Nous sommes actuellement le 20 Oct 2019 15:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Seigneurie de Le Roeulx
Message Publié : 01 Mai 2004 17:58 
Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur le statut de la 'terre du Roeulx', nord est du Hainaut ? appartient -il à la Flandre ? au Hainaut ? à une principauté episcopale ....?


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re Le Roeulx
Message Publié : 01 Mai 2004 21:14 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 18 Avr 2004 10:22
Message(s) : 72
Histoire de la commune

Roeulx, commune du canton de Bouchain se trouve au centre d'un triangle dont les angles sont les villes de Valenciennes, Douai et Cambrai.
Au fil du temps, la commune s'est appelée différemment.
En 1097, la commune, donnée à l'abbaye de Saint-Amand par l'évêque d'Arras, s'appelait Rueth. Elle faisait partie à l'époque du Hainaut. 
Puis son nom se transforma en 1107 Roeutz, en 1154 en Ruet, en 1322 en Ruot en 1330 en Ruez. D'autres noms lui furent par la suite donnés : Roes, Roet, Roeult et maintenant Roeulx.
Les armoiries de Roeulx sont de gueules à trois roues d'argent.
Roeulx appartenait anciennement au Comte d'Ostrevant. L'autel, (altare de Ruoth) de ce village, fut donné à l'abbaye de Saint-Amand, par Lambert, par l'évêque d'Arras en 1907.
Les titres de l'abbaye de Marchiennes nous apprennent que Roeulx avait donné son nom à des seigneurs qui possédaient des droits sur les habitants du village d'Abscon.
En 1178, Eustache de Roeulx souscrit une charte pour laquelles Baudoin, comte du Hainaut, reconnaît que l'abbaye d'Anchin possède librement les villes d'Oberchicourt et de Pecquencourt et qu'il n'y a aucun droit.
En 1181, Gérard, Prévôt de Douai, était seigneur d'Emerchicourt, plus vulgairement appelé Vicognesse et y avait un château. Il blesse dangereusement Renier de Boncourt, avec lequel il avait des différends pour des intérêts de famille.
Le comte du Hainaut, offensé de cette voie de fait qui troublait la paix de son pays, brûla les propriétés du prévôt et démolit la forteresse d'Emerchicourt et s'empara de tous les biens qu'il avait dans le Hainaut. Le neveu de ce dernier, Guillaume de Roeulx, indigné du traitement que le comte du Hainaut avait fait essuyer à Gérard, Prévôt de Douai, son oncle, tua de propos délibérés un des familiers du comte au village de Dechy près de Douai.
Cette vengeance ne fit qu'attirer la malveillance du Comte sur lui et sa famille, car ce prince réduisît en cendres le village de Roeulx, en détruisant le château, et par une vengeance commune alors, mit le feu à toutes les possessions des parents du prévôt en Ostrevant, quoiqu'ils n'eussent pris aucune part à sa querelle et obligea eux et ses amis à le désavouer.
En 1186, Eustache de Reulx fait partie du tribunal on l'on voit figurer Rainier de Trit, Allemant de Prouvi et plusieurs autres convoqués par le comte Bauduin, pour juger un nommé Gozwin de Pecquencourt qui s'était emparé injustement d'une métairie appartenant à l'abbaye d'Anchin.
Eustache de Roeulx, que l'on appelait à l'époque "Ruet", ou "Ruhet", figure encore comme témoin dans un acte portant la date de 1195.
En l'an 1227, une charte de la cathédrale de Cambrai, porte citation d'une institution d'une maladrerie à Roeulx.
Un comte de Roeulx était, au XIVeme siècle, gouverneur de Namur.
Comme personnages remarquables, nous voyons Félix-Gaspard de Thiefferies de Beauvois, comte du Saint-Empire, mort en 1848 et Catherine de Roet, qui passa en Angleterre à la suite de Phlippe de Hainaut et devint Duchesse de Lancastre. Roeulx s'honore également d'avoir donné naissance  au pédagogue Fièvet.
Les anciens noms de Roeulx indiquent que ce n'est pas de ruz, ru, ruel, ruisseau, rivière, qu'il faut le fair venir, mais du germain roede, roote, défrichement, en latin rodium. C'est un de ces nombreux villages qui furent bâtis sur un terrain qu'on avait défriché et mis en culture.
L'église de Roelx, fort simple, datait du XVIIIème siècle. Elle possédait deux tableaux allégoriques des plus remarquables, provenant de l'abbaye de Denain. Cette église a été complément démolie par la guerre en 1940.
Deux monuments commémoratifs des guerres de 1870 et 1914 situés dans la cour de la mairie de Roeulx, ont été démolis par le bombardement de la dernière guerre.
Roeulx n'avait en 1803, que 669 habitants. Le recensement de 1831 accuse 803 individus. Dans les années 60, la commune comptait 2740 habitants, aujourd'hui, elle en compte moins de 3500.

Il existe également un Le Roeulx en Belgique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Le Roeulx en Belgique.
Message Publié : 01 Mai 2004 21:17 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 18 Avr 2004 10:22
Message(s) : 72
Voici quelques infos sure Le Roeulx en Belgique.

Le Roeulx est une petite ville belge de 8.000 habitants située dans la province du Hainaut, à 45 kilomètres au sud de Bruxelles, à l'intersection de l'autoroute Paris-Bruxelles et de l'autoroute de Wallonie. L'entité comprend, outre la ville du Roeulx, les villages de Thieu, Mignault, Ville-sur-Haine et Gottignies.
L'histoire du Roeulx commence dans la deuxième partie du 12ème siècle; à cette époque, la province du Hainaut était couverte par la forêt charbonnière. Quelques siècles plus tôt, vers 657, un moine irlandais officiant à Fosses (Namur) mais qui voyageait dans la région, était assassiné par des brigands. Feuillien, c'était son nom, va être l'objet, au cours des siècles d'un culte: une chapelle, puis une église vont marquer l'endroit du drame. Vers l'année 1125, une abbaye est construite: l'abbaye Saint-Feuillien. C'est à proximité de cette abbaye que va se développer le domaine puis la ville du Roeulx. Au 15ème siècle, le domaine du Roeulx va passer sous l'autorité de la famille de Croÿ qui va joindre sa destinée à celle de la ville jusqu'à nos jours, puisqu'elle occupe toujours, aujourd'hui, le château et ses dépendances.
Le Roeulx est actuellement une petite commune essentiellement rurale, sans industrie. Elle doit ses quelques quartiers résidentiels à son calme et à sa tranquillité mais aussi à la proximité immédiate de l'autoroute, ce qui a pour conséquence des relations faciles vers Mons, Bruxelles ou Charleroi. Le Roeulx est jumelée à Quinsac (France) et Steinenbronn (Allemagne).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : suite
Message Publié : 02 Mai 2004 7:49 
Merci pour ces éléments de réponse, enfin un forum d'histoire actif :-))
Ma question n'était pas assez précise... ;-)
Je m'interresse au Roeulx, actuellement en Belgique, plus précisément au territoire qui était dénommé "Terre dou Reulz" (aussi Reus / Roeul ...)
Le territoire en question regroupe les paroisses de : Naast, Mignault, Le Roeulx, Gottignie, Sirieux, Casteau, Thieu, Goegnies, Houdain, St Vaast.
J'aimerai connaitre quelques éléments de son histoire sur les XIIIe / XIVe siècle.
Merci, A+


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Mai 2004 10:46 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 17:02
Message(s) : 460
Localisation : Hainaut (Belgique)
Le Roeulx fut bati en un lieu ou, selon la tradition, on rendait un culte a Apollon. Quoi qu'il en soit, les premieres habitations du Roeulx se groupent autour d'une chapelle que bâtit à cet endroit saint Feuillien, qui y fut assassiné vers 656 ; cette chapelle fut remplacée par une belle église, et en 1125, par une abbaye de Prémontrés. La terre du Roeulx fut, à une époque éloignée, une seigneurie importante, qui passa à la maison de Croy en 1440. Elle était au nombre des six pairies du Hainaut; Charles-Quint l'érigea en comté en l'an 1530.

Avant l'érection de la terre du Roeulx en seigneurie particulière, ce domaine était la propriété des comtes de Hainaut. L'un de ses souverains, vraisemblablement la comtesse Richilde, l'en détacha de ses possessions au XIème siècle, pour le donner en fief à Wauthier, châtelain d'Ath, en récompense des services que ce noble chevalier lui avait rendus. Par le mariage de la fille de ce seigneur avec le fils puîné de Baudouin de Jérusalem, la seigneurie passa à un membre de la maison de Hainaut, Arnould, qui fut le chef de la seconde famille de ce nom. Eustache Ier, dit le vieux, prit en effet le nom de la terre qu'il avait héritée de sa mère. Après l'extinction de cette lignée, en la personne d'Eustache IV qui mourut en 1337, la terre du Roeux fut incorporée au domaine comtal jusqu'en 1432, époque à laquelle Jacqueline de Bavière la céda et transporta, de concert avec Philippe le Bon, duc de Bourgogne, à Antoine de Croy, baron de Renty, seigneur d'Aarschot et de Chièvres.

Source : Armorial des Provinces et Communes de Belgique, Max Servais, 1955.
Site interessant sur cette commune : http://users.skynet.be/leclercq/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB