A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 26 Juil 2017 13:51

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 555 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 32, 33, 34, 35, 36, 37  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 21 Juin 2014 20:00 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 30 Nov 2013 17:36
Message(s) : 205
Jean R a écrit :
Ageron a écrit :
Connally a été interrogé par la CW. Il n'a pas dit qu'une autre voiture était prévue pour lui. Il n'a jamais dit qu'il était informé de l'imminence d'un assassinat de JFK lorsque celui-ci est arrivé à Dallas. Il aurait donc respecté la loi du silence ?

Ce serait la moindre des choses...

Rappelons que la CW a conclu à l'existence d'un tireur unique.
Vous croyez que cela serait la moindre des choses pour Connally de garder le silence sur certains sujets sensibles, alors pourquoi a-t-il tenu des propos qui me semblent contraires à la théorie du tireur unique ?



Jean R a écrit :
Il y a des photos montrant, dans cette voiture, Connally visiblement très angoissé, pas une mine de circonstance pour le gouverneur de l'état accueillant le Président.

En l'absence de preuve du contraire, on doit considérer que Connally aurait eu la même figure angoissée s'il était autorisé à monter dans une autre voiture.



Jean R a écrit :
j'ai lu quelque part que Connally ne voulait pas monter en voiture avec les Kennedy (une autre était prévue pour lui), et que Kennedy l'y avait pratiquement obligé.

Comment puis-je connaitre le titre de l'article ou le nom de l'auteur ?
S'il s'agit de certains auteurs tels que Lane ou Garrison, cela ne pourra qu'affermir ma défiance vis-à-vis de l'hypothèse d'une angoisse de Connally quelques instants avant la fusillade qui provoqua la mort du président Kennedy.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 21 Juin 2014 20:19 
Ageron a écrit :
Vous croyez que cela serait la moindre des choses pour Connally de garder le silence sur certains sujets sensibles, alors pourquoi a-t-il tenu des propos qui me semblent contraires à la théorie du tireur unique ?
Pouvait-il laisser entendre qu'il avait été averti de l'attentat ? Il aurait dû alors expliquer pourquoi il n'avait rien fait ni rien dit avant. J'avoue ne plus savoir où j'ai vu cette histoire de deuxième voiture. Mais pour sa mine pas vraiment de circonstance, les images sont toujours là et on peut se faire une idée.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 22 Juin 2014 15:37 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 30 Nov 2013 17:36
Message(s) : 205
Jean R a écrit :
Pouvait-il laisser entendre qu'il avait été averti de l'attentat ?

Je ne sais pas. Tout dépend de son degré d'implication dans le complot. Est-il complice ? Quoi qu'il en soit, vous n'avez pas répondu à ma question : pourquoi a-t-il tenu des propos qui me semblent contraires à la théorie du tireur unique ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 22 Juin 2014 18:05 
Ageron a écrit :
Je ne sais pas. Tout dépend de son degré d'implication dans le complot. Est-il complice ? Quoi qu'il en soit, vous n'avez pas répondu à ma question : pourquoi a-t-il tenu des propos qui me semblent contraires à la théorie du tireur unique ?
Il ne m'a fait aucune confidence. Cela dit, il pouvait disposer d'éléments qui contredisaient cette "théorie" (ne seraient-ce que des coups de feu entendus) et qui n'impliquaient pas qu'il ait pu être informé avant. J'essaie de me mettre dans sa peau et je me dis que je ne voudrais surtout pas qu'on me dise : "Vous saviez et vous n'avez rien dit, rien fait ?". Pour le reste, il pouvait avoir toutes sortes de motivations pour dire ou taire telle ou telle chose.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 22 Juin 2014 18:27 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5925
Ageron a écrit :
Jean R a écrit :
Pouvait-il laisser entendre qu'il avait été averti de l'attentat ?

Je ne sais pas.

Il ne sait pas pourquoi un officiel ne pouvait dire avoir été informé de l'attentat. 8-|

Belle patience de Jean R sommé d'expliquer l'évidence. :rool:

ça finira mal, ces manières de troll...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 23 Juin 2014 16:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 30 Nov 2013 17:36
Message(s) : 205
Jean R a écrit :
Pouvait-il laisser entendre qu'il avait été averti de l'attentat ?

On ne sait pas s'il s'agit d'un complot.
S'il s'agit vraiment d'un complot, on ne sait pas si Connally a obtenu des informations fiables sur le crime qui était en préparation. J'ai lu quelque part (peut-être Lentz, 2010) que des rumeurs circulaient à Dallas dans les jours qui précèdent l'assassinat. Si Connally a eu connaissance de ses rumeurs, peut-être qu'ils ne les a pas prises au sérieux. Jusqu'au moment ou la fusillade a éclaté le 22 novembre à 12h30.
On se perd en conjecture. On ne connait pas le degré d'implication de Connally.

La question de Jean R : pouvait-il laisser entendre qu'il avait été averti de l'attentat ?
- Il aurait pu évoquer ces rumeurs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 23 Juin 2014 17:04 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5925
Ageron a écrit :
des rumeurs circulaient à Dallas dans les jours qui précèdent l'assassinat.

ça c'est autre chose que l'organisation de l'assassinat.

Il y avait une longue tradition d'hostilité au Texas envers les présidents libéraux, spécialement sur la question des droits des noirs. Une partie non négligeable des Texans vomissaient Kennedy, au moins en apparence.

Que des Tartarins de comptoir aient raconté un peu partout qu'ils allaient tuer Kennedy ou qu'ils étaient au courant d'un complot fait partie de l'ambiance, qui était mauvaise. (En théorie le Secret Service est censé enquêter sur toute menace concernant le Président, mais là c'était sans doute impossible.)

La surprise de ce voyage c'est que le grand public s'était déplacé, sans hostilité, et au contraire avait fait le meilleur accueil à Kennedy. Comme toujours Jackie elle aussi suscitait le respect et l'enthousiasme.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 23 Juin 2014 17:57 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 30 Nov 2013 17:36
Message(s) : 205
Jean R a écrit :
Cela dit, il pouvait disposer d'éléments qui contredisaient cette "théorie" (ne seraient-ce que des coups de feu entendus) et qui n'impliquaient pas qu'il ait pu être informé avant. (...) Pour le reste, il pouvait avoir toutes sortes de motivations pour dire ou taire telle ou telle chose.

De deux choses l'une : ou bien Connally est complice ou bien il ne l'est pas.
S'il est complice, il doit bien se garder de tenir des propos qui sont contraires à la théorie du tireur unique. Pourquoi a-t-il parlé de la sorte devant la CW ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 23 Juin 2014 20:13 
Ageron a écrit :
De deux choses l'une : ou bien Connally est complice ou bien il ne l'est pas.
S'il est complice, il doit bien se garder de tenir des propos qui sont contraires à la théorie du tireur unique. Pourquoi a-t-il parlé de la sorte devant la CW ?
Il a dit quoi, précisément ? Cela posé, s'il est complice ou simplement dans le secret (il ne m'a pas fait de confidence encore une fois), il peut avoir intérêt à noyer le poisson en brouillant les pistes.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 23 Juin 2014 20:42 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 30 Nov 2013 17:36
Message(s) : 205
Jean R a écrit :
Il a dit quoi, précisément ?

Connally a dit qu'un seul tireur ne peut pas avoir blessé à la fois le président Kennedy et lui même. Il refuse de croire que la balle qui a transpercé le coup de Kennedy est la même que celle qui l'a touché lui même.



Jean R a écrit :
Cela posé, s'il est complice ou simplement dans le secret (il ne m'a pas fait de confidence encore une fois)

Je m'efforce de suivre votre raisonnement. Il serait possible, selon vous, que Connaly fût « dans le secret » sans être complice. Il aurait donc respecté la loi du silence car il craignait d'éventuelles représailles s'il avait eu l'audace de dire certaines vérités. Est-ce bien votre raisonnement ?



Jean R a écrit :
Pouvait-il laisser entendre qu'il avait été averti de l'attentat ?

Même s'il avait voulu cacher sa connaissance préalable d'un attentat, il n'était pas nécessaire de tenir des propos qui sont contraires à la théorie du tireur unique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 23 Juin 2014 20:58 
Ageron a écrit :
Je m'efforce de suivre votre raisonnement. Il serait possible, selon vous, que Connaly fût « dans le secret » sans être complice. Il aurait donc respecté la loi du silence car il craignait d'éventuelles représailles s'il avait eu l'audace de dire certaines vérités. Est-ce bien votre raisonnement ?
J'entendais complice au sens strict, participant actif. J'admets que c'est très discutable en l'occurrence (mais la loi au moins française prévoit le cas : non-dénonciation n'est pas complicité...).

Après, ses déclarations sur l'impossibilité d'un tireur unique, ça peut se retourner comme un gant si on suit votre raisonnement jusqu'au bout : il ne se le permettrait pas s'il était impliqué donc il ne l'est pas.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 24 Juin 2014 11:42 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Bonjour,
je trouve qu'on tourne un peu autour du pot, savoir si Connally était au courant ou pas de l'attentat, je pense sincèrement qu'il ne l'était et pour une raison bien précise, il a toujours soutenu qu'un seul tireur ne pouvait être à l'origine des blessures qu'il avait reçu et que jfk avait reçu. Mais était-ce pour cacher sa propre participation, on ne le saura jamais.

Pour avoir lu plusieurs livres sur jfk dont thierry lentz et william Raymond, je trouve que des questions sont à poser sur d'autres personnes comme Lyndon B Jonhson, william greer le chauffeur (qui étonnemment ralentit durant la fusillade jusqu'à un arrêt total du véhicule bref mais suffisant pour faire le nécessaire).

Et il ne faut pas oublier les preuves matérielles : l'arme en elle même n'est pas un manlicher qui fût découvert à l'origine mais un mauser, de plus l'arme était tellement rouillé qu'il aurait été impossible à réussir quoique ce soit avec l'arme, les douilles retrouvés étaient au nombre de 4 (sur une photo) alors qu'on en mentionne 3,...

LE problème dans cette histoire est la manipulation des preuves, c'est de cette manière qu'une affaire qui aurait pu être résolu ne le sera jamais pourquoi, parce qu'il y avait un lien existant en beaucoup de protagoniste :
Oswald était le pigeon tout trouvé, il connaissait bien ruby, connaissait les agents de la CIA, et était rattaché à la boîte postale de ballinger,...

Je pense que la mafia a été le bras armé, que des membres de la CIA ont agi de leur propre fait suite au démentellement des actions de la CIA (notamment celle pour éliminer Castro), et Johnson était dans le coup, pourquoi s'être vite dirigé dans air force one, pourquoi s'être fait déclaré en disant avoir eu l'accord du frère de jfk alors que ce dernier avait répondu par la négative,...

Enormément de questions se posent, et surtout pourquoi toutes ces personnes exécutées lorsqu'elles devaient comparaître aux différentes commission concernant l'affaire JFK ?

Dès lors la question concernant connally est secondaire, mais d'après certains auteurs connally aurait du se retrouver jonhson dans un véhicule, or je crois que ralp yobourough a voulu partir avec johnson, et imposer connally à jfk. Ce n'était pas prévu, mais connally n'était pas la personne visée dans cette histoire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 24 Juin 2014 11:58 
Miroir a écrit :
le chauffeur (qui étonnemment ralentit durant la fusillade jusqu'à un arrêt total du véhicule bref mais suffisant pour faire le nécessaire).
Par comparaison, lors de l'attentat du Petit-Clamart, un peu plus d'un an avant, le chauffeur de De Gaulle accélère vivement dès qu'il perçoit les coups de feu, ayant été formé pour le faire.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 24 Juin 2014 13:47 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15258
Localisation : Alsace, Colmar
Jean R a écrit :
Miroir a écrit :
le chauffeur (qui étonnemment ralentit durant la fusillade jusqu'à un arrêt total du véhicule bref mais suffisant pour faire le nécessaire).
Par comparaison, lors de l'attentat du Petit-Clamart, un peu plus d'un an avant, le chauffeur de De Gaulle accélère vivement dès qu'il perçoit les coups de feu, ayant été formé pour le faire.


Deux contextes totalement différents .... Autant comparer des poires et des formages. Au Petit-Clamart, la voiture du PR est pratiquement seule au milieu de nulle part. Le chauffeur ne sait pas s'il y a un seul tireur ou s'il y a une embuscade à plusieurs tireurs. Donc, la seule réaction est de fuir et de sortir de la zone dangereuse. La voiture du président Kennedy est au milieu d'une foule, environnée de nombreuses voitures officielles et de voitures de police. Il vaut mieux s'arrêter et laisser les autres voitures l'envelopper pour faire un rempart (mais c'est trop tard).

De plus, il faudrait connaitre les consignes précises qui lui auraient été données avant le départ.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Meurtre de JF Kennedy
Message Publié : 24 Juin 2014 16:20 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Dans une voiture officielle en charge, le chauffeur reçoit ses ordres en cas d'incident de son voisin de banquette qui est officier de sécurité ou un membre du cabinet.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 555 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 32, 33, 34, 35, 36, 37  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB