Nous sommes actuellement le 23 Sep 2019 20:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 21 Sep 2004 18:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Je souhaite revenir ici sur un sujet qui avait fait l'objet d'une question posée (par votre serviteur) lors du Jeu sur le M-A: l'origine des blasons, leur évolution, leur signification.

J'avais commencé par des anecdotes relatives à la naissance des blasons d'Aragon, de Navarre, d'Autriche et du Montmorency "Moderne".

Sachant qu'il y a ici quelques spécialistes et amateurs, je pense que nous pourrions évoquer ici quelques anecdotes intéressantes : exploits réels ou légendaires des fondateurs, signification dissimulée au travers du langage propre à l'héraldique.

Alors ? Y-a-t-il des personnes intéressées ?

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Sep 2004 19:23 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Juin 2004 23:25
Message(s) : 448
Je serai très intéressé de vous lire; je vous propose de rassembler ici les textes épars que vous avez écrits sur les blasons.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Sep 2004 20:23 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Bien...

ARAGON : Le Roi d'Aragon avait à l'origine un bouclier d'or. L'un de ses plus illustres représentants, Geoffroy le Velu, participant aux côtés de Charles le Chauve à une bataille contre les Normands, fut blessé. En signe d'estime, l'empereur trempa les 4 doigts de sa main droite dans le sang de Geoffroy et les glissa du haut en bas de l'Ecu,. Ainsi naquit le blason d'Aragon : de 4 pals à couleur de sang et d'or.

NAVARRE : En 1214, Sanche VIII le Fort, roi de Navarre vainquit les Maures. Tandis qu'il forçait le camp retranché, les chaines qui fermaient le camp furent brisées à la hache et s'accrochèrent au cheval du Roi qui les fit reproduire sur son écu : "de Gueules (rouge) aux chaînes d'or passées en croix, en sautoir et en orle".

AUTRICHE : Léopold II combattant sous les murs de Ptolémais avec Frédéric Barberousse et Richard Coeur de Lion fut tellement criblé de blessures que sa cotte de mailles devint rouge , sauf à l'endroit couvert par le ceinturon. Il décida que les armes d'Autriche rapelleraient à jamais ce jour sanglant mais glorieux.

MONTMORENCY (moderne) : Les armes de cette masion étaient à l'origine "d'or à la croix de gueules cantonnée de 4 alérions d'azur". Matthieu II de Montmorency ajouta 12 autres alérions pour rappeler l'exploit qu'il accomplit à Bouvines où il s'empara de 12 bannières ennemies.

Voilà... Qui veut continuer ?

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Sep 2004 4:12 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8869
Localisation : Région Parisienne
Je continuerai à l'occasion. Si personne ne le fait avant, je raconterai comment les croissants qui figuraient sur le blason de Clovis se transformèrent en Fleurs de Lys. C'est une légende, bien sûr, mais j'aime bien les légendes ....

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Sep 2004 11:18 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 27 Fév 2004 11:21
Message(s) : 80
Si l'heraldique vous interresse, allez faire un tour sur cet "exellentissime" site:
http://www.heraldique-europeenne.org/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2004 9:46 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 07 Déc 2004 9:18
Message(s) : 43
Savez-vous pourquoi les dauphins d'Auvergne portent un dauphin pâmé (l'oeil fermé & sans langue) sur leur écu ?
En fait, c'est une histoire de sale gosse ...
Depuis 1240, les comtes de Clermont portaient, en souvenir de leur ainé, Dauphin, un dauphin d'azur, allumé, crêté & oreillé de gueules, en champ d'or. C'était exactement les mêmes armes que celles de leurs cousins, les comtes de Viennois.
En 1343, Humbert II, dauphin de Viennois, donna une partie de ses états à la Couronne, à la condition que le fils ainé du roi, héritier du trone, porte son titre (il est donc erroné d'appeler "dauphin" le fils du roi de France AVANT Charles V).
En 1410, Louis de Guyenne, dauphin de France, fils de Charles VI, s'offusqua de ce que Béraud III, dauphin d'Auvergne, portat les mêmes armes que lui, et estimant qu'entre lui & Béraud, il n'y avait pas plus de différence qu'entre un être & un non-être, il imposa à l'auvergnat de remplacer sur son écu le dauphin vif par un dauphin mort.
Le pêché d'orgueil était certainement mortel, puisqu'à peine cinq ans plus tard, alors qu'il n'avait pas vingt ans, il devint aussi pâmé que le dauphin de l'écu d'Auvergne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2004 15:37 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 07 Déc 2004 9:18
Message(s) : 43
Devant l'enthousiasme soulevé par mon annecdote précédente, je ne résiste pas au plaisir de vous en livrer une autre.
A l'époque où les sarrazins razziaient nos rizières (Poitiers, 732, tout ça ...), un cavalier du limousin , courrant sus à l'ennemi, reçut une blessure aux yeux. Ses compagnons lui crièrent, en patois local : "boyss a eulh", ce qui se traduit par "essuie tes yeux". Le cavalier saisit donc un linge blanc qu'il portait et s'essuya. La tradition veut que sa famille prit depuis le nom de Boysseulh, et que ses armes devinrent "d'azur, à la bande d'argent, chargée de trois larmes de gueules".
Cette belle histoire est sûrement une légende, sinon, cela voudrait dire que les limougeauds ont inventé l'héraldique quatre cents ans avant tout le monde, ce qui se saurait, tout de même.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2004 18:02 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 1905
Localisation : village des Pyrénées
Elzevir Didot a écrit :
en patois local


C'est la langue d'oc, le "patois local". C'est ma langue maternelle.
C'est aussi la langue de troubadours, de Bernard de Ventadour (Ventadour=lieu où souffle le vent, château du Limousin)

Il y a en effet une commune nommée Boisseuil en Limousin.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Déc 2004 18:33 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Jean-Marc Labat a écrit :
Je continuerai à l'occasion. Si personne ne le fait avant, je raconterai comment les croissants qui figuraient sur le blason de Clovis se transformèrent en Fleurs de Lys. C'est une légende, bien sûr, mais j'aime bien les légendes ....


Eh bien :wink: ?...

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Déc 2004 21:38 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 07 Déc 2004 9:18
Message(s) : 43
Pour répondre au baron Dédé, je suis désolé d'avoir touché un point sensible et je m'en excuse.
Cela dit, la langue d'oc est aussi ma langue maternelle, comme celle de tous les gens du sud (et pas seulement du midi), elle se parle encore dans les campagnes, l'appeler patois n'a rien de désobligeant, et vu qu'elle diffère sensiblement selon qu'on est en Limagne ou en Carladès, on peut légitimement parler d'idiome local.
Le comte Dauphin, el bons Dalfins d'Alvernhe, tenait à Vodable une Cour ou il recevait gens qui savaient ben trobar, ben cantar & ben violar, et son sirvente en occitan à l'adresse de Richard Coeur de Lion est resté dans les annales.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Déc 2004 22:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 1905
Localisation : village des Pyrénées
cher écuyer Elzevir,
je suis baron par un miracle qui m'échape (sans doute le nombre de messages postés)
je n'ai pas été vexé par le mot patois, je l'utilise parfois moi-même, et mes parents ne connaissent que celui-ci pour désigner cette langue qui est la leur (le français étant leur langue véhiculaire).
Je précisais juste pour les parisiens ...

pour revenir à votre sujet, le blason des seigneurs d'Uzerche (en Limousin, aussi) présente 2 boeufs et des fleurs de lys (je ne sais pas parler le langage héraldique)

Citer :
Les armes et la devise de la ville remontent aux invasions sarrasines du VIIIe siècle. Battus par Charles Martel à Poitiers en 732, les Sarrasins envahirent à nouveau l'Aquitaine trente ans plus tard. Ils firent le siège d'Uzerche pendant 7 ans selon la légende. Les défenseurs, à bout de ressources après sept ans de siège, trompèrent leurs assiégeants par un stratagème : ils lâchèrent dans le camp sarrasin, par un souterrain, leurs deux derniers taureaux nourris de leurs dernières rations de grain. Désespérant de prendre une ville encore si bien pourvue en vivres, les Sarrasins levèrent le siège.

Le roi Charles V permit à la ville d'ajouter à ses armes trois fleurs de lys en souvenir de sa défense contre les anglais en 1374. La ville devint « Uzerche la pucelle », la ville jamais prise.

http://www.france-pittoresque.com/honneur/37b.htm

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Déc 2004 10:00 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 07 Déc 2004 9:18
Message(s) : 43
Uzerche se blasonne à deux taureaux de gueules passant, l'un sur l'autre, en champ d'or, au chef de France (l'héraldique, c'est de la poésie).
La légende des taureaux est reprise par Umberto Eco (Le nom de la rose) dans son roman Baudolino, les habitants d'Alexandrie (ville natale d'UE), en Italie du nord, assiégée par Frédéric Barberousse, lachent une vache bourrée de grain dans les lignes adverses. Cette histoire a probablement beaucoup courru au moyen-âge.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Déc 2004 15:49 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8869
Localisation : Région Parisienne
Robert Courteheuse a écrit:

Jean-Marc Labat a écrit:

Je continuerai à l'occasion. Si personne ne le fait avant, je raconterai comment les croissants qui figuraient sur le blason de Clovis se transformèrent en Fleurs de Lys. C'est une légende, bien sûr, mais j'aime bien les légendes ....

Eh bien ?...

Toutes mes excuses, je suis passé à autre chose, et j'ai oublié. Je retrouve le bouquin et je vous conte cette légende.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Déc 2004 17:19 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
dédé a écrit :
cher écuyer Elzevir,
Je précisais juste pour les parisiens ...


Parce que pour vous la France se limite aux gens du Pays d'Oc, ainsi que vous dites, et aux Parisiens ? Rien d'autre ?

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Déc 2004 9:50 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 1905
Localisation : village des Pyrénées
Citer :
Parce que pour vous la France se limite aux gens du Pays d'Oc, ainsi que vous dites, et aux Parisiens ? Rien d'autre ?


pardon, j'avais oublié le "smilie" qui signifie "second degré" :wink:
concernant les "parisiens", c'est évidement du second degré: on aime bien les brocarder, dans nos campagnes. Mais quand, par exemple, ils disent "Bercy" pour désigner le ministère des finance, ils le cherchent un peu, non ?

et je n'ai parlé ni de France ni de Pays d'Oc, simplement de langue d'oc.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB