Nous sommes actuellement le 02 Août 2021 15:40

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 31 Jan 2021 18:25 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1200
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
bonjour

je tombe sur un vieil Historia n°677 (mai 2003) qui sous la plume de Baudoin Eschapasse dans un article sur les Tziganes affirme une information fort surprenante

François Ier qui vient de recruter 4000 mercenaires tziganes pour faire le siège des Anglais à Boulogne en 1545 et qui a tout intérêt à les présenter comme les plus féroces soldats d'Occident pour décourager l'ennemi.
Tout comme les Princes de Bohême qui les utilisent pour lutter contre les Ottomans ou la famille royale d'Espagne contre les "mahométans"


8-| bigre 4000 mercenaires tziganes sous nos armes en 1545!

je ne connaissais les romanichels gitanos manouches "Egyptiens" "bohêmiens" (des lettres de sauf-conduit délivrées par ce Roi) comme s'étant singularisés dans l'Histoire par une appétence particulière pour le métier des armes, bien au contraire

surtout que leur présence dans le Royaume à cette époque semble bien anecdotique à lire Jules Mathorez :

début XVIIe siècle, on estimait à 300 le chiffre des familles d'Égyptiens résidant ou circulant dans leur royaume cette approximation paraît faible, car on les rencontre en même temps dans toutes les provinces, et, s'ils n'avaient été plus multipliés, ils n'auraient pu apporter à l'existence des paisibles habitants un trouble tel qu'aux même époques on ait dû prendre contre eux des mesures de rigueur en divers lieux.

C'est au début du XVIe siècle que le gouvernement royal prit une mesure générale contre ces vagabonds. Louis XII, en l'année 1504, enjoignit aux officiers royaux de faire vider le royaume à tous les Égyptiens et d'envoyer aux galères ceux qui contreviendraient à cet ordre. L'édit fut mal exécuté, et les campagnes de France furent harcelées par les bandes de Bohémiens qui, chassés des villes, s'abattaient à travers les bois les champs et les villages. Dans les cités, on craignait ces nomades en raison de leurs habitudes de vol et surtout parce qu'on les considérait comme des propagateurs de la peste. Lorsqu'ils s'approchaient des agglomérations importantes, les échevins ou les consuls employaient pour les renvoyer soit la force, soit des moyens pécuniaires. On députait quelque personne chargée de leur verser une somme moyennant quoi ils devaient s'éloigner; en 1521, un grand nombre de « Bomyans » suspects de peste étant arrivés sous les murs de Nîmes, les consuls leur firent distribuer douze sous de pain pour qu'ils partissent


Dans les mêmes temps que les États de Navarre en 1538 essayaient de purger le pays basque de ces fâcheux habitants, François Ier renouvelait en France les défenses faites par son prédécesseur une ordonnance de 1539 interdisait l'entrée du royaume à ces aventuriers et bannissait ceux qui l'habitaient déjà. Quelques mesures légales que l'on prît contre les Bohémiens, ils reparaissaient toujours
Les États tenus à Orléans s'occupent de ces vagabonds, et l'article 103 de l'édit du mois de septembre 1561 ordonne à tous les officiers du roi de faire commandement aux Bohémiens de vider dans l'espace de deux mois le royaume à peine des galères et de punition corporelle.

L'époque des guerres de religion fut sans doute fructueuse période pour les Bohémiens, le royaume était livré à l'anarchie
Quelques capitaines de Bohémiens enrôlèrent même sous leur direction des gens sans aveu qui les aidèrent à accomplir leurs mauvais coups, certains d'entre eux, s'il faut en croire Tallemant des Réaux, prêtèrent main-forte aux soldats des divers partis qui se combattaient âprement. Jean Charles, fameux capitaine de Bohèmes, – celui-là même qui jouait aux curés des villages des tours pendables, détenait toujours des clefs nombreuses pour ouvrir les portes, volait les porcs sans les faire grogner, avait, au dire de l'auteur des Historiettes,
amené 400 hommes de renfort à Henri IV

Les Etrangers en France sous l'Ancien Régime
Jules Mathorez


de 4000 mercenaires de François Ier pour assiéger Boulogne on tombe au mieux à 400 hommes de renfort de coups de main pour Henri IV

je demande si il ne s'agit pas là plutôt d'une confusion de l'auteur de Historia avec les fameux Estradiots Grecs ou Albanais vêtus et armés à l'orientale qui servirent en France pendant un petit siècle de 1495 à 1587 ?

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Fév 2021 19:46 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1516
Localisation : Lorraine
Loïc a écrit :
de 4000 mercenaires de François Ier pour assiéger Boulogne on tombe au mieux à 400 hommes de renfort de coups de main pour Henri IV

je demande si il ne s'agit pas là plutôt d'une confusion de l'auteur de Historia avec les fameux Estradiots Grecs ou Albanais vêtus et armés à l'orientale qui servirent en France pendant un petit siècle de 1495 à 1587 ?

Ou tout simplement : une coquille du magazine Historia qui a ajouté un zéro aux 400 ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Fév 2021 20:05 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 5056
Localisation : Berry
Je sais que ça devait être assez fréquent pour que Robert Merle, dans son Fortune de France, choisisse de décrire une "bande de roumes" stipendiée par l'archi-ennemi de son héros pour s'en prendre à la châtellenie de Mespech.
Alors bien sûr, ça n'est pas une preuve historique, et oriente bien peu sur les volumes connus, mais vu comme le travail de Merle est historiquement fouillé et crédible, j'imagine qu'il a dû trouver mention de ce genre de bandes écumant le "plat pays" - il serait quand même extraordinaire qu'une telle évocation vienne uniquement de préjugés séculaires.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB