A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Fév 2017 18:03

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Humanisme et Renaissance
Message Publié : 05 Mai 2010 16:14 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 05 Mai 2010 16:09
Message(s) : 1
Bonjour :)

Vendredi j'ai une dissertation en Histoire sur l'Humanisme et la Renaissance.
Voici mon sujet : Les XV et XVI siècles en Europe, siècles de rupture.

Je n'ai pas encore rédigée l'introduction et la conclusion mais mon développement, si.
J'aimerai votre avis et quelques conseils si il y a des choses qui ne vont pas.

L'humanisme: une nouvelle conception de l'homme
Grand courant de pensée de la Renaissance européenne qui, en s'inspirant du meilleur des doctrines de l'Antiquité, met en avant les valeurs humaines du savoir et de la connaissance. Né en Italie au XVè siècle, étendu à l'Europe des villes au siècle suivant, l'humanisme est un mouvement de pensée qui, tout en redécouvrant les textes de l'Antiquité, propose une nouvelle conception de l'homme et de l'univers. Les humanistes pensent que l'homme est capable de s'améliorer grâce à l'instruction, la culture, la compréhension du monde. En 1450, Gutemberg invente la typographie et imprime une traduction de la Bible cinq années plus tard. Ils s'intéressent à toutes les formes de la connaissance (mathématiques, astronomie, philosophie, médecine, théologie, ...) et souhaite une éducation qui développe la liberté de chacun. L'imprimerie permet, à partir du milieu du XVè siècle, une large diffusion de la culture et des idées des humanistes. Les Humanistes sont donc considérés comme des intellectuels du XVI° siècle qui ont en commun une idée de l'homme et du monde qui est en rupture avec le Moyen-Age. Tout ceci va permettre la diffusion d'idées nouvelles et le début des Réformes religieuses, qui d'ailleurs entraînera une rupture au sein du domaine religieux.
Les reformes religieuses
L’Humanisme et la Renaissance n’ont pas seulement bouleversé les connaissances, ils ont aussi modifié les comportements religieux. Même si de nombreux humanistes sont chrétiens, comme Erasme de Rotterdam, le mouvement humaniste critique les moeurs du clergé (Rabelais par exemple) et oppose sa vision de l'homme et sa conception de l'éducation à celle de l'Eglise. A la même période, le théologien allemand Marthin Luther refuse de reconnaître l'autorité du pape, condamne les pratiques de l'Eglise et propose une réforme de la pratique religieuse. L'humaniste français Jean Calvin reprend ses idées et développe la théorie de la prédestination. A Genève, il organise une église indépendante du pouvoir politique. L'Eglise catholique réagit: le concile de Trente (1545-1563) condamne les thèses protestantes et prend des mesures pour rétablir la discipline du clergé. En effet, les hommes aspirent à des changements concernant l’Eglise catholique, et s’en détachent, tandis que d’autres cherchent, au contraire, à la préserver en la renforçant. Cependant, ces aspirations aboutissent surtout à des divisons religieuses en Europe au XVIème siècle, qui entrainent d’importants conflits entre les différentes factions religieuses. L'Europe est donc divisée: au nord et au centre, l'Europe protestante; au sud, l'Europe catholique.

La renaissance artistique
Au XVè siècle, un art nouveau naît en Italie (Florence en est le premier foyer). Comme l'humanisme, cet art s'inspire de l'Antiquité mais invente de techniques et des représentations nouvelles. Les conditions de cette Renaissance étaient spécifiques : la péninsule était divisée en plusieurs principautés concurrentes qui voulaient chacune briller davantage que les autres. Encouragés par des mécènes (les Médicis, banquiers et négociants à Florence, les papes à Rome), les artistes s'intéressent à toutes les formes de représentation et placent l'homme au centre de leurs oeuvres: parmi eux on trouve les peintres Raphaël, Michel-Ange (peintre, sculpteur et dessinateur), Léonard
de Vinci (peintre, mais également ingénieur et inventeur, auteur de nombreux dessins techniques et de planches anatomiques), etc. Cette Renaissance artistique se diffuse en Europe: en France, le roi François 1er encourage les créateurs et invite des artistes italiens. L'essor artistique se manifeste par la construction de châteaux.


Je vous remercie d'avance.
Bisous


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 05 Mai 2010 19:35 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 05 Mai 2010 17:02
Message(s) : 96
je te repondrais demain, la question que je me pose peut on parler du proces de galilee pour exposer la guerre entre les deux écoles de pensées (humaniste / endoctrinée).

_________________
une proposition de thésaurisation sur l'histoire et l'art en cours


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 05 Mai 2010 19:49 
LVG a écrit :
peut on parler du proces de galilee pour exposer la guerre entre les deux écoles de pensées (humaniste / endoctrinée).


Galilée paraît devant le Saint-Office en juin 1633. Il reprend les thèses héliocentriques de Copernic, mort en 1543. Galilée, comme Descartes, est un précurseur de la science moderne. Ce sont en effet deux courants de pensée qui s'affrontent, la science ancienne, encore enseignée à l'Université et qui voit en Galien, Hippocrate et Ptolémée des références, et la science moderne. C'est la fameuse querelle "entre les Anciens et les Modernes".


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 06 Mai 2010 17:19 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2935
Localisation : 中国
Ouais, enfin...
Attention avec Galilée, car ce n'est pas tant pour ses idées qu'il est passé devant l'Inquisiteur (chez qui, d'ailleurs, il logeait durant le procès: simulacre d'opposition le jour, bons vins le soir quand ils rentraient bras dessus bras dessous), que pour son comportement.
http://www.canalacademie.com/ida2614-L- ... =galil%E9e


Par ailleurs, pourquoi parlez-vous de "querelle des Anciens et des Modernes", Mécène? Ca n'a rien à voir avec la science et ça vient une bonne cinquantaine d'année après le procès Galilée.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 06 Mai 2010 17:49 
La querelle des Anciens et des Modernes, j'entendais par là la science, la médecine, les poètes anciens contre les nouveaux, ceux du XVIIème siècle. Qu'est-ce pour vous ?


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 06 Mai 2010 18:21 
Lecture trop rapide. Merci pour la précision.

Citer :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Querelle_des_Anciens_et_des_Modernes


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 23 Mai 2010 20:48 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7101
Localisation : Provinces illyriennes
Attention, avec Galilée - Tout comme Kepler, Descartes ou Bacon - nous ne sommes plus à proprement parler dans l'époque de la Renaissance, mais dans ce que les auteurs ont nommé la "révolution scientifique" et le siècle classique.
En faire état dans un sujet sur l'Humanisme et la Renaissance est quelque peu hors propos. (ou alors en conclusion)

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 23 Mai 2010 20:57 
Ça n'a d'ailleurs plus rien à voir avec la Renaissance puisque Galilée est un précurseur de la science moderne.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 23 Mai 2010 21:30 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7101
Localisation : Provinces illyriennes
Heu... oui, c'est ce qui vient d'être dit juste avant. :-|

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 11 Jan 2012 17:46 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 2093
Localisation : Armorique
Question pour moi : puisqu'il est question d'humanisme, placeriez-vous Montaigne dans la "Renaissance" ? La Pléiade dans la Renaissance ?
On parle souvent de l'essor de différents mouvements littéraires et artistiques venus d'Italie.
On a un peu tendance à oublier nos humanistes... :oops:
L'impulsion donnée par la Pléiade à la nouvelle poésie qui se voit codifiée et tant d'autres choses... ;)

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 08 Mars 2012 15:01 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Mars 2012 14:13
Message(s) : 15
Bonjour,

je serai tentée de dire que tant La Pléiade que Montaigne rentrent dans ce vaste mouvement. La péninsule italienne n'avait-elle pas un siècle d'avance sur le reste de l'Europe ? Nous venions à peine de finir notre Guerre de Cent ans quand Aeneas Silvius Picolomini (le "pape humaniste") devenait pape.
J'ai récemment fait l'acquisition d'un ouvrage publié par Les Belles Lettres : SALADIN Jean-Christophe, Bibliothèque humaniste idéale, de Pétrarque à Montaigne, 2008. On y trouve une très bonne introduction qui justifie, il me semble, parfaitement le choix des auteurs en les considérant comme humanistes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 08 Mars 2012 17:09 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 2093
Localisation : Armorique
Bonjour,

Merci de votre réponse.
Nous avons tendance à réduire le champ de pensées de Jean chauvin à la seule théologie alors que son idée de la prédestination donnera à Bossuet grande matière à réflexion.
Les livres de Rabelais donnent aussi dans l'humanisme et tout son panel ainsi que certains poème de du Bellay (L'Idée, Contre les Pétrarquistes...). Agrippa d'Aubigné avait -pour l'époque- une lecture engagée. Sainte-Beuve dira de lui : "Etudes, passions, vertus, croyancesl, préjugés, tournure d'esprit d'alors, il réunit tout à un éminent degré et il nous apparaît aujourd'hui comme l'une des plus expressives figures de son temps, bien humaniste...".
Quant à Montaigne ceci me paraissait évident mais j'ai préféré interrogé plus érudit(e) que moi.

Cdt.
g.

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 27 Juil 2012 10:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Mars 2012 14:13
Message(s) : 15
Bonjour,

"Humanisme et Renaissance", voilà un sujet qui mériterait plus d'interrogation. Je me lance et en bonne juriste je demande : quelle définition apporter à l'humanisme ? On parle bien du mouvement de pensées (et d'art de vivre?) qui a façonné la Renaissance. La réponse est sans doute très nuancée et doit tenir compte de ses multiples facettes.

Y a-t-il eu une évolution de l'humanisme et quelle serait-elle ?

Bien à vous


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 27 Juil 2012 23:48 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1328
Localisation : Belgique
caman a écrit :
Bonjour,

"Humanisme et Renaissance", voilà un sujet qui mériterait plus d'interrogation. Je me lance et en bonne juriste je demande : quelle définition apporter à l'humanisme ? On parle bien du mouvement de pensées (et d'art de vivre?) qui a façonné la Renaissance. La réponse est sans doute très nuancée et doit tenir compte de ses multiples facettes.

Y a-t-il eu une évolution de l'humanisme et quelle serait-elle ?

Bien à vous


Caman,

j'ai déja cherché autour de la question: Renaissance rupture avec le Moyen-Âge? L'aspect humaniste de la Renaissance en comparaison avec ou en dehors de la Renaissance artistique? Et ce soir avec de nouveau mes premières recherches on peut se demander selon la source à la première vue question de l'humanisme: quel humanisme? Et de nouveau dans l'humanisme de la Renaissance: quel humanisme, car il semble être à la premère vue plusieurs definitions de cet humanisme?

"Quelle définition apporter à l'humanisme?"
Je suppose que vous voulez dire: l'humanisme de la Renaissance?

Je voulais répondre dans ma vision provisoire: le retour vers l'homme par l'exemple de l'antiquité, et pas nécessaire en s'opposant vers un Dieu source de tout.

Mais avec tout ce que j'ai lu ce soir je vais attendre demain pour préciser mes pensées.

Pour la question "rupture" mentionée dans le message du sujet de ce fil j'ai trouvé mes recherches d'antan sur le forum de Bruno Roy Henry: Tribune Histoire:
http://www.empereurperdu.com/tribunehis ... 9&start=15
Et oui, c'est aussi le même Duc de Raguse qu'ici...

Pour le reste:
http://en.wikipedia.org/wiki/Humanism
http://www.enseignons.be/forum/francais ... 18089.html
http://mapage.noos.fr/moulinhg3/renaiss ... nisme.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Humanisme_ ... enaissance
http://humanisme-et-lumieres.com/humani ... enaissance
http://www.histoire-france.net/temps/renaissance.html

Cordialement,

Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 28 Juil 2012 2:22 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 2093
Localisation : Armorique
PaulRyckier a écrit :
Je voulais répondre dans ma vision provisoire: le retour vers l'homme par l'exemple de l'antiquité, et pas nécessaire en s'opposant vers un Dieu source de tout.

Une ère nouvelle où l'homme qui a la foi n'est plus écartelé entre la vie et la culpabilité de la vie.
Une seconde chance d'Eden avec une union entre l'homme et Dieu, sans entrave ni interdit qui impose une relecture des textes. Un partage d'idées, une retour à la sagesse antique afin d'aller au-delà et exploser le cadre.
Aller sans crainte au bout des philosophies, décortiquer le doute et s'offrir le luxe suprême : croiser le regard de dieu.
Par le biais des arts, trouver d'autres lumières ; s'affranchir des codes, retourner à l'essentiel. Tout est source de questionnement et les réponses désormais se croisent dans une Europe nouvelle. Tout en tâtonnant, on ouvre la porte d'une liberté de pensée qui sera optimisée avec les Lumières. C'est un vaste pari, un parcours difficile. L'homme n'appartient plus à dieu de facto mais va à sa rencontre et les arts sont autant de balises. Pour certains déjà : le monde peut-il exister sans un dieu ? Hors l'image qui en est donnée ? L'Eglise en l'état est-elle le passage obligé vers dieu ? Le bonheur peut-il être ailleurs ? Sa quête est-elle synonyme de péché ? Peut-on vivre pour l'instant et non pour l'après ? Une nouvelle naissance est possible, évidente : il existe bien "un nouveau monde"...

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB