A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Juin 2017 21:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 24 Juil 2016 14:52 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 964
Mai 68 a été un phénomène mondial révélateur d'une évolution rapide et générale des moeurs : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvements_sociaux_de_1968_dans_le_monde


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2016 15:11 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15130
Localisation : Alsace, Colmar
Barbetorte a écrit :
Mai 68 a été un phénomène mondial révélateur d'une évolution rapide et générale des moeurs : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvements_sociaux_de_1968_dans_le_monde


Il faudrait se garder de trop simplifier. Il y a effectivement une espèce de mouvement mondial : une aspiration à changer le monde et à le rendre plus humain. Mais, il y a aussi des raisons nationales et dans certaines villes des raisons locales.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2016 19:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5812
La soudaineté du mouvement étudiant, sa popularité initiale, et le fait que les syndicats - nollens vollens - appuient le mouvement étudiant dès le lendemain de la nuit des barricades a surpris tout le monde, à commencer par les leaders étudiants eux-mêmes.

Les syndicats bougent parce que leur base l'exige. Commençons par le minimum, un défilé commun - le 13 mai. Mais très rapidement des usines commencent spontanément à débrayer un peu partout.

Le feu couvait sous la marmite, malgré une situation de calme politique apparent. ("La France s'ennuie...")

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2016 21:45 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 964
Narduccio a écrit :
Barbetorte a écrit :
Mai 68 a été un phénomène mondial révélateur d'une évolution rapide et générale des moeurs : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvements_sociaux_de_1968_dans_le_monde


Il faudrait se garder de trop simplifier. Il y a effectivement une espèce de mouvement mondial : une aspiration à changer le monde et à le rendre plus humain. Mais, il y a aussi des raisons nationales et dans certaines villes des raisons locales.
Je ne simplifie pas. Il y avait des causes profondes, complexes et à peu près les mêmes partout, et des causes secondaires, plus diverses selon les pays, plus faciles à identifier et pouvant faire écran. Les secondes ont servi d'éléments déclencheurs. En France, ce fut le mouvement du 22 mars : dans les cités universitaires, les garçons voulaient avoir accès aux chambres des filles. Il faut tout de même autre chose pour enflammer tous les quartiers universitaires de France et déclencher la grève générale.

Pour s'en rester à la France, l'éruption n'a duré qu'un mois, mais la période de transformation de la société qui s'est ouverte en mai 1968 a duré une dizaine d'années. On peut citer :
- la réforme des universités avec la loi Edgard Faure,
- les sections syndicales dans les entreprises et un renforcement des prérogatives des institutions représentatives,
- la participation aux résultats (on avait aussi beaucoup parlé de la cogestion à l'allemande),
- l'abaissement de l'âge de la majorité,
- l'autorisation de l'IVG, l'accès aux moyens de contraception facilités,
- la mixité dans les établissements scolaires,
- la réforme de l'ORTF qui reste un monopole mais dont les statuts réformés desserrent le contrôle politique auquel il était soumis,
- le divorce par consentement mutuel,
- l'autorité parentale qui remplace l'autorité du chef de famille.

J'en oublie certainement. Tout cela est réalisé entre 1968 et 1975.

Mais aussi, c'est à cette époque que le concubinage devient courant et cesse d'être réprouvé et qu'on commence à voir quelques femmes exercer des métiers jusqu'alors exclusivement masculins comme conductrices d'autobus, que les armées s'ouvrent timidement aux femmes etc. On commence aussi à envisager la société post-industrielle après les alertes lancées par le club de Rome et la naissance de l'écologie politique (René Dumond candidat à la présidence en 1974).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2016 22:11 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2408
Popularité initiale ......ça dépendait pour qui et même pour beaucoup d'étudiants dont je faisais partie et qui n'aimions pas beaucoup les flics et les barbouzes du pouvoir......Nous tenions surtout à terminer nos études,finir nos diplômes et enfin obtenir une place honnêtement rémunérée dans la société de notre temps


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2016 23:50 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5812
Barbetorte a écrit :
l'éruption n'a duré qu'un mois, mais la période de transformation de la société qui s'est ouverte en mai 1968 a duré une dizaine d'années. On peut citer :

La liste est impressionnante.

C'est tout de même un monde, qu'il faille un mois de barricades et de grève générale pour ouvrir la possibilité de débloquer ces réformes qui nous semblent aujourd'hui tellement naturelles !

Il y avait vraiment une société complètement bloquée.

D'ailleurs notez que ça ne s'est pas fait le mois suivant, qu'il en a fallu des discussions et des défilés, et même qu'une bonne moitié de ces mesures ont dû attendre Giscard en 74.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Août 2016 15:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1992
Localisation : Versailles
Barbetorte a écrit :
Narduccio a écrit :
Barbetorte a écrit :
Mai 68 a été un phénomène mondial révélateur d'une évolution rapide et générale des moeurs : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvements_sociaux_de_1968_dans_le_monde


Pour s'en rester à la France, l'éruption n'a duré qu'un mois, mais la période de transformation de la société qui s'est ouverte en mai 1968 a duré une dizaine d'années. On peut citer :
- la réforme des universités avec la loi Edgard Faure,
- les sections syndicales dans les entreprises et un renforcement des prérogatives des institutions représentatives,
- la participation aux résultats (on avait aussi beaucoup parlé de la cogestion à l'allemande),
- l'abaissement de l'âge de la majorité,
- l'autorisation de l'IVG, l'accès aux moyens de contraception facilités,
- la mixité dans les établissements scolaires,
- la réforme de l'ORTF qui reste un monopole mais dont les statuts réformés desserrent le contrôle politique auquel il était soumis,
- le divorce par consentement mutuel,
- l'autorité parentale qui remplace l'autorité du chef de famille.).


On peut débattre à l'infini des aspects positifs ou non de ces réformes. Il n'en reste pas moins un phénomène massif : le discours "officiel " des étudiants était anti gaulliste, marxiste et favorable à la classe ouvrière alors que la réalité profonde de leurs revendications étaient beaucoup plus éthiques voire libertaires ! Mensonge ? Erreur d'appréciation ? Imprégnation due à des enseignants communistes ?

Dans son livre d'entretiens "l'homme qui ne voulait pas être Roi" Jacques Delors donne son bilan de mai 68: négatif pour l'enseignement, moyen pour la santé et positif pour la culture !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Août 2016 21:39 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 06 Fév 2014 19:23
Message(s) : 284
Le souvenir que j'en ai (j'avais 17 ans) est que certains événements extérieurs pesaient lourd. Le début de la conscription par tirage au sort aux Etats Unis, pour la guerre du Vietnam, le mouvement "socialisme à visage humain" en Tchécosolvaquie qui semblait être une issue à la guerre froide. Très grossièrement, on voyait les étudiants se répartir entre groupuscules gauchistes, cocos staliniens et divers droite dont, bien sur, les gaullistes. Les manifs contre la guerre du Vietnam en mars-avril ont cristallisé, en quelque sorte, la première alliance étudiants - ouvriers, par le biais de leurs syndicats. La décentralisation de l'université de Paris vers Nanterre, très mal préparée et mal gérée, comme à l'accoutumée dans l'enseignement français, avec des turbo-profs insatisfaits de leur sort et souvent absents, etc... a mis le feu aux poudres, avec aussi comme signalé plus haut l'interdiction de la mixité dans les résidences universitaires. Mais ce dernier point est un peu anecdotique car on savait se débrouiller pour contourner les interdictions : les escaliers de secours ne servaient pas qu'à évacuer les bâtiments en cas d'incendie... Bien sur il y avait le rêve d'une société sans classe, plus juste, etc... Les élèves de prépa qui passaient les concours semblaient en majorité pour le boycott des dits concours. Le premier matin des concours, à Grenoble, un seul élève de math-spé boycotta, tous les autres étaient présents : la contestation du système chez les futurs ingénieurs avait ses limites !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Août 2016 9:44 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2408
Oui,Crazystory.......J'ai le même ressenti.....Un de mes profs d'université,lui même centré sur Paris, m'avait dit alors que bien des désordres avaient pour cause certains profs d'université parisiens,trop marqués par des influences étrangères et qui avaient fait ouvrir des sections sans issues en sociologie par exemple ou en psycho.La structure des sociétés industrielles et commerciales américaines et françaises étant très différentes,la sociologie en France était devenue un vivier du marxisme léninisme maoîsme plus ou moins orthodoxe......au lieu d'être un outil pour le développement du commerce et des structures de la société libérale comme aux USA . Il y avait aussi l'irruption de la Chine Maoïste en occident promouvant l'universalité de la société prolétarienne par l'intermédiaire ,chez nous,de certaines amitiés franco-chinoises......


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Août 2016 10:48 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 964
Sir Peter a écrit :
La structure des sociétés industrielles et commerciales américaines et françaises étant très différentes,la sociologie en France était devenue un vivier du marxisme léninisme maoîsme plus ou moins orthodoxe......au lieu d'être un outil pour le développement du commerce et des structures de la société libérale comme aux USA .
Je ne pas sûr qu'Herbert Marcuse se soit beaucoup investi dans le développement du commerce et des structures de la société américaine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2016 11:09 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 224
Une question : il s'est passé pas mal de choses en 1968. Sont-elles liées, y compris pour les causes ?
Je pense, par exemple aux "évènements de 68" en France (j'allais écrire à Paris), par rapport à ceux de Prague ( je ne sais si on peut parler des "évènements en Tchécoslovaquie") .

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2016 11:37 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1690
L. VLPIVS POLLEX a écrit :
par rapport à ceux de Prague ( je ne sais si on peut parler des "évènements en Tchécoslovaquie") .

On a parlé du Printemps de Prague en 1968

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2016 12:19 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5812
Il n'y a aucun lien - je veux dire qu'ils ne se connaissaient pas et ne se sont pas rencontrés - entre les acteurs de mai 68 en France et ceux du Printemps de Prague.

De plus le peuple et les autorités tchèques (Dubcek) sont dans le même camp, le problème vient de l'extérieur : il s'agit de la tutelle russe, un asservissement que les peuples d'Europe de l'est n'ont jamais accepté.

En France, au moins au début, c'est entre les autorités et une large fraction du peuple que ça coince. (Par la suite l'opinion évoluera.)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2016 15:41 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15130
Localisation : Alsace, Colmar
Le seul lien et=ntre les divers évènements est du type : "Si eux le font, pourquoi pas nous ... ? ".

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2016 16:13 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 224
Merci.
Donc, à vos avis, pas d'influence majeure extérieure (je pense aux 2 super-Puissances de l' époque) sur les évènements de mai 1968 en France et donc pas de relation avec les évènements tchèques.
NB : j'ai quand même un gros doute, en me souvenant, par exemple, de 2 romans de Vladimir Volkoff ( le Trètre et le Retournement, je crois), qui paraissaient "plausibles".

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB