Nous sommes actuellement le 17 Fév 2020 22:20

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 24 Juin 2005 10:29 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Je viens de tomber sur celà :

Citer :
In seinem kurzen Pontifikat gelang es ihm, den Streit mit dem deutschen König Friedrich Barbarossa um das Bistum Magdeburg ebenso beizulegen, wie den Streit um das englische Bistum York.


Il y est raconté que le pape [ici Anastase IV] a réglé des querelles avec les évêchés de Magdeburg et d'York. Quel est l'exact motif de ces querelles (je pense qu'il s'agit de l'investiture mais je demande confirmation) ? Comment les a-t'il réglé ? Quel a été le compromis entre Anastase IV et Frédéric Barberousse ?
Pour ce qui est d'York, dans une autre source, anglaise cette fois :

Citer :
During his short pontificate, however, he played the part of a peacemaker; he came to terms with the emperor Frederick I in the vexed question of the appointment to the see of Magdeburg and closed the long quarrel, which had raged through four pontificates, about the appointment of William Fitzherbert (d. 1154) -- commonly known as St William of York -- to the see of York, by sending him the pallium, in spite of the continued opposition of the powerful Cistercian order. Anastasius died on the 3rd of December 1154, and was succeeded by Cardinal Nicholas of Albano as Pope Adrian IV.


Mêmes questions que pour Magdeburg.

Merci d'avance à qui pourra m'aider. Amicalement,


Dernière édition par Trajan le 24 Juin 2005 11:12, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Juin 2005 10:52 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3091
Je n'ai pas entendu parler du cas précis de ces évêchés, mais il est vrai que la Querelle des Investitures, opposant avant tout le Pape et l'Empereur (mais aussi d'autres Rois ou Princes) sur une très longue période, autour de l'investiture ecclésiastique est un problème récurrent de cette période. En fait le pape souhaite que les seigneurs laïcs cessent de nommer eux-même les évêques dans le but de se servir des évêchés comme moyen de rétribuer leurs serviteurs les plus fidèles, car cela nuit à l'autorité de l'Eglise, et que les évêques et abbés laïcs sont souvent critiqués pour leur peu de moralité, et leur manque de sérieux quant à l'exercice de leur charge. Mais la Querelles des Investitures prend fin en 1122, avec le Concordat de Wörms, alors cela ne concerne sans doute pas directement les cas que vous citez. Il peut toutefois s'agir d'une querelle autour d'une nomination ecclésiastique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Juin 2005 22:52 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
C'est aussi ce que j'ai pensé. Il s'agit probablement d'une querelle postérieure à celle des Investitures mais sur le même sujet de discorde. Pour ce qui est d'York, il est dit que cela durait depuis quatre pontificats et que la nomination de William Fitzherbert en était le sujet. Mais je n'ai rien trouvé sur celui ci dans mes encylopédies. J'ai également cherché la liste des évêques (ou archevêques ?) de Magdebourg afin de savoir de qui la nomination posait problème sur internet mais en vain. Quelqu'un a-t'il d'autres informations ?

Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2005 4:25 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9040
Localisation : Région Parisienne
Pour Magdebourg, je pense avoir trouvé la raison dans "Le Reich allemand au Moyen-Age " de Joseph Calmette (Payot-1951).

Barberousse avait nommé de sa propre autorité en 1152 un nouvel évêque de Magdebourg, Wichmann, empiétant sur les droits du Pape.
Lorsque Eugène III et Barberousse se rencontrèrent en 1153, le Pape, qui avait besoin de l'Empereur pour lutter contre les Normands de Sicile, entérina la nomination.


Voici ce que j'ai trouvé sur la toile. J'espère que votre anglais est meilleur que le mien, car si j'ai compris en gros le sens du texte, il se peut que ce ne soit pas la réponse que vous attendez.

As Archbishop, William undertook a number of significant reforms, and became quite popular with the people of York. His position became unstable, however, with the rise to power of Pope Eugenius III, a Cistercian. English Cistercians renewed their attacks on him, and when William travelled to Rome to obtain his pallium (which he had not received earlier from Cardinal Hincmar), he was suspended from office for an alleged irregularity in the appointment of the Bishop of Durham, his subordinate. It was possibly the influence of Saint Bernard that had led to William's suspension, and William was required to get an in-person refutation of the old charges by the Dean of York, who had now become the Bishop of Durham. William took up residence with one of his friends, the King of Sicily. William's suspension prompted his supporters in England to attack and destroy an abbey led by Henry Murdac, an act which allowed William's enemies to successfully call for his suspension to become a permanent removal from office. Murdac became Archbishop in his place.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2005 8:52 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Merci pour votre réponse.
Pour York tout est clair maintenant. Mais il me reste une question importante pour Magdeburg : que fit Anastase III dans l'affaire ? A t'il confirmé Wichmann dans ses fonctions ? Il est dit dans le texte en allemand qu'il a réglé la querelle et parvint à un accord avec Frédéric Barberousse. Savez-vous quelquechose sur cet accord ?

Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juin 2005 4:11 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9040
Localisation : Région Parisienne
Eugène III avait ratifié la nomination de Wichmann, Anastase IV ne pouvait déjuger son prédécesseur et c'est lui qui lui donna le Pallium ainsi qu'il est précisé ci dessous.

.1152 übertrug ihm Kaiser Friedrich I. Barbarossa nach zwiespältiger Wahl gegen den Willen Papst Eugens III. das Erzbistum Magdeburg. Vergeblich versuchten zwei päpstliche Legaten auf dem Reichstag von Worms am 7.6.1153, die Absetzung W.s zu erzwingen. Vielmehr begab dieser sich 1154 nach Rom und empfing von Papst Anastasius IV. das Pallium.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juin 2005 9:23 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Je vous remercie beaucoup pour vos réponses. Tout est clair maintenant. :wink:

Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juin 2005 18:35 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Le résumé suivant est-il correct cher Jean-Marc ? Ai-je tout saisi correctement ?

Citer :
La priorité du nouveau pape est d’apaiser les querelles d’investitures qui font de nouveau rage depuis 4 pontificats. Tout d’abord il règle définitivement le problème de l’archevêché de Magdeburg. En effet, en 1152, l’empereur Frédéric 1er Barberousse a donné cet archevêché à Wichmann, empiétant sur les droits du pape. Eugène III voulait le déposer mais, ayant besoin de l’empereur pour lutter contre les Normands, ratifia finalement la nomination. Anastase IV décide de le suivre afin de rester en paix avec le puissant empereur et clôt le sujet en envoyant le Pallium à l’archevêque.

Le nouveau pape fait ensuite de même avec l’archevêque déchu d’York, St William. Celui-ci avait à contrer l’opposition des cisterciens et avait été démis de son poste quand le cistercien Eugène III était devenu pape. Anastase IV lui envoie malgré tout le Pallium, ce qui lui vaut de s’aliéner les cisterciens tout en améliorant ses relations vis-à-vis du roi Roger II de Sicile, ami et protecteur de St William qu’il avait accueilli dans son royaume après sa déposition.


Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juin 2005 6:48 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9040
Localisation : Région Parisienne
Je suis d'accord avec votre analyse sur Wichmann, mais je pense que vous faites un contresens sur Guillaume d'York. Celui-ci a été démis de ses fonctions en 1154, et ne les a pas retrouvées.

Il y a peu de textes en français sur Guillaume, mais si vous tapez William of York dans votre moteur de recherche, il y a une foultitude de réponses à vos questions.

Toujours est-il que cette personne a fini sa vie dans un monastère et a été canonisé par la suite.

Mais comme vous l'avez compris, l'anglais n'est pas ma tasse de thé :)

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juin 2005 9:30 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Justement j'ai eu un souci avec William car c'est dans les textes qu'il y a un contresens. Dans le premier que j'ai donné il y a cela :

Citer :
I in the vexed question of the appointment to the see of Magdeburg and closed the long quarrel, which had raged through four pontificates, about the appointment of William Fitzherbert (d. 1154) -- commonly known as St William of York -- to the see of York, by sending him the pallium, in spite of the continued opposition of the powerful Cistercian order. Anastasius died on the 3rd of December 1154, and was succeeded by Cardinal Nicholas of Albano as Pope Adrian IV.


En gros il est dit qu'il va règle le problème de la nomination de William en lui envoyant le Pallium...

Si ce texte dit faut, alors Anastase IV, au contraire, ne l'a pas restauré mais l'a déposé. Est-ce juste ? Mais quel texte est le plus fiable... :?

Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juin 2005 12:52 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9040
Localisation : Région Parisienne
C'est une bonne question, mais les textes français (et ce que j'ai compris d'anglais) me disent qu'il a été déposé en 1154. Le règne d'Anastase est court, de juin 1153 à novembre 1154 si ma mémoire ne me trahit pas, en tout état de cause 18 ou 19 mois maximum. Maintenant, il faut voir si ce n'est pas Adien IV (seul Pape anglais de l'histoire) qui a pris la décision.

J'ai cherché dans Petit-Dutaillis dans sa "Monarchie féodale en France et en Angleterre", mais je n'ai rien trouvé.

Je demeure persuadé, sauf énorme contresens de ma part, que guillaume d'York a été déposé en 1154.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juin 2005 21:04 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
J'avoue que cela m'embête beaucoup. J'ai rédigé l'intégralité de la biographie d'Anastase IV pour mon site mais je ne peux la mettre en ligne à cause de ce détail puisque je ne souhaite mettre que des informations véridiques... :?

Cependant, je ne pense pas qu'Adrien IV ait eu le temps de faire quelquechose en décembre 1154, ayant déjà fort à faire avec l'empereur... donc s'il y a eu déposition c'est soit Eugène III soit Anastase IV. D'après mon texte, Anastase IV lui a donné le Pallium et d'après le votre, il l'a soit déposé, soit n'a rien fait du tout.
La solution passe par son successeur... Avez vous quelquechose sur Murdac ou la liste des évêques d'York ?

Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Juin 2005 2:48 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9040
Localisation : Région Parisienne
Apparemment, Guillaume fut bien réinstallé archevêque d'York.

Voici une liste de ces derniers:

http://en.wikipedia.org/wiki/Archbishop_of_York

Et une Histoire de Guillaume qui permet de comprendre que ce dernier fut chassé par Eugène III, et qu'Anastase IV le remit en place et lui envoya le Pallium.

http://www.hullp.demon.co.uk/SacredHear ... f_york.htm

Nous allons finir par y arriver, nom d'une pipe !!

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Juin 2005 8:40 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Donc, en conclusion (que j'espère définitive), après avoir tout relu, mon texte semble finalement être correct. A savoir :

Citer :
Le nouveau pape fait ensuite de même avec l’archevêque déchu d’York, St William. Celui-ci avait à contrer l’opposition des cisterciens et avait été démis de son poste quand le cistercien Eugène III était devenu pape. Anastase IV lui envoie malgré tout le Pallium et le restaure, ce qui lui vaut de s’aliéner les cisterciens tout en améliorant ses relations vis-à-vis du roi Roger II de Sicile, ami et protecteur de St William qu’il avait accueilli dans son royaume après sa déposition.


Vous êtes d'accord ?

Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Juin 2005 9:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9040
Localisation : Région Parisienne
Oui, cela me semble juste.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB