A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Sep 2017 3:43

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 05 Déc 2016 14:27 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Nov 2013 11:52
Message(s) : 31
L'erreur du Général de Gaulle en 1966 est le lâchage des Républicains Indépendants avec à sa tête Valéry Giscard d'Estaing sans quoi il aurait gagné le référendum du 27 avril 1969 et aurait terminé son second mandat, entérinant la régionalisation de la France pour se rapprocher de ses anciennes provinces.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2016 14:48 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9914
Localisation : Région Parisienne
Toujours bourré de certitude, ce cher gogol. Les Ri resteront au gouvernement jusqu'au bout, il y trois ministres RI dans celui de Couve de Murville.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2016 16:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5986
Je crois que la légende est née avec la phrase de Giscard :"Je voterai oui mais" au référendum.

Dix ans après mon grand-père ne l'avait toujours pas digérée, et il a dû se faire violence pour aller voter Giscard en 74. Mais pour faire barrage aux bolcheviks, que ne ferait-on pas ...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2016 17:17 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1493
Localisation : Vienne (86)
Effectivement, la gauche sans surprise se prononcera pour le non, mais (avec les partisans de l'Algérie Française; les RI derrière un VGE aux piques sournoises et assassines; les partisans de l'Algérie française; la grande partie des sénateurs rassemblés derrière le président du Sénat, Alain Poher) le camp des adversaires du Général s'étendra bien au delà.

C'est trop pour un seul homme et le 27 avril 1969, les "non" l'emportent par 52,41%, la défaite du général est nette.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2016 18:18 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2156
Localisation : Versailles
il me semble que le sujet est complexe.

Sur le référendum était un homme comme Michel Rocard a hésité car il était régionaliste. Il le dit dans son livre de souvenirs. JJSS aussi.

Quant à Giscard d'Estaing, je croyais que Pompidou avait essayé de le réintégrer dans son équipe en 1967 en lui proposant un autre ministère (équipement ou éducation, je ne sais plus) mais VGE aurait refusé, estimant que seul Rivoli était digne de lui !

Pour répondre à la question fermée sur le quinquennat, il me semble que ce sujet n'a rien à voir avec la mort de Pompidou. Il n'aurait pas eu la majorité qualifiée au congrès du fait de l'opposition conjointe de la gauche et des gaullistes historiques (Chaban et cie). Donc l'affaire était pliée dès 1973 suite à la réduction de la marge d'avance de l'UDR à l'assemblée.

Autre question: Pompidou avait il un majorité au sénat ? je crois bien que non !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2016 18:46 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1749
gogol a écrit :
L'erreur du Général de Gaulle en 1966

1966 ?
Ce n'est pas plutôt 1967 ?
Gogol est gol sur les dates apparemment...

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2016 19:10 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2156
Localisation : Versailles
bourbilly21 a écrit :
gogol a écrit :
L'erreur du Général de Gaulle en 1966

1966 ?
Ce n'est pas plutôt 1967 ?
Gogol est gol sur les dates apparemment...


non c'est 1965 à mon avis !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2016 16:29 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1749
Je ne pense pas que ce soit à propos de 65 et des Présidentielles
Giscard n'a pas fait de déclaration alors
Son fameux "Oui, mais..." çà date des législatives 67

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2016 17:04 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2156
Localisation : Versailles
Mea culpa

De Gaulle a bien exclu Giscard d'Estaing du ministère des finances et du Gouvernement en 1966.

Dixit Wki : "Sous le feu des critiques pour avoir maintenu sa politique de rigueur, qui commence néanmoins à produire ses effets, il est remplacé, le 8 janvier 1966, peu après la réélection du général de Gaulle, par Michel Debré."

Bon pour ma défense il s'agit certes de 1966 mais d'une conséquence de l'élection de 1965.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2016 18:36 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5986
Jerôme a écrit :
Mea culpa

De Gaulle a bien exclu Giscard d'Estaing du ministère des finances et du Gouvernement en 1966.

Dixit Wki : "Sous le feu des critiques pour avoir maintenu sa politique de rigueur, qui commence néanmoins à produire ses effets, il est remplacé, le 8 janvier 1966, peu après la réélection du général de Gaulle, par Michel Debré."

Bon pour ma défense il s'agit certes de 1966 mais d'une conséquence de l'élection de 1965.

S'est-il agit d'un exil temporaire ?
Giscard a -t-il finalement retrouvé son poste de ministre des finances, et à quelle date ?

(Je note en passant qu'à l'époque c'était le ministère des finances stricto sensu, alors que Bercy est aujourd'hui un super-ministère des finances et de l'industrie, sauf erreur de ma part ?)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2016 18:58 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2156
Localisation : Versailles
pour répondre à Pierma.

Certes le ministère des finances excluait l'industrie mais il avait des pouvoirs énormes qu'on a oublié aujourd'hui. A commencer par la fixation des prix de tous les biens et services vendus en France de la baguette de pain à la voiture !

il est redevenu ministre toujours à Rivoli quand Pompidou a été élu donc de 1969 à 1974.

Tout cela est très détaillé sur Wikipedia.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2016 19:07 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5986
Jerôme a écrit :
Certes le ministère des finances excluait l'industrie mais il avait des pouvoirs énormes qu'on a oublié aujourd'hui. A commencer par la fixation des prix de tous les biens et services vendus en France de la baguette de pain à la voiture !

Merci pour votre réponse et pour cette précision qui paraît effectivement très étonnante aujourd'hui.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2016 19:13 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1749
vrai nom de mémoire :
Ministère de l'Economie et des Finances

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2016 0:04 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:29
Message(s) : 418
Localisation : Duché de Gothie.
nico86 a écrit :
Effectivement, la gauche sans surprise se prononcera pour le non, mais (avec les partisans de l'Algérie Française; les RI derrière un VGE aux piques sournoises et assassines; les partisans de l'Algérie française; la grande partie des sénateurs rassemblés derrière le président du Sénat, Alain Poher) le camp des adversaires du Général s'étendra bien au delà.

C'est trop pour un seul homme et le 27 avril 1969, les "non" l'emportent par 52,41%, la défaite du général est nette.


52% seul contre tous, est-ce une défaite nette ? Je ne le crois pas.

_________________
« L'honneur défend des actes que la loi tolère. »
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2016 8:45 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1493
Localisation : Vienne (86)
La mayral a écrit :
nico86 a écrit :
Effectivement, la gauche sans surprise se prononcera pour le non, mais (avec les partisans de l'Algérie Française; les RI derrière un VGE aux piques sournoises et assassines; les partisans de l'Algérie française; la grande partie des sénateurs rassemblés derrière le président du Sénat, Alain Poher) le camp des adversaires du Général s'étendra bien au delà.

C'est trop pour un seul homme et le 27 avril 1969, les "non" l'emportent par 52,41%, la défaite du général est nette.


52% seul contre tous, est-ce une défaite nette ? Je ne le crois pas.


Le raz de marée Gaulliste du jeudi 30 mai 1968 ayant suscité tellement d’espérances, n'aurait-il pas été un événement en trompe l’œil ?

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB