A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Sep 2018 15:38

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 25 Juin 2018 15:24 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Juin 2017 17:11
Message(s) : 7
Bonjour,

Je recherche quelques ouvrages géneraux concernant les communs, leur gestion... (sans géographie particulière)

Merci d'avance,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juin 2018 16:15 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4811
Localisation : Allemagne
Dans quelle acception employez vous "les communs" ? On pense à plusieurs choses.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juin 2018 19:07 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 05 Sep 2010 13:22
Message(s) : 452
Localisation : Belsa
Ne confondez-vous pas avec le mot communaux, ensemble de terres exploitées en commun par les communautés d'habitants ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juin 2018 22:11 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Juin 2017 17:11
Message(s) : 7
Pardon, ce sont en effet les communaux. En réalité je pensais que "commun" été un terme en soi comme forme d'usage commun de la nature (forêts, eaux), autant pour moi!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 4:04 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 491
Est-ce que l'étude d'un cas emblématique, celui de la forêt de Benon, serait une bonne porte d'entrée sur ce vaste sujet?
Voici ce qu'en raconte la Revue Forestière de France.
Mais ce texte est évidemment concentré sur la controverse juridique (pour ceux qui ne connaissent pas: à Benon ont perduré les droits médiévaux jusqu'au cœur du XXè siècle, au grand dam des propriétaires qui auraient bien aimé disposer de leur droit de propriété, comme en profite le reste de la France depuis la Révolution), plus que sur la description des pratiques médiévales elles-mêmes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 7:34 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10272
Localisation : Région Parisienne
Il y a tellement de cas que tirer des enseignements généraux est aléatoire. Je dois avoir quelque chose chez moi qui en traite, je vais essayer de le retrouver.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 12:43 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1234
Localisation : Corsica
Exelica a écrit :
Pardon, ce sont en effet les communaux. En réalité je pensais que "commun" été un terme en soi comme forme d'usage commun de la nature (forêts, eaux), autant pour moi!

Je l'ai bien compris comme la désignation de ce qui n'est pas privé, probablement du fait de l'usage du corse.
J’ai beaucoup plus l’habitude de l’utiliser en corse pour désigner ce qui est du domaine public :
le commun => u comunu (a strada cumuna = la route publique)
les communs => i comuni
En corse il me semble qu’on utilise moins ou pas « publicu » quand il y a la notion de propriété de biens communs..

En français, dans une copropriété on parle «des parties communes » et « des parties privatives », le bien commun.
Les biens publics ou le domaine public = les communs

Gestion des communs :
Je n’ai pas retrouvé de documentation concernant la gestion des communs mais j’ai vu des copies partielles de contrats anciens, rédigés en italien, concernant certains communs particuliers en Corse, exemples :
- contrat de concession du domaine public à un particulier pour l’exploitation de glacières. De particulier à particulier aussi.
- contrat pour la construction et la gestion des tours de guet du littoral (les tours génoises) ... obligation de service etc.

Il y avait aussi de façon très courante des accords ou "contrats", au moins informels, pour le partage de l'usage de l'eau d'arrosage des jardins.
Il me semble qu'on retrouve une grande partie des notions juridiques actuelles de gestion des communs. Il y avait même la notion de copropriété entre particuliers pour un seul arbre comme le châtaignier. Les fours étaient souvent les communs d'un groupe de propriétaires.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 13:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1234
Localisation : Corsica
Exelica a écrit :
les communaux.

En toutes rigueur, si les communaux sont compris comme ce qui appartient à la commune, ils sont un sous ensemble des communs qui englobent tout ce qui n'est pas privé. Une route commune, publique, peut être communale ou départementale.
... il me semble ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 13:27 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10272
Localisation : Région Parisienne
Il n'y a pas forcément commune, terme à cette époque restrictif qui est octroyée par le roi ou le seigneur. Ce sont des terrains et des bois, surtout des bois, qui appartiennent de jure au seigneur mais où la coutume veut que les paysans aient certains droits d'utilisation. Par exemple, ils ont le droit de glandée pour un certain nombre de porcs, ils ont le droit de faire pâturer tant de moutons sur des landes et des guérets.

J'ai cherché mon bouquin, malheureusement, il contient peu de renseignements sur ce sujet (Vivre au village au Moyen-Age, éditions Messidor, 1984). Il y a aussi quelques éléments dans Duby dans l'économie rurale.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 13:56 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1234
Localisation : Corsica
En Corse il est question de pièves, que nous utilisons toujours actuellement pour désigner une micro région, une circonscription.
J’habite la piéve de Lota.

La piève désignait dès le Ier siècle avant notre ère une circonscription administrative établie par Rome.
Piève (circonscription)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A8v ... nscription)
Wiki "Au Moyen Âge, le rôle de la piève était important : c'est là que tous les ans étaient gérés par l'assemblée piévane les pâturages collectifs, que l'on attribuait à chacune des familles selon ses besoins, une terre cultivable (lenza, du latin ligne) à l'intérieur d'une terre prise au maquis (presa, du latin populaire prensionem appréhendé), que l'on passe ses contrats, que l'on règle ses fournisseurs (banquier pisan qui venait chaque année, médecin, forgeron). La piève était le siège du tribunal local présidé par le piévan, dignitaire qui a des armoiries et la qualité de co-évêque2.

En 1455, pour rassurer les populations, Gênes avait imposé la construction de tours littorales « aux frais des pièves et communautés » (en 1530 la Corse a 23 tours)."


On doit pouvoir trouver de la documentation sur la gestion des communs mais très probablement en latin ou en italien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 14:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1234
Localisation : Corsica
On trouve de la documentation sur Gallica BNF :
Rechercher : pieve / podestat

Voir aussi pour la Bretagne : Trève


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 14:33 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10272
Localisation : Région Parisienne
Voilà une variante intéressante. On distribue à chaque famille selon ses besoins alors que sur la plupart des communaux continentaux, on groupe les troupeaux sous la garde de bergers ou de porchers qui pâturent ou qui glandent sur des terrains communs. En principe, les terres labourables ne sont pas mises en commun, sauf la jachère. Il y aura d'ailleurs des problèmes lorsque des gens plus futés que les autres sèmeront du trèfle, du lupin ou autre plante fixant dans le sol l'azote atmosphérique sur la jachère, d'aucuns y voyant une atteinte à leurs droits immémoriaux.

Mais je dépasse largement la période considérée.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 15:56 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 301
Kurnos a écrit :
En Corse il est question de pièves, que nous utilisons toujours actuellement pour désigner une micro région, une circonscription.
J’habite la piéve de Lota.


J'ignorais que la Corse était encore à l'époque médiévale ... ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 16:01 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Juin 2017 17:11
Message(s) : 7
Vos echanges sont interessants c'est vrai que l'etymologie du mot est importante à definir.

J'ai trouvé sur internet rapidement un acte de colloque (enfin d'université d'été) : http://crh.ehess.fr/index.php?4004 "Le(s) bien(s) commun(s) et les biens collectifs aux époques médiévale et moderne".
Il résume des données qui m'interesse mais je pense qu'il est impossible de trouver l'intégralité du colloque.

Il faudrait donc que je me penche plus directement sur des ouvrages régionaux et spécialisés sur la question...
Merci à vous!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juin 2018 16:18 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 301
Exelica a écrit :
Il résume des données qui m’intéresse mais je pense qu'il est impossible de trouver l'intégralité du colloque.


Vous pouvez les contacter, si cela a été publié, ils doivent pouvoir vous fournir les références


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB