
Léonard59 a écrit :
Sauf erreur de ma part, ce fut une pratique aussi dénoncée en Irlande...,

J'ai vu cette émission. Là il semble que le clergé et l'Etat se soient donnés (gros doute sur le "s") la main.
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Couvent_de_la_Madeleine
Ce fut après la découverte par des enfants, de corps de nouveaux-nés ou enfants en très bas âge que le pot aux roses fut non pas "découvert" car tout le monde "savait" mais traité.
Si tant est que l'on puisse "traiter" ce choix fait en toute connaissance de cause par des adultes sur des jeunes femmes souvent fragilisées par leur état et écrasées par le poids des traditions.

---


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Sep 2018 18:43 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Nov 2017 17:20
Message(s) : 21
Jadis a écrit :
Le Sénat australien a enquêté sur des pratiques similaires en 2012-2013. Le rapport du Sénat canadien précise d'ailleurs s'être inspiré de cette initiative pour lever le voile sur une part sombre de l'histoire du pays.

Bfmtv a fait échos à ce rapport du sénat canadien.
https://www.bfmtv.com/international/can ... 01928.html
Citer :
Le Canada fait face à son histoire. Le Sénat canadien publie un rapport intitulé "Honte à nous", qui évoque la politique post-Seconde guerre mondiale des bébés volés par le gouvernement aux mères célibataires et placés dans des foyers, comme l'évoque Le Figaro. Cette politique, qui rappelle les dictatures argentine et espagnole, avait débuté au lendemain de la guerre et s'était poursuivie jusqu'en 1971. En 26 ans, "la rafle des bébés", comme l'appellent les Canadiens, a arraché près de 600.000 enfants à leurs mères selon le rapport du Sénat.
De nombreuses femmes enceintes non mariées ont été placées dans des foyers jusqu'à leur accouchement. Ces foyers étaient équipés de barreaux aux fenêtres et ressemblaient à des prisons, selon les témoignages: "On vivait séparées du reste du monde. Ces maisons n’offraient plus que la servitude domestique", a assuré Sandra Jarvie au comité sénatorial canadien. Âgée de 20 ans en 1968, cette Canadienne a connu les "maisons de maternité isolée", et n'a jamais revu son enfant. "La travailleuse sociale s’est postée devant moi et m’a annoncé froidement que je ne reverrais jamais mon bébé de toute ma vie, et que, si je cherchais à le retrouver, je détruirais sa vie. Les mères célibataires n’étaient pas perçues comme pouvant être mères", a-t-elle expliqué.
"Pour joindre l’ironie au sarcasme, on suggérait aux mères 'd’adopter un chiot' ou 'd’être une bonne fille'", détaille également le rapport.
De nombreuses femmes ont assuré avoir subi des violences physiques, verbales et parfois sexuelles: "On m'a dit que je me marierais plus tard et que j'oublierais mon bébé. Comment une mère peut-elle oublier son bébé?", a témoigné Eugenia Powell, qui ne sait même pas si elle a donné naissance à un garçon ou une fille. Les enfants nés dans ces foyers, ont par la suite été adoptés et nombre d'entre eux n'ont jamais connu leur mère.
Chargées de la gestion des foyers et financées par l'Etat, les Eglises anglicane et catholique ont préféré se murer dans le silence, refusant de participer aux audiences du Sénat, par crainte de devoir indemniser les victimes. Pourtant, le Sénat canadien ne recommande pas l'indemnisation mais veut donner accès aux dossiers d'adoption, afin que les victimes puissent demander une aide psychologique. Enfin, le rapport de la commission sénatoriale recommande aussi au gouvernement de s'excuser.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB