A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 28 Fév 2017 0:12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 19 Mars 2013 5:53 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 854
Localisation : Aix en Provence
Pour Elie Faure, Giotto, le florentin et Duccio, le siennois, vont être à l'origine d'une révolution picturale, s'arrachant du style byzantin pour ouvrir l'histoire de la peinture sur une nouvelle geste. Pour Ernst Gombrich, c'est à partir de Giotto que l'artiste naît, qu'il sort de sa condition d'artisan noyé dans son oeuvre, et devient le créateur d'un monde nouveau.
La Maesta, de Duccio, peinte en 1308-1311, destinée au maître-hôtel de la cathédrale de Sienne:

Image

Duccio est encore influencé par le style byzantin, et Elie Faure, dans "art médiéval" (p.333), aura cette phrase à propos des deux peintres :

"Si Duccio est la suprême expression du vieil âge, Giotto est l'annonciateur du nouveau".

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 13 Avr 2013 16:46 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 854
Localisation : Aix en Provence
Sur l'art du portrait, fort répandu à Venise, spécialité vénitienne d'après Vasari, durant la Renaissance, avec Bellini, Titien, Lorenzo Lotto, ou Tintoret, Jérémie Koering, dans Le portrait, Patriciens et patriciennes en représentation, chapitre de Titien, Tintoret, Véronèse ...Rivalités à Venise, Paris, musée du Louvre 17 septembre 2009-4 janvier 2010, sous la direction de Vincent Dieulevin et Jean Habert, musée du Louvre éditions, nous donne une explication politico-symbolique.

Image

Depuis la réforme de 1323, seules les familles vénitiennes qui avaient un ancêtre qui avait siégé au Grand Conseil, inscrites dans le Libro d'Oro, pouvaient siéger au Grand Conseil, ce qui faisait 200 familles aristocratiques. Se faire tirer le portrait et réunir les portraits de famille dans une seule salle, comme les galeries d'ancêtres que les patriciens romains réunissaient dans leur atrium, permettait donc de mettre en valeur sa lignée et de prouver sa légitimité à être au sommet de l'organisation politique de la Sérénissime.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 14 Avr 2013 13:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 854
Localisation : Aix en Provence
Tietie006 a écrit :
calame a écrit :

Que cherchez-vous à démontrer exactement ?


On a un humanisme transcendant, en Italie, qui vient d'en-haut avec ses figures bibliques, ses héros mythologiques, ses princes, et un humanisme flamand, qui est plus immanent, qui se fait plus sociologique dans les thèmes traités, je pense à Bruegel et ses scènes de vie paysannes, ses mendiants et autres éclopés, mais aussi à Quentin Metsys, avec le banquier et sa femme, mais aussi sa vieille femme grotesque. Mais j'ai déjà dit tout cela dans mes posts du au-dessus.



Toujours dans: Titien, Tintoret, Véronèse ...Rivalités à Venise, Paris, musée du Louvre 17 septembre 2009-4 janvier 2010, sous la direction de Vincent Dieulevin et Jean Habert, musée du Louvre éditions, une réflexion très intéressante de l'Arétin, un ami de Titien,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_l%27Ar%C3%A9tin

dans une lettre à Leone Leoni (1545), sur la fonction du portrait, dont la finalité reste de consacrer la réussite de l'individu et qu'il serait inepte de représenter le bas peuple !
"C'est ta honte, ô siècle, de tolérer que des tailleurs et des bouchers apparaissent vivants en peinture".

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 14 Avr 2013 16:32 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
N'est-ce pas la nature de la commande d'oeuvres qui à la Renaissance fait la différence. L'Italie avec ses riches commerçants-industriels et ses princes qui rivalisent pour attirer les artistes et se faire représenter par les plus grands peintres, avait tout, avec la présence du Vatican, du pape et des cardinaux comme des nobles romains, pour développer le portrait. Titien avait un carnet de commande fourni, retenu bien à l'avance. Il y avait en Italie des 15-16èmes siècles un nombres élevés de riches familles et de nobles.

Il en est autrement en Flandres, beaucoup moins de commande princières et pas cette rivalité exacerbée des nobles comme en Italie. Les peintres moins sollicités peignent donc des scènes de la vie et des intérieurs de commerçants. La commande est très différente, privée comme publique.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 20 Déc 2013 17:41 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 854
Localisation : Aix en Provence
Hans Holbein le Jeune est l'exemple de l'esprit de la Renaissance, caractérisé par la curiosité, le voyage, l'humanisme. Hans voyage en Italie et en France, où il fait son apprentissage des maîtres italiens. Chassé de son Europe continentale par la réforme, qui mettait à mal la représentation du réel, il s'exila en Angleterre, à la cour d'Henri VIII, où il fit office de peintre officiel. Son oeuvre la plus célèbre reste Les Ambassadeurs (1533), avec sa fameuse anamorphose que j'ai eu le plaisir de mirer au National Gallery à Londres:

Image

J'aime bien aussi ce portrait du marchand Georg Gisze :

Image

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 03 Juil 2015 7:01 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 854
Localisation : Aix en Provence
Evocation de la bourgeoisie financière flamande par Quentin Metsys (1514), Le prêteur et sa femme :

Image

et Le banquier et sa femme (début 16eme) par Marinus Van Reymerswaele :

Image

Une révolution économique est en marche en Flandres.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 12 Sep 2015 15:28 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 854
Localisation : Aix en Provence
Lionel d'Este, marquis du nord de l'Italie fut un grand mécène et aimait se faire tirer le portrait, comme le fit Pisanello (1441) :

Image

art du portrait qui était un peu révolutionnaire à l'époque, puisqu'il mettait l'homme à l'égal de Dieu. On retrouve aussi Lionel dans cette Vierge du vénitien Iacopo Bellini (1440),

Image

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 20 Mars 2016 18:03 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 854
Localisation : Aix en Provence
Un petit docu vidéo sur Giovanni Bellini :

http://www.dailymotion.com/video/x3ysz1s_giovanni-bellini_creation

avec cette stupéfiante "Jeune femme à sa toilette" (1515), oeuvre profane et d'une intimité presque scandaleuse pour un peintre qui était le grand spécialiste des Pietà et des Vierge à l'enfant. Quelle évolution des mentalités !

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 11 Juil 2016 18:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 854
Localisation : Aix en Provence
Aldo Manuzio ouvrit sa librairie à Venise, en 1489, il édita des centaines de livres antiques, et fut un des hauts lieux de la Renaissance livresque.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Connaissance/Aldo-Manuzio-le-Michel-Ange-du-livre

Au flux de marchandises et de capitaux qui passaient par la cité des Doges s'agrégeait aussi la circulation des Idées.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB