A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 27 Avr 2017 13:59

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 17 Août 2015 15:41 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
Wiki a écrit :
Le 22 janvier, le juge Zollinger délivre trois mandats d'arrêt internationaux contre le général Oufkir, le commandant Dlimi et "le nommé Larbi Chtouki". L'embargo des armes à destination d'Israël est plus tardif, c'est une décision prise au moment de la guerre des Six Jours, De Gaulle n'ayant pas apprécié que Israël déclare la guerre contrairement à son avis.

Merci à vous de combler mes blancs.
De mon côté, j'ai fait des recherches. En Israël, Meir Amit est directeur général du Mossad.
Histoire secrète du Mossad a écrit :
… une opposition réduite mais déterminée avait survécu au Maroc, dirigée par M. Ben Barka … à plusieurs reprises la police royale avait failli le capturer … l'ancien enseignant charismatique s'était enfui en Europe … par deux fois son mouvement de résistance fut près de réussir un attentat à la bombe … Hassan le fit comdamner à mort par contumace. Ben Barka riposta en ordonnant de nouveaux attentats contre le roi...

Mai 1965 : Hassan II prie le Mossad de l'aider à résoudre le problème. Le dossier échoit à David Kimche qui se rend à Londres, en "vacances". Kimche se rend ensuite à Rome avec cette fois un faux passeport britannique et un visa marocain. De Rome, bond au Maroc où il est accueilli par Oufkir.
Citer :
Le même soir Oufkir lui annonce qu'Hassan II veut la tête de Barka, Kimche rétorque qu'une telle décision n'est pas de son ressort, Oufkir doit aller à Tel Aviv. Meir Amit les retrouve dans une planque et confie à Kimche qu'il "n'est pas emballé par l'idée de se charger du sale boulot d'Oufkir"  et insiste pour que la participation "se limite aux travaux d'approche"...
Sans avertir Amit, Oufkir avait déjà conclu un accord avec une faction du SDECE pour l'assassinat de Barka si on pouvait le persuader de quitter sa villa genèvoise pour se rendre en France...
De son côté Amit a le feu vert d'Eshkol. On se met au travail. Un katsa noir infiltre l'entourage de Barka et annonce au bout de quelques mois qu'il connait en France un riche sympathisant français...

26/10/65 : Oufkir reçoit du Mossad un message codé ; Barka va se rendre en France.
Oufkir part avec une équipe d'agents et est reçu par son contact au SDECE. L'espion du Mossad qui avait accompagné Barka jusqu'à Paris est shunté de cette entrevue.
Citer :
Il appelle Kimche qui en réfère à Amit qui décide "qu'il se préparait quelque chose de vilain et qu'on avait intérêt à rester à l'écart...

Le lendemain soir, à la sortie d'un restaurant connu, Barka est empoigné et jeté dans une camionnette du SDECE, direction Fontenay-le-Vicomte. Si Oufkir supervise, c'est Dmili qui se salit les mains.
Citer :
... A l'aube Barka est exécuté, son cadavre photographié, enterré provisoirement dans le jardin et Oufkir regagne le Maroc avec la pellicule... de Gaulle ordonna une enquête approfondie qui déboucha sur une purge massive du SDECE. On évita de mentionner le Mossad … Il /de Gaulle/ déclara à des proches qu'il était formellement convaincu de la participation des espions israëliens … seuls à pouvoir manifester un tel mépris des lois internationales … Les bonnes relations franco-israëlienne de 1956 (opération de Suez) n'étaient qu'un souvenir. De Gaulle ordonna la suspension de toutes les livraisons d'armes à l'Etat hébreu ainsi que toute coopération en matière de renseignement... Le gouvernement Eshkol... prit de la distance... Amit répéta que le rôle n'avait été que marginal... fourniture de quelques passeports, location de voitures... il fut mis à mal par son prédécesseur... Une commission d'enquête fut créée dirigée par le ministre des Affaires étrangères, G. Meir ; la conclusion en fut que Amit devait démissionner ainsi que le gouvernement Eshkol...


A noter que le Mossad par l'intermédiaire de M. Maurice avait une nouvelle mission parisienne : une "approche froide" (recrutement d'un informateur non juif) d'une personne ayant toutes approches facilitées au sein du Ritz, ce fut Henri Paul... ceci aboutira en 1999 après un long procès criminel à Londres à la culpabilité d'Aitken : un plus pour le Mossad. Mais Henri Paul n'avait pu supporter la "pression"... ;)

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 16:50 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 25 Juin 2012 15:20
Message(s) : 426
Dans ces affaires politico-mafio-financières le suicide est souvent une œuvre d’art !

Déjà au début du XXè le suicide de Stavisky avait fait écrire au Canard enchaîné :« On a suicidé Stavisky. Il s’est tué d’une balle tirée à trois mètres. Voilà ce que c’est d’avoir le bras long ! ».

En 1982 suicide de René Lucet , je cite Wikipedia :
« …troublant. Tout d'abord, René Lucet s'est suicidé de 2 balles dans la tête. Selon les rapports d'autopsie, les deux balles étaient mortelles et successives et ont été tirées dans le même orifice… »

Comment un type déjà mort peut-il se refaire la peau ?

Une autre affaire similaire à celle de Boulin : le « suicide » du juge Borrel à Djibouti … qui semble bien être un meurtre.

Dans toutes ces affaires ce qui ressort c’est la collusion entre la politique , la justice et la police.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 17:44 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 05 Août 2006 20:07
Message(s) : 2229
Prisma a écrit :
Une autre affaire similaire à celle de Boulin : le « suicide » du juge Borrel à Djibouti … qui semble bien être un meurtre.
Là, d'accord, d'après tout ce que je peux en savoir, mais je ne trouve pas les deux affaires si similaires que ça.

Pour la disparition des papiers, il faudrait savoir si ce n'est pas systématique dans un cas de décès inopiné d'un politique de ce niveau. Cela posé, je ne connais pas plus que ça, j'ai surtout été frappé, pour Boulin et Bérégovoy, par ce syndrome d'auto-culpabilisation obsessionnelle et écrasante.

_________________
"Sire, le désir de perfection est une des pires maladies qui puissent affecter l'esprit humain" (discours du sénateur de service à Napoléon Ier le jour de son sacre). "Je ne crois pas au bien, je crois à la bonté" (Vassili Grossman).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2015 17:57 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1667
La famille de Boulin a toujours contesté la version officielle du suicide et se heurte à un mur quand elle réclame la réouverture de l'enquête
cf un documentaire télé qu'on voit assez souvent

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Août 2015 21:12 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15048
Localisation : Alsace, Colmar
Prisma a écrit :
Comment un type déjà mort peut-il se refaire la peau ?


Sans parler du cas d'espèce, il y a quelques exemples, mais çà dépend du type d'arme à feu. Il y a parfois des crispations involontaires au moment du décès. Bref, il y a des personnes où le suicide ne fait aucun doute et qui ont pourtant réussi à se mettre 2 balles mortelles.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Août 2015 3:50 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5683
Narduccio a écrit :
Prisma a écrit :
Comment un type déjà mort peut-il se refaire la peau ?


Sans parler du cas d'espèce, il y a quelques exemples, mais çà dépend du type d'arme à feu. Il y a parfois des crispations involontaires au moment du décès. Bref, il y a des personnes où le suicide ne fait aucun doute et qui ont pourtant réussi à se mettre 2 balles mortelles.

Oui c'est relativement fréquent avec un pistolet, qui remonte automatiquement une balle dans le canon, après quoi une crispation involontaire suffit. Deux balles avec le même orifice d'entrée n'étonnent plus les enquêteurs.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Août 2015 6:28 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2519
Pierma a écrit :
L'affaire Ben Barka est à retirer de la liste. On sait qui a fait le coup, il y a eu des condamnations pour les Français impliqués... On sait que le commanditaire était Oufkir, ministre de l'intérieur de Hassan II... La seule chose qu'on ignore c'est les conditions de son décès et le lieu où il a été enterré.


Oui bien d'accord avec vous : on n'est pas dans le meurtre politique mais plutôt dans l'affaire diplomatique mêlée à l'espionnage ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Août 2015 6:41 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2519
marc30 a écrit :
Plusieurs morts suspectes marquent notre histoire récente : Broglie, Boulin, Grossouvre, Beregovoy, , Yann Piat...sans parler de Ben Barka. À part les thèses fréquentes de complots politiques mais qui me semble suspectes car trop " faciles" ex site t il des explications crédibles de ces événements ?


Je considère comme parfaitement dénuées de réalité les allégations de meurtres commandités par un président de la V e République. À mon sens, un président qui se serait engagé sur une telle voie se mettrait gravement à la merci des exécutants qui pourraient devenir des maîtres chanteurs...et puis on ne trouvera personne dans l'entourage politique prêt à encourager ou suivre un chef d'état allant dans cette voie car le risque politique serait trop grand...voire le risque de recommencer et ayant prix goût au sang de régler peu à peu tous les problèmes par le meurtre ...

Donc je pense que les affaires citées sont plutôt des dérapages dus à des incompréhensions. Je veux dire par là que l'on trouve toujours dans les entourages certains personnages un peu ambivalents qui ont Quelques relations avec des affairistes. Ces gens (pas forcément à la demande explicite d'un homme d'Etat de premier rang - souvent simplement par zèle plus ou moins spontané, croyant exécuter une demande implicite et floue) se croient alors capables de conduire des opérations d'intimidation fondées sur des faits plus ou moins réels ( liaison extra conjugale, transaction immobilière douteuse ). Alors de deux choses l'une : où la cible comprends le message et rentre dans le rang... Ou bien elle résiste soit parce qu'elle est psychologiquement solide soit parce qu'elle a à son tour des munitions et une capacité de représailles.

Il y a meurtre (ou suicide) quand les manipulateurs et la cible s'affolent ...alors effectivement si le manipulateur est en contact avec la pègre et qu'il se sent à son tour menacé, il peut aller trop loin - bien trop loin... C'est sans doute ce qui s'est passé pour Boulin...

Une autre chose plus sérieuse à souligner : la gaullisme parce qu'il a dû conduire la Résistance puis lutter conte l'OAS puis contre les gauchistes 68ards a du faire flèche de tout bois... Il n'a jamais pu être trop regardant sur le recrutement de ses gros bras ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Août 2015 6:43 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5683
Aigle a écrit :
Pierma a écrit :
L'affaire Ben Barka est à retirer de la liste. On sait qui a fait le coup, il y a eu des condamnations pour les Français impliqués... On sait que le commanditaire était Oufkir, ministre de l'intérieur de Hassan II... La seule chose qu'on ignore c'est les conditions de son décès et le lieu où il a été enterré.


Oui bien d'accord avec vous : on n'est pas dans le meurtre politique mais plutôt dans l'affaire diplomatique mêlée à l'espionnage ...

Attention, il s'agit bien d'un meurtre politique marocain, avec des complicités françaises "vulgaire et subalternes" - appréciation de De Gaulle qui me semble exacte. Mais ce n'est pas un meurtre politique attribuable à la Vème république.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Août 2015 6:55 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 05 Août 2006 20:07
Message(s) : 2229
Aigle a écrit :
Je considère comme parfaitement dénuées de réalité les allégations de meurtres commandités par un président de la V e République.
Entre commanditer formellement un meurtre et dire aux services concernés : "Démerdez-vous pour que cette ordure ne m'emmerde plus..." il y a une nuance. Ca me fait penser au Rainbow Warrior, qui n'est pas exactement un meurtre politique (il y a quand même eu mort d'homme) mais relève de la même problématique.

Je m'avise que personne n'a cité (ou ça m'a échappé ?) le cas de Jean-Edern Hallier. Pour wiki : "Le pamphlétaire, alors en villégiature à Deauville (Normandy Barrière), meurt le matin du 12 janvier 1997 peu avant 8 h du matin, alors qu'il circule à vélo (bien qu'à moitié aveugle: http://www.bakchich.info/france/2007/02 ... ette-50148[réf. à confirmer]13), sans que personne n'ait été témoin de l'accident. Peu de temps après la découverte du corps, il a été constaté que le coffre-fort de sa chambre d'hôtel — qui contenait des photocopies de documents concernant François Mitterrand et Roland Dumas — avait été vidé13. Son meuble de l'appartement parisien avenue de la Grande-Armée14, avait également fait l'objet d'une visite semblable13. Il devait déjeuner quelques heures plus tard avec le journaliste Karl Zéro, qui fut d'ailleurs appelé pour l'identification du cadavre15.
L'hypothèse de son assassinat a été plusieurs fois avancée, notamment par son frère, Laurent Hallier dans une entrevue accordée à Christian Lançon pour le magazine Généreux en novembre 1998, ou par le même Christian Lançon et Dominique Lacout dans La Mise à mort de Jean-Edern Hallier16. Cependant, les plaintes déposées contre X n'ont pas été jugées recevables."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Edern_Hallier

_________________
"Sire, le désir de perfection est une des pires maladies qui puissent affecter l'esprit humain" (discours du sénateur de service à Napoléon Ier le jour de son sacre). "Je ne crois pas au bien, je crois à la bonté" (Vassili Grossman).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Août 2015 7:52 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2519
Jean R a écrit :
Aigle a écrit :
Je considère comme parfaitement dénuées de réalité les allégations de meurtres commandités par un président de la V e République.
Entre commanditer formellement un meurtre et dire aux services concernés : "Démerdez-vous pour que cette ordure ne m'emmerde plus..." il y a une nuance. Ca me fait penser au Rainbow Warrior, qui n'est pas exactement un meurtre politique (il y a quand même eu mort d'homme) mais relève de la même problématique.


Oui Jean votre expression "démerdez vous" est assez exacte même si je vois plus ces mots là dans la bouche de Chirac que de Mitterrand)

Mais en sachant que l'opération menée contre le Rainbow Warrior devait couler le navire sans tuer personne...c'est l.imprudence du photographe qui l'a conduit à rester à bord après la première explosion ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Août 2015 22:37 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 22 Nov 2013 7:30
Message(s) : 123
Dans la série "morts louches", vous avez aussi le suicide du gendarme Christian Jambert, dans des circonstances curieuses (deux balles dans la tête etc)... https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Jambert ; il enquêtait sur "les disparues de l'Yonne" qui auraient été victimes d'un trafic pédophile où le milieu politique était peu ou prou lié...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 17:46 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 25 Juin 2012 15:20
Message(s) : 426
Pour ceux qui s'intéressent à l'affaire Boulin il y a un article dans le Club du journal Médiapart (accessible à tous , je crois )

En fait il s'agit d'une prise de bec entre Benoît Collomba (journaliste de France inter -- tenant du meurtre) et le Canard enchaîné 'tenant du suicide)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 17:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 05 Août 2006 20:07
Message(s) : 2229
Prisma a écrit :
En fait il s'agit d'une prise de bec entre Benoît Collomba (journaliste de France inter -- tenant du meurtre) et le Canard enchaîné 'tenant du suicide)
Le Canard s'était acharné de façon disproportionnée sur Boulin et son affaire, donc s'est trouvé sur la sellette, et le meurtre aurait été plus confortable pour lui...

_________________
"Sire, le désir de perfection est une des pires maladies qui puissent affecter l'esprit humain" (discours du sénateur de service à Napoléon Ier le jour de son sacre). "Je ne crois pas au bien, je crois à la bonté" (Vassili Grossman).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Sep 2015 3:23 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9718
Localisation : Région Parisienne
Pierma a écrit :
Narduccio a écrit :
Prisma a écrit :
Comment un type déjà mort peut-il se refaire la peau ?


Sans parler du cas d'espèce, il y a quelques exemples, mais çà dépend du type d'arme à feu. Il y a parfois des crispations involontaires au moment du décès. Bref, il y a des personnes où le suicide ne fait aucun doute et qui ont pourtant réussi à se mettre 2 balles mortelles.

Oui c'est relativement fréquent avec un pistolet, qui remonte automatiquement une balle dans le canon, après quoi une crispation involontaire suffit. Deux balles avec le même orifice d'entrée n'étonnent plus les enquêteurs.



Le seul problème est qu'il s'est suicidé avec un revolver Manurhin 357. Si on peut considérer qu'avec un pistolet la seconde balle peut être tirée par un mouvement réflexe, c'est totalement impossible avec un revolver, tous ceux qui ont tiré en stand avec ce genre d'arme vous le diront. Il faut soit réarmer le chien, soit exercer une pression forte dur la queue de détente pour faire tourner le barillet et relever le chien. Et ça, avec déjà une balle dans la tête, ça devrait être dans le livre des records.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB