A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Mars 2017 17:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 10 Mars 2011 1:57 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2006 14:47
Message(s) : 69
Localisation : île de France
Bonsoir à tous, je suis actuellement entrain de réaliser un travail autour du général Franco...

Ayant rassemblé une quantité importante de documents, archives photos, magazines etc sur le régime franquiste, je suis tombé sur une chronologie extraite d'un numéro spécial sorti à l'époque de la mort du dictateur espagnol... et dans cette chronologie une information m'a pour le moins laissé perplexe...

la voici :

1951 - 25 de febrero.- Franco ofrece a Pétain hospitalidad en España. ce qui signifie en français : Franco offre l'hospitalité à Pétain en Espagne...

En somme une invitation officielle à l'exil pour l'ancien Chef de l'Etat Français, qui à l'époque comme vous devez sans doute le savoir, était alors âgé de 95 ans et incarcéré depuis 1945 à l'île-d'Yeu... ce dernier d'ailleurs décéda cette même année 1951 au cours du mois de juillet.

Mes questions sont la suivante, y a t il des traces de cette "offre" ? Est ce que cette option était envisageable ?! J'ai du mal à croire qu'en cas de réponse positive du Maréchal au généralissime, "on" ait laissé le droit au détenu le plus vieux de France quitter la Vendée pour aller finir ses jours sur la Costa Blanca... remarquez cela aurait pu être sympathique... imaginez Léon Degrelle (planqué en Espagne jusqu'à sa mort et grand fan du "vainqueur de Verdun") se rendant au chevet du vieux étoilé, se mettant sur ses genoux et lui demandant de lui raconter Verdun... (bon désolé mes blagues sont nulles à cette heure ci !)

_________________
"Seuls les morts verront la fin de la guerre."

Platon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 10:56 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4266
Localisation : Allemagne
Oui, vos blagues sont effectivement nulles :rool: C'est quand même bien que vous en soyez conscient 8-|

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 11:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3607
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Faget a écrit :
Oui, vos blagues sont effectivement nulles :rool: C'est quand même bien que vous en soyez conscient 8-|


Oh ! ce n'était pas bien méchant :wink: . Vous semblez allergique à l'humour, Faget ? vous m'avez déjà fort méchamment et fort injustement repris sur le post "Retraiter" ou j'avais certes forci le trait, mais n'avais dit aucune anerie. Nous sommes sur un forum, Faget, pas à l'académie ! On peut parfaitement intervenir en faisant un peu d'humour et sans se comporter en "constipé"

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 12:58 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1665
Si c'est le cas, il doit peut-être en rester traces dans les archives. Lesquelles là c'est une autre question ....

Comme ça, je pense d'abord aux archives de Pétain. Le fonds privé conservé aux archives nationales ne semblent pas receler quelque info sur la question, mais pet-être les inventaires comportent ils une importante liste de sources complémentaires.
Ensuite, les archives de l'affaire Pétain, de son emprisonnement et de sa vie en prison : dans quelle institution se trouvent-elles ? Je laisse les spécialistes répondre.
Enfin il y a des chances pour que l'information contenue dans cette lettre soit remontée à différents ministères : celui des Affaires étrangères (contact avec le dirigeant espagnol), celui de la Justice (c'est lui le gardien du temple) et puis peut-être l'intérieur....

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 13:13 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2006 14:47
Message(s) : 69
Localisation : île de France
Il est vrai qu'il y a de la constipation dans l'air... de plus la blague partait d'une réalité... le fait que beaucoup de dirigeants politiques et militaires trempés avec les nazis pendant la guerre se sont réfugiés en Espagne une fois celle-ci terminée ! J'ai cité le cas de Léon Degrelle, collaborateur belge gratiné qui en 1945, a été crasher son avion sur une plage de San Sebastian et qui plus tard fut adopté par un ami espagnol pour ainsi se soustraire définitivement à la justice belge...

Degrelle a prouvé à de maintes reprises son admiration pour le maréchal Pétain, il existe une bande audio sur le net, incomplète malheureusement http://www.dailymotion.com/playlist/x18 ... oId=xc3dfs à ce stade on nage en plein révisionnisme, mais bon si la modération était un des traits de personnalité du fondateur du Rexisme cela se saurait... (j'ai en mémoire les déclarations de ce dernier parlant de ses rapports avec Hitler, on nage dans le grotesque ) le Belge a montré aussi une admiration sans borne au Caudillo, Degrelle sera d'ailleurs victime d'une crise cardiaque en 1975 après avoir veillé la dépouille du général espagnol.

Concernant les fuites en Espagne, on a aussi le cas de Laval qui tenta lui aussi l'aventure en 1945, mais qui après avoir été arrêté à Barcelone et incarcéré au fort de Montjuich fut livré aux autorités alliées... après je ne fais pas faire la liste de tous les anciens collaborateurs, anciens ss, anciens dirigeants nazis de seconde zone qui ont été trouvé refuge en Espagne franquiste... ou bien qui sont passés par ce pays au cours de leur long périple vers l'Amérique du sud ou je ne sais où encore !

Ce que je vois monsieur Faget c'est que vous semblez totalement méconnaître le second degré (ou bien troisième, quatrième, cinquième) et pire encore que votre intervention est nulle et non avenue puisque en plus de me faire le numéro de la vieille bourgeoise effarouchée, vous n'apportez aucune réponse à ma question... mais bon heureusement Polycarpe vous êtes là !

_________________
"Seuls les morts verront la fin de la guerre."

Platon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 16:09 
Salut,
si il avait vraiment l'intention de partir en Espagne, je ne crois pas qu'il aurait eu l'aval des autorités... ça aurait sous-entendu une opération secrète ; et franchement je ne crois pas que Franco était prêt à risquer quoique ce soit pour la vieille peau qu'était Pétain. Moi j'ai bien aimé votre blague :mrgreen: .


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 19:55 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Mars 2011 22:45
Message(s) : 217
" Con ocasión del 35º aniversario de la batalla de Verdún, el diario “Arriba” publicó una entrevista con Franco enteramente consagrada al mariscal Pétain, en esos momentos prisionero en la isla de Yeu. Ante la pregunta de lo que se podría hacer por el más viejo preso político de Francia, Franco respondió: “Poco, ya que se trata de asuntos internos de otra nación, pero si ésta llegara un día a dejarlo en libertad, nosotros le ofreceríamos con mucho gusto la hospitalidad de nuestro maravilloso clima mediterráneo”. “Así podría pasar, amado y respetado, los últimos días de su vida ”

ojo que lo he encontrado en una página web dedicada a Franco, pero me imagino que podría averiguar la verosimilitud de este artículo en los archivos del diario " Arriba ".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 20:21 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3607
Localisation : Myrelingues la brumeuse
galoniger a écrit :
" Con ocasión del 35º aniversario de la batalla de Verdún, el diario “Arriba” publicó una entrevista con Franco enteramente consagrada al mariscal Pétain, en esos momentos prisionero en la isla de Yeu. Ante la pregunta de lo que se podría hacer por el más viejo preso político de Francia, Franco respondió: “Poco, ya que se trata de asuntos internos de otra nación, pero si ésta llegara un día a dejarlo en libertad, nosotros le ofreceríamos con mucho gusto la hospitalidad de nuestro maravilloso clima mediterráneo”. “Así podría pasar, amado y respetado, los últimos días de su vida ”

ojo que lo he encontrado en una página web dedicada a Franco, pero me imagino que podría averiguar la verosimilitud de este artículo en los archivos del diario " Arriba ".


désolé ! on est sur un forum francophone et je ne n'ai pas compris votre intervention

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 20:39 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2006 14:47
Message(s) : 69
Localisation : île de France
gracias amigo ^^

Pour les personnes qui ne savent pas lire l'espagnol je vais tâcher de retranscrire en français le message précédent !

A l'occasion du 35ème anniversaire de la bataille de Verdun, le journal "Arriba" publie une entrevue avec Franco entièrement consacrée au Maréchal Pétain, actuellement prisonnier à l'île d'Yeu. A la question, que serait-il possible de faire pour le plus vieux prisonnier politique de France, Franco répond : "peu de chose, il s'agit d'affaires internes d'une autre nation, mais s'il doit être un jour libéré, nous lui offrirons avec grand plaisir l'hospitalité de notre merveilleux climat méditerranéen". "Ainsi il pourra passer, aimé et respecté, les derniers jours de sa vie."

Le franquisme et je dis bien le franquisme et non le falangisme s'est toujours défini comme étant très proche des idées maréchalistes... ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'il y a encore peu de temps les nostalgiques des deux "guides" se rassemblent sur la dépouille du Caudillo... chose qui je crois est dorénavant difficile à faire puisque grâce à Zapatero les rassemblements politiques sont interdits dans la vallée de los caidos...

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http ... 29,r:7,s:0

_________________
"Seuls les morts verront la fin de la guerre."

Platon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 20:47 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4266
Localisation : Allemagne
galoniger a écrit :
" Con ocasión del 35º aniversario de la batalla de Verdún, el diario “Arriba” publicó una entrevista con Franco enteramente consagrada al mariscal Pétain, en esos momentos prisionero en la isla de Yeu. Ante la pregunta de lo que se podría hacer por el más viejo preso político de Francia, Franco respondió: “Poco, ya que se trata de asuntos internos de otra nación, pero si ésta llegara un día a dejarlo en libertad, nosotros le ofreceríamos con mucho gusto la hospitalidad de nuestro maravilloso clima mediterráneo”. “Así podría pasar, amado y respetado, los últimos días de su vida ”

ojo que lo he encontrado en una página web dedicada a Franco, pero me imagino que podría averiguar la verosimilitud de este artículo en los archivos del diario " Arriba ".

A l'occasion du 35° anniversaire de la bataille de Verdun, le journal "Arriba" a publié un interview avec Franco qui est entièrement consacré au Maréchal pétain, actuellement prisonnier à l'île d'Yeu. A la question sur ce qu'il pourrait faire pour le plus vieux prisonnier politique de France, Franco répondit : " Peu de choses,puisqu'il est question d'affaire interne d'une autre nation, mais s'il devait un jour être libéré, nous lui offririons avec grand plaisir l'hospitalité de notre merveilleux climat méditerranéen" . " Alorsi, aimé et respecté,il pourrait ainsi passer les derniers jours de sa vie ".

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 20:50 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4266
Localisation : Allemagne
Désolé Benito, nos messages se sont croisés :oops: :oops: :oops:

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 20:51 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Mars 2011 22:45
Message(s) : 217
Elgor a écrit :
galoniger a écrit :
" Con ocasión del 35º aniversario de la batalla de Verdún, el diario “Arriba” publicó una entrevista con Franco enteramente consagrada al mariscal Pétain, en esos momentos prisionero en la isla de Yeu. Ante la pregunta de lo que se podría hacer por el más viejo preso político de Francia, Franco respondió: “Poco, ya que se trata de asuntos internos de otra nación, pero si ésta llegara un día a dejarlo en libertad, nosotros le ofreceríamos con mucho gusto la hospitalidad de nuestro maravilloso clima mediterráneo”. “Así podría pasar, amado y respetado, los últimos días de su vida ”

ojo que lo he encontrado en una página web dedicada a Franco, pero me imagino que podría averiguar la verosimilitud de este artículo en los archivos del diario " Arriba ".


désolé ! on est sur un forum francophone et je ne n'ai pas compris votre intervention


C'est moi qui suis désolé, j'ai fait preuve de flème, pour moi l'espagnol c'est juste du français mal écrit :mrgreen: Benito a fait une tres bonne traduction. ^^


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 21:20 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1647
En tous cas, en 1940, Franco a vainement tenté de dissuader l'Ambassadeur de France ;) d'y rentrer, disant qu'il avait tout à perdre (et rien à gagner) !

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 21:32 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2006 14:47
Message(s) : 69
Localisation : île de France
Heuuu j'ai perdu le fil là, vous parlez de Pétain lorsqu'il était ambassadeur à Madrid... ça ne m'étonne pas étant donné le fait que Franco était un vrai paranoïaque il en prenait jamais une décision à la légère, son objectif principal étant de durer le plus longtemps ! C'est intéressant de les mettre face à face ces deux la ^^

_________________
"Seuls les morts verront la fin de la guerre."

Platon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2011 21:42 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
L'offre de Franco n'a rien d'extraordinaire, d'abord elle est empreinte d'une grande prudence voire inéxécutable en pratique. On peut y déceler de la désinvolture dans sa formulation. D'autre part elle est banale s'agissant de deux hommes, tous deux anciens généraux devenus chefs d' Etat, qui se sont bien connus lors de l'ambassade de Pétain à Madrid et qui partageaient certaines valeurs, Franco étant le plus politique. Il a en effet réussi à passer à travers la SGM et à continuer sa carrière, sans aucun accroc, organisant même sa succession.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB