Nous sommes actuellement le 13 Juil 2020 12:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 63 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : La conquête de la Lune
Message Publié : 14 Sep 2008 8:21 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Sep 2007 12:09
Message(s) : 466
Localisation : Klow / Nouillorc
Comment les gens à l'époque ont perçu et ont réagit à la conquête de la lune ?
L'une des conséquences semble avoir été la naissance du sentiment écologiste quand on a vu les première photos de la terre et qu'on a pris conscience de sa fragilité.
Dans quelle mesure le sentiment d'euphorie des années 60 et 70 est du à la conquête spatiale ?

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."

Compte rendu de réunion d'une communauté d'agglomération


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 14 Sep 2008 10:23 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Sep 2008 12:27
Message(s) : 132
Localisation : Bretagne
Vitalis a écrit :
Comment les gens à l'époque ont perçu et ont réagit à la conquête de la lune ?
L'une des conséquences semble avoir été la naissance du sentiment écologiste quand on a vu les première photos de la terre et qu'on a pris conscience de sa fragilité.
Dans quelle mesure le sentiment d'euphorie des années 60 et 70 est du à la conquête spatiale ?


Les gens, je ne sais pas. Jeune à l'époque ce 21 VII 1969, j'y ai vu non pas le couronnement mais la continuation du rêve prométhéen, l'homme à la conquête de son univers...
Sans doute ne se rendait-on pas compte que cette course à l'hyperpuissance entre Urss et Usa allait avoir un coût écologique pour la planète... et accessoirement pour l'humanité. Car de cela on ne parlait pour ainsi dire pas (encore). Le mot décroissance n'existait pas, et l'on pensait que le progrès continu gommerait les nuisances dues au progrès... On n'était pas euphorique je crois, on était optimiste, Concorde avait effectué son premier vol expérimental le 2 mars 1969, la Sncf n'avait pas encore étranglé son concurrent Bertin dont l'aérotrain roulait à 427 km/h dès 1962, tout baignait... mais pour l'euphorie c'était fini : on partait à Khatmandu pour l'y retrouver. Snif :oops:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 14 Sep 2008 14:20 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2004 20:46
Message(s) : 1423
Localisation : France
Mon père, 24 ans à Paris, disait que tout le monde s'arrangeait pour trouver une télé diffusant les pas sur la Lune. Il attribuait quand même un sentiment d'extraordinaire à cet exploit technologique.

Après, les images de la Terre et l'écologie... A l'époque, en Occident, les trois priorités étaient le développement du "Peace and love" chez la jeunesse, la gestion de la guerre froide en haut lieu et la progression du confort de vie pour tout le monde.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 14 Sep 2008 19:19 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2003 12:43
Message(s) : 1726
Localisation : Nantes
Geopolis a écrit :
Mon père, 24 ans à Paris, disait que tout le monde s'arrangeait pour trouver une télé diffusant les pas sur la Lune. Il attribuait quand même un sentiment d'extraordinaire à cet exploit technologique.

Mes propres parents, pourtant peu téléphiles, étaient aussi devant leur écran et pour mes grands frères l'évènement constitue leur premier souvenir TV. C'est aussi l'un des rares numéros de Match ou de Life qui a été conservé dans les archives familiales. Ce fut un évènement extraordinaire, unique, on a du mal à comprendre habitués que nous sommes depuis aux vols de navette ou aux lancements d'Ariane. Je considère personnellement qu'il s'agit de l'un des faits majeurs de l'Histoire du XXe siècle avec la Seconde Guerre Mondiale, d'ailleurs l'un découlant indirectement de l'autre.

_________________
"Lisez, éclairez-vous, ce n'est que par la lecture qu'on fortifie son âme." - Voltaire
"Historia vero testis temporum, lux veritatis, vita memoriae, magistra vitae." De oratore - Cicéron


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 14 Sep 2008 22:27 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Sep 2006 21:34
Message(s) : 360
Localisation : Berlin
Bonsoir,

Il y avait aussi des sceptiques, ma grand mère (née en 1895) n'a jamais crue que des hommes avaient été sur la lune. Et pourtant elle avait vécue en " direct " toutes les étapes de la progression de l'aviation, mais la lune cela la dépassait.

Cordialement.

_________________
_____________________________

ne nous prenons pas au sérieux, il n'y aura pas de survivant (A. Allais)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 14 Sep 2008 22:36 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 1796
Localisation : France
Rassurez-vous, elle n'est pas la seule.

Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Accusation ... mme_Apollo et les liens associés...

Les motivations de ces gens-là sont probablement moins sincères que celles de votre aïeule cependant...

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 15 Sep 2008 0:21 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 1796
Localisation : France
J'étais tellement tout petit en 69 que je n'ai aucun souvenir, mais en effet, mes parents m'ont raconté avoir loué une télé qu'ils avaient installée dans leur chambre. Je ne sais plus s'ils avaient mis un réveil, ou s'ils sont restés scotchés toute la nuit, mais en tout cas vers les 4h du matin, ils l'ont vu en direct...

PS : merci l'ORTF à propos...

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 15 Sep 2008 9:31 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Sep 2006 21:34
Message(s) : 360
Localisation : Berlin
Bonjour,

Devant ces débats houleux, je me sens un peu responsable d'avoir cité la pensée de ma grand mère. La pauvre femme ignorait ce que pouvait être " la théorie du complot ". Tout simplement pour elle, marcher sur la lune dépassait son entendement et ce malgré nos explications, ce qui était le cas de beaucoup de personnes de sa génération, je pense.
Encore désolé.

Cordialement.

_________________
_____________________________

ne nous prenons pas au sérieux, il n'y aura pas de survivant (A. Allais)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 15 Sep 2008 10:05 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Sep 2008 12:27
Message(s) : 132
Localisation : Bretagne
En Chine, l'info sur l'homme sur la lune a été tue par le régime maoïste. Je suppose que sauf dans quelques déserts reculés, cette information aujourd'hui est connue, mais depuis quand ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 15 Sep 2008 18:29 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2004 20:46
Message(s) : 1423
Localisation : France
Huyustus a écrit :
Pour alléger l'ambiance sur ce fil, je vous dirais que moi, j'ai pourtant bien vu quelque chose qui est comme la Lune ce soir ici...

:wink:

J'étais tellement tout petit en 69 [...]

En fait, voir la lune en 69, fallait y penser... B)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 15 Sep 2008 18:34 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 1796
Localisation : France
:-s :-))

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Fév 2009 23:23 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 21 Déc 2008 11:01
Message(s) : 759
Déplacé

Le 21 juillet 1969 nous étions tous dans le salon familial à regarder une programme de mauvaise qualité sur la télé noir et blanc . Moi j'avais 7 ans , ça ne bougeait pas beaucoup , dans la télé , avec un son bizarre incomprehensible , les images étaient floues et mes parents n'arretaient pas de dire " c'est beau , c'est beau on dirait que c'est du direct , filmé à coté de chez nous et jamais que ça nous a été envoyé depuis des dizaines de milliers de kilométres , depuis la Lune .
Le lendemain j'ai dis à maman que quand je serais grand en l'an 2000 , j'irai sur la Lune.
Je me souviens bien que pendant tout le programme appollo (plus d'un voyage lunaire par an jusque fin 1972 ) on était tous persuadé qu'en l'an 2000 les voyages seraient réguliers sur la lune. Mais personne n'imaginait à l'époque que cela déboucherait surtout sur le téléphone portable individuel et sur l'utilisation de l' informatique pour le grand public .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 25 Fév 2009 14:42 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5368
Le 21 juillet 1969, mes parents n'étaient même pas encore mariés, et je ne sais pas s'ils ont regardé l'événement. Par contre, je me rappelle qu'au début des années 80, le voyage sur la Lune était considéré comme le pinacle du Progrès, son symbole par excellence. Le chef-d'oeuvre de l'humanité en quelque sorte. La présence de ce thème était extraordinaire (enfin, au moins dans l'univers proposé aux enfants), surtout comparée à notre époque où il a quasiment disparu, comme si tout le monde s'en fichait éperdument. Nous sommes sans doute blasés de technologie - et du constat que malgré celle-ci, l'humanité reste confrontée aux mêmes graves problèmes voire pire - mais il est étonnant de constater à quel point marcher sur la Lune ne fait plus du tout rêver.
Le voyage spatial, c'était le souverain poncif des années 70-mi 80. La SF, sous toutes ses formes, mettait invariablement en scène une humanité colonisatrice de l'espace. On exploiterait la Lune, on conquerrait Mars, et ensuite plus loin avec des vaisseaux grands comme un bourg.
Clio, pour vous le voyage sur la Lune est un événement majeur du XXe. A l'époque il était perçu comme un événement ultra-majeur de l'histoire du monde, à la fois aboutissement et début d'une épopée. Sans aucun doute ceux qui avaient 20 ans à l'époque le placent encore aujourd'hui comme tel. Sondez les jeunes de 20 ans aujourd'hui, je doute qu'ils le placent dans leur Top 5. Et je ne parle pas d'ignorance, uniquement d'importance accordée.
Quelle place avait la conquête spatiale dans les têtes en 1970 ? La nouvelle frontière, le rêve infini, le "tout est possible"... ? Aujourd'hui ? Pour beaucoup, rien d'autre qu'une dépense inutile... en dépit des spectaculaires missions sur Mars, des découvertes qu'il y a sans doute à faire sur certains satellites de Saturne, sur notre propre origine.

Mais l'épopée, finalement, n'a pas eu lieu. Dites-moi si je me trompe; mais il me semble qu'on a cru qu'Apollo ouvrait grandes les portes d'un nouveau monde, et finalement, ce nouveau monde, l'homme n'y est pas allé et n'est toujours pas près d'y aller. Les portes sont refermées. Alors tout cela glisse dans l'oubli.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 25 Fév 2009 15:31 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 638
Marcher sur la lune et revenir sur terre a permis aux USA de faire une première d'importance avant l'URSS qui avait placé un satellite et fait tourner un homme autour de la terre.
Cuchlainn a écrit :
Aujourd'hui ? Pour beaucoup, rien d'autre qu'une dépense inutile.
Le coût proprement dit pour aller sur la lune est à mettre dans le budget espace; c'est probablement une goutte d'eau. Aller sur la lune était un projet mobilisateur et compréhensible pour les contribuables américains. Les retombés sont dans le domaine de la micro-informatique, des alliages, du corps humain, des communications, de la défense, etc. Sans ce but à caractère politique, le financement des projets auraient été plus difficile à obtenir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La conquête de la lune
Message Publié : 25 Fév 2009 18:42 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5368
Mais que la conquête spatiale ait eu, et ait encore des retombées positives sur la technologie, c'est une évidence. Encore faut-il que l'électorat en ait conscience, et patience. Par rapport à 1969, nous sommes depuis des décennies dans une situation de crise où il est nettement plus compliqué de justifier l'envoi d'une sonde lourde vers les lunes de Saturne, qui arrivera dans plusieurs années. Dans les années 60-70, en avalisant la conquête spatiale, le politique pensait peut-être surtout marquer des points dans un contexte de Guerre froide, mais le citoyen rêvait de nouveaux mondes. Du moins c'est ainsi que je le vois. A présent que cette perspective n'a plus du tout la même présence, les arguments du type : retombées sur les technologies de notre quotidien à terme, connaissance des origines de l'Univers et de la vie, ne portent plus suffisamment. A présent qu'il n'est plus question d'aller s'y promener, l'espace ne fait plus autant rêver qu'avant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 63 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB