A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 13 Nov 2018 3:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 29 Oct 2008 17:42 
Bonsoir, une question me tracasse depuis quelques temps, comment Marguerite de Valois et sa mère s'entendaient-ils?
Nous savons que Catherine de Médicis lutta contre les huguenots et que Marguerite de Valois fut mariée en 1572 à Henri de Navarre pour cesser les querelles entre catholiques et protestants. N'est-ce pas un paradoxe?


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2008 17:53 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Averm a écrit :
Bonsoir, une question me tracasse depuis quelques temps, comment Marguerite de Valois et sa mère s'entendaient-ils?
Nous savons que Catherine de Médicis lutta contre les huguenots et que Marguerite de Valois fut mariée en 1572 à Henri de Navarre pour cesser les querelles entre catholiques et protestants. N'est-ce pas un paradoxe?


Vraiment pas. D'abord je vous ferais remarquer qu'en 1572, il n'y a plus de régence, le roi c'est Charles IX. Il est vrai que Catherine a toujours beaucoup d'influence. Mais justement la lutte contre les protestants n'est pas une constante chez elle. Elle a souvent cherché la conciliation par exemple au temps du chancelier Michel de l'Hôpital. Au moment du mariage de Margot, on est en paix. Coligny autre chef du parti protestant à toute la confiance du roi, c'est certainement ce qui a du faire peur à Catherine. C'est donc un mariage politique comme tant d'autres, il n'est ni pour ni contre Margot, même si on raconte qu'elle était particulièrement réticente. Evidemment cela s'est terminé par la Saint Barthélémy.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2008 19:00 
Mais quel était donc le rôle de Catherine de Médicis dans tout cela?
Etait t-elle du côté des huguenots ou pas? Je persiste pour ma première question: Marguerite de Valois et Catherine de Médicis étaient -t-elles en bon terme?

[Voilà ce que je trouve en partie sur un site consacré à l'histoire: "Après de longues et laborieuses tractations entre Catherine de Médicis et Jeanne III d’Albret, la jeune Marguerite de Valois est mariée le 18 août 1572 au protestant Henri de Navarre. Catherine de Médicis, profitant du rassemblement des huguenots à Paris, ordonne le massacre de la Saint-Barthélemy qui aura lieu dans la nuit du 23 au 24 août 1572."]

Merci


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2008 19:19 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Averm a écrit :
Mais quel était donc le rôle de Catherine de Médicis dans tout cela?
Etait t-elle du côté des huguenots ou pas? Je persiste pour ma première question: Marguerite de Valois et Catherine de Médicis étaient -t-elles en bon terme?

Je pense qu'aucun historien ne peut prétendre avoir une vérité absolue sur ces rapports mère fille qui sont de l'ordre de l'intime, mais je ne vois pas le rapport. Une fille de France qu'elle soit ou non en bon termes avec sa mère épouse qui on lui dit pour des raisons politiques. Bien sûr que Catherine, parente pape et mère d'un roi de France sacré à Reims ne peut pas être du côté des huguenots. Mais, il y a plusieurs moyens de s'opposer à eux et ne pas être de leur côté ne signifie pas ne pas négocier avec eux et à l'époque négociations signifie souvent mariage. Le rôle de Catherine à cette date est un rôle d'influence, elle n'est plus régente et ce n'est pas elle qui a autorité sur Margot pour la marier c'est Charles IX. Il écoute sa mère, mais à cette époque aussi beaucoup Coligny. Cela ne va bien sûr pas durer.
C'est drôle que vous ne demandiez pas si Jeanne d'Albret détestait son fils. Pour lui non plus, se marier avec une furie qui alliait tendances ligueuses et légèreté de mœurs (avec le Guise ce n'était pas incompatible).

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2008 19:38 
J'entends ce que vous dîtes, mais dans ce cas là pourquoi l'avoir mariée à un huguenot et pas à un catholique?


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2008 20:36 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Averm a écrit :
J'entends ce que vous dîtes, mais dans ce cas là pourquoi l'avoir mariée à un huguenot et pas à un catholique?



Parce que ce n'était pas avec un catholique que l'on avait à faire la paix. Si plus tard les rois de France ont épousé autant de reine Habsbourg c'est parce que c'étaient nos pires ennemis.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2008 22:55 
La conjuration d'Amboise et la tentative par des huguenots d'enlever son fils François II n'a t-elle pas poussé en quelque sorte Catherine de Mécidis contre les protestants?


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2008 23:04 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Averm a écrit :
La conjuration d'Amboise et la tentative par des huguenots d'enlever son fils François II n'a t-elle pas poussé en quelque sorte Catherine de Mécidis contre les protestants?


Cela n'a pas du lui faire plaisir, beaucoup d'autres choses n'ont pas fait plaisir aux protestants. Mais on n'a de paix à tenter qu'avec ses ennemis. Ce n'est pas une question d'amitié ni de sentiments personnels, vous citez là un épisode parmi d'autres et bien ancien par rapport au mariage d'Henri et de Margot dans une jeu politique très compliqué. Il y la guerre civile! Les ligueurs aussi mettent en péril la monarchie. En fait je ne vois pas très bien où vous voulez en venir.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2008 23:50 
Ce que j'entends par là, c'est que peut-être Catherine de Médicis voulait se venger de la conjuration d'amboise.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Oct 2008 8:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10313
Localisation : Région Parisienne
C'était loin tout ça. Les conditions politiques avaient changé.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Fév 2016 20:15 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 19 Juil 2012 11:26
Message(s) : 84
Mécène a écrit :
Nous savons que Catherine de Médicis lutta contre les huguenots et que Marguerite de Valois fut mariée en 1572 à Henri de Navarre pour cesser les querelles entre catholiques et protestants. N'est-ce pas un paradoxe?

Comme Alceste, je pense que ce n'est pas du tout un paradoxe.

Je vous laisse lire ce passage d'un livre de Janine Garrisson :
Citer :
Charles IX et Caterine de Médicis négocient pour que se réconcilient la famile régnante des Valois et celle des Bourbons qui depuis plus de dix ans canalise les agressivités contre la monarchie. Le mariage de Marguerite, soeur du roi, et d'Henri de Navarre symboliserait l'apaisement des dicordes passées ; Jeanne d'Albret, mère du futur époux, ne répugne en rien à cette union qu'elle juge légitime pour son fils, prince de sang, d'autant que cette alliance matrimoniale possède de vieilles racines, souhaitée qu'elle a été par Henri II. Dans l'esprit de ce roi, comme dans celui de Catherine et Charles IX, il s'agit bien d'amarrer au trône des Valois cette lignée féodale et puissante ainsi que ses clients, vassaux et affidés, protestants ou non ; il s'agit en core de tenir au plus près ces régions du Sud-Ouest et du Centre-Ouest largement dévouées à la cause bourbonienne depuis les premiers troubles ; il s'agit enfin d'obtenir une paix durable qui donnerait aux sujets un repos nécessaire et permettrait aux finances royales épuisées par les deux guerres précédentes de se reconstituer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB