Nous sommes actuellement le 17 Avr 2021 2:42

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 13 Fév 2021 19:38 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 956
Localisation : région de Meaux
Pierma a écrit :
Coluche FAISAIT de la politique.


Justement j'ai un peu de mal à le classer sur l'échiquier politique : , anti-PCF, anti-soviétique, anti-syndicat, anti-politiques de tout bord en fait. Anti-élites, un peu anar ?

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 16 Fév 2021 21:38 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7462
Je dirais effectivement anti-politiques de tous bords, et franchement anar, mais sans être lié à une organisation anarchiste quelconque.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 16 Fév 2021 23:03 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 956
Localisation : région de Meaux
populiste ?

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 9:45 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7462
Liber censualis a écrit :
populiste ?

Non, pour moi le populisme c'est une stratégie pour certains ambitieux, qui repose sur une méthode politique de récupération des mécontentements.
Coluche n'avait pas d'ambitions politiques.

Mais populaire, oui, bien sûr.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 10:53 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 956
Localisation : région de Meaux
Pierma a écrit :
Liber censualis a écrit :
populiste ?

Non, pour moi le populisme c'est une stratégie pour certains ambitieux, qui repose sur une méthode politique de récupération des mécontentements.
Coluche n'avait pas d'ambitions politiques.

Mais populaire, oui, bien sûr.


Il n avait peut-être pas d ambition électorale, mais celle d exercer une influence ou une forme de magistère moral, je pense que oui. Sa seule ambition n etait pas que d etre drôle A mon avis...

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 13:19 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7462
Liber censualis a écrit :

Il n avait peut-être pas d ambition électorale, mais celle d exercer une influence ou une forme de magistère moral, je pense que oui. Sa seule ambition n etait pas que d etre drôle A mon avis...

A mon avis vous lui prêtez des ambitions ("magistère moral") qui étaient bien loin de son univers mental.
Évidemment, j'ai dit plus haut qu'il faisait de la politique (en regrettant que cette variété d'humoriste ait disparu) et ça vous parait étrange qu'il ait pu le faire sans autre ambition que de flinguer les cons.

Bien sûr s'il le faisait c'était pour son public, pour être entendu, mais je crois qu'il ne faut guère chercher plus profond.

A voir votre réaction, je me dis que ces humoristes qui osaient frapper fort face aux politiques qu'ils n'aimaient pas ont si bien disparu qu'on n'arrive plus à imaginer la gratuité et la spontanéité de leurs attaques.

Tiens, je vous mets un réquisitoire de Desproges le jour précisément où ils recevaient Coluche. C'est par hasard quelques jours après la victoire de Mitterrand le 10 mai 81, et il allume avec une ironie délicieuse : allez-vous me dire que Desproges voulait exercer un magistère moral ? (Pareil pour Le Luron, qui lui était de droite et allumait la gauche) Je pense qu'ils voulaient juste se marrer sur des têtes de turc.
https://www.youtube.com/v/95-9jquhd6o


_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 14:08 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 956
Localisation : région de Meaux
Je pense que derrière une modestie de façade, se cache chez Coluche une volonté d'influer sur son public, d'incarner le porte-parole des oubliés du"système" comme on dit aujourd'hui. Sa candidature à la présidentielle, pour porter la voix des "abstentionnistes" relève pour moi du populisme. Et ça n'est pas une insulte dans mon esprit (je sais que pour décrédibiliser certains politiques aujourd'hui on leur colle cette étiquette "infamante"). J'emploie une notion historique qui a un sens, celui de parler au peuple par dessus la tête des élites, et je pense que Coluche, anti hommes politiques, anti gouvernement, anti-flics, anti-impôts entre bien dans la définition.

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 14:16 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 08 Mai 2020 12:38
Message(s) : 388
Localisation : En Mayenne
Merci, Pierma, pour ce petit morceau de savoureuse impertinence. Un vrai régal...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 18:57 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7462
Liber censualis a écrit :
Sa candidature à la présidentielle, pour porter la voix des "abstentionnistes" relève pour moi du populisme.

Là je suis d'accord sur ce point. C'est bien ce que font les populistes.

La démarche peut ressembler à celle d'un Bepe Grillo (orthographe ???) sauf que celui-là se prenait très au sérieux. La motivation de Coluche était sans doute plus foutraque, mais comme il l'a interrompue c'est difficile à trancher avec certitude. :?:


Citer :
Et ça n'est pas une insulte dans mon esprit (je sais que pour décrédibiliser certains politiques aujourd'hui on leur colle cette étiquette "infamante"). J'emploie une notion historique qui a un sens, celui de parler au peuple par dessus la tête des élites, et je pense que Coluche, anti hommes politiques, anti gouvernement, anti-flics, anti-impôts entre bien dans la définition.

Je reconnais que ça se défend, mais j'ai du mal à m'y ranger totalement, pour les raisons que j'ai données ci-dessus : l'envie de bien rigoler, pour faire court.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 19:37 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3747
Localisation : Versailles
Pierma a écrit :
Liber censualis a écrit :
Sa candidature à la présidentielle, pour porter la voix des "abstentionnistes" relève pour moi du populisme.

Là je suis d'accord sur ce point. C'est bien ce que font les populistes.

La démarche peut ressembler à celle d'un Bepe Grillo (orthographe ???) sauf que celui-là se prenait très au sérieux. La motivation de Coluche était sans doute plus foutraque, mais comme il l'a interrompue c'est difficile à trancher avec certitude. :?:


Citer :
Et ça n'est pas une insulte dans mon esprit (je sais que pour décrédibiliser certains politiques aujourd'hui on leur colle cette étiquette "infamante"). J'emploie une notion historique qui a un sens, celui de parler au peuple par dessus la tête des élites, et je pense que Coluche, anti hommes politiques, anti gouvernement, anti-flics, anti-impôts entre bien dans la définition.

Je reconnais que ça se défend, mais j'ai du mal à m'y ranger totalement, pour les raisons que j'ai données ci-dessus : l'envie de bien rigoler, pour faire court.


la question de ses engagements publics (restau du coeur) devrait être examinée à fond. S'agit il de l'attitude typique d'une star du show usiness (sur le modèle d'Hollywood) qui met sa célébrité et sa fortune au service d'une cause ? ou de l'attitude d'un adversaire du PS, parti devenu gestionnaire sans imagination, et qui met en lumière le phénomène de la grande pauvreté (aux antipodes des 110 propositions de Mitterrand en 1981 qui devaient ramener le plein emploi, la prospérité en réduisant les écarts de revenu !) pour contribuer à décrédibiiser Mitterrand ? Dans le premier cas, on peut se placer sur le terrain de la culture (américanisation des conduites) et de la psychologie (mégalomanie d'une star), dans le second, sur celui de la politique, voire de l'ambition personnelle.

On notera que certains sketchs de Coluche étaient très hostiles à la CGT. Pourquoi , pour ratisser large (jusqu'à la droite ?) ? ou par adhésion au discours de l'extrême gauche qui considérait que le PCF et la CGT n'étaient plus vraiment révolutionnaires ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 22:12 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1074
Jerôme a écrit :
... la question de ses engagements publics (restau du coeur) devrait être examinée à fond. S'agit il de l'attitude typique d'une star du show usiness (sur le modèle d'Hollywood) qui met sa célébrité et sa fortune au service d'une cause ? ou de l'attitude d'un adversaire du PS...

Beaucoup d'artistes étaient engagés dans des démarches caritatives. Certains étaient discrets, d'autres moins. On connaissait l'engagement Berger/Gall/Berry/Balavoine pour l'Afrique etc.
Je crois que Coluche et Mitterrand s'étaient rencontrés et l'humoriste en avait gardé un goût amer. A côté, sa vie partait en sucette, vie privée et puis une incapacité à se renouveler niveau métier. C'était le fond du trou. De populaire, le public venait par "amitié" ou pour voir la fin et en être.
Le vaudeville avec Le Luron n'avait pas été compris par son public. On ne comprenait pas cet entourage showbiz, on ne voulait pas d'un Coluche mesquin. En plus s'acoquiner avec Le Luron pour se payer la tête d'un "pote"...

Et puis il y avait d'autres humoristes à Gauche plus intéressants (Desproges), plus positionnés (Bedos), plus intello (Devos). Malaxer le dessous de ceinture va un moment mais bon...
Le Luron n'a pas fait long feu. Coluche a rebondi avec les "restaus".

Pour lui, c'était plus une question de survie que de politique il me semble. Les deux ont fusionné mais sans analyse très profonde. Le public ne pouvait qu'adhérer, il est aisé d'en comprendre les multiples raisons...
*-*


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 22:31 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7462
Le Luron est mort très jeune du sida, pour info. Il était homosexuel, et c'était le début de l'épidémie...

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 17 Fév 2021 22:37 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14613
Localisation : Alsace, Colmar
Je ne suis pas sûr que Desproges soit de gauche, ni de droite, d'ailleurs...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 18 Fév 2021 9:31 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7462
Narduccio a écrit :
Je ne suis pas sûr que Desproges soit de gauche, ni de droite, d'ailleurs...

Ah si, Desproges a le coeur à gauche. Mais il est beaucoup moins dans le registre politique que Coluche, Le Luron ou Bedos.

Cela dit Desproges a allumé quelquefois des politiques de gauche. "Qui bene amat, bene castigat".
Tiens, dans le jugement de Coluche par le Tribunal des Flagrants Délires, que j'ai mis en lien plus haut, il termine en disant à peu près :"La semaine prochaine, le thème de l'émission sera "pour une France renouvelée par des hommes honnêtes, animée par Gaston Deferre". (Pour les plus jeunes de nos auditeurs : Deferre était maire de Marseille et on a toujours soupçonné - ou su ? - qu'il avait quelques liens avec le milieu. En tout cas c'est le milieu, en particulier les frères Guérini, qui l'avait aidé à prendre la mairie à la Libération, au nez et à la barbe des communistes, très influents à Marseille à cette époque.)

Son réquisitoire contre Le Pen est un monument. (C'est là qu'il a sorti la phrase célèbre :"On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.")
https://www.youtube.com/v/UKQGL9PEoIg&t=434s

Luis Rego, qui tenait le rôle de l'avocat, a enchaîné avec "la journée d'un fasciste", gratinée aussi, qui est excellente. (Je me suis toujours demandé ce que Le Pen était allé faire dans cette galère, dont l'orientation ne faisait pas de doute. Fallait-il qu'il ait besoin de se montrer...)
https://www.youtube.com/v/XVNiWAZe844

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humour politique
Message Publié : 18 Fév 2021 10:06 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 956
Localisation : région de Meaux
il y a des accents conservateurs sinon droitiers chez Desproges : Il a le verbe élégant ,recherché ( antithèse de la gouaille de Coluche), affiche une aversion pour les goûts populaires, les comportements "franchouillards" ou vulgaires du "peuple"(le foot par exemple),la culture rock, rejet des intellectuels de gauche (Aragon, Lacan); Il affiche même un certain pessimisme ou un sentiment de désillusion à l'égard de la démocratie ("masses bêlantes")...

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB