A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 13 Déc 2017 10:11

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Bob Denard au Bénin
Message Publié : 22 Nov 2017 16:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 13 Fév 2010 8:36
Message(s) : 143
Bonjour à tous
Il y a un peu plus de quarante ans, Bob Denard tenta un coup d'Etat au Bénin. Pour cet anniversaire, j'aimerais partager avec vous le récit de cet épisode.


La toute fraîche République populaire du Bénin (ex Dahomey, rebaptisée le 30.11 1975) est dirigée depuis le 26 octobre 1972 par Mathieu Kérékou, arrivé au pouvoir grâce à un coup d’état. A partir du 30.11 1974, il met en place un régime marxiste-léniniste, et pour être original, musèle l’opposition et nationalise à tour de bras. Le Bénin s’aligne sur Moscou. Sa devise : Fraternité, Justice, Travail.

Tout le monde n’apprécie pas le basculement du Bénin dans le camp communiste. En premier lieu, les très très démocratiques et partisans de l’alternance politiques :
- Togo d’Eyadema (distance Cotonou-Lomé : 150km, devise : travail, liberté, patrie) ;
- Côte-d’Ivoire d’Houphouët-Boigny (devise : union, discipline, travail),
- et Gabon d’Omar Bongo (devise : union, travail, justice).
Le Maroc d’Hassan II (ne nous attardons pas sur sa devise) a également des comptes à régler avec Cotonou. En effet, Kerekou a reconnu le Front Polisario, ce qui, avouons-le, a tendance à énerver les alaouites. Ce sont ces derniers qui apportent le soutien financier à l’opération « crevette », nom que va prendre le coup-d ’Etat manqué mené par Denard alias « colonel Maurin ».

A l’instigation de Rabat, Denard, qui s’ennuie après son aventure comorienne (septembre 75), prend contact avec Emile Zinsou, ancien de William Ponty, médecin de formation et président déchu du Dahomey entre juillet 68 et décembre 69, opposant historique de Kérekou et à la tête du Front de libération et de rénovation du Dahomey (FLERD).
Un contrat est signé le 11 novembre 1975 entre les deux parties. Selon Denard, il aurait perçu un premier versement de 145 mille dollars de la part du Maroc, selon Jeune Afrique, les honoraires de l’affreux se chiffraient à 475 mille dollars pour les frais pré-opérationnels (+ 530 mille dollars pour les frais post-opérationnels).
Denard et Zinsou veulent que des africains participent à l’opération. Ils en auront, 26 en tout (12 guinéens, 3 ivoiriens et 11 béninois). A cela s’ajoutent 60 français (ils perçoivent une avance de 1000 francs, soit un mois de solde).

La troupe se réunit sur la base aérienne de Benguerir, à 60km au nord de Marrakech. C’est parti pour une quinzaine de jours d’entrainement sous l’œil bienveillant de la gendarmerie marocaine. Enfin, le 15 janvier, l’opération est lancée. Denard et ses soldats décollent à 14h30 à bord d’un DC-8, non pas pour Cotonou, mais pour Libreville. Là, sous la protection de la garde présidentielle gabonaise, la troupe change d’avion pour un DC-7 (piloté par un américain selon Denard, par un suédois selon JA). Quelques soucis techniques (fuite d’huile) retardent le départ. Finalement l’avion décolle à 5h du matin et traverse les 1000km qui séparent de Cotonou. Notons deux passagers de marque : Gratien Pognon (délégué du FLERD et censé prendre contact avec des complices une fois arrivée) et Michaël de Charrette de la Contrie (descendant du célèbre vendéen).
Le DC-7 atterrit à 7h (7h30 selon Denard) et le débarquement commence , à peine interrompu par deux blindés (AML-60) qui interviennent, Denard prétend en dégommer un à la grenade anti-char, pour JA, c’est une mitrailleuse qui détruit le blindé.
Trois colonnes se mettent à progresser en parallèle à la côte pour prendre des points stratégiques : le palais des congrès en face de la présidence, la résidence des « 40 logements » pour prendre à revers le palais présidentiel et le camp militaire de Guezo. Le but étant de s'emparer du "timonier béninois".
Mais Denard a été mal renseigné : Kérékou n’est pas à la résidence. Ce dernier lance un appel à la radio* pour mobiliser son peuple. Les cotonois ne bougent pas.
Pendant ce temps, les appels désespérés de Pognon pour rameuter les conjurés sur place ne trouvent aucun écho non plus.
Après avoir progressé sans trop de casse, les mercenaires sont désormais soumis à un feu nourri, la riposte vient du camp de Guezo. Denard comprend que c'est plié, il ordonne le repli. Il est 9h30.
30 minutes plus tard, la troupe réembarque mais laisse sur le tarmac le matériel ainsi qu’un béninois.
Bilan de l’opération du côté des mercenaires : 2 morts (1 blanc et 1 noir sans plus de précision), 3 blessés, 1 prisonnier ; du côté kérékiste : 6 morts, 51 blessés.
La troupe rembarque pour le Maroc via le Gabon, puis rentre petit à petit en France.

Deux précisions : la première colonne échange des tirs contre des nord-coréens, présent au nom de l’amitié entre les peuples, et surtout, dans les caisses abandonnées, toute la documentation nécessaire pour identifier les assaillants et leur commanditaire.

Kérékou sort grandi de ce coup manqué, le « laxisme-béninisme » vivra encore 12 ans (il s'effondrera sous les coups conjugués de la crise économique et de la pression populaire, en même temps que la RDA). Mais la fin de la république populaire ne signe pas la fin de Kérékou, désormais converti à une secte évangélique. Notons cependant qu’il met en place la transition démocratique dans son pays qui devient République tout court en 1990, il se réconcilie avec Zinsou, quitte le pouvoir pour le reprendre, par les urnes cette fois , de 1996 à 2006, il meurt en 2015. Certains observateurs prétendent que le Bénin est désormais solidement ancré dans la démocratie.
Denard retourne aux Comores pour de nouvelles aventures. Il meurt en 2005 dans la misère, atteint d'Alzheimer.

sources:
- http://www.jeuneafrique.com/360952/politique/jour-16-janvier-1977-bob-denard-lance-l-operation-crevette-contre-kerekou-benin/
- Bob Denard et Georges Fleury, Corsaire de la République, Robert Laffont, 1998 (consulté ici: https://www.24haubenin.info/?Les-confidences-de-Bob-Denard-sur
- jt de TF1 du 16.01.77 https://youtu.be/pN0BVgpTQZk
-documentaire de la télévision béninoise (pas de date) https://youtu.be/-O4ykpkhVCA
- fiche wiki de Bob Denard et Mathieu Kérékou


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bob Denard au Bénin
Message Publié : 22 Nov 2017 16:26 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 13 Fév 2010 8:36
Message(s) : 143
Je compte sur vous pour apporter des précisions et des corrections.

Pour ouvrir le débat:

- Cet épisode est, à ma connaissance, la seule intervention (quoique modeste et due au hasard) de la Corée du Nord à l'étranger. En voyez-vous d'autres?
- Connaissez-vous d'autres coup d'état si admirablement foirés?

Cordialement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bob Denard au Bénin
Message Publié : 22 Nov 2017 20:36 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Oct 2016 17:52
Message(s) : 45
Merci pour ce résumé intéressant, makno.

Je n'ai pas de connaissances à ajouter à cette histoire, que je ne connais que dans les grandes lignes. Maurice Robert dans son « Ministre » de l'Afrique, est moins détaillé, mais il cite en source un autre ouvrage : Pierre Lunel, Bob Denard: le roi de fortune. L'avez-vous consulté ?

makno a écrit :
- Cet épisode est, à ma connaissance, la seule intervention (quoique modeste et due au hasard) de la Corée du Nord à l'étranger. En voyez-vous d'autres?

La Corée du Nord a toujours roulé pour son propre dirigeant et n'était pas alignée sur les autres pays communistes, donc pas trop d'intérêt à intervenir à l'étranger.

Elle a fourni des pilotes de chasse au Viêt Nam du Nord pendant la guerre du Viêt Nam, et à des pays arabes pendant la guerre du Kippour. Quelques conseillers militaires étaient sur l'île de la Grenade lors de l'invasion US en 1983, mais je ne crois pas qu'ils aient joué le moindre rôle dans les combats.

Le principal focus de l'armée nord-coréenne est de se défendre contre invasion, et de temps en temps "d'embêter" son voisin du sud. Diverses escarmouches lors d'infiltrations d'agents et commandos au sud dans les années 60 et 90. Et plusieurs tentatives d'assassinat contre les dirigeants sud-coréens :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Park_Chung-hee#Assassinat (comme quoi les proverbes "jamais deux sans trois" et "la troisième sera la bonne" ne sont pas incompatibles)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_Rangoun

makno a écrit :
- Connaissez-vous d'autres coup d'état si admirablement foirés?

Ce ratage me fait beaucoup penser à celui du débarquement de la baie des Cochons (Cuba, 1961), mais à échelle réduite : "débarquons, la population se soulèvera", mais rien ne se passe comme prévu.

Le putsch de Moscou en août 1991 est pas mal non plus, par le contraste entre la puissance apparente (les chars dans les rues de Moscou, le ministre de l'intérieur, le ministre de la Défense, et le directeur du KGB sont aux commandes du coup) et son échec total (le mouvement conservateur opposé aux réformes de Gorbatchev, instigateur du putsch, a été anéanti, précipitant la dissolution de l'URSS qu'il voulait justement empêcher).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bob Denard au Bénin
Message Publié : 23 Nov 2017 12:28 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 13 Fév 2010 8:36
Message(s) : 143
Merci Rob1 pour votre intervention.
C'est vrai que la baie des cochons est aussi un bel exemple de raté...

Votre passage sur la Corée du Nord me conduit à me poser la question suivante:
Quel pays communistes a envoyé le plus de conseillers militaires à l'étranger? Je ne parle pas d'armée.

Je pense que la Chine et l' Urss doivent se battre pour la première place, peut-être un avantage pour la Chine? A cause de son poid démographique et idéologique.
Je sais que Cuba a aussi beaucoup envoyé de combattants en Afrique.
Quid des autres pays communistes?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bob Denard au Bénin
Message Publié : 23 Nov 2017 13:08 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4520
Localisation : Allemagne
La RDA, pour former la police, notamment en Afrique. Je n'ai jamais réussi à savoir ce qu'étaient devenus ces "missionnaires" après la chute du mur.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bob Denard au Bénin
Message Publié : 08 Déc 2017 9:24 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2285
Localisation : Versailles
Interessante histoire mais je n'y vois pas trop la place des services français dans l'affaire. Or à cette époque entre le Maroc de Hassan II et le Gabon de Bongo, n'y avait il des pas liens ... passant peut-être par Paris ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bob Denard au Bénin
Message Publié : 08 Déc 2017 19:10 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Oct 2016 17:52
Message(s) : 45
Egalement selon Maurice Robert dans « Ministre » de l'Afrique (p.238) :

"Journiac [René Journiac, successeur de Foccart] avait été informé du projet de Denard par Jeannou Lacaze, directeur du renseignement [le n°2 du SDECE]. Celui-ci avait reçu Bob après le refus de son officier traitant, le commandant de la Caussade, de lui donner un feu vert. Lacaze était favorable à un feu orange ... qui signifie : "Je ne veux rien savoir, je ne suis pas au courant. Je ne vous interdit pas de le faire mais, si vous le faites, c'est sous votre responsabilité." Journiac m'a dit avoir été d'accord sur cette position. C'est ce que j'ai déclaré, en tant que témoin de moralité, devant la 14e chambre correctionnelle de Paris lors de mon audition dans le cadre du procès de Bob Denard sur le Bénin. J'ignore, en revanche, si le président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, était au courant. Il est possible que Journiac l'en ait avisé mais je ne dispose pas d'éléments précis sur ce point."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB