Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

La première croisade
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=52&t=2727
Page 2 sur 2

Auteur :  Robert Courteheuse [ 04 Août 2004 17:37 ]
Sujet du message : 

Je confirme les propos de Jean-Marc. L'ouvrage cité est excellent. Remarquablement documenté, bien écrit, il figure toujours comme référence pour tout ce qui touche l'odyssée de la famille de Hauteville et le règne des rois normands de Sicile.

Auteur :  Tancrede [ 24 Août 2004 18:05 ]
Sujet du message : 

Comment parler des croisades sans évoquer l'aspect religieux, en effet à cette époque, la foi n'était pas bannie, le surnaturel faisait partie de la vie de tous les jours, les pelerinages etaient tres nombreux surtout vers la terre sainte.
Les pélerins en route pour jérusalem étaient systématiquement attaqués , rançonnés , détroussés et tués par les arabes.
C'est en premier lieu pour établir la protection des pélerins que les premiers chevaliers se rendirent en terre sainte, des relais étaient établis pour les pelerins.
Le fait aussi que Jérusalem aux mains des musulmans, les chrétiens etaient humilés, obligés de payer des tributs, et aussi massacrés qui déclencha la réaction de l'Europe par la voix de st Bernard qui lanca l'appel a la croisade, ce fut un formidable élan de foi.

Maintenant , il est vrai qu'évoquer cette période est considéré comme raciste du fait des musulmans vivants en france qu'il convient de ménager, or cette formidable épopee qu'était la premiere croisade était exempt de l'appat du gain, de territoires qui ont marquees les croisades suivantes.

Imaginez que des chrétiens occupent militairement la mecque , je suis sur que tout le monde serait d'accord d'aller la liberer militairement, or c etait exactement le cas pour cette premiere croisade qui reste est un des événements les plus glorieux de notre histoire et dont nous n avons pas a rougir malgré le révisionnisme qui régne en ce moment sur les consciences.

Auteur :  François de Galoppe [ 04 Sep 2004 23:31 ]
Sujet du message : 

Je ne peux que te conseiller:
Si je t'oublie Jérusalem, de Barret et Gurgand aux Edts Hachette

L'église catholique désirait en effet mettre un frein aux guerres permanentes entre seigneurs.
La primogéniture (les possessions du seigneur échouaient au premier né vivant), issues des mérovingiens, et qui donna le Traité de Verdun et la dislocation de l'Empire carolingien lors du Traité de Verdun, laissait pas mal de jeunes seigneurs sur le pavé. Il fallait les occuper car ils abreuvaient le sol d'un sang chrétien.
Les lettres envoyées par l'empereur byzantin au pape Urbain lui donnèrent une idée: battre le rappel pour envoyer les éléments perturbateurs vers d'autres cieux (voire reformer l'Empire Romain sous la croix catholique); les pauvres, les voleurs, les spoliés partirent sans tarder, et en si grand nombre que tous en furent étonnés. Les barons qui espéraient se tailler de nouveaux fiefs partirent peu après dès que leurs armées furent formées. Mais Urbain n'imaginait pas quelle ampleur son appel aurait...
Ceci dit, il n'a jamais fait aussi calme se promener en ici que quand tout ce que l'Europe comptait d'aventuriers et de tire-bourses furent partis vers d'autres cieux!
Les Sarrazins massacrèrent l'avant-garde des gueux, et cela provoqua leur perte quand les barons suivirent, car ils les sousestimèrent...

Auteur :  Charles Martel [ 05 Sep 2004 9:22 ]
Sujet du message : 

François de Galoppe a écrit :
Je ne peux que te conseiller:
Si je t'oublie Jérusalem, de Barret et Gurgand aux Edts Hachette


"Si je t'oublie Jérusalem, que ma dextre t'oublie!" (psaume je ne sais plus trop combien).
Ce livre raconte donc l'histoire des croisades?

Auteur :  Robert Courteheuse [ 05 Sep 2004 10:18 ]
Sujet du message : 

Oui, il évoque (uniquement) la 1ere croisade... Lecture plaisante.

Auteur :  François de Galoppe [ 06 Sep 2004 22:39 ]
Sujet du message : 

Psaume 137,5-6, Charles Martel.
"Si je t'oublie, Jérusalem
Que ma dextre m'oublie!
Que ma langue se colle à mon palais
si je ne me souviens pas de toi..."

Quant à Tancrède, il est le plus jeune des chefs de la Ière croisade (24 ans). Il est en fait le neveu de Bohémond de Tarente (40 ans). Celui-ci est le fils de Robert Guiscard, lui même fils de Tancrède d'Hauteville qui s'est taillé un fief normand en Calabre et dans les Pouilles.

Page 2 sur 2 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/