Nous sommes actuellement le 16 Déc 2019 3:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Etienne II de Sancerre
Message Publié : 30 Nov 2005 9:27 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 3:54
Message(s) : 62
Localisation : Seine et Marne
Bonjour,
J'aurais souhaités connaître les ascendants et descendants d'Etienne II de Sancerre (°v.1190 - +1252) qui a eu trois épouses : Eléonore de Vermandois, Eléonore de Nesles et Agnès de Montreuil Bellay.

Les généalogies que j'ai trouvé sont différentes ou fantaisistes ...
Si vous pouviez me donner vos sources ...
Merci à tous.
Philippe BACQUER


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Nov 2005 16:38 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2004 22:10
Message(s) : 396
Localisation : Guyenne
Source: le très recommandable les comtes de Blois et de Champagne et leur descendance agnatique, de Thierry Le Hête ...

Etienne II de Sancerre (avant 1199-1252), seigneur de Châtillon-sur-Loing, Saint-Brisson, Marchéville, La Loupe, bouteiller de France

Il était fils d'Etienne I°, comte de Sancerre (vers 1133-1191), et de sa troisième épouse Aliénor (morte après 1192) ...

Pour être complet, il n'eut que deux épouses, Eleonore de Nesle-Soissons, et Agnès, dame de Montreuil-Bellay ... sept enfants du premier mariage, et un du second ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Déc 2005 16:22 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 19 Sep 2005 14:54
Message(s) : 59
Localisation : paris
Voila ce que je trouve sur les comtes de Sancerre chez Anselme:

Estienne de Sancerre I du nom (vivant vers 1218/1236), seigneur de Chatillon sur Loing et bouteiller de France, fils d'Etienne de Champagne, comte de Sancerre mort a Acre en 1191, et de Marie de Donzy
marié à
1)Eléonore de Soissons, mariée en première noce avec Jean, Comte de Beaumont sur Oise.
Postérité:
Etienne de Sancerre, mort avant son père
Jean et Thibaud de Sancerre, jumeaux
Eleonore de Sancerre
Alix de Sancerre, femme de Guillaume Crespin IV, seugneur du Becrespin et de Dangu, vivait encore en 1263
Comtesse de Sancerre, dame de La Loupe et de Marcheville, vivait en 1273
Marie de Sancerre
2) Agnès, Dame du Montreuil Bellay
Postérite
Etienne de Sancerre II, Seigneur de Chatillon sur Loing, de Marcheville et de La Loupe, vivait encore en 1263 et mourut sans postérité

Je pense que j'ai bien embrouillé les affaires de Mr Bacquer...

_________________
qui m'aime me suive !
philippe VI de Valois


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Sep 2006 21:41 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 19 Août 2006 16:36
Message(s) : 5
Etienne II de Sancerre seigneur de Châtillon sur loing descendait à la neuvième génération de Thibaud le Vieux (+ v. 942), vicomte de Tours et comte de Blois, ancêtre agnatique des comtes de Blois et de Champagne, des seigneurs de Sully (5 branches), des comtes de Sancerre (3 branches), des Pontailler (9 branches) et des comtes d'Aumale et seigneurs d'Holderness.

Voici sa descendance extraite de mon livre co-écrit avec Jean GOUGET - Les comtes de Blois et de Champagne et leur descendance agnatique - pp 163-166, Perrigny-sur l'Ognon - Saint-Sébastien de Morsent 2004.

IX




ÉTIENNE II (* avant 1199 - + en 1252)
seigneur de Chatillon-sur-Loing, Saint-Brisson, Marchéville, La Loupe, bouteiller de France.

En 1199, Etienne de Sancerre est encore sous la tutelle de son oncle Guillaume de Champagne, archevêque de Reims 1. Il reçoit en 1216 de son frère, qui s’apprête à partir pour Constantinople, les terres de Châtillon-sur-Loing et de Saint-Brisson. La même année, il fait, en compagnie de son épouse, le don d’un bien à l’abbaye de Saint-Denis, bien acquis autrefois par son épouse et son premier mari, le comte de Beaumont, auprès de Thiébaut de Boucherolles 2. En 1217, il transige avec l’abbé de Saint-Benoît-sur-Loire au sujet de terres, tailles et justice 2.

Le seigneur de Châtillon se porte caution en 1218 pour Elisabeth d’Amboise quand elle est tenue de régler 5 000 livres à la comtesse de Champagne dans le cadre du rachat de biens intervenant dans la succession de feu Thibaud VI, comte de Blois 2.

Etienne est un des familiers de Louis VIII qui l’apprécie confie plusieurs missions dans le royaume 3. D’abord vice-chambellan de l’hôtel royal 4, il devient bouteiller durant la minorité de Louis IX, charge précédemment tenue par Robert de Courtenay 5. Il prend part à l’expédition dirigée par le roi contre les Albigeois et qui part de Bourges en mai 1226. Il est d’ailleurs présent au siège d’Avignon le mois suivant 6.

Etienne est encore mentionné en mars 1236, lorsqu’il accorde à l’Eglise de Saint-Antoine à Paris une rente de 20 livres pour le repos de ses trois fils défunts. En juin 1240, il fonde une chapellenie dans son château de Saint-Brisson après avoir obtenu le consentement de l’abbé de Saint-Benoît. Etienne apparaît encore en mai 1250 quand il reconnaît que les 100 livres que le roi de Navarre lui a accordées sur les foires de Saint-Ayoul ne sont transmissibles à sa descendance 7.

Epouse 1° avant 1210 8 Eléonore de Nesle-Soissons 9 (+ entre 05.1229 et avant 1234 10), fille de Raoul Ier de Nesle, comte de Soissons, châtelain de Noyon (+ 1235), et d'Alix de Dreux 11, châtelaine douairière de Noyon, dame de Montjay-la-Tour (v.1145/6-1205/1210).

Epouse 2° en 1234 Agnès Berlay, dame de Montreuil-Bellay 12, fille de Giraud III Berlay, seigneur de Montreuil-Bellay (c. 1190), et de Mathilde.


Enfants nés du premier mariage :


1) ÉTIENNE (cité en 1218 13, + avant 03.1236 13)

Etienne, comme ses frères Jean et Thibaud ainsi que ses sœurs Alix et Aliénor sont mentionnés en 1218 dans la donation d’une rente de 100 livres faite à l’abbaye de l’Aumone pour le repos de l’âme de Thibaud VI, comte de Blois 13.

Son père donne en mars 1236 à l’Eglise de Saint-Antoine à Paris une rente de 20 livres à prendre sur les moulins qu’il tient en fief du comte de Chartres, pour le repos des âmes de ses fils Etienne, Jean et Thibaud 13.


2) JEAN (cité en 1218 13, + noyé près de l'abbaye de Barbeaux 14 avant 03.1236 13)

Jean et son frère jumeau Thibaud se noient au cours d’une baignade dans la Seine, près de l’abbaye de Barbeaux où ils sont inhumés 14.


3) THIBAUD (cité en 1218 13, + noyé près de l'abbaye de Barbeaux 14 avant 03.1236 13)


4) ÉLÉONORE (citée en 1218 15)

Epouse Geoffroi III de Milly, co-seigneur de Milly-en-Gâtinais 16, chevalier (+ entre 1259 et 1262 17), fils de Guillaume IV de Milly, seigneur de Milly-en-Gâtinais (+ 1239 18), et d’Agnès de Nemours (+ 1213 19). Dont postérité.


5) ALIX (cité en 1218 13, + après 1263 20)
dame de Mauny et d’une partie de Châtillon-sur-Loing 21.

Epouse avant 1230 22 Guillaume V Crespin 23, baron de Dangu, seigneur de Bec-Crespin, Etrépagny, Lisors, Mauny, Vesly, Neaufles (+ en 1254), fils de Guillaume IV Crespin, baron de Dangu, seigneur du Bec-Crespin, Lisors, Etrépagny (+ av. 1220 24), et 25 d'Eve d'Harcourt, dame douairière de Lisors-sur-Vie (c. 1180). Dont postérité.


6) COMTESSE (citée en 1275 26)
dame de Concressault, Les Ecrennes, La Loupe et Marchéville, et d’une partie de Châtillon-sur-Loing.

Epouse en 1239 Adam II de Melun, vicomte de Melun, seigneur de Montreuil-Bellay 27 (+ croisé à Damiette le 9.02.1250), fils de Guillaume II de Melun, vicomte de Melun (+ 1221), et d'Agnès Berlay, dame de Montreuil-Bellay 28. Dont postérité.


7) MARIE (citée en 1218 15)


Enfant né du second mariage :


8) ÉTIENNE III, seigneur de Saint-Brisson, qui suit.




X




ÉTIENNE III (+ en 1304)
seigneur de Saint-Brisson, Châtillon-sur-Loing.

Etienne III de Sancerre est en conflit en 1260 avec les templiers du Lieu-Dieu de Fresne au sujet de leur droit de justice. Ces derniers obtiennent gain de cause auprès de la curia regis de l’Ascension 1260 29. Lors de la session du Parlement de la Toussaint 1269, Etienne se plaint que sa seigneurie de Saint-Brisson est « justiciée » par deux baillis du roi à la fois, et obtient de la curia regis de ne relever que du prévôt de Gien 30.

Etienne de Sancerre et sa femme sont cités le 24.07.1281, lorsqu’ils donnent 50 livres de rentes à prendre sur la prévôté de Montreuil-Bellay à Guillaume de Monceaux, archidiacre de Dreux 31.

En 1285, Etienne vend à Robert de Dampierre, comte de Nevers j.u., « 6 deniers de cens qu’il avait chaque année sur le port de Neuvy avec tout le droit qu’il pouvait avoir pour 100 s. t. » 32

En novembre 1291, Etienne III permet au prieur de Saint-Brisson et à ses successeurs de prendre sur les fossés de son château le terrain nécessaire pour pouvoir faire le tour de son église contre une somme d’argent donnée en 1240 par son père au prieur pour l’établissement d’une vicairie dans la forteresse dudit château 33.

Epouse vers 1270 34 Perennelle de Milly 35, détentrice d’une partie de la seigneurie de Milly-en-Gâtinais 36 (+ après 1335), fille de Geoffroy III de Milly, seigneur de Milly-en-Gâtinais (+ 1259/62), et d’Agnès.


D'où :


1) JEANNE, dame de Saint-Brisson, qui suit.


2) MARGUERITE
dame de Marchéville et de La Loupe.

Epouse en 04.1290 37 Gilles de Melun, seigneur de La Salle-lès-Cléry, Viévy, Marchéville, La Loupe (+ en 1312 38), fils de Simon de Melun, seigneur de Marchéville j.u., La Loupe j.u., maréchal de France (+ 1302), et de Marie, dite Anne, dame de La Salle-lès-Cléry, Le Bouchet et Viévy (+ ap. 1302 39). Dont postérité 40.




XI




JEANNE (+ avant 04.1313 41)
dame de Saint-Brisson, Châtillon-sur-Loing, Cours-les-Barres.

Epouse 42 par contrat à Gien en 10.1290 Jean Ier de Courtenay, seigneur de Champignelles, La Ferté-Loupière, Cours-les-Barres, Saint-Brisson j.u., Autry en Orléanais (+ avant le 5.02.1318), fils de Guillaume Ier de Courtenay, seigneur de Champignelles, Baillet, Cloyes, Nonancourt, La Ferté-Loupière (+ 1280), et d'Agnès de Toucy, dame de Charenton-du-Cher 43, Sagonne, Aviac, Boles, Bercy, Château-sur-Allier, Les Vouldres et Saincornis (+ v. 1303). Dont postérité.


NOTES



1) R.P. ANSELME - Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, des pairs, des grands officiers de la couronne et de la maison du roy et des anciens barons du royaume – t. VIII, p. 517.

2) B.N. Dom VILLEVIEILLE – Trésors généalogiques – Mss. Fr 31965.

3) Gérard SIVÉRY- Louis VIII - p. 298.

4) Gérard SIVÉRY, op. cit., p. 280.

5) R. P. ANSELME VIII-517.

6) Pierre BELPERRON - La croisade contre les Albigeois - p. 372.

7) B.N. Dom VILLEVIEILLE, op. cit., Mss. Fr 31965.

8) William MENDEL-NEWMAN - Les seigneurs de Nesle en Picardie - p. 66 : « Eliénor de Soissons paraît comme épouse d’Etienne de Sancerre, chevalier, en 1214. Mais le mariage eut lieu quelques années plus tôt car en 1218 ce couple avait sept enfants. »

9) Elle a épousé avant 1199 Mathieu III, comte de Beaumont-sur-Oise (+ 1208), dont elle se sépara pour cause de parenté.

10) William MENDEL-NEWMAN, op. cit., p. 66.

11) Renseignement pris sur Alix de Dreux, cf. Patrick VAN KERREBROUCK - Les Capétiens – 987-1328 - t. II, p. 308.

12) Elle avait épousé auparavant en 1211 Guillaume II de Melun, vicomte de Melun (+ peu avant le 4.05.1221), fils d'Adam II de Melun, vicomte de Melun (+ 1217), et d'Aremburge (c. 1220), puis Valeran, baron d'Ivry.

13) B.N. Dom VILLEVIEILLE, op. cit., Mss. Fr 31965.

14) R.P. ANSELME II-848. Jean ADHEMAR – Les tombeaux de la collection Gaignière – Dessins d’archéologie du XVIIe siècle – t. I, p. 36, présente deux gravures (152 et 154) magnifiques des tombeaux de Thibaud et Jean de Sancerre.

15) Eléonore et Marie de Sancerre sont citées dans une charte de donation à l’abbaye de Cîteaux en 1218, cf. R.P. ANSELME II-847-848.

16) Emile RICHEMOND - Recherches généalogiques sur la famille des seigneurs de Nemours du XIIe au XVe siècle – t. I, p. 182.

17) Il avait épousé auparavant avant 08.1240 Agnès.

18) Emile RICHEMOND I-177.

19) Emile RICHEMOND I-172.

20) R.P. ANSELME II-848, Emile RICHEMOND, t. II - tableau généalogique - extraction et parenté de Guillaume VI Crespin, époux de Mahaut de Bommiers -.

21) Les fils respectifs d’Alix et de Comtesse de Sancerre, à savoir Guillaume VIII Crespin, seigneur du Bec-Crespin, et Adam IV de Melun, vicomte de Melun, procèderont en 1293 au partage de la seigneurie de Châtillon-sur-Loing. Adam IV obtiendra la maison-forte de Châtillon et les trois-quarts de la ville, le reste revenant à Guillaume VIII. Cf. H. M. BECQUEREL - Admiral Coligny, his family and the lordship of Châtillon-sur-Loing - p. 9.

22) Paul LEPORTIER – Essai généalogique sur la famille Crespin – p. 123.

23) Il avait épousé précédemment Amicie de Roye, fille de Barthélémy de Roye, Grand Chambrier de France (+ 1237), et de Perrenelle de Montfort-L’Amaury (+ 1216).

24) Paul LEPORTIER, op. cit., p. 123.

25) Paul LEPORTIER, op. cit. : « Certains auteurs pensent que Guillaume V Crespin et Amicie de Roye sont les parents d’un autre Guillaume marié à Alix de Sancerre. Cela paraît impossible car Amicie de Roye est l’arrière-petite-fille de Robert III de Meulan-Leicester et de Pétronille de Grandmesnil, mariés entre 1155 et 1159, et la petite-fille d’Amicie de Leicester et de Simon IV de Montfort, mariés vers 1175. »

26) R.P. ANSELME II-848.

27) Il était veuf de Gertrude.

28) Elle épousera ensuite Etienne II de Sancerre, seigneur de Châtillon-sur-Loing, père de Comtesse.

29) Emile CHENON 1921 - Les jours de Berry au Parlement de Paris 1255-1328 – p. 29 (16).

30) Emile CHENON 1921, op. cit., pp. 85-86 (49).

31) Emile RICHEMOND I-183 et René GANDILHON - Inventaire des sceaux du Berry antérieurs à 1515 - p. 51, n° 257.

32) Abbé de MAROLLES - Inventaire des titres de Nevers - col. 1285.

33) B.N. Dom VILLEVIEILLE, op. cit., Mss. Fr 31965.

34) Emile RICHEMOND I-184.

35) Elle épouse ensuite vers 1304 Philippe de Flandre-Dampierre, comte de Teano (+ en 1318).

36) Emile RICHEMOND I-184.

37) Louis JARRY – Histoire de Cléry et de l’église collégiale et royale – p. 51 et faisant référence aux P.O. 1916 de la B.N.

38) Louis JARRY, op. cit., p. 52.

39) Louis JARRY, op. cit., p. 40.

40) Leur fils, Jean Ier de Melun (+ avant 1362) épouse 1355 Henriette de Sully (cf. chapitre III §1).

41) Patrick VAN KERREBROUCK II-476.

42) Pour tous les renseignements suivants, cf. Patrick VAN KERREBROUCK II-476.

43) Agnès de Toucy cède en 1268 la seigneurie de Charenton-du-Cher, contre celle de La Ferté-Loupière.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB