Nous sommes actuellement le 18 Sep 2019 2:31

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 02 Fév 2004 14:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

D’après un vieux livre universitaire, il semblerait que plusieurs expéditions Française aient eu lieu, à partir du 11eme siècle, pour aider les Espagnols dans leur reconquête territoriale contre les Arabes. Je lis notamment qu’une première expédition aurait amené, en 1064, les Aquitains de Guillaume de Montreuil, des bandes d’aventuriers Normands (notamment Robert Crespin), de nombreux Français sous le commandement de Guillaume de Poitiers et, enfin, des Italiens soldés par le Pape en personne. L’expédition de 1064 aurait permis aux Français et aux Normands de s’emparer, sur les Arabes, de la ville de Barbastro, cependant après le départ des croisés, la ville aurait été reprise.

En 1087, une autre expédition aurait été organisée avec les Bourguignons d’Eudes 1er et les Toulousains de Raymond de St-Gilles. Cette expédition aurait été assez moyenne au point de vue des résultats obtenus, cependant, d’autres contingents Bourguignons seraient revenus en Espagne par la suite..

Voilà, bref, comme d’habitude, pas grand chose à se mettre sous la dent, c’est pourquoi j’aimerai en savoir beaucoup plus sur le déroulement de ces expéditions Française en Espagne, notamment et surtout des détails des combats, sièges, batailles auxquels les Français auraient pu participer.

Merci et bien à vous.

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2004 11:33 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

Je vois que ça n'inspire personne, cependant en cherchant sur le web, j'ai trouvé plusieurs pistes intéressantes:

En 1063, les Aquitains du duc Guillaume huit et des aventuriers Normands assiégèrent et s'emparèrent de la ville de Barbastro.

En 1120, à l'appel d'Alphonse d'Aragon, le duc d'Aquitaine Guillaume neuf traversât les Pyrénées avec une armée Française, livrât une bataille aux Maures à Cutanda et les écrasât.

Mais j'ai plus troublant encore.. :)

Au début du 12eme siècle, des chevaliers Français originaire de Bourgogne et placés sous le commandement d'Henri de Bourgogne, fils du duc, traversèrent les Pyrénées et vinrent se mettre au service du roi de Castille. Les Bourguignons d'Henri reçurent pour mission de libérer, de la présence des Maures, le futur Portugal. Après quelques combats, c'est chose faite et les Bourguignons deviennent maître de la moitié de l'actuel Portugal. Par la suite, Henri Alphonse, fils d'Henri de Bourgogne, reprend la lutte, bat une armée Maure à la bataille d'Ourique en 1139 et devient roi du Portugal grâce à l'appui du Pape. Le Portugal était née..

Ca n'inspire toujours pas ?

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Fév 2004 9:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
Ben moi, les seuls souvenirs que j'ai d'une expédition française en Espagne est celle de Philippe III et de Charles(?) d'Anjou en Espagne, vers 1285 je crois, contre le roi d'Aragon Pierre excommunié par le pape. C'est donc une lutte contre l'hérétique. Mais l'échec français et la mort quasi simultanée de Pierre et Philippe mettra fin à ces tentatives et aux visées expansionnistes françaises en Espagne, du moins à cette époque.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Fév 2004 11:42 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

Deux expéditions Française en Espagne ont également eu lieu pendant la guerre de cent ans. Le Roi Pierre de Castille, dit le cruel, avait commit la faute d'assassiner plusieurs de ces proches, dont une princesse Française de la famille du Roi de France Charles cinq. Dès lors, Charles cinq, piqué à vif, décidât de détrôner Pierre le cruel et de le remplacer, au trône de Castille, par un prétendant du nom d'Henri.

La première expédition Française se montât en 1367. Charles cinq confiât une partie de ses troupes royales Française à Du Guesclin. En outre, pour Charles cinq, l'occasion était trop belle pour pouvoir se débarrasser des grandes compagnies Française, ces mercenaires Français soldés à la guerre par les petits seigneurs et pillant les terres des paysans lorsqu'ils n'étaient plus utilisés. Un grand nombre de Normands, de Bretons et de Picards formaient ces mercenaires. Charles cinq ordonnât donc à Du Guesclin d'affecter ces mercenaires Français à l'armée Royale et de les emmener en Espagne. Ainsi, la France pouvait s'en débarrasser définitivement.

De son côté, Pierre le cruel fut naturellement soutenu par le Roi d'Angleterre. Ainsi, alors que les Castillans d'Henri et les Aragonais alliés se voyaient renforcés par les Français de Du Guesclin, les Castillans de Pierre le cruel se voyaient renforcés par une armée Anglaise qui débarquât en Espagne avec, à sa tête, le célèbre prince noir.

Une bataille eu lieu donc en 1367 du côté de Najera. Les Franco-Bretons de Du Guesclin se trouvaient à l'avant-garde de l'armée. Quand aux Espagnols, ils se trouvaient soit sur les ailes ou soit en réserve. Au début de la bataille, les Franco-Bretons de Du Guesclin abordèrent les hommes d'armes Anglais et les repoussèrent promptement. Les Français s'étaient efficacement protégés des flèches Anglaise par l'intermédiaire de boucliers. En outre, les Franco-Bretons ne combattaient plus lourdement armés et à cheval (comme à Crécy), mais légèrement équipés et à pied, comme de simples fantassins. Cependant, pendant ce temps, une des ailes Espagnole, ne pouvant se protéger efficacement des tirs des archers Anglais, est mise en pièce est acculée à la fuite. Quand à l'autre aile Espagnole, elle fut abordée de flanc par les cavaliers Anglais, fut prise, à son tour, de panique et fuyât à toute jambe. Les deux ailes n'existant plus, Henri de Castille fit donner sa réserve, composée de plusieurs de milliers de fantassins, ces derniers, décimés également par les archers Anglais par faute d'une mauvaise protection, seront également mis en fuite.

Dès lors, suite à cette série de désastres Espagnols, les Franco-Bretons de Du Guesclin restaient tout seul sur le champ de bataille. En conséquence, ils furent bientôt attaqués de tous les côtés à la fois, de front, sur les flancs et par l'arrière. Submergés par des forces très supérieure en nombre, ils feront une résistance héroïque, perdront beaucoup des leurs et seront acculés à capituler. Du Guesclin serrât fait prisonnier mais l'honneur du corps expéditionnaire Franco-Breton était sauf..

Il faut savoir également que Du Guesclin, soit dit perdant, n'était pas le chef de l'armée Franco-Castillo-Aragonnaise et n'était en aucune sorte responsable des erreurs tactique et donc de la défaite de Najera.

Du Guesclin serrât finalement libéré et entamerât une seconde campagne en Espagne, désirant énergiquement de venger la défaite de Najera.

En 1369, Du Guesclin amènât une nouvelle armée en Espagne, elle avait la même composition que celle de la campagne de 1367, les soldats Français professionnels de l'armée Royale (Bretons, Normands et autres) et une grande majorité de mercenaires Français des grandes compagnies (Bretons, Normands, Picards et quelques étrangers).

Pierre le cruel, n'ayant pas eu le temps d'être renforcé par une armée Anglaise, recrutât un contingent Arabe comprenant plusieurs centaines de cavaliers Sarrasins. Une bataille eu lieu près du château de Montiel. D'un côté, les Castillans et les Sarrasins de Pierre le cruel et, de l'autre, les Castillans d'Henri et les Français de Du Guesclin. Cette fois, contrairement à la bataille de Najera, c'est Du Guesclin qui commandait l'armée Franco-Castillane et l'on verrat très vite la différence.

Bientôt, les mercenaires Français et les Castillans mettent pied à terre, poussent leurs cris de guerre, "Notre Dame du Guesclin" pour les Français, "Henri roi de Castille" pour les Castillans. Dès le premier choc, les Sarrasins et les Castillans de Pierre le cruel furent enfoncés et mis en déroute. Les contingents Français de l'armée Royale de Du Guesclin, tout d'abord freinés par un fossé, le contournèrent et participèrent à la poursuite, infligeant de lourdes pertes aux cavaliers Sarrasins. Quand à Pierre le cruel, il fut non seulement écrasé mais fait prisonnier. Il serrât, quelques instants plus tard, exécuté par Henri.

Henri, par l'aide des Français, deviendra donc le nouveau Roi de Castille.

Les mercenaires Français des grandes compagnies reçurent de nombreuses terres en Espagne, tandis que d'autres préférèrent revenir en France. Quand à Du Guesclin, il allait libérer une grande partie du territoire national (notamment l'Aquitaine, le Poitou, l'Anjou, la Bretagne) en battant les Anglais dans les combats de Pontvallain (1370) et de Chizé (1373).

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Fév 2004 10:19 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juin 2003 10:41
Message(s) : 324
Localisation : N France / Elancourt
Désolée, j'ai fait des recherches de mon coté , mais je n'ai pu avoir d'autre informations que celles que vous nous avez donné.
On nous parle surtout de l'expédition du Conétable uniquement.

Encore désolée

Aislinn

_________________
Oncques ne rebrousse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Fév 2004 19:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Oct 2003 9:22
Message(s) : 462
Localisation : Toulouse
C.Douville a écrit :
L’expédition de 1064 aurait permis aux Français et aux Normands de s’emparer, sur les Arabes, de la ville de Barbastro, cependant après le départ des croisés, la ville aurait été reprise..

Ville reprise en effet en 1065 par Al-Muqtadir de Saragosse (1046-1081). J'avais en effet cette notion d'une "première Croisade" en Aragon. Je suis passé plusieurs fois d'ailleurs à Barbastro (passage obligé quand on veut gouter aux joies du canyonning :P ) mais difficile d'imaginer l'aspect que devait avoir la ville au XIème siècle...

La Légion Etrangère (à ses débuts...) y a livré de lourds combats en 1836-1837 lorsque Louis- Philippe l'a "offerte" (abandonné plutôt :? ) aux "Christinos" qui luttaient difficilement (et mal!) contre les troupes Carlistes... Conrad, qui y dirigeait le corps expéditionnaire, y trouvera la mort le 2 juin 1837.

A noter que Barbastro est la ville natale de Josémaria Escriva de Balaguer (il y est né le 9 janvier 1902), le fondateur de l'Opus Dei.

Amicalement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Mars 2004 14:00 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

Merci encore pour vos recherches. Mais n'existe t-il pas une biographie sur Guillaume de Poitiers (1071-1127), allias Guillaume neuf d'Aquitaine, celui que l'on surnommait le "troubadour" ?

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Mai 2004 16:28 
C Douville a écrit :
Citer :
Au début du 12eme siècle, des chevaliers Français originaire de Bourgogne et placés sous le commandement d'Henri de Bourgogne, fils du duc, traversèrent les Pyrénées et vinrent se mettre au service du roi de Castille. Les Bourguignons d'Henri reçurent pour mission de libérer, de la présence des Maures, le futur Portugal. Après quelques combats, c'est chose faite et les Bourguignons deviennent maître de la moitié de l'actuel Portugal. Par la suite, Henri Alphonse, fils d'Henri de Bourgogne, reprend la lutte, bat une armée Maure à la bataille d'Ourique en 1139 et devient roi du Portugal grâce à l'appui du Pape. Le Portugal était née..


La 1ere dynastie des rois du Portugal, commencée par Alfonso-Henrique (ou Alphonse-Henri) et qui régna jusqu'au XVéme siècle, est d'ailleurs tjrs désognée ds les manuels d'histoire portugais comme la dynastie de Bourgogne...


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2004 17:40 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Fév 2003 17:36
Message(s) : 177
Localisation : N France / Paris
Tout ce que je sais de Guillaume d'Aquitaine est qu'il a profité de l'absence de Raymond de Saint-Gilles, qui participait à la première croisade, pour s'emparer de Toulouse.

Raymond avait je crois laissé son fils pour gouverner le comté mais n'a jamais eu à s'en féliciter...
Il me semble que Toulouse a été rendue aux Saint-Gilles grâce à l'intervention du pape (tout de même... : :twisted: )

En ce qui concerne les expéditions françaises en Espagne, je sais également que les Templiers participèrent à la reconquista.
Ils étaient notamment présents à la bataille de las Naves de Tolosa
(vers 1200) où Pierre II d'Aragon chassa les Maures de Castille.


Tonio.

_________________
"La République? Elle est perdue : les brigands triomphent!"
Robespierre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Mai 2004 11:27 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 14 Avr 2003 8:06
Message(s) : 750
Localisation : N Canada / Montréal / Québec
Une bonne partie de la noblesse portugaise,à l'époque de la première dynastie,était française ?

_________________
Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

F.Nietzsche


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mai 2004 17:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
D'après la documentation (peu abondante) que j'ai pu consulter sur ce sujet, il ne semble pas. Il n'est tjrs fait mention que de Alfonso-Henriques, fils d'Henri de Bourgogne et d'Urraca, fille d'Alphonse de Castille. Mais je ne peux répondre de façon catégorique.

Il est intéressant de noter qu' Alfonso-Henriques se désintéressa de son ascendance bourguignone. Ainsi, il ne fit jamais appel à sa parentèle pour l'épauler ds ses luttes (permanentes).

Si je ne connais pas d'autres seigneurs venus de "France" pour s'installer au Portugal, on peut signaler, ds la descendance d'Alfonso Henriques, 2 cas de cadets venus épouser de riches héritières :

- Ferrand de Portugal (oui, oui, l'un des vaincus de Bouvines), qui épousa la Comtesse de Flandres,
- Alphonse qui épousa la Comtesse de Boulogne avant de la répudier pour succéder à son frère en 1248 (et devenir dans la dynastie des rois du Portugal : Alfonso III Le Boulonnais).

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Mai 2004 12:31 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 14 Avr 2003 8:06
Message(s) : 750
Localisation : N Canada / Montréal / Québec
Merci pour ces renseignements,Robert.

_________________
Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

F.Nietzsche


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Nov 2004 14:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

J'ai enfin trouvé ce que je cherchais depuis longtemps, une page d'histoire inconnue :

http://svowebmaster.free.fr/Histoire_Cutanda.htm

A bientôt!

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Jan 2005 20:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Jan 2005 16:28
Message(s) : 485
Etrange qu'on ne parle pas de la principale bataille de la Reconquête, celle de Las Navas de Tolosa, en 1212...Victoire des Espagnols sur les musulmans almohades.
Armée dirigée par Pierre II d'Aragon (celui qui allait périr à Muret peu après).
Des chevaliers d'outre-Pyrénées s'étaient déplacés: français, provençaux et italiens.
Mais suite à des désaccords, et la craintede maladies, ils se retirèrent avant la bataille. Toutefois l'évêquesde Narbonne y participa avec ses hommes, et donc à la victoire également. Des tas d'infos sur des sites en espagnol.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Jan 2005 17:43 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 03 Jan 2005 14:46
Message(s) : 54
C'est Guillaume VIII d'Aquitaine qui participa à la prise de Barbastro en 1064 . Il en fut remercié par quelques dizaines de jeunes filles mauresques réputées pour leur talent de chanteuses.
Quant Au comté de Toulouse, les Ducs d'Aquitaine ont toujours cherché à se l'approprié après avoir enlevé le titre de Duc d'Aquitaine aux comtes de Toulouse ils ont tenté de réunir ànouveau tous les territoires de l'ancien royaume d'Aquitaine.
Guillaume IX "le troubadour" épousa Philippa de Toulouse et ils firent valoir leurs droits sur ce comté et l'occupèrent à 2 reprises (1098-1100) et (1114-1119) mais l amort de Philippa en 1116 précédée de sa répudiation en 1115 ôta à guillaume IX beaucoup de légitimité et alors qu'il guerroyait en Espagne contre les Maures, les Toulousains se révoltèrent et confirmèrent Alphonse Jourdain comme "seigneur légitime".
Plus rard, Alénor d'Aquitaine et Louis VII voulurent faire reconnaître leurs droits mais la forteresse tolosane énergiquement défendue par Alphonse Jourdain, parut dure à enlever pour un résultat assez mince. Louis n'étant pas entêté on leva le siège.

_________________
m.jo


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB