A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Nov 2018 22:22

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Juin 2018 20:09 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Bonjour,

Une vieille marotte me reprend. L'écriture d'un roman noir. Je ne développe pas, mais l'intrigue sera essentiellement située au début des années 50, peut-être 53. Un groupe de camarades que la Seconde Guerre mondiale a séparés, et qui se retrouvent dix ans plus tard à l'occasion de l'enterrement de l'un d'entre eux. Noir, donc social + polar. Bref.

Le truc, c'est que j'ai sur cette période des connaissances assez solides (chronologie, événements, personnalités), mais une vision très parcellaire de la vie quotidienne. Je compte faire un assez sérieux travail préparatoire. Même si c'est un roman noir et non un récit historique, ma formation d'historien m'incite à une certaine rigueur.

Par exemple, j'ai du mal à trouver sur internet des ouvrages sur les méthodes policières. Sur l'organisation de la police nationale et de la sûreté nationale, et la différence entre les deux (méthodes, pouvoirs, juridictions, etc.). Pour ne citer qu'un exemple qui est loin d'être secondaire dans un polar.

Auriez-vous des ouvrages à me conseiller ? Sur la vie matérielle, quotidienne dans les années 50, mais aussi dans les années 30 (la jeunesse des personnages). Je sais qu'Antoine Prost a beaucoup écrit là-dessus. Des livres érudits ou des ouvrages illustrés me conviendront tout aussi bien.

Par avance, merci.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juin 2018 20:21 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2760
Deux petites choses cher Jefferson .

Primo la police nationale n'a été créée qu'en 1966. Avant vous aviez la préfecture de Police dans le département de la Seine et la sûreté nationale qui dirigeait les polices de province.

Secundo la PJ, police non politique, avait récupéré pas mal d'anciens collabos tandis que la DST et les RG avaient massivement accueilli les policiers résistants ou les Résistants devenus policiers. DST et RG étaient soit gaullistes soit socialistes mais toujours anticommunistes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juin 2018 20:32 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1767
Localisation : Lyon-Vénissieux
Je vous recommande de voir le film "les 400 coups" de François Truffaut, ou on y voit un jeune garçon en prise avec la police et la justice à la fin des années 1950.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juin 2018 22:23 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Aigle a écrit :
Deux petites choses cher Jefferson .

Primo la police nationale n'a été créée qu'en 1966. Avant vous aviez la préfecture de Police dans le département de la Seine et la sûreté nationale qui dirigeait les polices de province.

Secundo la PJ, police non politique, avait récupéré pas mal d'anciens collabos tandis que la DST et les RG avaient massivement accueilli les policiers résistants ou les Résistants devenus policiers. DST et RG étaient soit gaullistes soit socialistes mais toujours anticommunistes.


C'est très intéressant. Auriez-vous un ouvrage à me conseiller pour commencer ?

@Pouzet : Je vais suivre votre conseil et regarder les "400 coups" :) Un film que je n'avais jamais vu, l'occasion de rattraper une lacune.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2018 9:07 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 13 Nov 2017 0:13
Message(s) : 72
cf les mémoires disponibles des grands commissaires (Massu, Guillaume)...

Plus généralement, sur la vie quotidienne (façons de parler, de l'habiller, de se déplacer, codes sociaux et hiérarchiques) il y a toute la fiction contemporaine, les films d'époque (Quai des Orfèvres par exemple, dans une ambiance policière), et les romans de Simonin et Simenon.
Bon courage!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2018 10:01 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2760
Votre roman "noir" se déroulera-t-il dan sune ambiance "de droit commun" ou plutôt d'espionnage ?

Si vous optez pour l'espionnage lisez les mémoires de Roger Wybot inamovible chef de la DST de 1944 à 1959.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2018 11:47 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 17 Nov 2009 21:37
Message(s) : 134
Localisation : Ardennes
Bonjour,

Je vous suggère de regarder du côté des travaux de l'historien Jean-Marc Berlière. Je vois que sa bibliographie comporte notamment la direction (avec Denis Peschanski) d'un numéro de la Documentation française sur les mutations de la police française entre les années 1930 et 1950.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2018 14:35 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Aigle a écrit :
Votre roman "noir" se déroulera-t-il dan sune ambiance "de droit commun" ou plutôt d'espionnage ?

Si vous optez pour l'espionnage lisez les mémoires de Roger Wybot inamovible chef de la DST de 1944 à 1959.


Plutôt droit commun. J'en suis encore à l'étape de préparation de l'intrigue, mais oui, plutôt droit commun. Pour autant, je vais me renseigner sur ces mémoires que vous me conseillez, étant donné que ce roman aura un aspect politique assez marqué.

Bartholomeus a écrit :
Bonjour,

Je vous suggère de regarder du côté des travaux de l'historien Jean-Marc Berlière. Je vois que sa bibliographie comporte notamment la direction (avec Denis Peschanski) d'un numéro de la Documentation française sur les mutations de la police française entre les années 1930 et 1950.


Merci pour ce conseil. Rupture chez l'éditeur, mais il y aurait un exemplaire dans la BU que je fréquente régulièrement. Je regarderai ce livre dès jeudi.

Dalgonar a écrit :
cf les mémoires disponibles des grands commissaires (Massu, Guillaume)...

Plus généralement, sur la vie quotidienne (façons de parler, de l'habiller, de se déplacer, codes sociaux et hiérarchiques) il y a toute la fiction contemporaine, les films d'époque (Quai des Orfèvres par exemple, dans une ambiance policière), et les romans de Simonin et Simenon.
Bon courage!


Quai des orfèvres ! Excellente suggestion, merci.

L'aspect policier, important, ne sera pas forcément au coeur de mon propos, mais connaitre l'organisation et les usages de la police est un préalable indispensable dès lors qu'on parle de crime dans une fiction. Revoir les films français sortis entre 53 et 56 devrait en effet me permettre de saisir la vie quotidienne et la culture matérielle de l'époque, en limitant au maximum les clichés.

Merci à tous pour ces excellents conseils.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2018 16:18 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2760
Sur le droit commune, je serais moins précis... mais je vous suggère de réfléchir à des aspects de la délinquance qui ont complètement disparu au presque : les spécialités professionnelles (par exemple les cambrioleurs étaient d'excellents serruriers , les faussaires d'excellents imprimeurs ou graveurs, etc ...).

Un délinquant pouvait être un grand patriote, ayant fait "une belle guerre" et de la Résistance (et avoir reçu des médailles)...Un délinquant était rarement (voire jamais) un communiste en lutte contre la bourgeoisie (le PC encourageait la morale la plus traditionnelle : ne pas mentir, ne pas voler...).... mais pouvait facilement être gaulliste (le milieu luttera contre l'OAS)...

Il existait à l'époque un "milieu" dans lequel l'information circulait vite : policiers ripoux et indicateurs se côtoyaient facilement dans certains bars ...

Pensez aux origines provinciales : beaucoup de corses dans la police (ou les douanes) ... et dans le "milieu"...ces Corses pouvaient être des catholiques fervents.

pensez aussi que les délinquants pouvaient être bien habillés (cravate, chapeau, ...).

Pensez vous à un crime (meurtre ? viol ?) ou à des affaires plus compliquées (chantage ? proxénétisme? paris truqués ?).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2018 0:12 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1381
Localisation : Belgique
Une célèbre bande de malfaiteurs dans la France de l'après-guerre : le fameux Gang des Tractions Avant...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gang_des_Tractions_Avant

... Dont le chef (Pierre Loutrel) est resté dans l'Histoire sous le surnom de " Pierrot-le-fou " :arrow:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Loutrel

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2018 4:50 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 606
Localisation : Gard
Dalgonar a écrit :

Plus généralement, sur la vie quotidienne (façons de parler, de l'habiller, de se déplacer, codes sociaux et hiérarchiques) il y a toute la fiction contemporaine, les films d'époque (Quai des Orfèvres par exemple, dans une ambiance policière), et les romans de Simonin et Simenon.
Bon courage!



1- Des films :
- Mémoire d'un flic
- le feu aux poudres
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Feu_aux_poudres

2- les institutions : Ne pas oublier qu' à cette époque le contrôle de la magistrature sur la police était bien plus limitée. Les policiers menaient leurs enquêtes avec beaucoup plus de liberté ne se tournant vers la justice que lorsqu'ils avaient des indices sérieux pouvant justifier une détention préventive.

3- les règles du jeu : Il y avait des lois non écrites comme ne pas s attaquer à la famille du criminel, le rôle des indics, la parole donnée tenue pour plus importante que le code ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2018 5:26 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 606
Localisation : Gard
marc30 a écrit :
Dalgonar a écrit :

Plus généralement, sur la vie quotidienne (façons de parler, de l'habiller, de se déplacer, codes sociaux et hiérarchiques) il y a toute la fiction contemporaine, les films d'époque (Quai des Orfèvres par exemple, dans une ambiance policière), et les romans de Simonin et Simenon.
Bon courage!



1- Des films :
- Mémoire d'un flic
- le feu aux poudres
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Feu_aux_poudres
- les violents
- crime au concert Mayol
Cinématographiquement, ils peuvent être médiocres mais au moins ils donnent une "ambiance"

2- les institutions : Ne pas oublier qu' à cette époque le contrôle de la magistrature sur la police était bien plus limitée. Les policiers menaient leurs enquêtes avec beaucoup plus de liberté ne se tournant vers la justice que lorsqu'ils avaient des indices sérieux pouvant justifier une détention préventive.

3- les règles du jeu : Il y avait des lois non écrites comme ne pas s attaquer à la famille du criminel, le rôle des indics, la parole donnée tenue pour plus importante que le code ...


https://m.youtube.com/watch?v=oBsAIjnZABM


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2018 9:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 505
D'accord avec Marc30.
Pourquoi ne pas sauter sur cette occasion de re-visionner tous les polars mythiques sortis dans ces années, qui furent justement un âge d'or pour le genre?
Le rouge est mis
Touchez pas au grisbi
Chiens perdus sans collier (lire d'ailleurs au passage le roman de Cesbron, qui continue à inspirer nos étudiants actuels à l'Ecole Supérieur de Magistrature :rool: )
razzia sur la schnouf
le désordre et la nuit
le feu aux poudres (est-il si médiocre, Marc30? je peux me tromper)
Et bien d'autres, pour ne rester que parmi les français...
ça n'est certes pas de la documentation historique, mais pour rendre une copie réaliste, un bon film restitue mieux une ambiance et une époque que toutes les monographies scientifiques de la terre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2018 9:49 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4852
Localisation : Allemagne
J'avais signalé hier un film, mais il semble que mon message se soit perdu. Il s'agit de "Un flic" de Maurice de Canonge de 1947. Ne pas confondre avec un autre film portant le même titre , mais de 1972.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2018 9:54 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6960
Là je me demande à quand remonte le premier San Antonio ?

En tous cas, Frédéric Dard a commencé à écrire des romans noirs, sous ce pseudo et/ou sous d'autres, dans ces années là. Et pour ce qui est de la description, même exagérée, des moeurs des troquets et des commissariats parisiens...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB