Nous sommes actuellement le 05 Déc 2019 23:52

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 13 Août 2004 13:39 
Férus d'histoire, pouvez-vous m'aider ?
J'ai en ma possession depuis fort logntemps deux statuettes en terre d'ocre réalisées par un artiste (qui a gravé ses initales LM sur une petite plaque de laiton de 8mm enfoncée dans la matière; Elle représente deux personnages dont les vêtements remontent vraisemblablement au 14ème - 15ème siècle. Ils sont de haute noblesse eu égard aux coiffures et vêtements qu'ils portent. Sur le socle de la dame un nom Marguerite, sur le socle du seigneur : Buridan.
Qui sont ces personnages . Quel est le lien entre eux. S'agirait-il de Marguerite de Bourgone, épouse du roi Le Hutin ? Qui est Buridan ?

merci de m'aider de vos mille et une lumières.
nevejans isabelle - bruxelles
ysa-belle @skynet.be


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Août 2004 13:47 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Buridan est le nom d'un philosophe du début du 14e siècle.
Voyez ceci:
http://www.medievalenfrance.com/site/auteurs/affauteur.php?nom=jeanburidan

L'encyclopédie Larousse a écrit :
Une légende le représente comme complice des débauches de Jeanne de Navarre et de Marguerite de Bourgogne dans la tour de Nesle.

:wink:

Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Août 2004 14:33 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5368
La balade des Dames du temps jadis de François Villon, bien connue car chantée par... Brassens, évoque une anecdote au sujet de ces personnages.
Marguerite de Bourgogne aurait eu la sinistre habitude de faire jeter à l'eau les amants qui ne lui plaisaient plus; dans la Balade, elle serait "la reine qui ordonna que Buridan füt jeté en un sac en Seine".
Buridan survécut, sauvé par ses disciples. Mais peut-être n'est-ce qu'une légende.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Août 2004 16:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Les débauches et exécutions que l'ont a imputées à Marguerite de Bourgogne, épouse de Louis, futur Louis X le Hutin, sont de pures inventions tout comme ses amours avec Jean Buridan, disciple d'Occam et recteur de l'Université de Paris.

En fait Marguerite de Bourgogne eut un amant connu : un écuyer du nom de Philippe d'Aunay. Le couple se rencontrait à la Tour de Nesle qui abritait également les amours de sa cousine Blanche d'Artois et de Gautier d'Aunay, frère de Philippe.

La Cour eut vent de l'adultère. L'affaire, connue sous le nom de "Scandale des Brus du Roi" (Philippe le Bel) eut un grand retentissement. Les 2 écuyers furent suppliciés et executés en place publique, Marguerite internée (et probablement assassinée) à Château Gaillard et Blanche partagea un temps la réclusion de sa cousine avant d'être conduite dans un couvent.

Les conséquences de l'adultère de Marguerite furent énormes : c'est pour écarter sa fille Jeanne - soupçonnée de bâtardise - du trône que les barons, Philippe V le Long en tête, eurent recours à une loi quasiment inventée : la Loi Salique.... La 2éme guerre de Cent ans n'était plus très loin.

Notons que l'anecdote a inspiré les romanciers de diverses façons : Maurice Druon dans "Les Rois Maudits" s'en est tenu à une version proche de l'Histoire. Tandis que le feuilletoniste Michel Zevaco la trahissait allégrement en écrivant un roman farfelu "Buridan, héros de la Tour de Nesle".

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Août 2004 19:10 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8917
Localisation : Région Parisienne
Je n'ai rien à ajouter, si ce n'est les vers de Villon:

Où est la très sage Héloïs,
Pour qui fut châtré et puis moine
Pierre Esbaillart à Saint-Denis ?
Pour son amour eut cette essoine.
Semblablement, où est la roine
Qui commanda que Buridan
Fût jeté en un sac en Seine ?
Mais où sont les neiges d'antan ?

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Sep 2004 15:47 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Sep 2004 14:37
Message(s) : 23
[quote="Robert Courteheuse"]

Les conséquences de l'adultère de Marguerite furent énormes : c'est pour écarter sa fille Jeanne - soupçonnée de bâtardise - du trône que les barons, Philippe V le Long en tête, eurent recours à une loi quasiment inventée : la Loi Salique.... La 2éme guerre de Cent ans n'était plus très loin.

[quote]
2e guerre de cent ans, c'est quoi la première??? :roll:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Sep 2004 16:09 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
La 1ère guerre de Cent ans a pour origine, communément admise, le divorce entre Louis VII et Aliénor d'Aquitaine en 1151 et le remariage de cette dernière avec Henri Plantagenêt en 1152.

Déjà comte d'Anjou et duc de Normandie, Henri devient par cette union plus puissant que son suzerain. En 1154, après deux années de luttes et d'intrigues, Henri faisait valoir les droits de sa mère Mathilde et devenait en outre roi d'Angleterre.

Rapidement, pour des questions d'hommage, la guerre, inévitable, n'allait pas tarder à éclater entre le Plantagenêt et la Capétien. Elle durera environ 100 ans et opposera successivement Henri II, Richard Coeur de Lion, Jean Sans Terre et Henri III à Louis VII, Philippe Auguste, Louis VIII et Saint Louis.

En 1258, Saint Louis et Henri III concluaient un traité investissant Henri III du fief de Guyenne. En échange, ce dernier abandonnait toute revendication sur les régions conquises par Phillippe Auguste (Normandie, Anjou). On situe à cette date la fin de la 1ère guerre de 100 ans.

Mais certains historiens évoquent une guerre de... 300 ans.

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Sep 2004 16:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Sep 2004 14:37
Message(s) : 23
Robert Courteheuse a écrit :
La 1ère guerre de Cent ans a pour origine, communément admise, le divorce entre Louis VII et Aliénor d'Aquitaine en 1151 et le remariage de cette dernière avec Henri Plantagenêt en 1152.

Déjà comte d'Anjou et duc de Normandie, Henri devient par cette union plus puissant que son suzerain. En 1154, après deux années de luttes et d'intrigues, Henri faisait valoir les droits de sa mère Mathilde et devenait en outre roi d'Angleterre.

Rapidement, pour des questions d'hommage, la guerre, inévitable, n'allait pas tarder à éclater entre le Plantagenêt et la Capétien. Elle durera environ 100 ans et opposera successivement Henri II, Richard Coeur de Lion, Jean Sans Terre et Henri III à Louis VII, Philippe Auguste, Louis VIII et Saint Louis.

En 1258, Saint Louis et Henri III concluaient un traité investissant Henri III du fief de Guyenne. En échange, ce dernier abandonnait toute revendication sur les régions conquises par Phillippe Auguste (Normandie, Anjou). On situe à cette date la fin de la 1ère guerre de 100 ans.

Mais certains historiens évoquent une guerre de... 300 ans.


Merci pour l'explication mais quels sont ces historiens?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Sep 2004 18:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Jean Favier, par exemple, dans son introduction du remarquable ouvrage : "La guerre de 100 ans"...

Pourquoi cette question ?

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Sep 2004 7:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Sep 2004 14:37
Message(s) : 23
Parce que je n'en avais plus souvenir et je vous remercie de ce piqûre de rappel. :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB