Nous sommes actuellement le 23 Sep 2019 18:38

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Paix de Dieu
Message Publié : 10 Jan 2005 14:28 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2004 11:52
Message(s) : 41
Localisation : Ile de France
Bonjour,

j'aimerai des précisions sur le mouvement de la Paix de Dieu. En particulier pourquoi cela s'est plus développé dans le Midi et le Sud Ouest que dans le Nord ?
Pourquoi certains évêques s'y sont opposés alors que cela protégeait les biens de l'Eglise de la violence féodale ? Il y a-t-il eu une réaction de la papauté ?
De plus, si quelqu'un a des infos sur Gérard, évêque de Cambrai à cette époque, (mis à part le fait qu'il ait été évêque de 1012 à 1051) ,je suis preneur.

Merci :)

_________________
Ivan - Onyx91 .from Euskal Herria || "Esanak egin, eginak esan"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Jan 2005 9:39 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8869
Localisation : Région Parisienne
Je suis un peu sec sur la paix de Dieu, mais je vais chercher si je n'ai pas quelque chose.

Quant à l'Evêque de Cambrai, vous trouverez une brève biographie dans l'ouvrage suivant qui est disponible sur Gallica pages 169 et suivantes.


http://visualiseur.bnf.fr/Visualiseur?D ... NUMM-95294

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Jan 2005 18:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 17:02
Message(s) : 460
Localisation : Hainaut (Belgique)
La première ébauche de la paix de Dieu est procurée par les conciles de Charroux (989) et de Narbonne (990), les évêques prenant alors des dispositions d'ordre public pour pallier l'épanouissement de l'autorité royale. Il s'agit de protéger les clercs, les laboureurs, les pélerins, et les marchands, ainsi que leurs biens. Dans les années 1020, les évêques vont plus loin et font prêter dans leurs diocèses un serment de paix. Des associations de paix se constituent. La trêve de Dieu est inventée par le concile de Perpignan (1027) : il est interdit de combattre pendant l'avent, le carême et le jour de Pâques, puis tous les dimanches, et parfois du jeudi au dimanche, voire pendant tout le temps pascal.

Dès le XIIe siècle, le roi reprend à son compte une partie de l'oeuvre canonique de paix. Par l'ordonnance de Soissons (juin 1155), acceptée par les prélats et les barons, Louis VII établit une paix étendue sur les églises, les paysans, les marchands et plus généralement tous ceux qui acceptent de s'en remettre pour la solution de leurs conflits à la justice dont ils relèvent. Philippe Auguste établit un délai de quarante jours entre le défi et le début de la guerre, afin que soient prévénus ceux que des solidarités lignagères vont impliquer dans le conflit. L'ordonnance de saint Louis sur la guerre privée relève de la même politique.




Gérard de Florennes ou de Cambrai (mort en 1051). Issu d'une illustre famille lotharingienne, il est le petit-fils des comtes Godefroy de Hainaut et Godefroy de Verdun, le petit-neveu de l'archevêque de Reims Adalbéron et le cousin d'Adalbéron de Laon. Il étudie à l'école épiscopale de Reims et appartient vite à l'entourage de l'empereur Henri II. Evêque de Cambrai et d'Arras (1012) grâce à la protection de ce dernier, Gérard réorganise et réforme les monastères, fonde des collèges de chanoines. Il lutte contre les entreprises du châtelain Gautier de Lens contre le pouvoir temporel des évêques de Cambrai sur leur ville. Devenu l'un des principaux personnages politiques de la Basse-Lorraine, il entretient de constantes relations avec la France capétienne, et joue un rôle important lors du concile réformateur de Compiègne (1023). Dans l'Empire, il prend nettement parti pour la primauté du pouvoir pontifical sur le pouvoir impérial, compromis par les abus politiques de Conrad II.

Orateur de talent, il est un ardent défenseur de l'orthodoxie : c'est ainsi qu'il combat à Arras l'hérésie manichéenne prêchée par l'Italien Gandolfo, qui annonce le catharisme en récusant toute compromission de l'esprit avec le monde et en déniant tout effet aux sacrements. Sa position à l'égard de la trêve de Dieu est assez peu claire, puisqu'il approuve le principe mais s'en remet à l'autorité royale pour assurer l'ordre public et souhaite tenir l'Eglise à l'écart de ces affaires séculières. Avec Adalbéron de Laon, il est de ceux qui analysent la structure ternaire de la société inspirée de saint Augustin, dans la complémentarité des gens de prière, des soldats et des agriculteurs.

Informations tirées de "Dictionnaire de la France médiévale, Jean Favier, Fayard 1993


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Jan 2005 9:52 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2004 11:52
Message(s) : 41
Localisation : Ile de France
Il semblerait que Gérard de Cambrai était justement opposé à la Paix de Dieu, il justifiait cela par sa vision trifonctionnelle de la société.
Cette opposion de certains évêques a la paix de Dieu est, je pense, avant tout une réponse au monachisme clunisien grandissant.
Gérard de Cambrai dénonçait les clercs trop présents dans la vie laïc, les nobles monachisés et les paysans "rebelles".
Peut on dire que la Paix de Dieu est un tournant important dans la perspective d'une société d'ordres ? Même si ces trois ordres avaient déjà été manifestés par Haimon d'Auxerre ...

_________________
Ivan - Onyx91 .from Euskal Herria || "Esanak egin, eginak esan"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Jan 2005 13:02 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
Ce que je peux vous dire, c'est qu'à Liège, terre impériale, la Paix de Dieu est adoptée en 1081 mais que son efficacité disparaît en un siècle, un siècle et demi, surtout du fait du comportement des chevaliers.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB