Nous sommes actuellement le 12 Déc 2019 17:03

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Le sel
Message Publié : 10 Oct 2006 16:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2005 17:22
Message(s) : 535
Je me penche actuellement sur le sujet du sels et des salines au Moyen-Age (consomation, histoire du sel...). Y-a-t-il des sites qui évoquent ce sujet ou quelqu'un s'y connait-il ? Je voulais regarder dans "le sel et la fortune de Venise" mais l'ouvrage est hélas indisponible à ce jour.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Oct 2006 16:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 17:02
Message(s) : 460
Localisation : Hainaut (Belgique)
Le sel est un aliment indispensable aux vivants, hommes et bêtes : il donne leur saveur aux aliments et joue un rôle biologique dans la digestion, la circulation cellulaire et la transmission de l'influx nerveux. En outre, il dessèche les produits et empêche la prolifération bactérienne. Longtemps, il a constitué le seul agent de conservation des poissons, des viandes, et même des légumes et du fourrage. C'est donc un produit unique et irremplaçable.

L'Europe médiévale en possédait des ressources importantes, au bord de la mer et sur le continent. Les hommes exploitaient le sel marin en créant, dès le Haut Moyen âge des marais salnts sur les côtes de l'Atlantique (baie de Bourgneuf, Brouage, Sétubal) et de la Méditerranée (Peccais, Ibiza). Sur le continent, ils ont rarement atteint le sel gemme par exploitation minière, sauf à Bochnia et Wieliczka, près de Cracovie. Ils ont abandonné cette technique mise au point par les Celtes à Hallstatt pour une technique nouvelle inventée au XIIè siècle : la manipulation qui introduisait de l'eau dans une montagne pour dissoudre le sel et produire une saumure transportée par des canalisations de bois jusqu'à la saline où elle était mise à bouillir dans des poêles.

Le transport du sel représente l'essentiel de son prix. Comme il est récolté surtout en bord de mer, le transport le meilleur est par voie de mer ; le sel a ainsi fourni du fret aux flottes de Venise ou de la Hanse. Mais pour approvisionner les populations de l'intérieur, les barques devaient remonter les fleuves à contre courant, tirées par des troupes de haleurs. Le prix élevé du sel a justifié l'exploitation de toutes les ressources disponibles, tourbes et sables salés du nord de l'Europe (Ecosse, Frise, Danemark, côtes de la Manche), sources salées de faible teneur en sel en Allemagne, Pologne, Russie, Angleterre, Espagne. Les salines continentales ont beaucoup contribué à la déforestation, jusqu'au moment où elles ont affronté la pénurie de bois et une véritable crise de l'énergie qui a nécessité l'invention de nouvelles solutions techniques.

Le commerce du sel, considéré comme un bien public, a été organisé par l'Etat en monopole afin de lutter contre la spéculation ou la pénurie à partir du XIIIè siècle. L'Etat, manquant d'argent, a ensuite fait payer son service en introduisant la taxe vendue à des fermiers et le sel a supporté une fiscalité de plus en plus lourde, la gabelle.

_________________
Il n'est pas sur notre sol une chose qui soit plus utile que ces sublimes monuments qui ne servent à rien (Emile Mâle).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Oct 2006 16:37 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 17:02
Message(s) : 460
Localisation : Hainaut (Belgique)
Ces informations constituent un résumé d'un article de Jean-Claude Hocquet ; cet auteur a écrit sur le sujet les ouvrages Le Sel et le pouvoir, de l'An Mil à la Révolution française, Paris, 1985 et Il sale e la fortuna di Venezia, Rome, 1990.

_________________
Il n'est pas sur notre sol une chose qui soit plus utile que ces sublimes monuments qui ne servent à rien (Emile Mâle).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Oct 2006 18:46 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Oct 2003 17:27
Message(s) : 560
Localisation : Allauch
"les Francais, la terre et la mer" d'André Lespagnol.

_________________
"La France n'est plus qu'un simple simulacre. On ne peut plus parler de déclin, ni de décadence. Nous sommes devant la mort et la disparition." Jean de Viguerie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB