A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 30 Avr 2017 11:52

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 19 Avr 2015 15:28 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
La position des USA va évoluer avec l'élection de Reagan. Si Carter, l'idéaliste, avait établi un embargo sur les céréales, dès le 4 janvier 1980, puis sur d'autres matières premières, comme le phosphate, cet embargo ne fut pas vraiment suivi par les alliés occidentaux, notamment par la RFA et la France, qui augmentèrent même, en cette année 80, leurs exportations vers l'URSS de près de 50 % ! Carter s'était aussi fâché avec les pakistanais à cause de leur programme nucléaire et avait suspendu l'aide US en 1979.
Lors des élections présidentielles, Reagan avait affirmé, sous la pression des céréaliers du Middle West, qu'il allait mettre fin à l'embargo sur les céréales et lorsqu'il prit le pouvoir, en janvier 1981, après quelques hésitations, il mit bien fin à l'embargo sur les céréales. Mais d'un autre côté, il annonça très vite qu'il allait armer la résistance afghane.
Dès le mois de juin 1981, le sous-secrétaire d'Etat américain pour les affaires de sécurité, James Buckeley, se rendit à Islamabad et le 15 juin, annonça une aide de 3 milliards de $ au Pakistan sur 6 ans.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Avr 2015 13:00 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Tietie006 a écrit :
La position des USA va évoluer avec l'élection de Reagan. Si Carter, l'idéaliste, avait établi un embargo sur les céréales, dès le 4 janvier 1980, puis sur d'autres matières premières, comme le phosphate, cet embargo ne fut pas vraiment suivi par les alliés occidentaux, notamment par la RFA et la France, qui augmentèrent même, en cette année 80, leurs exportations vers l'URSS de près de 50 % ! Carter s'était aussi fâché avec les pakistanais à cause de leur programme nucléaire et avait suspendu l'aide US en 1979.
Lors des élections présidentielles, Reagan avait affirmé, sous la pression des céréaliers du Middle West, qu'il allait mettre fin à l'embargo sur les céréales et lorsqu'il prit le pouvoir, en janvier 1981, après quelques hésitations, il mit bien fin à l'embargo sur les céréales. Mais d'un autre côté, il annonça très vite qu'il allait armer la résistance afghane.

Deux choses :

- D'abord, la question des exportations américaines de céréales doit être vue avec le mythe du Great Grain Robbery en image de fond. L'opinion américaine gardait encore en mémoire l'affaire de 1973, quand les Soviétiques avaient cherché à épuiser le marché américain des céréales en cumulant un achat négocié avec le Département de l'Agriculture et un achat hors des négociations bilatérales conduit grâce aux devises américaines détenues par Moscou. De fait, l'embargo de Carter sur les exportations de céréales n'a pas été mal perçu par la population américaine ;

- Ensuite, les critiques au sein des organisations de fermiers américains ont été minimes. Preuve en est la très large victoire de Carter dans l'Iowa immédiatement après l'annonce de l'embargo - le soutien des fermiers au Président avait surpassé la crainte des retombées économiques d'une telle décision. Par ailleurs, le Département de l'Agriculture avait mis en place tout un ensemble de structures de compensations financières, au sommet desquelles trônait la Commodity Credit Corporation (CCC) qui acquit 4 millions de tonnes de blé et 9 millions de tonnes de maïs sur la seule année 1980.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Avr 2015 16:08 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Le problème est que les américains n'ont pas été bien suivis par les européens et d'autres pays. La France a exporté 600 000 tonnes de céréales vers l'URSS, en 1980 et 1981, avec la bénédiction de la CEE. De même, le Canada, l'Australie et l'Argentine ont augmenté leur livraison à l'URSS. C'est peut-être pour cela que Reagan, lors de sa campagne électorale, avait annoncé la fin de l'embargo, ce qu'il fit très vite arrivé au pouvoir.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Avr 2015 21:24 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Tietie006 a écrit :
Le problème est que les américains n'ont pas été bien suivis par les européens et d'autres pays.

C'est le grand paradoxe des embargos céréaliers américains : déjà en 1974-1975, lors de l'embargo sur les exportations de blé, l'Union soviétique s'était approvisionnée via l'Argentine, l'Australie et le Canada. Les Russes avaient même acquis du blé américain par l'intermédiaire des Républiques socialistes d'Europe...

Tietie006 a écrit :
La France a exporté 600 000 tonnes de céréales vers l'URSS, en 1980 et 1981, avec la bénédiction de la CEE

En fait, à regarder les chiffres de plus près, en comparant les années 1980, 1981 et 1982 : la France voit sa part des importations soviétiques de céréales considérablement augmenter, du simple au double, l'Argentine perd du terrain, environ 1/3 de ses exportations en 1982 (par rapport à 1980), le Canada et l'Australie se maintiennent à un niveau stable, de même que les Etats-Unis en dépit de l'embargo.
Source : BEAUCOURT Chantale, "Les contrats céréaliers occidentaux avec l'URSS", in Commerce international, p. 44.

Tietie006 a écrit :
La France a exporté 600 000 tonnes de céréales vers l'URSS, en 1980 et 1981, avec la bénédiction de la CEE

Officiellement ou vous entendez par absence de commentaire ?

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Avr 2015 21:50 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
La France avait demandé à la CEE, l'autorisation d'exporter 600 000 tonnes de céréales à l'URSS, en 1981, ce qui correspondait au chiffre de 1980, et ce fut accepté.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2015 8:53 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
C'est amusant quand on sait que, parallèlement, la part des exportations agro-alimentaires françaises vers la CEE a baissé de plus de 5 points entre 1980 et 1981 (Chiffres de la DP Douanes 1986). Une corrélation selon vous ?

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2015 13:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Je ne sais pas, mais, par contre, il est clair que cet embargo fut un échec pour les américains, puisque allemand et français n'ont pas joué le jeu. La modération de VGE fut d'ailleurs salué par l'agence Tass et c'est dans ce cadre de bonnes relations franco-soviétique, qu'un François Missien, premier journaliste capturé, l'été 1980, fut rapidement libéré avec son photographe.
Dans cet embargo, on y voit surtout l'idéalisme d'un Carter, qui, d'ailleurs, avait suspendu l'aide financière au Pakistan, en 1979, pour cause de programme nucléaire. Reagan, lui, fut très pragmatique avec la fin de l'embargo, qui pénalisait le commerce américano-soviétique (qui avait chuté de 50 % en 1980) mais la reprise de la collaboration avec les pakistanais, qui obtinrent une aide de 3 milliards de $ sur 6 ans, dès l'été 1981.
Mais à cette époque, la guerre soviéto-afghane ne concentrait guère l'intérêt des occidentaux, omnubilés par la crise polonaise et les euromissiles.
Une conférence du Mouvement de Soutien à la Résistance Afghane eut lieu à la Bourse du Travail, à Paris, en juin 1981, et les participants dont Gérard Chaliand et François Chérèque pour la CFDT, stigmatisèrent l'indifférence des intellectuels et des politiques français envers ce conflit.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2015 14:09 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15059
Localisation : Alsace, Colmar
Tietie006 a écrit :
Dans cet embargo, on y voit surtout l'idéalisme d'un Carter, qui, d'ailleurs, avait suspendu l'aide financière au Pakistan, en 1979, pour cause de programme nucléaire. Reagan, lui, fut très pragmatique avec la fin de l'embargo, qui pénalisait le commerce américano-soviétique (qui avait chuté de 50 % en 1980) mais la reprise de la collaboration avec les pakistanais, qui obtinrent une aide de 3 milliards de $ sur 6 ans, dès l'été 1981.


Quand on voit le résultat à moyen et à long terme, on se demande qui fut le plus sage des deux.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2015 16:05 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Ce qui continue en cette année 1981, c'est la virulence des chinois, toujours aussi remonté contre les soviétiques. François Mitterrand, en Chine en février 1981, se voit rappeler par Deng Xiao Ping, de la nécessité d'être uni contre "l'hégémonisme politique de l'URSS" et le gouvernement afghan, en septembre 1981, parlait d'une "guerre non déclarée" des USA et des chinois contre eux. Le même moi, 500 personnes d'une organisation prochinoise, Shlai Javid furent arrêtées à Kaboul.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2015 16:36 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Le conflit soviéto-afghan ne mobilisait guère les intellectuels français, on peut même parler d'indifférence. Le Mouvement de Soutien pour la Résistance Afghane, créé en juin 1980, présidé par le mathématicien Laurent Schwarz, se réunissait en juin 1981, à la Bourse du Travail et ne faisait que constater cette situation d'indifférence. René Cagnat et Michel Jan, deux anciens attachés militaires en Chine parlèrent, à propos de l'Afghanistan, "d'annexe oubliée du Tiers-Monde".
Il faut dire qu'il n'y a pas que les intellectuels qui délaissent l'Afghanistan ...En visite à Berlin-Ouest, en septembre 1981, Alexander Haig stigmatisa la passivité des européens face à l'intervention soviétique.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juin 2015 17:16 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Pour les américains, la grande affaire au début des années 80, c'est la menace d'une intervention des soviétiques et du Pacte de Varsovie en Pologne et la crise des euromissibles. Dans ce cadre, le conflit soviéto-afghan et l'embargo sur les céréales et autres produits, comme le phosphate, sont plutôt des moyens de pression pour freiner les soviétiques et Reagan lia l'affaire polonaise à la levée de l'embargo. Il faut noter que les relations commerciales américano-soviétiques étaient passées de 381 millions de $ en 1971, à 7,7 milliards de $ en 1980, des échanges multipliés par 20 en 10 ans entre les 2 grands. Le 25 octobre 1981, les USA déclarèrent que l'URSS pouvait acheter jusqu'à 25 millions de tonnes de céréales et le 25 août 1983, un nouvel accord céréalier liait les deux pays. Comme quoi, le conflit soviéto-afghan était considéré comme secondaire (en tout cas au début), par l'administration Reagan, au vue des enjeux économiques liant les USA et l'URSS.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2015 15:16 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Le régime de Babrak Karmal est très affaibli par les défections et les désertions, il essaie donc de légitimer son pouvoir en réunissant à Kaboul, le 20 mai 1981, une réunion des différents chefs de tribus pour intégrer le Front National Patriotique, mouvement qui essayait d'agréger des factions non-marxistes pour soutenir le président. Il faisait un geste aussi d'apaisement envers la faction khalqi, en démissionnant de son poste de 1er ministre pour y nommer l'hazara Ali Keshmand, certainement pour essayer de se rallier les hazaras du bazar de Kaboul. Mais les défections continuent, avec le passage du général Wazir au Pakistan.
Au niveau international, Karmal et Moscou essaient d'entamer des négociations avec l'Iran et le Pakistan, pour une reconnaissance du gouvernement de Kaboul, proposition refusée par le Pakistan. Ouverture très limitée puisque Brejnev, le 10 juillet 1081, refusa la proposition de la CEE, portée par Lord Carrington, d'une Conférence sur l'Afghanistan.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mars 2016 20:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Une petite vidéo sur le conflit soviéto-afghan :

http://www.dailymotion.com/video/x3zc4d0_la-guerre-sovieto-afghane-1979-1992_school

Pour moi, la guerre dure de 1979 à 1992, car malgré le retrait de l'armée rouge en 1989, les soviétiques puis les russes ont aidé le régime de Najibullah jusqu'à sa chute, en 1992.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 13:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Il faut noter que la guerre soviéto-afghane fut très peu médiatisée dans les médias occidentaux, à cause, notamment, du blackout imposé par les soviétiques et l'interdiction de la région pour les journalistes étrangers. Le premier journaliste capturé fut François Missien, qui a écrit par la suite "La nuit afghane" où il narrait son périple carcéral. On se souvient plus de Jacques Abouchar, car c'était un journaliste à Antenne 2, et que la chaîne en parlait souvent.

https://fr.sputniknews.com/societe/201402131022751636-jacques-abouchar-une-histoire-oubliee/

Faire un documentaire sur l'Afghanistan en guerre, était un vrai parcours du combattant et seul Christophe de Ponfilly partit plusieurs fois dans la vallée du Panshir, pour faire connaître le commandant Massoud à la France entière, popularisant sa figure. Ponfilly s'est suicidé en 2006, juste avant de sortir un film sur l'Afghanistan.

http://tietie007.over-blog.com/2016/11/in-memoriam-christophe-de-ponfilly-1951-2006.html

Globalement, pendant les années 80 et 90, l'Afghanistan intéressa peu de monde et beaucoup d'intellectuels stigmatisèrent cet état de fait, comme Gérard Chaliand, qui évoquera une "guerre oubliée".

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Déc 2016 17:33 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5685
Et comme on s'est réjoui du bon tour joué par les Américains aux Soviétiques en livrant aux rebelles des missiles Stinger (missiles sol-air portables) qui ont mis fin à la suprématie aérienne des avions et surtout des hélicoptères de combat soviétiques.

Même si la CIA craignait que certains de ces missiles ne tombent en de mauvaises mains - il est miraculeux qu'aucun attentat au Stinger n'ait eu lieu sur un avion au décollage d'un aéroport occidental - personne n'imaginait les talibans et la suite...

Vietnam soviétique... Mouais... on a vu les conséquences !

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB