A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Déc 2017 0:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 98 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
 Sujet du message : Re: 1965 : clôture du Concile
Message Publié : 15 Mai 2017 13:27 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 310
Jerôme a écrit :
Une réaction un peu inattendue : celle de Claude Levi-Strauss dans La Croix du 24 janvier 1979 :

"Comment analysez-vous le phénomène religieux en Occident et peut-être plus spécifiquement l'Eglise catholique à la lumière des évènements qui se sont produits à Rome?
Il serait tout à fait impertinent de ma part, moi qui n'ai été élevé dans aucune croyance religieuse, de porter un jugement sur une institution aussi vénérable et complexe que l'Eglise catholique.

Mais l'ethnologue que vous êtes a sûrement un regard spécifique sur la question?
Si vous voulez me faire parler en ethnologue, je vous dirai que ce qui se passe dans l'Eglise depuis le dernier Concile me trouble. Il me semble, vu de l'extérieur, que l'on appauvrit ou que l'on dépouille la foi religieuse (ou son exercice) d'une très grande partie des valeurs propres à toucher la sensibilité, qui n'est pas moins importante que la raison.

Par exemple?
C'est l'appauvrissement du rituel qui me frappe. Un ethnologue a toujours le plus grand respect pour le rituel. Et un respect d'autant plus grand que ce rituel plonge ses racines dans un lointain passé. Il y verra le moyen de rendre immédiatement perceptible un certain nombre de valeurs qui toucheraient moins directement "l'âme" si l'on s'efforçait de les faire pénétrer par des moyens uniquement rationnels [...]. Il faut qu'il y ait des expressions sensibles qui ne passent pas par le biais de la connaissance discursive.

Vous pensez que l'affaiblissement du rituel d'un groupe social est le signe d'une crise de son système de valeurs?
J'entends bien que tout rituel doit évoluer. Une société religieusement vivante serait une société capable d'enrichir et de renouveler en permanence son rituel. Mais les tentatives de renouvellement -du moins ce que j'en vois quand j'assiste à des messes d'enterrement ou de mariage- ne paraissent pas très convaincantes."



Très intéressant. Merci Jérôme pour cet extrait d'interview. Où l'avez-vous trouvé ?

Ca me rappelle, dans un autre genre, une scène d'enterrement que relate l'écrivain Philippe Sollers dans un de ses romans. Peut-être dans Femmes.
On est à la fin des années 60 et le père de Sollers meurt. Toute la famille est réunie au cimetière. Le prêtre dit quelques mots. Sollers est consterné par la pauvreté de la scène. Alors il prend la parole et lit je crois un sermon de Maître Eckart.
Dans ses livres des années 80 et 90 Sollers insiste sur la Contre Réforme et la dimension sensible, l'art baroque, la musique et la peinture, qu'il célèbre et oppose à ce qu'il voit comme un dessèchement du côté protestant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: 1965 : clôture du Concile
Message Publié : 15 Mai 2017 16:20 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4524
Localisation : Allemagne
Le thème de la discussion est le Concile de l'église catholique et les conséquences qui s'en sont suivies. Il est difficile de donner des explications rationnelles. Ainsi, je n'ai toujours pas compris le renouveau de l'église orthodoxe russe ( dont la liturgie n'a pas dû beaucoup changer depuis Byzance) qui après soixante dix ans de persécutions est repartie comme la nature au printemps : reconstruction d'églises, séminaristes se pressant aux portes des séminaires, etc...
L'âme slave est elle différente de celle des européens de l'ouest ou bien Rome n'a pas su trouver la clé du problème. Etant agnostique, je suis mal placé pour juger, mais néanmoins la question m'intéresse.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: 1965 : clôture du Concile
Message Publié : 27 Juin 2017 20:05 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2291
Localisation : Versailles
Un exemple certainement non représentatif mais néanmoins atroce d'un certain clergé progressiste : un chanoine belge dont la vie fut peu édifiante


http://www.levif.be/actualite/belgique/ ... 50855.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: 1965 : clôture du Concile
Message Publié : 27 Juin 2017 21:11 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6127
Jerôme a écrit :
Un exemple certainement non représentatif mais néanmoins atroce d'un certain clergé progressiste : un chanoine belge dont la vie fut peu édifiante


http://www.levif.be/actualite/belgique/ ... 50855.html

La pédophilie des prêtres progressistes ? Et pas chez les prêtres traditionnels ? :rool:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: 1965 : clôture du Concile
Message Publié : 27 Juin 2017 22:05 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2291
Localisation : Versailles
Pierma a écrit :
Jerôme a écrit :
Un exemple certainement non représentatif mais néanmoins atroce d'un certain clergé progressiste : un chanoine belge dont la vie fut peu édifiante


http://www.levif.be/actualite/belgique/ ... 50855.html

La pédophilie des prêtres progressistes ? Et pas chez les prêtres traditionnels ? :rool:


il me semble que les pretres traditionnels existaient avant le Concile alors qu'il n'y avait guère de progressistes avant ... et parce qu'il est symptomatique de voir un homme dont les dérives dogmatiques ont été largement plus tolérés que les oppositions des traditionalistes !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: 1965 : clôture du Concile
Message Publié : 27 Juin 2017 22:38 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 521
Localisation : Gard
jamais entendu parler de ce type : mais s'il a vraiment été pédophile et admirateur des Khmers Rouges, on peut dire qu'il était un complet détraqué


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: 1965 : clôture du Concile
Message Publié : 28 Juin 2017 6:25 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15557
Localisation : Alsace, Colmar
Jerôme a écrit :
Un exemple certainement non représentatif mais néanmoins atroce d'un certain clergé progressiste : un chanoine belge dont la vie fut peu édifiante


http://www.levif.be/actualite/belgique/ ... 50855.html


ET ??? quel est le rapport avec l'objet du débat ? En quoi le cas d'un détraqué progressiste (ou conservateur, d'ailleurs) à sa pertinence dans le sujet ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: 1965 : clôture du Concile
Message Publié : 28 Juin 2017 6:31 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2291
Localisation : Versailles
Narduccio a écrit :
Jerôme a écrit :
Un exemple certainement non représentatif mais néanmoins atroce d'un certain clergé progressiste : un chanoine belge dont la vie fut peu édifiante


http://www.levif.be/actualite/belgique/ ... 50855.html


ET ??? quel est le rapport avec l'objet du débat ? En quoi le cas d'un détraqué progressiste (ou conservateur, d'ailleurs) à sa pertinence dans le sujet ?


le lien est peu contestable : le clergé des années 1960 et après a généré pas mal d'exemples d'innovations théologiques qui n'ont pas été sanctionnées. En voilà un exemple curieux puisqu'aux innovations théoriques s'ajoutent des abus sexuels - qui furent quant à eux très tardivement connus et pas vraiment condamnés. On ne peut en déduire que tous les novateurs sont coupables d'abus.

et ce chanoine baron semble avoir été un homme célèbre en belgique et en Amérique latine, un personnage typique de la contestation anti capitaliste !

maintenant des pédophiles on en trouve partout là n'est pas le sujet (l'éducation nationale en souffre aussi) !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 98 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB