A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2017 19:08

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 16 Août 2015 18:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 479
Localisation : Gard
Plusieurs morts suspectes marquent notre histoire récente : Broglie, Boulin, Grossouvre, Beregovoy, , Yann Piat...sans parler de Ben Barka. À part les thèses fréquentes de complots politiques mais qui me semble suspectes car trop " faciles" ex site t il des explications crédibles de ces événements ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2015 19:03 
marc30 a écrit :
Plusieurs morts suspectes marquent notre histoire récente : Broglie, Boulin, Grossouvre, Beregovoy, , Yann Piat...sans parler de Ben Barka. À part les thèses fréquentes de complots politiques mais qui me semble suspectes car trop " faciles" ex site t il des explications crédibles de ces événements ?
Au moins pour Boulin et Bérégovoy, les deux histoires se ressemblant beaucoup (un homme écrasé par la culpabilité et la dépression pour une histoire immobilière un peu dérisoire), le suicide me semble encore tenir la route.

On peut par contre ajouter le général Paul Stehlin, écrasé par un véhicule quelques heures après qu'on ait appris, par Jimmy Carter soi-même, qu'il avait joué le rôle de relais d'influence à la solde d'une firme aéronautique US en concurrence avec Dassault.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2015 19:06 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5980
L'affaire Ben Barka est à retirer de la liste. On sait qui a fait le coup, il y a eu des condamnations pour les Français impliqués... On sait que le commanditaire était Oufkir, ministre de l'intérieur de Hassan II... La seule chose qu'on ignore c'est les conditions de son décès et le lieu où il a été enterré.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2015 23:20 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1039
L'affaire Yann Piat a été résolue. Les coupables ont été arrêtés : des voyous d'assez bas étage, sans motif politique. Si je me souviens bien, ils s'étaient trompé de personne.

En ce qui concerne Bérégovoy, les reportages que j'ai vus m'ont plutôt convaincu en faveur de la thèse du suicide. Bérégovoy était dépressif, cela peut conduire au suicide.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 7:43 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 25 Juin 2012 15:20
Message(s) : 426
l'affaire Boulin pose un très gros problème

on peut signaler aussi :
- assassinat du juge Renaud
-assassinat de Jean de Broglie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 8:04 
Prisma a écrit :
l'affaire Boulin pose un très gros problème
En quoi ? Il était ministre du Travail, efficace et apprécié par les partenaires sociaux. Il était "harcelé" par le Canard Enchainé (qui lui-même avouera plus ou moins un acharnement disproportionné) pour une affaire de propriété achetée à prix, disons, poussé vers le bas, et tous les témoignages indiquent qu'il le vivait très mal (et VGE lui a reproché non cette affaire mais de vouloir discuter avec le journal...). Par contraste, Jacques Chirac, traité de la même façon pour une affaire au moins aussi sérieuse (restauration d'une résidence personnelle aux frais de la princesse), s'est bien gardé de le prendre au tragique... et sa carrière n'en a pas souffert.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 10:29 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 841
On peut ajouter dans la liste l'assassinat en 1980 de Joseph Fontanet (1921-1980), une des figures les plus brillantes de la démocratie-chrétienne en France. Ce serait un meurtre gratuit. A l'époque, cet ancien ministre s'était retiré de la politique et on saisit mal quel enjeu aurait pu avoir un assassinat commandité. Il a été tué d'une balle en pleine rue, vers minuit, dans le XVIe. Avec la mort de Jean de Broglie puis de Boulin, cette troisième mort brutale a largement contribué à donner une salle ambiance à la fin du septennat de VGE.
Pour la mort de Boulin, l'enquête bâclée et les conditions du suicide continuent de laisser planer une (grosse) ombre. On a parlé de règlements de comptes au sein de la droite
Il faut ajouter deux affaires un peu différentes : l'affaire Saint-Aubin en 1964, à savoir un jeune couple assassiné (affaire maquillée en accident de la route) car ils avaient été pris à tort pour des membres de l'OAS. Enfin, la tuerie d'Auriol en mai 1981 a mis en lumière les agissements du SAC qui était capable de commettre des exécutions pour des raisons politiques. Sans être conspirationniste, le SAC a été capable d'étrangler 5 innocents (dont un enfant de 7 ans) car l'un des leurs aurait été tenté de basculer vers la gauche... Pas des enfants de choeur. Ces affaires prouvent qu'il existait des officines capables de tuer.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 11:06 
calade a écrit :
Pour la mort de Boulin, l'enquête bâclée et les conditions du suicide continuent de laisser planer une (grosse) ombre. On a parlé de règlements de comptes au sein de la droite.
L'enquête "bâclée", ça me semble insuffisant comme indice. Une enquête sur un décès anormal d'un VIP n'est-elle pas forcément toujours un peu bâclée, les enquêteurs que le hasard a mis en première ligne attendant prudemment des directives qui ne viennent pas forcément ?

Surtout quand on voit les signes multiples, et flagrants, et difficiles à fabriquer, de la fragilité émotionnelle de Boulin.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 11:30 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 841
Quelques éléments troublants :
- la boue sur une voiture qui était arrêtée loin de l'étang, sur une route sèche.
- l'absence de boue sur les chaussures de Robert Boulin : comment est-il entré dans l'étang sans se salir les pieds ?
- les collaborateurs informés de la mort avant la découverte du corps voire, pour l'un d'eux, avant le suicide !
- les lividités cadavériques sur le dos alors que Boulin gisait sur le ventre.
On peut ajouter des éléments sur l'enquête : destruction de l'ensemble des papiers de Boulin, absence d'analyse des traces dans la voiture, l'absence d'investigation sérieuse sur la machine à écrire qui a servi à taper une dernière lettre par ailleurs douteuse, ... (taper dernière lettre de Robert Boulin sur google image : on voit bien que la première ligne a été ajoutée...) http://asset.rue89.com/files/LettresBoulinDEF_0.jpg
Il s'agit e fait d'une lettre qui répond à des allégations parues contre lui. Le montage semble assez évident, il n'y a aucune continuité entre la première ligne et le reste du texte, ni dans la typographie ni dans le propos. C'est l'accumulation de ces éléments qui rend la thèse du suicide contestable.
Mais il faut aussi penser au contexte, c'est à dire à l'existence de nervis gaullistes prêts à tout, à savoir le SAC.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 11:43 
calade a écrit :
(taper dernière lettre de Robert Boulin sur google image : on voit bien que la première ligne a été ajoutée...) http://asset.rue89.com/files/LettresBoulinDEF_0.jpg
Je ne connais pas tout le dossier, mais cet "ajout" me parait indiquer surtout que Boulin a fait taper le gros par une secrétaire, et qu'il a personnellement ajouté la première ligne après avoir remis le papier dans la machine (faut-il avoir connu ces machines... :wink: ), sans prendre garde à la disposition et à la tabulation, ce qui est pour le moins plausible dans l'état d'esprit du moment... j'irai jusqu'à dire qu'un faussaire aurait davantage fait attention.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 13:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 841
C'est en effet une lettre que sa secrétaire destinait à la presse pour répondre aux accusations qui le salissaient. On peut aussi penser que taper une lettre d'adieu permet d'éviter tout authentification graphologique... Je crains hélas, sauf découverte fortuite, qu'on aura du mal à avoir le fin mot de l'histoire et être sûr à 100% de ce qui s'est passé.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Dernière édition par calade le 17 Août 2015 13:49, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 13:47 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
Bonjour,

Pierma a écrit :
... On sait qui a fait le coup, il y a eu des condamnations pour les Français impliqués... On sait que le commanditaire était Oufkir, ministre de l'intérieur de Hassan II... La seule chose qu'on ignore c'est les conditions de son décès et le lieu où il a été enterré.

Oufkir était le commanditaire ? Oufkir voulait la mort de Barka ?
Il m'a semblé que le zèle de Dmili a fait l'affaire puis, dépassé, Dmili a fait appel au Mossad (dossier Baba Batra) qui se charge de "nettoyer".
La réaction du chef de l'Etat français du moment fut de démanteler le SDECE et sur la longueur de décréter -je crois- un embargo sur les armes devant abonder Israël, entre autres réactions.

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 14:20 
calade a écrit :
C'est en effet une lettre que sa secrétaire destinait à la presse pour répondre aux accusations qui le salissaient. On peut aussi penser que taper une lettre d'adieu permet d'éviter tout authentification graphologique... Je crains hélas, sauf découverte fortuite, qu'on aura du mal à avoir le fin mot de l'histoire et être sûr à 100% de ce qui s'est passé.
Je vois surtout que ce décalage de la ligne ne prouve pas qu'il n'en est pas l'auteur (on ne dit pas à des collaborateurs qu'on va se tuer). Et aussi que les motivations d'un suicide, vu ce qu'il montrait de ses états d'âme, sont plus évidentes et consistantes que les mobiles d'un assassinat maquillé en suicide. On a quoi, pour ça ? A qui ça profitait ? Qui gênait-il à ce point ? Je ne dis pas que c'est impossible, mais je ne vois pas beaucoup de pistes.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 14:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5980
ezio-auditore a écrit :
Bonjour,

Pierma a écrit :
... On sait qui a fait le coup, il y a eu des condamnations pour les Français impliqués... On sait que le commanditaire était Oufkir, ministre de l'intérieur de Hassan II... La seule chose qu'on ignore c'est les conditions de son décès et le lieu où il a été enterré.

Oufkir était le commanditaire ? Oufkir voulait la mort de Barka ?
Il m'a semblé que le zèle de Dmili a fait l'affaire puis, dépassé, Dmili a fait appel au Mossad (dossier Baba Batra) qui se charge de "nettoyer".
La réaction du chef de l'Etat français du moment fut de démanteler le SDECE et sur la longueur de décréter -je crois- un embargo sur les armes devant abonder Israël, entre autres réactions.

Oufkir s'est fait remarquer par sa présence à Paris pendant 3 jours au moment de l'enlèvement. C'est lui qui était ministre de l'intérieur, avec Dmili sous ses ordres. Ils ont été mis en cause tous les deux par la justice française.

Wiki a écrit :
Le 22 janvier, le juge Zollinger délivre trois mandats d'arrêt internationaux contre le général Oufkir, le commandant Dlimi et "le nommé Larbi Chtouki". Le communiqué publié à cette occasion rappelle qu'« une commission rogatoire avait été adressée et remise le 17 novembre aux autorités marocaines, aux fins d'audition comme témoins du général Oufkir et du commandant Dlimi, mais aucune suite ne semble avoir été donnée jusqu'à présent à ce mandat de justice ».

Le 24 janvier, Robert Gillet, ambassadeur de France à Rabat, remet une note d'explication à M. Benhima, ministre marocain des affaires étrangères : « L'instruction menée par la justice française au sujet de l'affaire Ben Barka a conduit le juge à la conviction que le ministre marocain de l'Intérieur a organisé l'enlèvement et que le ministre marocain de l'Intérieur et plusieurs de ses collaborateurs directs ont participé personnellement aux dernières phases de l'opération».


L'embargo des armes à destination d'Israël est plus tardif, c'est une décision prise au moment de la guerre des Six Jours, De Gaulle n'ayant pas apprécié que Israël déclare la guerre contrairement à son avis.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 14:59 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 841
Il y a aussi d'autres éléments matériels curieux : comment peut-on aller se suicider dans un étang en octobre sans se salir les chaussures ? L'obstination de la famille peut tenir à un deuil mal fait (le fils a d'abord cru au suicide du reste) mais aussi au fait que ceux qui connaissaient le mieux Boulin pensaient/pensent qu'il n'était pas suicidaire. Gilberte Bérégovoy a longtemps refusé la thèse du suicide à cause de l'absence de toute lettre d'adieu mais elle s'y est résignée à la fin de sa vie. Il semblerait que Pierre Bérégovoy n'avait rien prémédité et que c'est un coup de folie qui l'a poussé à prendre l'arme de son garde du corps.
Pour ce qui concerne Boulin, on a un contexte, l'affrontement au sein de la droite, et on sait que la SAC était capable de commettre des assassinats. L'affaire Saint-Aubin montre que l'on pouvait étouffer des affaires avec de puissants moyens.
Le motif : Boulin a été se secrétaire d'Etat au budget de 62 à 68 puis ministre des finances en 77-78. Il aurait été particulièrement bien informé sur les affaires liées à Elf (née en 1967) et notamment comment le RPR profitait des largesses de potentats africains. Rappelons que l'ensemble des archives personnelles de Robert Boulin a été détruit très rapidement après la mort du député-maire. Bernard Fonfrede, son assistant parlementaire se souvient de dossiers sur les financements occultes des partis dans les dossiers détruits. Je rappelle que le gendarme qui l'a trouvé le premier nie catégoriquement que cela puisse être un suicide et que la gendarmerie a été dessaisie 1/2 heure après la découverte du cadavre. Les policiers ont ensuite contraint le gendarme à changer sa déposition. Il est toujours vivant et le dit sans ambiguïté.
Bien sur, je ne connais du dossier que ce qu'on peut en lire dans la presse et le doute est nécessaire face aux deux thèses mais je ne pense pas qu'on puisse catégoriquement pencher vers l'une ou l'autre.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB