A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Juil 2018 23:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : La franc-maçonnerie en Italie
Message Publié : 21 Mai 2018 9:35 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2730
Pour rebondir sur un débat du salon géopolitique, je voudrais enrichir mon information sur les Francs-maçons italiens depuis 1945. L'état de mes informations est le suivant.
En premier lieu, les loges ont été interdites par Mussolini.
En second lieu, ces mesures ont été abolies en 1945. Mais toutefois la vie politique italienne était dominée par deux partis très éloignés voire hostiles aux loges (la DCI très liée au Vatican et le PCI anti-maçon depuis les 21 conditions de Lénine).

Dès lors, je m'interroge sur les milieux dans lesquelles la maçonnerie a pu recruter. ni DC ni PC : il reste les socialistes ?

Et avec quel succès ?

Cette question porte sur la période1945-1991 bien entendu...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mai 2018 11:19 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 248
Je cherche dans mes archives :p

Alors, la je suis un peu avant:

Citer :
3 mars 1924: Atatürk, maçon initié à la Loge italienne « Macedonia Resortae Véritas », supprime le califat
puis : république laïque, suppression des tribunaux religieux, instauration de la mixité dans les écoles, vote des femmes, suppression du voile et du turban, adoption du calendrier grégorien, remplacement des caractères arabes par l’alphabet latin, écriture de gauche à droite, rédaction de codes juridiques calqués sur des modèles européens


Là, c'est du contemporain:
Citer :
Italie :
En Italie, comme chez nous les deux principales obédiences sont le Grand Orient d’Italie et la Grande Loge d’Italie. Paradoxalement, la Grande Loge d’Italie est plus proche de nous par l’esprit et l’orientation des travaux que le Grand Orient d’Italie, Le Grand Orient d’Italie est trop engagé, immergé dans la vie publique , avec des résultats divers, quelquefois entachés de scandales, (la loge P2 par exemple, constituait un vaste réseau visant à prendre le pouvoir).
J’ai fait partie de la L∴U∴F∴ quand elle avait encore une antenne à Lyon, et les échanges avaient surtout lieu avec des loges de Milan de la Grande Loge d’Italie.


Bonne époque et pas le bon pays:
Citer :
La plus dure réalité des années 1930-1940 est donc la montée inexorable des fascismes avec Franco en Espagne, Mussolini en Italie, Hitler en Allemagne qui conduiront l’Europe au désastre.
Le 30 janvier 1933 Hitler accède au pouvoir. Fin 1933 c’est la construction du 1er camp de concentration à Dachau qui ne laisse présager rien de bon pour les juifs qui seront les premiers à payer un lourd tribut.
C’est également la dissolution de la maçonnerie en Allemagne.
Mussolini quand à lui envahit l’Ethiopie et se retire de la Société des Nations et se rapproche d’Hitler.
(C'est étrange que le GOF parle de la dissolution allemande et pas de celle en Italie)



Ici, on parle d'antimaçonisme sans donner de détail:
Citer :
La deuxième vague des anti-Lumières amène des gens qui vont avoir sur les évènements du XXe siècle une influence considérable : Barrès et Maurras en France, Oswald Spengler, Friedrich Meineke et Martin Heidegger en Allemagne. Ils vont exalter l’identité nationale, le moi qui se fond dans une communauté fondée sur le sol et le sang. L’Italie de Mussolini, l’Allemagne d’Adolf Hitler, l’Espagne de Franco, la Grèce de Metaxas, la Hongrie d’Horty, la France de Pétain se réclament de leur rejet des valeurs philosophiques du XVIIIe siècle. Ces régimes sont la traduction politique de cette volonté de rejeter une philosophie fondée sur la raison, la liberté, l’universalité. En 1940, les maurrassiens se réjouissent que la défaite permette d’effacer les 150 ans d’histoire écoulés depuis 1789. Liquider la Révolution française fut l’objectif de la Révolution nationale de Vichy. La déchéance de la France démontrait que la philosophie ne suffit pas pour éclairer les hommes et que seule la religion peut les tenir dans le droit chemin.


Si je recherche avec "Macedonia Resortae Véritas" je n'ai que des copies du même document, qui ne précise pas ce que cette loge est devenue. "Grande Loge d’Italie" me renvoie trop de documents… Grand Orient d'Italie, j'ai une info sur une rencontre avec la grande loge de France dans la période 1979-89 (Point de vue initiatique, numéro 74)

En 1949, le grand Orient d'Italie reconnait la grande loge de France…

Musolinni me donne aussi trop de documents pour une réponse claire…

Si vous vous sentez d'attaque pour une analyse de document issue de la Franc-maçonerie, je peut vous transmettre une archive, transmettez-moi votre mail en privé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mai 2018 11:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 586
Localisation : Gard
@Aigle : non désolé on ne peut pas comprendre ce sujet sans remonter au XIXe siècle

1- sur la longue durée la maçonnerie italienne est évidemment liée à la bourgeoisie éclairée d'Italie du Nord qui était à la fois anti cléricale et anti socialiste. Elle a noué un rôle actif dans l'unité du pays contr l'Eglise et les monarchies réactionnaires.
Elle a donc été persécutée par le régime fasciste

2- après guerre elle a repris ses activités comme avant 1922. Ni communiste ni démocrate chrétienne elle a été très présente dans les partis démocratiques laïques : PRI et PLI, relais politiques du patronat turinois et milanais

Bon on est en Italie donc les frontières sont floues et les contacts entre clans toujours possibles

3- les francs maçons italien ont donc une double image. Pour les uns ce sont les porteurs de la philosophie des Lumières face à l'obscurantisme clérical, communiste ou fasciste. Pour les autres ils sont partout pour imposer le règne des "combinazione"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mai 2018 12:02 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Il faut aussi se rappeler que les gouvernements dominés par le Démcratie Chrétienne étaient souvent des gouvernements de coalition où siégeaient des petites formations de droite et de centre-droit ... Parfois allant jusqu'au centre-gauche. Le système de l'époque était très proche du système parlementaire qui avait court sous notre IVème République. Il y avait donc des accords de gouvernement où ces petits partis apportaient leur soutien en échange d'un ou deux postes de ministres ou de la prise en compte de leurs idées lors du vote de certaines lois.

PS: cela a paradoxalement favorisé la montée des populistes, les électeurs italiens voyant sous leurs yeux se dérouler régulièrement ces discussions de marchands de tapis où telle petite formation cherchait à imposer son programme à la majorité en échange de son soutien. Avec des partis politiques qui annonçaient que telle chose représentait une ligne rouge infranchissable car inacceptable et qu'ils acceptaient le lendemain en échange d'une place de ministre au gouvernement ... C'était la combinazione

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mai 2018 18:33 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2730
On m'avait raconté que ces petits partis avaient aussi la réputation d'être très proches des États Unis. Super atlantistes. Alors que la Démocratie chrétienne comptait en son sein une aile gauche très mal vue à Washington. À creuser ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2018 17:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 586
Localisation : Gard
Aigle a écrit :
On m'avait raconté que ces petits partis avaient aussi la réputation d'être très proches des États Unis. Super atlantistes. Alors que la Démocratie chrétienne comptait en son sein une aile gauche très mal vue à Washington. À creuser ...


C'est assez logique : ces partis sont liés au patronat, aux professions libérales, ils défendent la liberté d'entreprendre et sont très anticommunistes. Donc il ne peuvent être que favorables aux usa et à l'otan

Le lien entre libéralisme et franc maçonnerie en Italie est très fort car traditionnellement les loges recrutent dans la bourgeoisie (industriels et professions libérales) à la différence de la France où la maçonnerie a un coté plus "démocratique". En Italie le peuple est plus fidèle aux commandements de l'Eglise. D'ailleurs avant 1922 le parti catholique s'appelait "populaire"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2018 17:54 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
marc30 a écrit :
C'est assez logique : ces partis sont liés au patronat, aux professions libérales, ils défendent la liberté d'entreprendre et sont très anticommunistes. Donc il ne peuvent être que favorables aux usa et à l'otan


C'est tellement logique qu'il existe des partis anticommunistes et opposés au capitalisme ...

Vous oubliez un point capital, après que la France soit sortie du commandement intégré de l'Otan, l'Italie s'est vue dotée de l'une des bases aériennes les plus importantes de l'Otan. Une base qui permettait de surveiller le flanc centre-sud de la Méditerranée. Face à la Yougoslavie, l'Albanie, la Libye, la Tunisie et l'Algérie... Et la manne US arrosait largement tous les alentours. Çà aide à se faire des amis...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2018 18:30 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2730
Narduccio a écrit :
marc30 a écrit :
C'est assez logique : ces partis sont liés au patronat, aux professions libérales, ils défendent la liberté d'entreprendre et sont très anticommunistes. Donc il ne peuvent être que favorables aux usa et à l'otan


C'est tellement logique qu'il existe des partis anticommunistes et opposés au capitalisme ...

Vous oubliez un point capital, après que la France soit sortie du commandement intégré de l'Otan, l'Italie s'est vue dotée de l'une des bases aériennes les plus importantes de l'Otan. Une base qui permettait de surveiller le flanc centre-sud de la Méditerranée. Face à la Yougoslavie, l'Albanie, la Libye, la Tunisie et l'Algérie... Et la manne US arrosait largement tous les alentours. Çà aide à se faire des amis...



On peut sans doute expliquer certains choses en Italie par la corruption mais je crois que la peur du communisme dans l'Italie d la période 1945-1975 (et peut être après?) fut une réalité structurante de la vie politique.

Je remercie Marc pour les lumières qu'il nous apporte sur l'Italie de cette époque.

Cela me rappelle une réflexion d'un bon connaisseur de l'Italie des années 1960 qui m'avait dit que le général de Gaulle avait fait fausse route en ignorant qu'en Italie le soutien à l'Europe unie était inséparable de l'atlantisme comme en Allemagne. En RFA par peur de l'armée rouge et de la réunification sous régime communiste. En Italie par peur du PCI.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2018 20:20 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
A ma connaissance, mais sans avoir fait des études comparatives, il me semble que les maçonneries italiennes et françaises recrutent plus ou moins dans les mêmes milieux. La loge "Propaganda Due qui fit scandale était dirigée par un grand financier (rien de très populaire) et elle a été impliquée dans la faillite de la banque Ambrosio, banque rattachée au Vatican ... Une bonne partie du recrutement de Propaganda Due a été fait auprès d'officiers militaires, puis de membres de l'appareil d’État... Lucio Gelli, son Grand Maître, fut lui-même un militant fasciste et il a servi en Espagne lors de la guerre civile. C'est très loin de l'image usuelle des francs-maçons ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2018 20:49 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 586
Localisation : Gard
Je ne suis pas certain que la " loge P2" soit très représentative de la maçonnerie italienne. Bien sur c'est comme ça que certains profanes voient les loges : un nid de magouilleurs mais P2 avait été rapidement exclue du GO d Italie

Quant au recrutement des loges, en Italie vous ne trouverez ni kinésithérapeute ni instituteur dans une loge. Le recrutement est plus tourné vers les professions libérales : médecins, avocats etc. Ou éventuellement des universitaires


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2018 21:11 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
marc30 a écrit :
Quant au recrutement des loges, en Italie vous ne trouverez ni kinésithérapeute ni instituteur dans une loge. Le recrutement est plus tourné vers les professions libérales : médecins, avocats etc. Ou éventuellement des universitaires

Une étude ? Un article ? ...

marc30 a écrit :
Je ne suis pas certain que la " loge P2" soit très représentative de la maçonnerie italienne. Bien sur c'est comme ça que certains profanes voient les loges : un nid de magouilleurs mais P2 avait été rapidement exclue du GO d Italie

De 1945 à 1976 ... c'est très rapide en effet ;)

Mais, elle est née en 1877. En fait, elle était en dehors de la "légalité" maçonnique, ce qui lui permettait d'abriter de nombreux fonctionnaires, dont des ministres en exercice. La spécificité de la franc-maconnerie italienne, c'est qu'elle est résuscitée sour l'inpulsion des américains, et elle est donc très anticommuniste. Licio Gelli entre dans P2 en 1966. Sous l'impulsion du Grand Maître du Grand Orient d'Italie il même une campagne active de recrutement pour Propaganda Due. Sauf erreur de ma part, il y recrute un dénommé Silvio Berlusconi. Propaganda Due trempe dans presque tous les scandales italiens des années 70 à 90. Dont celui des réseaux Gladio.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juin 2018 3:07 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2730
Un clin d'oeil en passant : le Grand orient d Italie fut fondé en 1805 et son premier Grand Maître fut Eugene de Beauharnais, vice-Roi d'Italie ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB