A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 26 Mars 2017 2:31

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 16 Mars 2013 16:59 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Petrus Christus, élève de Jan van Eyck, nous peindra un un magnifique couple de bourgeois chez un orfèvre, en 1449:

Image

On remarquera, comme dans les Epoux Arnolfini, le miroir, en bas à droite, la richesse des détails et ce rendu chromatique permis par l'utilisation de la peinture à huile. Ce tableau illustre, comme avec les Arnolfini, la montée en puissance de la classe bourgeoise et la sécularisation progressive du monde, puisque que le thème, profane, n'a aucune référence religieuse.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 16 Mars 2013 17:11 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2009 15:49
Message(s) : 2555
Rien n'est moins sûr quant à l'absence de référence biblique. Comme dans le cas du Prêteur et sa femme de Metsys, on peut y voir une interprétation du passage du Lévitique XIX, 36 : "Vous aurez des balances justes, des poids justes, etc." Si je ne m'abuse, on a aussi rapproché le personnage de l'orfèvre de saint Eloi, patron de cette corporation. Cela ne remet pas en cause par ailleurs le contexte en effet essentiellement bourgeois de la production de ces oeuvres de format modeste. L'ensemble du mobilier peint (corail, récipients de verre, etc.) peut aussi avoir des connotations religieuses.

Détacher la peinture flamande du contexte religieux de la région me semble une erreur. Même si la manifestation de la foi est très éloignée de celle de l'Italie, on est quand même dans la région des béguinages et de la naissance de la devotio moderna, qui préfigure le protestantisme.

Savez-vous où est conservé ce tableau ? L'inscription en partie inférieure a-t-elle été lue ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 16 Mars 2013 17:22 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
calame a écrit :
Rien n'est moins sûr quant à l'absence de référence biblique. Comme dans le cas du Prêteur et sa femme de Metsys, on peut y voir une interprétation du passage du Lévitique XIX, 36 : "Vous aurez des balances justes, des poids justes, etc." Si je ne m'abuse, on a aussi rapproché le personnage de l'orfèvre de saint Eloi, patron de cette corporation. Cela ne remet pas en cause par ailleurs le contexte en effet essentiellement bourgeois de la production de ces oeuvres de format modeste. L'ensemble du mobilier peint (corail, récipients de verre, etc.) peut aussi avoir des connotations religieuses.

Détacher la peinture flamande du contexte religieux de la région me semble une erreur. Même si la manifestation de la foi est très éloignée de celle de l'Italie, on est quand même dans la région des béguinages et de la naissance de la devotio moderna, qui préfigure le protestantisme.

Savez-vous où est conservé ce tableau ? L'inscription en partie inférieure a-t-elle été lue ?


Il est clair que les Flandres sont encore baignés, comme l'Italie, par une culture religieuse omniprésente. C'est ce qui rend encore plus fascinant "Les époux Arnolfini" et ce Petrus Christus, qui illustrent un rapport avec le réel qui est en train de changer, chez les bourgeois, avec cette représentation quasi-sociologique. Metsys, 60 ans plus tard, a du être influencé par l'oeuvre de Christus. Dans ce milieu du 15eme siècle, en Flandres, quelque chose de décisif se passe dans l'évolution des mentalités, alors que l'Italie, à la même époque, est encore toute attachée à ses sujets bibliques, ses Annonciations (rares en Flandres), ses pieta et autres Madonne à l'enfant, qui sera le thème de prédilection de Giovanni Bellini.
L'oeuvre est exposé au MoMa, à New-York ...et dire que je ne m'en souviens plus ! Je tâcherai d'être plus attentif au National Gallery, à Londres, en avril ! :mrgreen:

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 16 Mars 2013 17:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2009 15:49
Message(s) : 2555
Sur ce point, je suis d'accord avec vous : dans les pays du Nord, la relation de la société au religieux évolue, pour de multiples raisons, et cette évolution se retrouve dans la peinture. Ce qui ne signifie pas que la religion est évacuée de la peinture, bien au contraire, mais qu'elle change de forme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 16 Mars 2013 18:06 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
De même inspiration que la peinture flamande, je pense que vous serez encore plus charmés par les réalisations de la peinture rhénane (allemande et alsacienne) à la même époque, qui porte encore plus son attention sur les détails, sur le grotesque, voire même sur des éléments purement fantastiques. Je vous conseille de creuser de ce côté là Tietie, c'est la même veine que celle qui parcoure la Flandres, mais sous un angle encore plus surprenant.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 16 Mars 2013 18:08 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 320
Localisation : lorraine
juste 2 remarques rapides que je n'ai pas le temps de développer :
il ne faut pas oublier qui effectue les commandes dans cette période considéré comme gothique tardif ou première rennaissance et l'importance de la fresque à cette période pour l'italie

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 16 Mars 2013 18:31 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Alfred Teckel a écrit :
De même inspiration que la peinture flamande, je pense que vous serez encore plus charmés par les réalisations de la peinture rhénane (allemande et alsacienne) à la même époque, qui porte encore plus son attention sur les détails, sur le grotesque, voire même sur des éléments purement fantastiques. Je vous conseille de creuser de ce côté là Tietie, c'est la même veine que celle qui parcoure la Flandres, mais sous un angle encore plus surprenant.


Il y a, en effet, dans les territoires germaniques, des peintres qui conjuguent l'amour des détails avec une dimension quasi-fantastique, comme chez Matthias Grünewald et son célèbre retable d'Issenheim.

Image

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 17 Mars 2013 7:59 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Sur le rapport au réel différente, entre italiens et flamands, nous avons la trajectoire de deux peintres qui auront marqué leur époque, le 16eme siècle, le vénitien Tintoret et Peter Bruegel, natif de Breda. Le Tintoret peindra 90 % de sujets religieux, avec comme masterpiece, sa Crucifixion de la Scuola Grande de san Rocco alors que Bruegel va mélanger, toute sa vie, thèmes bibliques et sujets profanes avec beaucoup de scènes de la vie paysanne:

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%92uvre_peint_de_Pieter_Brueghel_l%27Ancien

Ces deux peintres évoquent bien l'imaginaire différent qui structure les deux sociétés. Alors qu'en Italie, la peinture se veut sacrée et transcendante, narrant la geste biblique ou antique, la peinture flamande, encore empreinte de religiosité est plus immanente, décrivant la vie des paysans et des petites gens.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 17 Mars 2013 9:09 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 2603
Localisation : Metz
Merci à tous les intervenants pour la tournure très intéressante que prend la conversation. Etant ignare en histoire de l'art :oops: :oops: , j'apprends beaucoup, vraiment merci.
Par contre, je me demande:

Tietie006 a écrit :
avec comme masterpiece


C'est l'équivalent de chef-d'oeuvre ou cela a un sens que je ne connais pas dans le langage technique de l'histoire de l'art?

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 17 Mars 2013 9:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
Jean-Claude a écrit :
Merci à tous les intervenants pour la tournure très intéressante que prend la conversation. Etant ignare en histoire de l'art :oops: :oops: , j'apprends beaucoup, vraiment merci.
Par contre, je me demande:

Tietie006 a écrit :
avec comme masterpiece


C'est l'équivalent de chef-d'oeuvre ou cela a un sens que je ne connais pas dans le langage technique de l'histoire de l'art?


Masterpiece pour son oeuvre la plus connue. On peut d'ailleurs la voir à Venise à visitant la Scuola di San Rocco.

http://www.scuolagrandesanrocco.it/

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 17 Mars 2013 9:16 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 2603
Localisation : Metz
Merci.

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 17 Mars 2013 14:24 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 320
Localisation : lorraine
Vous devriez lire "les vies des peintres" de Vasari. En tant que contemporain, il présente bien l'ambiance artistique de l'époque. Vous verrez que, à part Fra Angelico, les thèmes religieux ne sont que des commandes. La réputation d'un artiste se fait surtout sur les fresques. Les tableaux sont souvent des activités secondaires moins payées - jusqu'aux portraits de Charles Quint par Titien.
Naturellement cela change à partir du concile de Trente et de la contre-réforme. Du point de vue de l'art on peut dire que Michel-Ange est doublement (involontairement) responsable par sa maitrise technique et les travaux de la basilique St-Pierre.
Les différences entre la peinture flamande et la peinture italienne proviennent plus de l'importance des commandes religieuses et de l'accès aux antiquités romaines que des différences culturelles.
Il ne faut pas oublier l'infuence des progrès de la gravure qui permet de diffuser assez rapidement des copies des thèmes entre la Flandre et L'Italie. Vous avez des exemples d'oeuvres non religieuses avec Ucello u Boticelli.

En complément une chronologie :

Image

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 17 Mars 2013 14:43 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 875
Localisation : Aix en Provence
YetAnotherYves a écrit :
Vous devriez lire "les vies des peintres" de Vasari. En tant que contemporain, il présente bien l'ambiance artistique de l'époque. Vous verrez que, à part Fra Angelico, les thèmes religieux ne sont que des commandes. La réputation d'un artiste se fait surtout sur les fresques. Les tableaux sont souvent des activités secondaires moins payées - jusqu'aux portraits de Charles Quint par Titien.
Naturellement cela change à partir du concile de Trente et de la contre-réforme. Du point de vue de l'art on peut dire que Michel-Ange est doublement (involontairement) responsable par sa maitrise technique et les travaux de la basilique St-Pierre.
Les différences entre la peinture flamande et la peinture italienne proviennent plus de l'importance des commandes religieuses et de l'accès aux antiquités romaines que des différences culturelles.
Il ne faut pas oublier l'infuence des progrès de la gravure qui permet de diffuser assez rapidement des copies des thèmes entre la Flandre et L'Italie. Vous avez des exemples d'oeuvres non religieuses avec Ucello u Boticelli.


Que les oeuvres des peintres soient des commandes, ça ne fait aucun doute, je n'ai d'ailleurs jamais dit le contraire. Ca n'empêche pas que ceux qui commandent, en Flandres ou en Italie, ne veulent pas la même chose, preuve que les mentalités divergent. Les bourgeois italiens demandaient plutôt des fresques religieuses pour décorer les églises et les chapelles, apparaissant d'ailleurs dans ces oeuvres, comme dans la Trinité de Masaccio (autour de 1430), qui, pour Elie Faure, avec l'Agneau mystique de van Eyck, fondent la peinture "moderne".
Les deux donateurs pour l'oeuvre de Masaccio, apparaissent des deux côtés de la croix, à genoux,

Image

à comparer avec les bourgeois Arnolfini, peint par Van Eyck, en 1434,

Image

Les deux mis en scène sont très différentes, l'une religieuse, l'autre profane.

Quant à mes lectures sur la Renaissance, c'est pas ce qui manque chez moi ...du vieil et un peu désuet Elie Faure à Gombrich, j'ai pas mal de livres sur les peintres et l'histoire de l'art.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 17 Mars 2013 15:24 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14950
Localisation : Alsace, Colmar
@ Tietie : pourquoi citez-vous les messages auquel vous répondez in-extenso ? Cela est pénible à lire. Surtout sur des petites écrans. Tout le monde ne possède pas des écrans de 25' !
J'ai modifié votre réponse pour la rendre plus facile à suivre.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Humanisme et Renaissance
Message Publié : 17 Mars 2013 15:24 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2009 15:49
Message(s) : 2555
Ce sont rarement des bourgeois qui commandent en Italie, mais bien plutôt des organisations religieuses (au sens large) et des membres de l'aristocratie guerrière. Avec une particularité florentine, celle des guildes de métiers (la guilde des lainiers, par exemple) qui ont une très fort pouvoir économique et politique.
Cette différence dans les commanditaires (qui est à relativiser - il y a aussi beaucoup de commandes de "grands" dans les écoles du Nord) est un des éléments explicatifs des différences de styles et de technique entre Italie et Flandres.

Il faut aussi compter avec l'arrivée de savants byzantins, la naissance du néoplatonisme en Italie, la "redécouverte" de l'Antique (Florence à ce titre "jalouse" un peu Rome, et trouve un exutoire dans la création d'un style qui lui est propre), ainsi que le contexte politique de rivalité entre cités, qui est plus militaire en Italie et économique en Flandres.

(Evidemment, tout cela est dit dans les très grandes lignes, il faudrait apporter des nuances, mais je n'ai pas trop le temps en ce moment :oops: ).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB