A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 26 Sep 2017 6:43

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Sep 2014 14:01 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Nov 2013 11:52
Message(s) : 31
Les causes immédiates se trouvent dans l'arrestation de sept étudiants ayant voulu manifester devant le siège de l'American Express contre la guerre du Viet Nam. Les causes plus lointaines se trouvent dans l'autoritarisme et le pouvoir personnel du général de Gaulle depuis 10 ans ce qui n'était pas arrivé depuis Napoléon III depuis 1870.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Sep 2014 9:00 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Mars 2009 11:43
Message(s) : 183
Localisation : 59
Les causes sont peut être à chercher aussi dans le fonctionnement de la société avant mai 1968. Par exemple, jusqu'à cette époque, il subsiste deux voies d'enseignement :

- d'un côté, celle des masses populaires, avec l'école obligatoire, qui se termine bien souvent au certificat d'études (à 16 ans depuis 1959),
- de l'autre celles des élites sociales, qui passe par l'école normale et son système de collèges / lycées, sanctionné par le baccalauréat.

Bien qu'il existe des ponts, ces deux systèmes sont assez hermétiques et divisent la société française en deux castes. Après la défaite connue lors de la seconde guerre mondiale et les crises politiques qui ont suivi, ce système est largement remis en cause dans l'opinion publique.

Par ailleurs, nous sommes à ce époque encore dans une société où la femme vit sous la tutellle de son mari : elle doit avoir son accord pour exercer une profession, avoir un compte en banque, etc.

Enfin, je ne parle pas du contexte post-guerre d'Algérie, qui a fracturé également la société entre la jeunesse revenue d'Algérie et une classe politique qui s'y est enlisée.

Bref, pour moi, il s'agit d'aller explorer ce terreau d'inégalités, de rancoeurs qui a permis l'éclosion de mai 1968.

_________________
Celui qui est prêt à sacrifier un peu de liberté pour obtenir un peu plus de sécurité ne mérite vraiment ni l'une, ni l'autre. (Benjamin Franklin)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Sep 2014 9:53 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 05 Sep 2010 13:22
Message(s) : 395
Localisation : Belsa
Il faut dissocier deux mouvements en Mai 68 : la révolte étudiante et le mouvement ouvrier. Hormis la coïncidence calendaire et la volonté de certains pour lier les deux, les causes de ces mouvements ne sont pas les mêmes.

Le mouvement ouvrier est la réponse de certains à la dégradation des conditions de travail dans les industries françaises. Depuis le milieu des années 60, la productivité industrielle s'érode de façon continue. Le patronat y répond en appliquant de nouvelles formes d'organisation et de rémunération des ouvriers, entrainant la colère de ceux-ci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Sep 2014 10:43 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1519
Localisation : Lyon-Vénissieux
Comme l'avait bien écrit un journaliste du "Monde" à l'époque, la France "s'ennuyait".
Mais je n'ai pas vécu ces évènements...

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Sep 2014 11:23 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2450
Pour moi qui ai vécu dans le système d'enseignement et l'université toute cette période,sans compter la précédente dans l'armée d'Algérie,t,il y a bien deux questions séparées uniquement reliées par une évolution de la société occidentale sous influence américaine dans un contexte de guerre froide......Le déclencheur c'est le conflit du Vietnam et la reconnaissance avec ouverture d' ambassade de la Chine communiste,pour le mouvement d'une partie des étudiants et les débuts des plans de rationalisation de la production dans un système occidental d'ouverture des frontières pour les cadres,employés et ouvriers.Les grandes multinationales ayant des centres de production en France commencent dès 1964 à mettre à la retraite d'office après 60 ans sous prétexte de productivité et de concurrence internationale;de place à faire aux jeunes (avec l'accord des syndicats mais sans celui des caisses de retraites)....Une situation complexe aussi pour l'enseignement avec la résultante de la suppression de l'examen d'entrée en 6ème qui était systématique pour tous les postulants à l'entrée en Lycée jusque 1961 environ.Arrivent donc au niveau de l'université les premières"cohortes" non habituées à une sélection drastique tout au long de la scolarité comme je l'avais personnellement connue. Ouverture également d'études de sociologie comme aux USA et ,grosse différence,à orientation marxisante et,sans réels débouchés....A tout ceci s'ajoute l'influence des images télévisuelles de ce qui se passe au x USA....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Sep 2014 13:52 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
De nombreux facteurs expliquent Mai 68, qui est indépendamment de son déclencheur universitaire, à Nanterre puis à la Sorbonne, une crise d'adaptation à la nouvelle société productiviste et de consommation, comme il y en a eu dans plusieurs pays, d'une opinion nationale devenue depuis la TV une opinion mondiale.
La mutation accélérée de la société, pourtant plus riche que jamais et en forte croissance, créée un sentiment d'inquiétude notamment dans une jeunesse qui a un accès de masse à l'enseignement, comme il a été dit.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Sep 2014 13:56 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 25 Août 2014 22:07
Message(s) : 40
Localisation : Ici et là
Ayant vécu cette période, j'aurais du mal à être objectif.
Les causes ? On en a beaucoup parlé, mais en définitive, personne ne sait. Rien n'est si simple... Tout partait dans tous les sens et tout le monde se sentait capable de refaire le monde.
Certains, dont moi-même parfois, qualifiaient le Général de Gaulle de fasciste ! Quelle incompréhension des choses dans la fougue de l'instant ! Quels mots exagérés ! exagérés, mais de piteuse bonne foi !

Nous ressentions trop l'autorité et nous l'avons tuée ! Pourtant, elle était nécessaire... elle aurait dû être plus douce... Douce, mentalement bien sur, car il n'y avait ni camps ni goulags !

Nous avons généré un monde permissif qui n'a pas su se reconstituer, se redresser...

Les causes, il ne faut pas les chercher chez Freud, je n'ai jamais cru en lui... Jamais !

La soif de vivre pleinement, voilà la principale cause...

Ensuite, nous n'avons pas su recomposer... retourner vers le réel en se posant des questions très classiques comme celle-ci : "Ma liberté se termine ou commence celle de l'autre"

Certains d'entre nous sont devenus notaires, comme un certain le disait déjà, et la plupart se sont perdus dans la consommation de masse... comme bien d'autres ensuite...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Sep 2014 15:01 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Août 2014 10:25
Message(s) : 98
Bonjour,

comme toujours les causes sont complexes, multiples, enchevêtrées, et différentes pour différents participants et différents pays (États-Unis ou pays d'Europe occidentale).

Comme il a été dit, l'économie était en pleine expansion (4% par an, c'est une richesse doublée en 20 ans à peine) et passés la satisfaction des premiers besoins et la fin des rationnements, il y a eu une forte demande pour réexaminer où iraient les fruits de cette croissance. Vers les ouvriers et employés? C'était la demande des syndicats, à l'époque on réclamait un "SMIG à 1000 francs" (il était de 400 alors), et cela mena aux accords de Grenelle. Ou vers une stabilisation de la croissance? Apparaissaient alors les premiers mouvements écolo (Printemps silencieux est de 1962), et la dénonciation de la "société de consommation", les projections du Club de Rome sur les limites de la croissance… Finalement ce fut vers les "capitalistes" qu'allèrent les gains de productivité à la suite du grand coup de balancier conservateur des années 70 et 80 :wink: conduisant à un écart croissant entre les revenus des plus riches et des plus pauvres (les 1% et les 99%).

La société occidentale était aussi très conservatrice en matière de moeurs, et la jeunesse des différents pays concernés demandait une forte libéralisation: une des causes immédiates de la révolte étudiante en France fut l'interdiction faite aux étudiants masculins de pénétrer dans les zones féminines des cités universitaires. Parmi les sujets importants alors débattus, il y avait tout ce qui tourne autour du féminisme (la "pilule" puis l'IVG, l'égalité des droits des femmes et des hommes) et du racisme (ceci plus aux États-Unis avec le Civil Rights Act de 1964 qu'en France à l'époque).

Bien à vous

_________________
Quaerendo invenietis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Sep 2014 13:09 
En ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Quodlibet a écrit :
l'interdiction faite aux étudiants masculins de pénétrer dans les zones féminines

N'ayant rien à dire d'intelligent (on m'a jadis qualifié ici de soixante-huitard attardé), je me permet de relever cet extrait de phrase (extrait, donc de mauvaise foi) juste pour rigoler, et me souvenir avec un brin de nostalgie desdites zones féminines ... :oops: :oops: :oops: :oops:
N'empêche, ces "zones" expliquent bien des évènements historiques (quelqu'un a déjà parlé de Freud ci-dessus). Souvenez-vous que les années 60, c'est l'apparition de la mini-jupe.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Sep 2014 14:47 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1750
Il faut élargir géographiquement les causes de mai 68
Toute la jeunesse estudiantine occidentale veut s'émanciper des oripeaux laissés par les aînés
Révolte américaine de Berkeley
Révolte allemande menée par Rudi Dutschke
Pour ne citer que les principaux exemples !

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Sep 2014 9:24 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2450
Depuis la guerre la jeunesse était devenue très remuante un peu partout (peut -être depuis qu'on la considérait comme une entité particulière de la population) Je me souviens de la véritable guerre entre Mods et Rockers en Angleterre mobilisant parfois des milliers de policiers pour les séparer......


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Sep 2014 0:39 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 25 Août 2014 22:07
Message(s) : 40
Localisation : Ici et là
Comment en parler quand on l'a vécue, cette histoire... Pour moi, c'est encore du vécu, pas de l'histoire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Sep 2014 13:53 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Nov 2013 11:52
Message(s) : 31
Pour faire suite à mon premier message:
En tenant compte de vos remarques.
La cause immédiate des événements de mai 1968 est la censure liée à la personnalisation du pouvoir, à la stabilité ministériellle depuis le 13 mai 1958. Le thème des soixante huitards était "libérez la parole", l'"imagination au pouvoir". Depuis le début des années 1960, on assistait à la libération des moeurs, à l'émancipation de la femme due à la désertification du foyer et l'accès au monde du travail et à tous les emplois. Les revendications des femmes était le droit au divorce sur consentement mutuel, pour rupture de la vie commune, à l'avortement, à la contraception; à la majorité à dix-huit ans d'âge, à travailler sans l'autorisation du conjoint, au droit de la femme à gérer librement ses biens et ses revenus etc...L'émission phare de la propagande gaulliste était "Cinq colonnes à la Une" sur la première chaine de l'ORTF. La nomination d'un ministre de l'information en la personne de Alain Peyrefitte était la preuve d'un certain endoctrinement de la population à l'Ordre Moral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Sep 2014 18:09 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1141
Localisation : Corsica
Quodlibet a écrit :
l'interdiction faite aux étudiants masculins de pénétrer dans les zones féminines

L’inverse était aussi vrai, un étudiant ne pouvait pas recevoir sa sœur ni sa mère dans sa chambre sous prétexte qu’elles étaient femmes.
Tout bêtement, à Nice les grèves ont commencé localement en Janvier/Février 68 à cause de ces restrictions de circulation en cité U. …. la poursuite au niveau national au mois de mai s’est faite naturellement..
Il me semble que l’objectif était de se libérer des contraintes considérées à l'époque comme stupides, désuètes et stériles.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Sep 2014 22:03 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15378
Localisation : Alsace, Colmar
gogol a écrit :
Pour faire suite à mon premier message:
En tenant compte de vos remarques.
La cause immédiate des événements de mai 1968 est la censure liée à la personnalisation du pouvoir, à la stabilité ministérielle depuis le 13 mai 1958. Le thème des soixante huitards était "libérez la parole", l'"imagination au pouvoir". Depuis le début des années 1960, on assistait à la libération des mœurs, à l'émancipation de la femme due à la désertification du foyer et l'accès au monde du travail et à tous les emplois. Les revendications des femmes était le droit au divorce sur consentement mutuel, pour rupture de la vie commune, à l'avortement, à la contraception; à la majorité à dix-huit ans d'âge, à travailler sans l'autorisation du conjoint, au droit de la femme à gérer librement ses biens et ses revenus etc... L'émission phare de la propagande gaulliste était "Cinq colonnes à la Une" sur la première chaine de l'ORTF. La nomination d'un ministre de l'information en la personne de Alain Peyrefitte était la preuve d'un certain endoctrinement de la population à l'Ordre Moral.


Vous ne pensez pas avoir une vision très orientée de notre histoire ? Tout ce qui est caricatural perd de sa force, car il ne peut entraîner l'adhésion des connaisseurs.

De plus, vous devriez lire la charte du forum. Les messages d'ordre politique sont interdits sur Passion-Histoire. Nous nous intéressons à l'histoire, pas à la politique.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB