A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 27 Mars 2017 5:48

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 18 Nov 2016 15:17 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1371
Localisation : Vienne (86)
L'un des derniers ouvrages de PMF, publié en 1976, sous le titre "La vérité guidait leurs pas" est dans la continuité des propos tenus sur Radioscopie.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLI ... -leurs-pas

Pour PMF c'est l'heure des bilans et il se livre à une autopsie, sans concessions, du monde et de l'univers politique.
Voici d'ailleurs un extrait de ce livre issu d'un article de média part au sujet du PMF.

« L'usage de la télévision a entraîné une dégradation civique supplémentaire. Elle devait populariser, démocratiser la politique ; elle a, au contraire, reproduit sur une échelle plus vaste encore les défauts de l'ancien système. Le théâtre politique est plus ouvert mais plus faussé, plus falsifié, plus censuré que jamais. Il est plus que jamais un théâtre de vedettes. »

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 18 Nov 2016 20:29 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 315
nico86 a écrit :
L'un des derniers ouvrages de PMF, publié en 1976, sous le titre "La vérité guidait leurs pas" est dans la continuité des propos tenus sur Radioscopie.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLI ... -leurs-pas

Pour PMF c'est l'heure des bilans et il se livre à une autopsie, sans concessions, du monde et de l'univers politique.
Voici d'ailleurs un extrait de ce livre issu d'un article de média part au sujet du PMF.

« L'usage de la télévision a entraîné une dégradation civique supplémentaire. Elle devait populariser, démocratiser la politique ; elle a, au contraire, reproduit sur une échelle plus vaste encore les défauts de l'ancien système. Le théâtre politique est plus ouvert mais plus faussé, plus falsifié, plus censuré que jamais. Il est plus que jamais un théâtre de vedettes. »


Je m'interroge sur cette formule "elle devait populariser, démocratiser la politique". Je ne vois pas en quoi elle le "devait". Comme toute invention, la télévision n'a pas, par essence, une finalité donnée ; la finalité ne vient que de l'usage qu'on en fait. Elle "pouvait", oui mais, en aucun cas, "devait".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 18 Nov 2016 23:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14968
Localisation : Alsace, Colmar
ThierryM a écrit :
Je m'interroge sur cette formule "elle devait populariser, démocratiser la politique". Je ne vois pas en quoi elle le "devait". Comme toute invention, la télévision n'a pas, par essence, une finalité donnée ; la finalité ne vient que de l'usage qu'on en fait. Elle "pouvait", oui mais, en aucun cas, "devait".


Les hommes politiques de cette période ont accompagné les premiers pas de la télévision publique. Ils ont débloqué les budgets, mis en place les organismes chargés des infrastructures, des programmes, de la diffusion. Bref, ce que rapporte Mendès France, c'est la différence entre ce pour quoi ils ont voté en fonction des attendus, et la réalité de ce qui est devenu.

Il y a d'autres moments de la télévision où on a assisté à la même déconvenue. Lorsqu'on a lancé le premier satellite pour la diffusion par satellite, on a communiqué sur le fait que ce satellite commercial allait proposer 12 chaînes en haute définition et qu'on allait pourvoir diffuser des programmes à haut contenu culturel. Quand les essais ont été terminés, l'opérateur à annoncé qu'il allait lancer un bouquet de 50 chaines pour diffuser des séries et du sport ... On devait, car les participations publiques avaient bien été faites pour la diffusion de 12 chaines HD ...

C'est la même chose pour PMF, quand les budgets ont été votés c'était pour diffuser des grands auteurs, des pièces de théâtre de qualité, de la musique classique. Et puis on a fait des feuilletons, de la variété et les grands débats politiques qui devaient avoir lieu se sont transformés en tribunes où l'on s'est autorisé à tout dire, même ce que l'on savait erroné.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 13:49 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1371
Localisation : Vienne (86)
Les relations entre PMF et les médias sont extrêmement révélatrices des convictions d'un homme en contradiction avec un système politique en décalage avec les attentes des Français et les enjeux de l'après guerre.

PMF c'est tout d'abord une proximité avec le monde des médias et plus particulièrement celui de la presse écrite ( L'express avec JJSS et Mauriac mais aussi le nouvel observateur )
Paradoxalement c'est un média qu'il qualifie de corrompu et c'est sur les ondes radiophoniques que l'homme politique se positionne en tenant un décours "vérité" souvent empreint de pédagogique.

VGE adoptera, avec le média audio visuel, cette même démarche pédagogique. Tout d'abord de façon très austère et distante, puis, plus tard, sur un ton toujours aussi professoral (graphiques et chiffres à l'appui) et souvent faussement "chaleureux"...au coin du feu près des Français.

Pour en revenir à PMF, il me semble être un précurseur dans l'usage d'un discours de proximité à l'égard des Français, par des mots à la fois simples et percutants "Le pari Indochinois; le verre de lait" il se positionne en bon pédagogue se démarquant des nombreux démagogues.
En s'adressant directement aux Français il souhaite se soustraire de ce cadre parlementaire dont les représentants apprécieront très modérément de se sentir cocu.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 17:59 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 315
Narduccio a écrit :
ThierryM a écrit :
Je m'interroge sur cette formule "elle devait populariser, démocratiser la politique". Je ne vois pas en quoi elle le "devait". Comme toute invention, la télévision n'a pas, par essence, une finalité donnée ; la finalité ne vient que de l'usage qu'on en fait. Elle "pouvait", oui mais, en aucun cas, "devait".


Les hommes politiques de cette période ont accompagné les premiers pas de la télévision publique. Ils ont débloqué les budgets, mis en place les organismes chargés des infrastructures, des programmes, de la diffusion. Bref, ce que rapporte Mendès France, c'est la différence entre ce pour quoi ils ont voté en fonction des attendus, et la réalité de ce qui est devenu.

Il y a d'autres moments de la télévision où on a assisté à la même déconvenue. Lorsqu'on a lancé le premier satellite pour la diffusion par satellite, on a communiqué sur le fait que ce satellite commercial allait proposer 12 chaînes en haute définition et qu'on allait pourvoir diffuser des programmes à haut contenu culturel. Quand les essais ont été terminés, l'opérateur à annoncé qu'il allait lancer un bouquet de 50 chaines pour diffuser des séries et du sport ... On devait, car les participations publiques avaient bien été faites pour la diffusion de 12 chaines HD ...

C'est la même chose pour PMF, quand les budgets ont été votés c'était pour diffuser des grands auteurs, des pièces de théâtre de qualité, de la musique classique. Et puis on a fait des feuilletons, de la variété et les grands débats politiques qui devaient avoir lieu se sont transformés en tribunes où l'on s'est autorisé à tout dire, même ce que l'on savait erroné.


Merci pour l'explication. Je reste mitigé sur la formule mais je comprends la logique. Toutefois, pour moi, elle montre ce trait caractéristique de pas mal de personnes, qui sont convaincues, d'une part, de pouvoir pleinement maîtriser les technologies des médias (ce qui ne s'est pratiquement jamais vérifié) et, d'autre part, la croyance de pouvoir éduquer (voire endoctriner) les individus selon les projets qu'ils ont définis pour eux. Ou, autrement formulé, cette conviction que la théorie va supplanter le réel.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 18:52 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1371
Localisation : Vienne (86)
ThierryM a écrit :
Toutefois, pour moi, elle montre ce trait caractéristique de pas mal de personnes, qui sont convaincues, d'une part, de pouvoir pleinement maîtriser les technologies des médias (ce qui ne s'est pratiquement jamais vérifié) et, d'autre part, la croyance de pouvoir éduquer (voire endoctriner) les individus selon les projets qu'ils ont définis pour eux. Ou, autrement formulé, cette conviction que la théorie va supplanter le réel.


Il est évident que la maîtrise des médias est un exercice qui, avec le temps, est devenu de plus en scabreux mais ça les différents décideurs, qu'ils soient économique ou politique ( voire les deux ), le savent et ils prennent leurs décisions en connaissance de cause...face à cela les conseillers en communication; les cellules et cabinets de crise en tout genre se développent et s'adaptent, car ils savent aussi qu'une stratégie de manipulation peut très bien se retourner contre eux.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 19:16 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4267
Localisation : Allemagne
Mendès-France avait , comme un homme de sa génération recours à la radio. De juin 1954 à février 1955,il faisait une causerie tous les samedis soirs qui s'intitulait "Dire la vérité". Et c'était de très bon niveau. A l'époque les gens avaient fait un rapprochement avec "Les causeries au coin du feu" de l'ancien président américain F.D.Roosevelt.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 19:32 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 315
nico86 a écrit :
Il est évident que la maîtrise des médias est un exercice qui, avec le temps, est devenu de plus en scabreux mais ça les différents décideurs, qu'ils soient économique ou politique ( voire les deux ), le savent et ils prennent leurs décisions en connaissance de cause...face à cela les conseillers en communication; les cellules et cabinets de crise en tout genre se développent et s'adaptent, car ils savent aussi qu'une stratégie de manipulation peut très bien se retourner contre eux.


De plus en plus scabreux mais qui a toujours existé (le passage de la copie manuscrite à l'imprimerie s'est accompagné de diffusions de textes jusque là interdits ou du moins peu appréciés (donc ce phénomène ne date clairement pas des médias modernes) . Et je ne suis pas du tout convaincu que les décideurs prennent leurs décisions en connaissance de cause ; en tout cas, avec internet, il me semble clair que ce n'est pas du tout le cas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 19:38 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 315
Faget a écrit :
Mendès-France avait , comme un homme de sa génération recours à la radio. De juin 1954 à février 1955,il faisait une causerie tous les samedis soirs qui s'intitulait "Dire la vérité". Et c'était de très bon niveau. A l'époque les gens avaient fait un rapprochement avec "Les causeries au coin du feu" de l'ancien président américain F.D.Roosevelt.


Mais je ne nie nullement qu'il y avait du très bon niveau, ni que la télévision a vu le développement d'émissions ou de programmes affligeants. Je dis juste que penser qu'on va éduquer les citoyens par un média donné relève, au mieux, du vain espoir, au pire de l'aveuglement total. L'une des preuves serait la télévision actuelle : oui, le nombre de programme abrutissant est considérable mais je signale que tout le monde a accès à 2 ou 3 chaînes (le nombre va varier selon les attentes des personnes) qui ont des programmes qu'on va qualifier de culturels et accessibles presque en continu. Je ne peux que constater que ces chaînes sont largement derrière les chaînes dîtes "grand public". Donc, le fait est que, même en offrant de la vraie qualité, ce n'est pas ce que la majorité des gens regarde ; l'arbitrage individuel ne se fait pas en faveur de ces programmes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 19:55 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14968
Localisation : Alsace, Colmar
ThierryM a écrit :
Merci pour l'explication. Je reste mitigé sur la formule mais je comprends la logique. Toutefois, pour moi, elle montre ce trait caractéristique de pas mal de personnes, qui sont convaincues, d'une part, de pouvoir pleinement maîtriser les technologies des médias (ce qui ne s'est pratiquement jamais vérifié) et, d'autre part, la croyance de pouvoir éduquer (voire endoctriner) les individus selon les projets qu'ils ont définis pour eux. Ou, autrement formulé, cette conviction que la théorie va supplanter le réel.


En fait, pour de nombreux médias de diffusion et surtout ceux de masse, les pouvoirs publics ont toujours été sollicités pour aider à leur développement. Le noble de la Renaissance qui aide financièrement un imprimeur à s'installer dans sa ville et qui découvre que l'on publie des critiques à son encontre pouvait se montrer expéditif. AU fil du temps les relations ont changé. Mais de nombreux investisseurs, pour obtenir l'aide de l’État, ont mis en avant cet accès à la culture de masse, avant de se conforter aux "voeux du public", voire de les devancer...

Petite mise au point, quand vous dites :
ThierryM a écrit :
de pouvoir pleinement maîtriser les technologies des médias (ce qui ne s'est pratiquement jamais vérifié) et, d'autre part, la croyance de pouvoir éduquer (voire endoctriner) les individus selon les projets qu'ils ont définis pour eux.

Cela s'est produit plusieurs fois. Il y a l'Index de l’Église qui a montré à certaines période une certaine efficacité, dans le sens où des auteurs ont préféré modifier ou retarder leurs parutions plutôt que de se retrouver mis à l'index. Sans parler de ceux qui vont publier anonymement. Il y a divers épisodes de censures des parutions qui ont permit d'interdire la parution d'informations qui ne plaisaient pas au pouvoir. Il faut aussi tenir compte que pendant plusieurs siècles, les pouvoirs politiques avaient une maîtrise assez poussée de la circulation des nouvelles. Il y a le NSDAP quand il va distribuer des centaines de millions de postes de radio bloqués sur la fréquence de l'émetteur local, ce qui faisait qu'on ne pouvait qu'écouter la radio officielle. Ne parlons pas de l'URSS qui a verrouillé l'accès aux informations durant plusieurs décennies. Bref, historiquement, nous vivons une période très particulière car la norme historique a été une maîtrise assez poussée de l'accès aux informations et aux médias.

ThierryM a écrit :
Ou, autrement formulé, cette conviction que la théorie va supplanter le réel.

Euhhhh, franchement, vous pensez réellement que les médias actuels représentent le réel ? Vous n'êtes sûrement pas aussi naïf... ;) On sait très bien manipuler les médias. Pas toujours en faveur du pouvoir en place, et rarement en faveur de la vérité et de la représentation du réel.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 20:08 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 315
Narduccio a écrit :
Cela s'est produit plusieurs fois. Il y a l'Index de l’Église qui a montré à certaines période une certaine efficacité, dans le sens où des auteurs ont préféré modifier ou retarder leurs parutions plutôt que de se retrouver mis à l'index. Sans parler de ceux qui vont publier anonymement. Il y a divers épisodes de censures des parutions qui ont permit d'interdire la parution d'informations qui ne plaisaient pas au pouvoir. Il faut aussi tenir compte que pendant plusieurs siècles, les pouvoirs politiques avaient une maîtrise assez poussée de la circulation des nouvelles. Il y a le NSDAP quand il va distribuer des centaines de millions de postes de radio bloqués sur la fréquence de l'émetteur local, ce qui faisait qu'on ne pouvait qu'écouter la radio officielle. Ne parlons pas de l'URSS qui a verrouillé l'accès aux informations durant plusieurs décennies. Bref, historiquement, nous vivons une période très particulière car la norme historique a été une maîtrise assez poussée de l'accès aux informations et aux médias.


L'efficacité du contrôle a, je suis d'accord, varié avec le temps. Ce contrôle n'a jamais empêché complètement, sur la durée, le développement et la circulation d'écrits que les autorités n'approuvaient pas, sauf, en effet, dans les rares cas de régimes totalitaires qui, je le pense, ne représentent pas la majorité des régimes politiques ayant existé. Ensuite, oui, la norme est celle de la volonté de contrôler ; et, aujourd'hui, ce contrôle est quasiment impossible, ou du moins extrêmement difficile. Mais, justement, le fait que les décideurs (on va garder le terme) cherchent à instaurer ce contrôle montre bien qu'ils ne comprennent pas grand chose aux médias contemporains.


Narduccio a écrit :
Euhhhh, franchement, vous pensez réellement que les médias actuels représentent le réel ? Vous n'êtes sûrement pas aussi naïf... ;) On sait très bien manipuler les médias. Pas toujours en faveur du pouvoir en place, et rarement en faveur de la vérité et de la représentation du réel.


Je me suis mal exprimé. Je ne dis pas du tout que les médias actuels représentent la réalité. Ce que je dis : c'est que la logique de PMF implique la croyance dans le fait qu'il suffit de fournir des programmes de qualité pour que les citoyens les regardent et, ce faisant, acquièrent une meilleure éducation, culture (ou tout terme voisin qu'on voudra). Cela, c'est la théorie. Les faits (comme je les décris un peu plus haut), c'est que lorsqu'il y 26 chaînes disponibles, dont 2 ou 3, voire 4, qui offrent en quasi continu (sans compter le replay) des programmes que, je pense, PMF n'aurait pas condamné, bien au contraire, la réalité est que les gens regardent très majoritairement les 20 autres chaînes et que ceux qui regardent ces 2 à 4 chaînes sont, vraisemblablement, ceux pour lesquels PMF ne pensait qu'il était nécessaire d'améliorer leur niveau éducatif ou culturel. Je le regrette, j'aimerais que la théorie fonctionne ; mais je trouve, quelque part, inquiétant qu'un responsable politique puisse croire en sa théorie quand les faits lui démontrent l'inverse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 20:20 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14968
Localisation : Alsace, Colmar
ThierryM a écrit :
Narduccio a écrit :
Euhhhh, franchement, vous pensez réellement que les médias actuels représentent le réel ? Vous n'êtes sûrement pas aussi naïf... ;) On sait très bien manipuler les médias. Pas toujours en faveur du pouvoir en place, et rarement en faveur de la vérité et de la représentation du réel.


Je me suis mal exprimé. Je ne dis pas du tout que les médias actuels représentent la réalité. Ce que je dis : c'est que la logique de PMF implique la croyance dans le fait qu'il suffit de fournir des programmes de qualité pour que les citoyens les regardent et, ce faisant, acquièrent une meilleure éducation, culture (ou tout terme voisin qu'on voudra). Cela, c'est la théorie. Les faits (comme je les décris un peu plus haut), c'est que lorsqu'il y 26 chaînes disponibles, dont 2 ou 3, voire 4, qui offrent en quasi continu (sans compter le replay) des programmes que, je pense, PMF n'aurait pas condamné, bien au contraire, la réalité est que les gens regardent très majoritairement les 20 autres chaînes et que ceux qui regardent ces 2 à 4 chaînes sont, vraisemblablement, ceux pour lesquels PMF ne pensait qu'il était nécessaire d'améliorer leur niveau éducatif ou culturel. Je le regrette, j'aimerais que la théorie fonctionne ; mais je trouve, quelque part, inquiétant qu'un responsable politique puisse croire en sa théorie quand les faits lui démontrent l'inverse.


Je ne pense pas que PMF croyait plus en sa théorie que dans la réalité. Il se contente de dénoncer le fait qu'on leur a vanté un système qui allait permettre d'éduquer les foules Et qu'on leur a mis en place autre chose. J'ai connu la radio éducative. Bambin, cela me fascinait, car l'instituteur faisait quelque chose d'exceptionnel : il allait chercher une radio, il la mettait en place sur son bureau et il se mettait de coté à écouter comme nous. C'était extraordinaire pour les enfants que nous étions. C'était une fenêtre ouverte sur un autre monde, surtout que nous n'écoutions jamais ce type de stations à la maison.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 20:39 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 315
Narduccio a écrit :
Je ne pense pas que PMF croyait plus en sa théorie que dans la réalité. Il se contente de dénoncer le fait qu'on leur a vanté un système qui allait permettre d'éduquer les foules Et qu'on leur a mis en place autre chose.


Je pense, pour ma part, que, si "on" l'a manipulé, voire menti, "on" a bénéficié du fait que PMF présentait un terrain idéologique favorable à cette manipulation. Qu' "on" lui a présenté une perspective qui s'inscrivait dans sa manière de penser le réel.

Puis, je demeure très sceptique sur le fait que PMF espérait voir se réaliser une vraie éducation populaire au travers de la télévision. L'éducation populaire, vraiment conceptualisée durant la Seconde Guerre, n'a vraiment existé que 4 ans (44-48), avant d'être "avalé" dans une vision "de la jeunesse et des sports" qui permettait de la faire disparaître (ce qui arrangeait à peu près tout le spectre politique de l'époque - et vu la survivance de ce concept bancal, celui actuel aussi). Que je sache, PMF n'a jamais cherché à rendre son autonomie à l'éducation populaire dans le cadre administratif (et comme Président du Conseil, je pense qu'il aurait pu lancer le chantier) et a laissé perdurer cette "jeunesse et sport" qui existe encore aujourd'hui et, où, le concept d'éducation populaire a totalement disparu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 21:21 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14968
Localisation : Alsace, Colmar
ThierryM a écrit :
Narduccio a écrit :
Je ne pense pas que PMF croyait plus en sa théorie que dans la réalité. Il se contente de dénoncer le fait qu'on leur a vanté un système qui allait permettre d'éduquer les foules Et qu'on leur a mis en place autre chose.


Je pense, pour ma part, que, si "on" l'a manipulé, voire menti, "on" a bénéficié du fait que PMF présentait un terrain idéologique favorable à cette manipulation. Qu' "on" lui a présenté une perspective qui s'inscrivait dans sa manière de penser le réel.


Je pense que ce "on" est très général. Ce sont des centaines de députés et de sénateurs qui ont voté ces budgets...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: PMF sur Radioscopie
Message Publié : 20 Nov 2016 23:07 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4267
Localisation : Allemagne
Il existe encore une émission radio qui est un modèle du genre. Il s'agit de "L'esprit public" sur France Culture le dimanche entre onze heures et midi. Les protagonistes peuvent exposer leur point de vue sans être interrompus soit par les autres intervenants, soit par un meneur de jeu "va de la gueule" qui cherche à faire trébucher pour essayer de se faire mousser.
Mais qui écoute France Culture :?: :?: :?:

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB