A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 30 Avr 2017 2:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : J Delors et l'agriculture
Message Publié : 13 Août 2016 15:40 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1924
Localisation : Versailles
Dans son livre d'entretiens "l'homme qui ne voulait pas être Roi" dont je recommande la lecture (18 euros seulement), Jacques Delors donne une appréciation très étonnante de la politique agricole commune européenne depuis les années 1960.

À ses yeux, la France n'y a rien gagné car les prix déraisonnables des céréales ont démantelé les exploitations traditionnelles, favorisé l'agro industrie et la crise du monde rural. Il ajoute que les exploitants allemands sont désormais bien plus prospères que les Français et cela le désole.

Je ne comprends pas bien son raisonnement : trouve t il que les prix étaient trop élevés ? Mais alors où est le problème ? Ou au contraire qu'ils étaient trop bas ? Mais alors comment les Allemands auraient ils pu en profiter ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J Delors et l'agriculture
Message Publié : 30 Août 2016 6:30 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1924
Localisation : Versailles
Je suis attristé de voir que personne n'a répondu !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J Delors et l'agriculture
Message Publié : 30 Août 2016 16:40 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 23 Oct 2006 17:09
Message(s) : 25
Il considérait les prix trop bas. C'est la prinicipale critique faite à la PAC (Politique Agricole Commune) dont tu as l'historique ici :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique ... _de_la_PAC

Son objectif d'éviter toute possibilité de pénurie alimentaire a parfaitement fonctionné, noyant l'Europe sous un flux de produits alimentaires bons marchés. Mais la manière dont les subventions étaient distribuées (subventions proportionnelles au rendement et la surface exploitée) a favorisé les grosses exploitations au détriment des petites ainsi que les méthodes industrielles offrant de la moins bonne qualité. Les prix trop bas à cause de la surproduction ne permettaient plus et ne permettent toujours pas de faire vivre correctement les agriculteurs qui sont très dépendants des subventions. Pour bien vivre sous la PAC il fallait être gros, très gros ... et très chimique et mécanisé.

C'est un problème compliqué. Il faut aussi considérer l'explosion de la grande distribution mettant une forte pression sur les agriculteurs et tirant les prix vers le bas. Leurs marges sont affolantes et c'est pour ça que certains réseaux de contact direct entre exploitants et client final tels que les AMAP se mettent en place aujourd'hui.

En ce qui concerne les dégats écologiques liés à cette agriculture intensive, il y a beaucoup de griefs notamment l'usage irraisonné de produits phytosanitaires et la dispartition des bocages par exemple entrainant notamment une forte baisse de la biodiversité et une érosion des sols. Mais certains vous diront que les rendements élevés ont permis de faire plus de place aux forêts.

Pour faire un bon procès de la PAC, le mieux est de comparer avec des pays qui n'ont pas mis en place de telles politiques agricoles. Les Etats-Unis peut-être?

Même si je n'ai pas beaucoup étudié la question, il me semble que l'agriculture intensive s'est imposée dans tous les pays occidentaux et émergents y compris ceux qui ne la subventionnent pas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J Delors et l'agriculture
Message Publié : 30 Août 2016 23:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 23 Oct 2006 17:09
Message(s) : 25
Pour ce qui est du profit fait par les Allemands, je ne vois pas ce qu'il veut dire. La PAC semble avoir fait autant de dégats :

Citer :
La diminution de la population agricole s'est faite en parallèle avec l'augmentation de la taille des exploitations, qui contraint les agriculteurs à cultiver leur exploitation en fermage, comme dans 91 % des terres cultivés en Allemagne de l'Ouest et dans 50 % des terres cultivés en Allemagne de l'Est. Mais cette augmentation de la taille des exploitations ne suffit souvent pas à subvenir aux besoins des agriculteurs et près de 59 % des exploitations ne sont qu'une source de revenus secondaire pour les exploitants, qui sont obligés de travailler à côté, soit en ville, soit en faisant du tourisme agricole pour compléter leur revenu, de par des exploitations de trop faibles tailles qui ne les occupent qu'à temps partiel. Mais la concentration des exploitations a été plus importante dans l'élevage, qui est devenu de plus en plus intensif notamment dans l'aviculture, l'élevage porcin et l'élevage laitier.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agricultu ... e_agricole

Bien plus prospères?... Pas vraiment apparemment :rool: Ou alors on a pas la même définition du mot prospère. De plus la taille moyenne des exploitations allemandes est encore plus élevée qu'en France. L'agriculture intensive a là bas aussi fait un massacre chez les petits exploitants.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J Delors et l'agriculture
Message Publié : 31 Août 2016 7:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 455
Localisation : Gard
Et si c'était le contraire ?

Le choix dans les années 1960 de fixer des prix élevés a permis à l'Allemagne ou aux pays bas de développer un secteur agricole assez fort. On le voit dans le secteur des produits laitiers. Alors que normalement l'agriculture française aurait dû alimenter toute l'UE

Je pense que cela concerne plus l'élevage que les céréales

Pour l'Allemagne

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J Delors et l'agriculture
Message Publié : 02 Sep 2016 5:16 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2519
Je vous suis cher Marc. Je crois que la stratégie agricole allemande a déjà été débattue sur ce forum. l'Allemagne a appuyé la création de la politique agricole commune car cela lui permettait en soutenir ses propres exploitants- notamment en Bavière. Et qui dit Bavière dit CSU ...laquelle CSU dans les décennies 1960 et 1970 était moins libérale et moins liée aux États Unis que la CDU ...mais très influente au Bundestag...

Donc les prix agricoles ont été fixés à un niveau très supérieur aux cours mondiaux (en fait aux cours américains) pour permettre le maintien d'un grand nombre d'exploitation et lutter contre l'exode rural. Pour l'elevage le mécanisme était un peu différent mais le résultat identique.

Il faudrait maintenant savoir de quoi parle Delors : de cette première PAC des années 1960 ou de la nouvelle PAC des années 1990 ? Cette seconde PAC fondée sur des aides directes proportionnelles à la taille a eu pour effet de favoriser les grosses exploitations ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J Delors et l'agriculture
Message Publié : 02 Sep 2016 23:40 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 23 Mai 2015 14:22
Message(s) : 70
marc30 a écrit :
Et si c'était le contraire ?

Le choix dans les années 1960 de fixer des prix élevés a permis à l'Allemagne ou aux pays bas de développer un secteur agricole assez fort. On le voit dans le secteur des produits laitiers. Alors que normalement l'agriculture française aurait dû alimenter toute l'UE

Pas seulement l'Allemagne, mais à tout le secteur agricole européen.
La croissance de l'agriculture allemande est due au fait qu'elle s'est globalement adaptée plus tôt que d'autres.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J Delors et l'agriculture
Message Publié : 03 Sep 2016 7:49 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 223
Et qu'a fait Delors, quand il était aux affaires européennes ?
Le dit-il ?

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J Delors et l'agriculture
Message Publié : 06 Sep 2016 21:05 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 455
Localisation : Gard
L. VLPIVS POLLEX a écrit :
Et qu'a fait Delors, quand il était aux affaires européennes ?
Le dit-il ?



En tant que président de la Commission Delors n'était pas un dictateur bien au contraire

1- la commission est collégiale et le président n'a qu'une voix
2- la commission ne fait que proposer c'est le conseil qui décide
3- le caractère de Delors le porte au consensus pas au clivage


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB