Nous sommes actuellement le 29 Fév 2020 14:07

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les routiers
Message Publié : 14 Oct 2003 10:05 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juin 2003 10:41
Message(s) : 324
Localisation : N France / Elancourt
Bonjour,

Je ne connaits que Geoffroy Tête-Noire, l'un des plus grand routiers qui a ravagé le limousin et une partie de l'auvergne.
Mais vous connaissez vous en d'autre et leur histoire?
Si oui qui sont ils, qu'ont ils fait?...

Sincèrement votre

Aislinn

_________________
Oncques ne rebrousse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Oct 2003 10:12 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
Les routiers sont des compagnies de l'armée, française ou anglaise, qui lors de trêves ou de démobilisation profietent de leur force et de leurs organisations pour "vivre sur le pays". Ce fut l'une des connséquences les plus graves de la guerre de 100 ans tant pour les paysans que pour l'économie d'alors.

Un routier connu est si je ne me trompe Du Guesclin, quoique je ne sois pas sur qu'il fut un routier plutôt qu'un chef de Grande Compagnie.

Après un certain temps, l'autorité royale tentera avec plus ou moins de réussite de les faire disparaître.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Oct 2003 10:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Fév 2003 17:36
Message(s) : 177
Localisation : N France / Paris
Citer :
Un routier connu est si je ne me trompe Du Guesclin


Ha bon??? Je n'en avais pas le souvenir. Par contre, je me souviens que en partant faire la guerre en Espagne, il avait été chargé d'emmener avec lui toutes ces Grandes Compagnies. En plus de pouvoir les utiliser là-bas, ceci avait l'avantage d'en débarasser le pays.
Sinon, j'ai entendu parler de Rodrigue de Villadrando, qui dévasta apparemment la Guyenne en 1438.

Tonio.

_________________
"La République? Elle est perdue : les brigands triomphent!"
Robespierre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Oct 2003 10:25 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
C'est ce que je disais, je le savais chef de Grandes Compagnies mais j'hésitais quant à son identité de routier à part entière.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Oct 2003 14:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Au sujet des grandes compagnies, routiers ou autres..

Vers le milieu du 14eme siècle, peu de temps après le début de la guerre de cent ans, il existait des petit seigneurs Français qui ne pouvaient pas se permettre de posséder des armées de qualités.

Dès lors, pour tenir tête à des seigneurs plus puissant qu'eux dans des conflits armées, les petits seigneurs organisèrent des armées personnelle sous forme de mercenariat. En échange d'une bonne paye, le petit seigneur proposât à des paysans Français de s'enrôler dans son armée : il y avait bon nombre de Bretons, Normands ou Picards.

Ces paysans Français, recrutés comme mercenaires, se battaient avec leurs propres armes, c'est-à-dire, le plus souvent, avec les outils qui leur avaient servis dans leurs ancien travail (au champs ou à l'atelier). Ils se distinguèrent, très vite, comme de bons soldats. Cependant, lorsque le seigneur n'avait plus besoin d'eux, il ne les payait plus. Dès lors, privés de soldes, les mercenaires Français, afin de vivre, se voyaient obligé de piller les terres des autres paysans. Certains, d'ailleurs, après s'être formés en des bandes compacte et organisées, n'hésitèrent pas à prendre carrément des château d'assaut et firent régner la loi dans le château même et les villages des alentours. Vivant, ainsi, comme des princes, ces mercenaires Français se voyaient, les midis et le soirs, apporter des somptueux repas par les paysans des alentours rendus à l'état d'esclave.

Posant, en conséquence, quelques problèmes, Charles cinq confiât, à Du Guesclin, la mission de se débarrasser de ces mercenaires Français. En 1367, il en enrôle une grande partie dans son armée et les fait guerroyer, exprès, en Espagne. Cela, afin de leur donner des terres en Espagne et d'en débarrasser la France.

A la bataille de Najera, toujours en 1367, l'armée Franco-Espagnole affronte une l'Anglo-Espagole du prince de Galles. Alors que les mercenaires Français et les soldats Bretons de Du Guesclin résistent aux assauts de l'ennemi, leurs alliés Espagnols sont pris d'une panique et s'enfuient à tout va. Dès lors, après une résistance honorable, Du Guesclin se voit obligé de capituler avec ses soldats. Il est fait prisonnier puis libéré par le prince de Galles (le prince noir).

Cependant, Du Guesclin n'a pas tout perdu dans cette bataille puisque bon nombre de mercenaires Français ont été tués au cours de l'engagement. Indirectement, il s'en est débarrassé. Cependant, en France, il en restait encore. Du coup, Du Guesclin, étant encore obligé de guerroyer en Espagne, en profite pour recruter encore un grand nombre de mercenaires Français.

En 1370, à Montiel, Du Guesclin livre une nouvelle bataille dans une armée Franco-Espagnole. Cette fois, ce sont des mercenaires Sarazins au service d'un prince Espagnols qui sont les adversaires. Les cavaliers Sarazins sont plus nombreux mais mal commandés et mal organisés. Les soldats Bretons de Du Guesclin les repoussent en leur infligeant de très lourdes pertes, Du Guesclin, lui-même, fit des prodiges de valeur avec sa hache ...

Après cette victoire, Du Guesclin en profite pour installer bon nombre des mercenaires Français sur des terres d'Espagne. Quand à ceux qui n'ont pas de terres, Du Guesclin les encourage à partir à l'aventure....mais en Espagne, plus en France !

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Oct 2003 14:34 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Fév 2003 17:36
Message(s) : 177
Localisation : N France / Paris
Hannibal a écrit :
C'est ce que je disais, je le savais chef de Grandes Compagnies mais j'hésitais quant à son identité de routier à part entière.


Ok, j'avais pas exactement compris ce que vous vouliez dire. Désolé. :wink:

Comme toujours, C.Douville, vous nous régalez! :D

Tonio.

_________________
"La République? Elle est perdue : les brigands triomphent!"
Robespierre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Oct 2003 19:30 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juin 2003 10:41
Message(s) : 324
Localisation : N France / Elancourt
Je vous remercie tous pour vos messages.
Mais connez vous des noms de routier ainsi que leurs faits?

Sincèrement vôtre

Aislinn

_________________
Oncques ne rebrousse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Oct 2003 19:03 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonsoir

J'ai retrouvé quelques détails supplémentaires dans un moyen-âge magazine, il parle bien de Français de toutes régions mais aussi une minorité d'étrangers aux frontières (Hollandais, Suisses, Allemands, Ecossais etc..). En outre, toujours dans les étrangers, en Aquitaine, il y eut un grand nombre de compagnies Anglaise ou Galloise (sûrement des mercenaires qui n'étaient plus soldés et n'avaient plus les moyens de revenir en Angleterre).

Enfin, je me permet cette citation sur deux grands capitaines de compagnies, un Français en premier, un Anglais en second :

Citer :
Issu des seigneurs de Cervole, en Lot-et-Garonne, Arnaud de Cervole, dit "l'archiprêtre", conduit une politique habile qui lui vaut le titre de chambellan du Roi. Attentif à son seul intérêt, il s'empare de cités et de châteaux qu'il restitue ensuite au Roi de France contre argent, titres et lettres de rémission. Il encaisse des sommes énormes de tous côtés, servant et trahissant tous les camps. Il traite presque d'égal à égal avec les Grands, le Roi de France et le Pape, qu'il rançonna plusieurs fois!

La plus belle réussite est néanmoins celle de l'Anglais John Hawkwood, fils d'un tanneur, qui, avec sa "compagnie blanche" et grâce à son réalisme politique, devint un seigneur Italien. Il combat d'abord en France, puis passe en Italie où, profitant des guerres interurbaines, il offre ses services, non sans faire monter les enchères, au plus offrant. Il combat successivement pour et contre Pise, Florence, Milan, le Pape et l'Empereur d'Allemagne. Il sert ensuite les Visconti puis le Pape (1375) contre ces mêmes Visconti. Florence lui verse 130 000 florins et un rente viagère de 1200 florins par ans. Pendant des années, il gagne 250 000 florins par an, et parvient à épouser la fille bâtarde de Bernado Visconti qui lui apporte en dot terres et châteaux. Ce type de capitaine annonce les futures condioterri (Malatestesta, Scolari, Colleone etc..) de la Renaissance.


Source : Histoire médiévale avril 2003

Madame est servie ! :wink:

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Oct 2003 19:50 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juin 2003 10:41
Message(s) : 324
Localisation : N France / Elancourt
Merci à vous
:rose: ceci est pour vous remerciez.
Je vois que l'on a les même lectures. Mais je n'ai pas tout les numéreaux de ce magasine.

Sincèrement vôtre

Aislinn

_________________
Oncques ne rebrousse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Mai 2005 10:27 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 1904
Localisation : village des Pyrénées
Les routiers ont vaincu l’armée du roi de France (à laquelle certains d’entre eux s’étaient provisoirement associés comme mercenaires - ou traîtres ?) à Brignais en 1362.
Cette défaite a amené au traité de Clermont (23 juillet 1362), traité entre une armée royale et une armée de bandits !
Dans ce traité, ils s’engagent à aller en Espagne, pour aider Henri de Trastamare dans la conquête du trône de Castille détenu par son demi-frère Pedro, légitime successeur de leur père Alfonso IX.
En prime, 53000 florins sont accordés à Trastamare, pour un traité qui ne sera jamais respecté, les compagnies continuant leurs forfaits dans tout le Languedoc.
(Cet épisode de la guerre de Cent Ans est racontée par Pierre Naudin dans le Cycle Tristan de Castelrang)

les noms des routiers arrivés jusqu’à nous grâce au chroniqueur Froissart (leurs surnoms, pour la plupart):
Arnaud de Cervole, prêtre défroqué, dit « l’archiprêtre »
Penin
Jean Hazenorgue
Pierre de Montaut
Espiote
Le batard de Breteuil
Bertuchin
Garcie du Châtel
Jean Aymery
Louis Robaud et Seguin de Badafol
Petit-Meschin qui a assailli Uzès le 23 août (un meschin était un serviteur)

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB