Nous sommes actuellement le 12 Déc 2019 10:25

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Quel fut le plus grand roi (époque médiévale)
Louis VI le Gros 1%  1%  [ 1 ]
Louis VII le Jeune 2%  2%  [ 2 ]
Philippe-Auguste 33%  33%  [ 30 ]
Louis VIII le Lion 0%  0%  [ 0 ]
Louis IX (Saint Louis) 26%  26%  [ 24 ]
Philippe III le Hardi 0%  0%  [ 0 ]
Philippe IV le Bel 12%  12%  [ 11 ]
Louis X le Hutin 0%  0%  [ 0 ]
Philippe V le Long 0%  0%  [ 0 ]
Charles IV le Bel 0%  0%  [ 0 ]
Philippe VI de Valois 0%  0%  [ 0 ]
Jean II le Bon 1%  1%  [ 1 ]
Charles V le Sage 8%  8%  [ 7 ]
Charles VI le Fol 1%  1%  [ 1 ]
Charles VII le Bien Servi 2%  2%  [ 2 ]
Louis XI 13%  13%  [ 12 ]
Nombre total de votes : 91
Auteur Message
Message Publié : 10 Déc 2004 17:31 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Dans la rubrique Grand Siècle, Florian a proposé ce sondage plutôt intéressant dans lequel il est demandé de choisir le meilleur roi qu'ait eu la France, tous les critères (sympathie, oeuvre, politique, etc) étant étant retenus.

Le sondage porte sur les règnes allant de François 1er à celui de Louis XIV.

Je reprends cette idée à mon compte à ceci près que le présent sondage porte sur les règnes allant de Louis VI le Gros à Louis XI, ceci afin de coller avec l'époque médiévale correspondant à rubrique (pauvre Charles VIII et Louis XII... Par ailleurs les 4 premiers Capétiens n'ont pas été retenus, leur règnes étant par trop méconnus).

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 4:43 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8933
Localisation : Région Parisienne
A mon avis, le choix ne fait guère de doute. Je ne méconnais pas les grands mérites de Saint Louis, mais je pense que son grand-père a fondé les bases de la puissance de la monarchie capétienne, donc de la France.
Son oeuvre politique et législative a créé les conditions pour que Saint Louis possède une stature internationale.

C'est donc sans hésitation que je vote pour Philippe Auguste.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 10:16 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1659
Moi aussi, sans hésitation pour Philippe Auguste.

C'est le père de la puissance française qui a réussi le coup de force d'abaisser définitivement la puissance de l'empire Plantagenet pour faire émerger la France comme la principale puissance en Europe occidentale. Domaine royal accru dans des proportions considérables au point que les grands feudataires sont à peu près mis au pas.
Ebauche de construction de l'Etat moderne avec le rôle des légistes.

D'ailleurs la république ne s'y est pas trompée. Elle a conservé pour Philippe Auguste une tendresse toute particulière qu'elle n'a pas pour d'autres rois de l'Histoire de France. A part lui, la république aime François 1er et Henri IV et c'est à peu près tout.

François 1er pour les arts et le symbole de la Renaissance, peut-être aussi pour le symbole de la résistance à l'empire Habsbourg.
Henri IV pour la tolérance et le retour de la paix civile ainsi que l'image d'Epinal de la poule au pot.
Philippe Auguste parce qu'il est considéré comme le père de l'Etat français. Et on sait tous l'importance que revet en France la puissance publique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 11:01 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2003 19:40
Message(s) : 314
Localisation : Augustobona Tricassium (Troyes)
J'hésite un petit peu entre deux Philippe, les second et quatrième du nom. Pour Philippe Auguste, je partage grosso-modo les arguments employés ci-dessus et développés de meilleure façon que je ne saurai le faire. Quant à Philippe le Bel, le "roi de fer" a pour moi l'image du souverain "esclave de son devoir", implacable, volontiers impitoyable, mais toujours dans l'intérêt de la chose publique, et ce sans se soucier de l'image que la postérité pourrait garder de lui, ladite postérité ne voyant en effet pas en lui le roi le plus "sympathique" qui soit. Il sut de plus s'entourrer de personnages de sa trempe, tels Enguerrand de Marigny, stupidement sacrifié ensuite par son rêveur "évaporé" de son frère Charles, ou Guillaume de Nogaret, lequel n'a lui non-plus pas laissé l'image la plus plaisante qui soit.
Le règne de Philippe le Bel marque pour moi une nouvelle étape de l'affirmation de l'identité étatique française, avec ces fameux travaux des légistes affirmant que "le roi est empereur en son royaume".

Alors entre les deux Philippe, qui choisir? Peut-être me laissé-je trop influencer par Duby et "le dimanche de Bouvines", mais je vote finalement pour Philippe-Auguste, le "fondateur", tout en accordant une mention très particulière à son arrière-arrière petis fils, à mon sens un des plus grands serviteurs que l'Etat ait jamais connu.

P.S.: les spécialistes me diront si ma vision de Philippe le Bel est trop idéalisée.

_________________
"Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles". Paul Valéry

"C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar". Gustave Flaubert


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 11:15 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1659
Oui, de Philippe le Bel il a aussi été dit : "ce n'est pas un roi c'est une statue."

Disons qu'à tort ou à raison, des doutes ont été émis sur la part qu'aurait pris Philippe le Bel dans certaines décisions qui sont considérées comme les plus importantes de son règne. Mais là mes souvenirs sont très lointains.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 11:55 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 24 Nov 2004 8:57
Message(s) : 37
Localisation : Reims
Je choisis également Philippe-Auguste, pour les raisons déjà évoquées ci-dessus, mais également pour tous les travaux accomplis à Paris pendant son règne : édification d'une nouvelle muraille entourant le sud de la ville, création de trois nouveaux hôpitaux, de trois acqueducs, de nombreuses fontaines, construction des Halles, début du pavage des rues,...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2004 17:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Philippe Auguste me semble un bon choix tout comme Louis IX. Je vais pourtant désigner Louis VII le Jeune.

Ce choix peut surprendre : mari bafoué, médiocre stratège, Louis VII a laissé dans l'Histoire - du moins telle qu'elle nous l'a été enseignée - le souvenir d'un roi falôt, écrasé par les fortes personnalités d'Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine et le prestige indiscutable de son successeur, le vainqueur de Bouvines : Philippe-Auguste.

Pourtant, à bien y regarder, on s'aperçoit qu'après un début de règne catastrophique -le drame de Vitry et l'aberrante 2éme croisade -, Louis VII sut consolider le prestige moral des Capétiens et surtout étendre considérablement leur zone d'influence.

Econome du sang de ses sujets comme des biens du royaume, aimé de ses sujets, respecté par les grands, il se revèle un diplomate très habile. Terriblement hypocrite avec ses ennemis Plantagenêts, entretenant en sous-main la révolte des fils contre leur père, il passe néanmoins pour un modèle de vertu, soit, en ces temps de grandes piété, pour un modèle tout court. Ce qui lui permet de rattraper lors des négociations les fuites de ses armées et toujours mettre en échec son puissant vassal.

Par l'option politique qu'il adopta aux lendemains de son divorce d'avec Aliénor d'Aquitaine, il imprima une ligne de conduite qui inspira - je le pense - la politique de ses successeurs.

Et puis on lui doit cette réplique, toute de fausse modestie et finalement très révélatrice du personnage :

"Le Roi des Indes a des pierres précieuses, des lions, des éléphants, l'Empereur de Byzance se glorifie de son or et de ses tissus de soie, le Germanique a des hommes de guerre et des chevaux de combat. Ton Maître, le Roi d'Angleterre a hommes, chevaux, or, pierres précieuses, fruits et tout et tout... Nous en France, nous n'avons rien, sinon le pain, le vin et la gaieté."

Cela a un petit air de Louis XI....

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2004 16:32 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2003 15:53
Message(s) : 664
Localisation : N France / Paris / Seine
Philippe-auguste sans hésitation, pour les raisons déja évoquées, et si bien dites par (presque) vous tous...

_________________
"Le droit du Prince nait du besoin du peuple." (Pierre BOUTANG)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2004 17:49 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 777
Localisation : Paris
J'interviens pour poser des questions, n'ayant absolument aucun avis sur la question car mes connaissances en histoire médiévale sont des plus superficielles.
Personne d'entre vous n'a cité deux rois qui pourtant ont un certain prestige, ou du moins semblent sortir du lot parmi le flou de mes connaissances sur la période : Charles V et Louis XI.

Le règne de Charles V n'est-il pas un heureux intermède durant la Guerre de Cent Ans ; d'après ce que je sais, ce roi a favorié les arts (rénové un peu ce vieux Louvre, qu'il a rendu habitable), le pré-humanisme.
Quant à Louis XI, j'ignore complètement ce qu'il a fait concrètement, mais il est dans mon esprit celui qui a redressé la France au sortir de l'épuisante Guerre de Cent Ans.

Est-ce que ces deux rois sont bien deux grands rois de France, ou bien mes opinions sont erronées?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2004 18:05 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 22 Oct 2004 7:54
Message(s) : 52
Je vous rappelle qu'avant Philippe Auguste, c'était des rois des Francs.

J'aime bien Louis XI car il est le pere de l'Etat nation, mais cela est du à ses prédécesseurs donc Philippe Auguste.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2004 18:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
Helios, je peux te dire quelques mots sur Louis XI. C'est le roi de France qui refait de la France, déjà en phase quasi-ascendate, de sortir grandie de la Guerre de 100 ans et surtout, c'est lui qui a définitivement abattu le grand rival continental de l'époque, le duc de Bourgogne, en l'occurence Charles le Téméraire. Il est aussi une des illustrations que l'on pourrait donner au "Prince" de Machiavel. C'est véritablement lui qui fait entrer la France dans l'Europe moderne au sens historique du terme.


Je viens enfin de me décider à vôter. Et finalement, j'ai décidé d'accorder ma voix à Philippe IV car plus que Philippe II à mon sens, il est parvenu à se séparer de tout rival contraignant, ici l'Eglise.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2004 19:42 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2003 16:34
Message(s) : 790
Le choix est difficile d'autant plus que la France médiévale a connu plusieurs rois de grande valeur. Toutefois j'ai opté pour Louis XI. Meme si ce dernier n'a pas toujours bonne réputation, il s'est conduit comme un remarquable administrateur et un diplomate de première grandeur. Ses qualités dépassent largement ses défauts.

_________________
Dominique Poulin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Déc 2004 1:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1659
Et pourtant, c'est bien la politique diplomatique de Louis XI qui, en essayant de dépouiller se filleule Marie de Bourgogne de territoires qui ne relevaient pas de la couronne de France, a été cause de l'alliance des Habsbourgs et des Transtamare, qui devait mettre la France en péril pendant 1 siècle et demi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Déc 2004 17:53 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Helios a écrit :
Personne d'entre vous n'a cité deux rois qui pourtant ont un certain prestige, ou du moins semblent sortir du lot parmi le flou de mes connaissances sur la période : Charles V et Louis XI. (...)
Est-ce que ces deux rois sont bien deux grands rois de France, ou bien mes opinions sont erronées?


En réponse, je dirai qu'il fallait faire un choix. Mais en effet, les actions de Charles V et de Louis XI se sont révélées, dans l'ensemble plutôt favorables pour le Royaume de France. Charles V, en qualité de Dauphin puis de Roi, sut rétablir une situation très compromise par les règnes de Philippe VI de Valois et de Jean II le Bon et Louis XI sut profiter de l'élan donné par Charles VII et ses conseillers et grignoter des provinces de-ci de-là.

Pour Charles V, j'émettrai toutefois 2 réserves :

- il n'eut pas sur ses frères la même autorité qu'eut Saint Louis ou Philippe le Bel sur les siens et cela se révéla préjudiciable au Royaume,

- autre point, découlant du précédent, sa politique extérieure ne fut pas toujours très heureuse et il favorisa l'émergence d'une Bourgogne très puissante en arrangeant le mariage de Philippe le Hardi avec la fille du Comte de Flandres (dont le nom m'échappe)... On sait ce qu'il en couta à la France !

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Dernière édition par Robert Courteheuse le 14 Déc 2004 20:13, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Déc 2004 18:28 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8933
Localisation : Région Parisienne
Marguerite de Flandre, si mes souvenirs sont exacts.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB