A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Août 2017 12:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 19 Sep 2016 16:35 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2626
Localisation : St Valery/Somme
Image Une exposition ouverte depuis le week-end dernier à st Dizier sur le royaume mérovingien d'Austrasie montre une fois de plus que cette période est loin de l’image de barbarie à laquelle elle est associée.

Deux autres expositions complèteront cette saison mérovingienne à partir du 11 octobre à la cité des sciences : http://www.cite-sciences.fr/fr/vous-etes/enseignants/votre-visite/expositions/quoi-de-neuf-au-moyen-age-tout-ce-que-larcheologie-nous-revele/ et à partir du 12 novembre à Cluny http://www.musee-moyenage.fr/activites/programmation/visite-expo-merovingiens.html

La nouveauté historiographique qui me parait mise en avant (et développée par Bruno Dumézil) est la vigueur des échanges entre l'orient et l'occident en ce qui concerne les pierres précieuses que l’on retrouve dans les bijoux cloisonnés dont les gemmes proviennent de Ceylan ou de Perse.
Le cursus publicus est toujours en activité, l’entretien des routes reprend avec les corvées. Ce sont les capitulaire carolingiens de 793 et de 819 qui nous renseignent indirectement sur ces « anciennes coutumes » tombées en désuétudes qui obligeait les populations à exécuter les travaux de construction des ponts, d'établissement des chaussées et de restauration des chemins sur l'ordre et sous la direction des comtes et de leurs officiers.
Autres idée reçue : l’administration mérovingienne écrit mal : en fait elle écrivait vite. Parce une administration pléthorique avait beaucoup à écrire. Ils ont laissé peu de trace car il y a eu peu de recopie ultérieure et car le support est resté le papyrus importé d’Egypte (toujours ce commerce international florissant).

Mais ce qui m’a le plus étonné c’est l’utilisation des dromadaires importés d’Espagne comme bête de somme sur les voies romaines.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_route_en_Gaule_au_Haut_Moyen_%C3%82ge
Cette utilisation est-elle vérifiée par l’archéozoologie ? S’agissait-il de caravanes qui faisaient la navette entre les royaumes Francs et le royaume vandale ou la Syrie , ou bien s’agissait-il d’élevage en gaule ? Comment un tel animal a pu s’acclimater aux températures hivernales basses. On dit que l’exploitation c’est arrêté à cause des invasions arabo-andalouses or cela ne colle pas avec le petit âge glaciaire tardo-antique qui arrive vers 535 ap JC.
Dans le texte de fredegaire on parle de chameaux ou de Dromadaire ? « il la (Brunehaut) fit conduire à travers toute l’armée, assise sur un chameau »

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2016 4:54 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9879
Localisation : Région Parisienne
Grégoire de Tours mentionne aussi des chameaux pris lors de la déroute de Gondovald. Je pense que ces bêtes avaient été introduites par les Romains.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2016 8:53 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1032
Si l'on pouvait trouver des camélidés en Europe à l'époque mérovingienne, il me semble assez probable qu'il s'agisse de dromadaires parce que ce sont les seuls camélidés que l'on trouve en Afrique et en Arabie, le chameau à deux bosses n'étant connu qu'en Asie centrale.

Cependant, en latin, les deux termes existent, camelus venant de l'arabe djamel via le grec et dromedarius venant aussi du grec et signifiant coursier. J'en déduis que, pour les Romains, les deux termes devaient être appliqués à la même espèce animale, à savoir le dromadaire, mais pour des emplois différents, de même qu'en français nous disposons de toute une panoplie de termes pour désigner un cheval comme coursier, destrier, palefroi ou haquenée. Qu'en pensez-vous ?

Le dromadaire a été présent en Italie jusqu'au vingtième siècle :
Citer :
Des documents font d’ailleurs état d’un élevage de dromadaires d’origine tunisienne (don du Bey de Tunis à Ferdinand II de Médicis) en 1622 dans le village de San Rossore près de Pise. D’autres cadeaux du même genre coururent tout au long du XVIIe siècle auxquels s’ajoutèrent des prises de guerre lors de la bataille de Vienne contre l’Empire Ottoman en 1683 où 10000 dromadaires étaient engagés.
L’élevage camelin de San Rossore dura longtemps puisqu’on retrouve des cartes postales attestant de leur utilisation comme animal de bât, voire de selle, jusque dans les années 20 du XXe siècle ! La population cameline en Italie a sans doute fluctué au cours de ces siècles mais un recensement de 196 têtes est confirmé en 1789. Après cette date, les chiffres disponibles indiquent une lente érosion des effectifs : par exemple, 170 en 1810, 122 en 1852, 110 en 1910, 60 en 1935. La ferme de San Rossore connaitra une fin brutale en 1944 pendant la seconde guerre mondiale, les derniers animaux ayant été abattus pour leur viande. Des tentatives de réintroduction en 1956 n’eurent qu’un faible effet sur les effectifs italiens. La population des camello italiens de marginale est désormais passée au stade anecdotique. Peut-être que dans le contexte des changements climatiques, retrouvera-t’il sa place : le Mezzogiorno n’est pas très éloigné des côtes tunisiennes...
(http://camelides.cirad.fr/fr/curieux/italie.html)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2016 15:58 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4406
Localisation : Allemagne
A Saint Gilles du Gard, il y a une sculpture romane ( un chapiteau ?) qui représente un dromadaire. Evidemment, c'est plus tardif que les Mérovingiens :wink:

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Sep 2016 15:08 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2563
Il semble qu'après la conquête de l'Andalousie par les Berbères de Tariq le borgne, d'autres tribus arabes, venues des confins sahariens, soient arrivées à leur tour avec des chameaux pour montures, soulevant une vive opposition de la part des premiers occupants qui craignaient pour leurs cultures. Il est donc possible que certains aient franchi les Pyrénées à partir du 8ème siècle, à l'époque de la mythique bataille de Poitiers.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Sep 2016 15:29 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9879
Localisation : Région Parisienne
Il est question de la présence de camélidés antérieure à 711.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 11:31 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2563
Avant 711, on peut penser à une importation via Rome depuis l'Egypte. Une étude de 1954 assez complète ici :http://www.persee.fr/doc/rhs_0048-7996_1954_num_7_3_3439

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 12:12 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1746
Bonjour

C'est peut être un détail mais si je ne me trompe pas :

- Dromadaire = Afrique du Nord et Péninsule arabique
- Chameau = Asie

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 12:34 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1032
C'est certes un détail, et il est exact qu'aujourd'hui, dans la langue française, le terme chameau désigne le chameau à deux bosses présent en Asie centrale et que le terme dromadaire désigne le camélidé à une bosse présent en Arabie et en Afrique du nord. Mais depuis quand fait-on cette distinction ? Ces deux mots existaient en latin. A mon avis, mais j'ai peut-être tort, les Romains employaient l'un ou l'autre de ces termes pour désigner le même animal, à savoir le dromadaire.

Je pense cela du fait que le mot chameau vient, via le grec, du mot arabe djamel, or les Arabes ne connaissaient que le dromadaire.

Quant à lui, le mot dromadaire signifie étymologiquement coursier.

Le mot dromadaire désignerait donc initialement un chameau qui court vite, le terme chameau étant appliqué en premier lieu à l'animal que nous appelons aujourd'hui dromadaire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB