Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

Libertés individuelles et Féodalité.
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=52&t=224
Page 4 sur 5

Auteur :  Lamy [ 29 Juil 2003 16:09 ]
Sujet du message : 

Charles Maurras a écrit :
Le Moyen Age a vécu du contrat d'association étendu à l'édifice entier de la vie. La foi du serment échangé d'homme à homme a présidé aux enchaînements de la multitude des services bilatéraux dont la vaste et profonde efficacité s'est fait sentir durant de long siècles. Maître statut des volontés, l'engagement contractuel naissait à la charrue, s'imposait à l'épée et réglait le sceptre des Rois. Mais cette noble mutualité juridique, vivifiée par la religion, était fortement enfoncée et comme entée sur le solide tronc des institutions naturelles : autorité, hiérarchie, propriété, communauté, liens personnels au sol, liens héréditaires du sang. Au lieu d'opposer l'Association à la Société, on les combinait l'une à l'autre. Sans quoi, le système eût rapidement dépéri, s'il fût jamais né.

Qu'ajouter apres cela ???
:wink:

Auteur :  Hannibal [ 30 Juil 2003 15:57 ]
Sujet du message : 

Rien si on est nostalgique de cette période où la naissance établissait vbotre vie à l'avance, dans 99% des cas. :wink:

Auteur :  Lamy [ 30 Juil 2003 16:05 ]
Sujet du message : 

C'est vrai, mais je pense que c'est une question de points de vues : je ne crois pas que de rester a une certaine place de la société pendant toute sa vie était considéré comme une brimade par les mentalités de l'époque encore tres claniques ... Tout était lent : les transports, les progres techniques, les échanges d'idées... des lors il était naturel de vivre comme son père, son grand père etc...
Je ne dis pas que " C'était mieux", je pense juste que ce devait etre vivable pour les gens de l'époque....mais peut-etre le trompe-je ??? :roll:

Auteur :  Hannibal [ 30 Juil 2003 16:09 ]
Sujet du message : 

non, pas du tout, le Moyen Age était une société fort réactionnaire et traditionnaliste, le changement étant considéré, comme dans la Grèce antique, comme mauvais.

Mais je dis qu'actuellement, ce serait invivable, l'homme a trop besoin de se sentir capable d'évoluer comme bon lui semble.
La citation m'a fait penser à un nostalgique, c'est pour ça que j'ai réagi si vivement.

Auteur :  Lamy [ 30 Juil 2003 16:19 ]
Sujet du message : 

Je crois donc que nous sommes d'accord... j'irais meme plus loin : si les hommes du moyen-age avaient voulu faire différement : ils l'auraient fait, ils n'étaient pas plus betes que nous, et d'ailleurs l'Histoire est la : quand ils ont voulu le faire ils l'ont fait...
Mais je crois que la stabilité de leur "immobilisme social" a permi a la société de se construire, aux nations de se constituer, et a des mentalités collectives de se forger, en quelque sorte elle a été nécessaire... Par exemple sans des solides mentalités claniques nul n'aurait entrepris de construire des Cathédrales dont les chantiers étaient plus longs que leurs propres vies, aujourd'hui ce serait totalement incongru...et pourtant les cathédrales ont fait avancer la société...c'est indéniable.

Auteur :  Hannibal [ 30 Juil 2003 16:24 ]
Sujet du message : 

Je pense que ton "plus loin" est "trop loin".

Je m'explique. Si le Moyen Age a connu une quasi-absence d'évolutions sociales, cela était du au système très contraignant qui était de mise à l'époque.
Je ne prendrais qu'un exemple: La "révolution des paysans" en Angleterre à la fin du XIVème S sous Richard II. Toutes les chartes qui déliaient les serfs de leur statut et leur accordait celui d'hommes libres ont permis au seigneur de passer par le fil de l'épée ou par le bûcher tous ceux qui avaient pris part à ces événements. Donc je ne partage pas l'idée de ton dernier message.

Auteur :  Lamy [ 30 Juil 2003 16:29 ]
Sujet du message : 

Je ne sais que penser de cela, je voulais juste dire : quelle tete aurait eu le Moyen-age sans cette tres contraignante regle ?
Peut-etre que tout ceci était nécessaire pour que les réalisation du Moyen-Age soient possibles, c'est tout...

Auteur :  Durallo [ 30 Juil 2003 16:29 ]
Sujet du message : 

Je ne sais pas si notre société est assez mobile! et imaginez dans quelques années avec le taux d'illetrisme.

Des familles (et non des individus) pouvaient sur 2 ou 3 générations avoir une augmentation social si il servait le roi,pensez à Colbert.

Auteur :  Hannibal [ 30 Juil 2003 16:39 ]
Sujet du message : 

Pour moi, il aurait ressemblé au XVe XVIe S avec quelques différences il est vrai.
Mais cette petite uchronie manque, je l'avoue d'une base théorique ferme permettant de consolider mon idée.

Auteur :  Durallo [ 30 Juil 2003 17:12 ]
Sujet du message : 

Hannibal a écrit :
Pour moi, il aurait ressemblé au XVe XVIe S avec quelques différences il est vrai.
Mais cette petite uchronie manque, je l'avoue d'une base théorique ferme permettant de consolider mon idée.


Plait il?

Auteur :  Hannibal [ 30 Juil 2003 17:20 ]
Sujet du message : 

Je voulais dire que sans la mentalité opposée à toutes évolutions, le Moyen Age aurait pu ressembler au début de la période moderne.
Mais je le répète, c'est plus une idée théorique que clairement une thèse que je pourrais défendre en chaire :wink:

Auteur :  Fialin [ 30 Juil 2003 17:48 ]
Sujet du message : 

Vous me rappelez le vieux moine bénidictin du film "Au nom de la Rose" qui dit que les moines ne sont pas autorisés à faire des rechercher dans les sciences, mais que leur tâche est de faire des choses connues une "sublime recapitulation".

Fialin

Auteur :  Lamy [ 31 Juil 2003 8:32 ]
Sujet du message : 

Fialin : ce film est une caricature !!! Ne me dites pas que vous aussi vous l'avez vu tel un documentaire sur l'Inquisition...

Auteur :  Durallo [ 31 Juil 2003 9:10 ]
Sujet du message : 

Fialin a écrit :
Vous me rappelez le vieux moine bénidictin du film "Au nom de la Rose" qui dit que les moines ne sont pas autorisés à faire des rechercher dans les sciences, mais que leur tâche est de faire des choses connues une "sublime recapitulation".

Fialin


C'est justement les moines par leurs connaissances classique qui a pu permettre les techniques des temps moderne.

Auteur :  Hannibal [ 06 Août 2003 16:07 ]
Sujet du message : 

Cher durallo, même moi, le défenseur du Moyen Age, je ne te suis pas sur ton dernier message.

Si les moines ont permis les Temps modernes, c'est-à-dire la Renaissance, c'est uniquement par leur action de sauvegarde des textes anciens et non par leurs connaissances qui même si elles existaient, étaient enfermées dans l'enseignement de l'époque.


PS: Fialin, je suis fier d'avoi tourné dans un film de Annaud et inspiré Umberto Eco :wink:

Page 4 sur 5 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/