A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Jan 2017 18:06

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 12 Déc 2016 14:24 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Nov 2013 11:52
Message(s) : 28
Dans un discours prononcé au balcon de l'Hôtel de Ville de Strasbourg le 7 avril 1947 le général de Gaulle fonde le Rassemblement du Peuple français premier parti à vouloir rassembler les Français. André Malraux dira de ce parti "c'est :e métro à dix huit heures". On enregistrait plus de 1million d'adhérents. Il a raflé des sièges aux élections municipales à Paris à Bordeaux, à Rennes. En flattant l'armée il aurait pu prendr'e le pouvoir à ce moment là ce qui aurait pu éviter à la France de se compromettre dans un système parlementariste' anarchique pendant douze ans


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 14:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5364
gogol a écrit :
En flattant l'armée il aurait pu prendre le pouvoir à ce moment là ce qui aurait pu éviter à la France de se compromettre dans un système parlementariste' anarchique pendant douze ans

De Gaulle a toujours refusé l'idée d'un coup de force. "La dictature, je sais comment on y entre mais je ne sais pas comment on en sort."
Et puis cette idée de "flatter l'armée"... Comme si De Gaulle avait l'habitude de flatter qui que ce soit... :rool:
Enfin quand on veut faire un coup de force on ne fonde pas un parti !

Et la France ne s'est "compromise" en rien avec la constitution de la IVe république. C'était simplement une constitution qui favorisait l'instabilité ministérielle. "Se compromettre" c'est un terme qu'on utilise par rapport à quelqu'un de malhonnête, ou par rapport à l'ennemi. Ce terme n'a rien à faire là.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 15:07 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 295
Localisation : Isère
"J'ai rétabli les libertés publiques; et ce n'est pas à 67 ans que je vais commencer une carrière de dictateur !" répondait le grand Charles aux journalistes :mrgreen:

Non; trève de plaisenteries, je pense qu'il ne sert à rien de rentrer dans le jeu de gogol qui écrit sa petite tribune politique sans questionnement historique et sans souci de nos contributions...

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 16:46 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1598
+1
la seule chose de crédible chez gogol c'est son pseudo

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 19:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1651
Localisation : Versailles
je ne trouve guère d'intérêt à ces questions !

Mais néanmoins je voudrais dire une chose : De Gaulle manquait terriblement d'expérience politique. Il était en quelque sorte un naïf qui pensait que le prestige de son nom associé à un programme assez consensuel dans la France de 1947 (anti-partis, anti libéral et anticommuniste) lui ouvriraient sans difficulté la voie de la victoire aux législatives de 1951. Il avait sous estimé la détermination et l'habileté des chefs de la IVè République. En 1958 il sera plus adroit !

Bon je cède à la tentation : si j'avais été De Gaulle (ou du moins un de ses conseillers :P )

Plutôt que flatter l'armée il aurait du parler aux politiciens en leur disant : "ma victoire est plus que probable, votre incapacité à gérer le pays contre le PCF et contre moi dans un contexte compliqué (reconstruction, décolonisation) est avérée, il vaudrait mieux que nous trouvions une solution ensemble ! donnez moi l'Elysée et je vous laisserai une petite place !"

Après tout la plupart des politiciens de l'époque étaient d'anciens Résistants


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 20:43 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5364
Pour moi le diagnostic est plus simple : De Gaulle aurait dû fonder son propre parti. Majoritaire à l'assemblée, il aurait pu faire voter la Constitution qu'il souhaitait.
Se vouloir "au dessus des partis" c'est bien joli, mais si c'est pour devoir quitter le pouvoir précisément parce que ces partis vous mettent des bâtons dans les roues...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 22:41 
En ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4182
Localisation : Allemagne
Pour les élections de 1951, il avait fondé son propre parti : le RPF pour aller conquérir le pouvoir. Les prébendiers de la députaille ont eu tôt fait de trouver une parade inique avec la loi sur les apparentements qui a empêché le RPF d'accéder au pouvoir. Et la IV° brinqueballante a duré jusqu'en 1958.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 23:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5364
Faget a écrit :
Pour les élections de 1951, il avait fondé son propre parti : le RPF pour aller conquérir le pouvoir. Les prébendiers de la députaille ont eu tôt fait de trouver une parade inique avec la loi sur les apparentements qui a empêché le RPF d'accéder au pouvoir. Et la IV° brinqueballante a duré jusqu'en 1958.

La loi sur les apparentements est effectivement une insulte grossière à la démocratie.

Mais je pense que De Gaulle aurait dû fonder son parti dès 1945, pour éviter précisément de se heurter à un système déjà en place. Pour ne pas apparaître comme un chef de parti, il aurait pu confier cette tâche à un groupe de politiques fidèles.
Il est difficile de faire de la politique-fiction, mais on peut penser que "le parti de De Gaulle" aurait eu alors un succès au niveau se son prestige.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 23:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 3933
Localisation : Bourges, Berry, France
Possible, mais de Gaulle aurait-il été de Gaulle s'il avait agi ainsi ?
Pour qu'il soit aussi épique qu'une tragédie grecque, il faut nécessairement que le sort, les dieux, le vent, lui soient contraires à un moment. Sans cet épisode, la geste gaullienne n'aurait pas existé, en tout cas pas celle que l'on connaît.

A tout prendre, je pense que celle-ci est acceptable, lui ayant permis quoi qu'on en pense d'accomplir des changements en profondeur ; alors que je ne sais ce qu'aurait donné l'autre...

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Déc 2016 23:22 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 295
Localisation : Isère
Au contraire je pense que ce retrait était bénéfique dans le sens que "le grand homme" qui s'éloigne un temps, notamment lors d'une période apaisée devient le "chevalier sauveur" (et "chevalier blanc" car étranger au système qui a échoué) que tout le monde réclame et peut d'autant mieux réussir en situation délicate ou de crise.
J'imagine que de Gaulle savait pertinemment que son aura lui servirait lorsque le pays se trouverait dans une situation difficile et qu'il avait un rôle à jouer dans tel cas.
Qu'avait-il à gagner en 1945, faire partie d'un système de partis "politicien" en gestation ? C'était assurément s'amoindrir et donner l'image d'un profiteur. En effet il aurait été très simple pour les opposants de dire d'une part que de Gaulle ne jouait pas son rôle qui était celui, en tant que militaire de rendre le pouvoir aux acteurs politiques après la guerre ou bien encore qu'il en profitait ce qui, assurément aurait à la longue amoindri son prestige. Et puis, juste après Pétain, voir un militaire arriver au pouvoir n'était-ce pas problématique ?


PS: désolé CNE_EMB, nous pensions à la même chose, "la saga de Gaulle" ;) .

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2016 7:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5364
CNE_EMB a écrit :
Possible, mais de Gaulle aurait-il été de Gaulle s'il avait agi ainsi ?
Pour qu'il soit aussi épique qu'une tragédie grecque, il faut nécessairement que le sort, les dieux, le vent, lui soient contraires à un moment. Sans cet épisode, la geste gaullienne n'aurait pas existé, en tout cas pas celle que l'on connaît.

A tout prendre, je pense que celle-ci est acceptable, lui ayant permis quoi qu'on en pense d'accomplir des changements en profondeur ; alors que je ne sais ce qu'aurait donné l'autre...

CNE EMB

Je suis assez d'accord avec cette vision d'un destin qui a fait de De Gaulle à deux reprises le sauveur du pays. Tragique unicité pour la France, dans cette geste, du "meilleur de ses enfants."

A noter tout de même qu'il a effectivement fondé son propre parti, fait campagne et perdu, grâce à la lamentable truanderie - les apparentements - que dénonce Faget.

Lacouture souligne un point délicat de la traversée du désert : la conscience, chez De Gaulle, que seul un drame national pouvait le ramener au pouvoir. Il est heureux que son retrait total de la vie politique - temps utilisé pour partie à écrire ses mémoires de guerre - élimine toute hypothèse d'avoir été en quoi que ce soit partie prenante au début de ce drame.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2016 7:46 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5364
Champollion a écrit :
Et puis, juste après Pétain, voir un militaire arriver au pouvoir n'était-ce pas problématique ?

Toute autre considération mise à part, là vous marquez un point.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2016 10:10 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2306
Il n'était pas évident du tout qu'il y aurait eu un De Gaulle quand l'armistice fut demandé.Aucun des politiciens envisageables n'ayant eu la force de caractère pour accomplir ce qu'il avait fait,les Français n'avaient pas à faire la fine bouche.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2016 12:19 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5364
Je ne crois pas que les Français aient fait la fine bouche. Le prestige de De Gaulle au moment de la Libération est considérable. La question portait sur la possibilité pour lui de fonder, en 45, un parti lui permettant de mettre en place la Constitution qu'il souhaitait, opération politique très délicate pour le président du GPRF.
C'est un what-if, dans la mesure où il n'en a jamais manifesté l'intention. Mais je pense que l'attitude des députés, remettant en selle une constitution proche de celle de la IIIe République a été une grosse déception pour lui.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2016 14:35 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1366
Localisation : Vienne (86)
C'est intellectuellement très limité, pour ne pas dire malhonnête, de se poser la question sur ce que le Général De Gaulle aurait dû ou pu faire en 1947 en partant d'un constat uniquement politique.
Il n'est pas condamnable de se faire quelques séances d'uchronie sur le sujet ce qui l'est plus c'est de baser sa réflexion en s'exonérant complètement du contexte lié à cette époque.

Avec la reconstruction au sens propre et au sens figuré du pays, la hantise du Général étant d'éviter que la France ne se déchire de ses propres mains...après avoir été l'incarnation de la France libre pensez vous sérieusement qu'il s'amuse à les restreinte en ressortant les bottes et les fusils.

Oublié aussi le contexte diplomatique ! comment les alliés auraient perçu un tel coup de force...allons soyons sérieux.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB