A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 14 Nov 2018 20:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 79 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 20 Juin 2011 19:47 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Aîe, Aîe ! Aîe Aîe pour vous Yongle. Il s'agit bien des capitulations, de la racine capitulatio, capitularium: le capitulaire, corps de textes législatifs avec des chapitres du moyen âge.
La capitation c'est l'impôt par tête de l'ancien régime. Un impôt par capitation.
Pour la succession de l'empire romain, les turcs succédaient à l'empire byzantin continuateur de l'empire romain.
Par ailleurs, c'est de l'empire romain que les ottomans se disaient successeurs, pas de Byzance, car le premier était glorieux et avait occupé toute la Méditerranée. Elémentaire, mon cher.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juin 2011 20:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2247
la prochaine fois je tourne 7 fois ma langue

bien à vous

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Juin 2011 17:07 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 16 Sep 2010 12:28
Message(s) : 552
Localisation : 3 planete du sisteme solaire
Venice, ce ne fut pas la reconstruction de la flotte turque qui lui fit signer la paix avec les turcs, mais son avidité pour le commerce, en fait déjà bien avant la reconstruction de la flotte ennemie, les venitiens étaient déjà en pourparlers avec les turcs en secret. Elle avait des intérêts qui n’étaient pas ceux d’arrêter l’expansion turque, mais plutôt d’arriver à un accord commercial favorable à ses intérêts. L’abandon de Venice de la Lige était pour les autorités espagnoles un fait qu’ils attendaient, leurs services d’espionnage ayant détecté dès le début les négociations secrètes avec la Sublime Porte.
En plus la diplomatie espagnole réalisa une approche avec les Safavides, en lutte contre l’empire turc, pour les aider à freiner l’expansion des turcs a l’Orient.
Quelque temps après la bataille, les corsaires espagnols, provenant des iles Baléares, développeront une forte activité contre les turcs et berberisques.
Ou le vice-roi Pedro Tellez Giron qui organisera une armada qui donnera de fortes préoccupations aux ennemis musulmans. Les galeres aux ordres d’Antonio Pimentel et les galions aux ordres d’Antonio de Aragon, ils réaliseront des actions contre les cotes berberisques, de l’Adriatique et de la Méditerranée orientale, ils appuieront une révolte contre les turcs en Macedonnie, ou ils prendront un enorme butin. Une des plus spectaculaires actions fut celle de l’incendie d’une flotte de galeres ennemies à Tunez et à la Goulette, ou ils détruiront les galeres qui se préparaient pour essayer d’attaquer les navires des Indes

Finalement, en 1782 la paix est définitivement signer entre les deux vieux ennemis, en 1827 par ex. ils accordent un laisser passer pour les navires espagnols a travers le Bosphore, et au cours de la guerre de Crimée, les espagnols envoieront des observateurs avec les troupes turques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Oct 2012 19:54 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Sep 2008 16:42
Message(s) : 1357
Localisation : Seine et Marne
Plusieurs vidéos et émissions radios sont consacrées à la bataille.
- Frank Ferrant s'exprime sur Europe 1 : http://www.dailymotion.com/video/xlm5sn ... nte_school
- Henri de Turenne et Juan Carlos Carmignani dans le documentaire Les grandes batailles du passé http://www.ina.fr/art-et-culture/musees ... 71.fr.html
- ce documentaire sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=05vypyIJfio

_________________
"L'Angleterre attend que chaque homme fasse son devoir" (message de l'amiral Nelson à Trafalgar)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2012 14:17 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Sep 2008 16:42
Message(s) : 1357
Localisation : Seine et Marne
Désirant mieux connaître cette bataille, je me suis procuré le récent livre d'Alessandro Barbero, La bataille des trois empires, Lépante 1571, aux éditions Flammarion.

_________________
"L'Angleterre attend que chaque homme fasse son devoir" (message de l'amiral Nelson à Trafalgar)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2012 14:42 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 868
Sur la petite histoire de Lépante, la photo de la statue de Cervantes dans le charmant port de Naupacte où je suis passé il y a un mois.

Image

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Nov 2012 15:10 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
elijah golan a écrit :
Le fait que la flotte turque soit reconstruite assez rapidement, n’évite pas le fait qu’à cause de la bataille, l’empire turc se voit priver des nombreux capitaines, marins, pilotes expérimentés... Un important capital humain fut perdu, et a défaut du matériel, il fut plus difficile a récupérer.
La menace de l’empire turc cessa d’être une réalité pour les pays méditerranéens, les cotes de l’Italie, Espagne, Corse, Sardaigne, Sicile, et les Baléares, bien que souffrant encore des raids des pirates musulmans, pouvaient respirer tranquilles. Raids qui étaient répondus par d’autres raids des forces ennemies, ce qui causa l’abandon de nombreux points de la cote du nord de l’Afrique, et même les cotes de l’empire turc verra les galères ennemis piller le territoire, ce qui met en cause l idee du lac turc.
Il y a un fait plus marquant sur le plan évènementiel de la bataille de Lépante, c'est que selon Gilles Veinstein, le meilleur spécialiste de l'histoire turque et ottomane, professeur au Collège de France dans ce domaine, selon une lettre publiée à Paris en 1572:
" Le désatre de Lépante aurait semé la panique à Istambul. Sélim II aurait fait passer son trésor à Bursa, de même que les femmes et les jeunes enfants males qui sont dans le sérail. Lui même et ses janissaires se seraient réfugiés à Edirne, tandis que les défenses d'istambul étaient renforcées. La population musulmane aurait également fui la capitale ne la laissant peuplée que de grecs et de chrestiens francs. "

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Nov 2012 16:06 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 949
Châtillon, pour Kheirdin Barberousse c'est une histoire vraie. Il a été accueilli avec sa marine maghrébine à Toulon par les Français. Etant donné l'alliance entre la France et l'Empire Ottoman.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Nov 2012 19:10 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
C'était 27 ans avant Lépante en 1543-44 pendant l'hiver.
A Lépante, il y avait des navires français à titre individuel appartenant à des nobles. On retrouve ce genre de nobles "en coquetterie avec le roi de France " pour défendre la Hongrie dans les armées des Habsbourgs contre les turcs.
De même de nombreux français participent au Corse Maltese, avec l'ordre dans des actes de piraterie contre les turcs, trauquant les bateaux musulmans pour faire du butin et des esclaves musulmans vendus sur les marchés italiens.
Quand à l'alliance entre François 1er et Soliman, elle n'a pas donné lieu à un traité et elle n'aura que peu de portée en dehors de la non participation royale à Lépante et au siège de Vienne. Mais le roi français ne pourra obtenir de l'aide turque en Italie, ce qui a du décevoir la France. Il n'y a pas vraiment eu alliance de guerre entre français et turcs.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Nov 2012 20:57 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1237
Localisation : Corsica
Accademia corsa a écrit :
Après avoir pillé Nice (les turcs arrivent à occuper la ville basse mais il ne peuvent enlever le château) en aôut 1543, Barberousse, est reçu avec les honneurs à Marseille puis à Toulon.
La flotte Turque est autorisée à hiberner à Toulon, où le Roi de France ordonne aux habitants de quitter la ville pour loger l’armée du « Sieur Barberousse » composée de 30 000 Musulmans moyennant une exemption de taille de 10 ans.

Voir aussi :
Lépante, les Turcs et la Corse
La bataille de Lépante :

viewtopic.php?f=53&p=328647
Ref. :
http://www.accademiacorsa.org/lepante.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Nov 2012 20:54 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 949
Bien sûr, je souhaitais préciser les propos de Châtillon et non ceux sur Lépante. Au temps pour moi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Nov 2012 16:02 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Sur les navires français présents à Lépante aux côtés des espagnols, vénitiens, romains (Le Pape) et autres bâteaux des villes italiennes, un extrait de traduction d'un texte anglais sur Lépante:
" ... de nombreuses autres villes italiennes avaient rejoint, apportant navires et hommes: Gênes, Florence, Turin , Parme, Lucques, Ferrare et Urbino un peu. Les chevaliers de Saint-Jean étaient, il ya bien sûr, comme toujours présent dans chaque escarmouche contre les Infidèles, avec leur propre flottille et certains de leurs membres ont été dispersés sur les autres navires de la flotte. Il y avait aussi des bénévoles en provenance du reste de l'Europe, y compris de France et d'Angleterre protestante.
Romegas provençal, héros du siège de Malte, commandait l'une des galères papales. Un autre célèbre provençal, Crillon, l'un des hommes de France les plus célèbres au combat, de la ville de Murs, grand ami du futur Henri IV, était aussi parmi les hommes de la noblesse européenne provinciale qui ont placé leur épée au service du christianisme. Il y avait au moins une douzaine d'Anglais. L'un d'eux était un autre héros du siège de Malte, Sir Thomas Stukeley, fils bâtard du roi Henri VIII. "

Un autre extrait du même ouvrage en anglais, qui explique la supériorité navale des chrétiens:
" La Sainte Ligue a officiellement vu le jour mai 1571. Sa flotte a arboré un immense drapeau du Christ crucifié, et se composait de 316 navires, dont 208 galères et des galléasses, portant entre 30 et 40 canons lourds au lieu des quatre habituels ou cinq d'une galère. "
Les turcs avaient des canons mais ils n'étaient pas installés en grand nombre et fixés comme sur les navires chrétiens, au demeurant plus charpentés.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re:
Message Publié : 16 Mai 2017 15:17 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mai 2017 12:08
Message(s) : 15
Châtillon a écrit :
D'après P.Champion, la bataille de Lépante a contribué à rapprocher la France des protestants, d'où en 1572
1) le mariage entre Margot et Navarre
2) l'alliance entre la France et l'Angleterre qui induit que les deux pays se portent mutuellemment secours contre l'Espagne (printemps 1572)
3) le rapprochement avec les Nassau et la perspective d'une invasion des Pays-Bas espagnols (printemps-été 1572)*

En 1572, le jeu politique de Catherine de Médicis et de Charles IX ressemble à celui de Richelieu en 1629 :
- etre un allié pour les protestants d'Europe contre le parti catholique espagnol
- soumettre le parti protestant français à l'autorité royale

On peut dire que Lépante a joué un rôle crucial parce que cet évènement a créer un monde bi-polaire entre d'un côté le parti catholique espagnol et de l'autre le parti protestant et tolérance...



Tolérance, Le protestantisme a rempli Europe de guerres d'intolérance pendant les prochains siècles, ont porté l'usure plus radical à Europe et sont qui ont porté la chasse aux sorcières à Europe, plus 50000 femmes brulées dans Le Saint Empire romain germanique la Confédération helvétique et autres endroits protestantes. L'Espagne était obligée à s'affronter aux ottomanes et après contre la folie protestant pour la destruction qui était en train de faire à Europe pour les memes . Dans les territoires catholiques et surtout l'Espagne personne ne croyait aux sorcières. Quand même, entre Portugal, l'Italie et l'Espagne a eu plus de 500 femmes brulées pour ce motif dans son histoire, mais ont été cas exceptionnels pas comme l’Europe protestante.
L'Espagne, elle-même, a du s'affronter à la folie de demi-Europe jusqu'à l'épuisement mais Elle avait quand même sauvé le catholicisme de la folie protestante.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mai 2017 15:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mai 2017 12:08
Message(s) : 15
Alain.g a écrit :
Sur les navires français présents à Lépante aux côtés des espagnols, vénitiens, romains (Le Pape) et autres bâteaux des villes italiennes, un extrait de traduction d'un texte anglais sur Lépante:
" ... de nombreuses autres villes italiennes avaient rejoint, apportant navires et hommes: Gênes, Florence, Turin , Parme, Lucques, Ferrare et Urbino un peu. Les chevaliers de Saint-Jean étaient, il ya bien sûr, comme toujours présent dans chaque escarmouche contre les Infidèles, avec leur propre flottille et certains de leurs membres ont été dispersés sur les autres navires de la flotte. Il y avait aussi des bénévoles en provenance du reste de l'Europe, y compris de France et d'Angleterre protestante.
Romegas provençal, héros du siège de Malte, commandait l'une des galères papales. Un autre célèbre provençal, Crillon, l'un des hommes de France les plus célèbres au combat, de la ville de Murs, grand ami du futur Henri IV, était aussi parmi les hommes de la noblesse européenne provinciale qui ont placé leur épée au service du christianisme. Il y avait au moins une douzaine d'Anglais. L'un d'eux était un autre héros du siège de Malte, Sir Thomas Stukeley, fils bâtard du roi Henri VIII. "

Un autre extrait du même ouvrage en anglais, qui explique la supériorité navale des chrétiens:
" La Sainte Ligue a officiellement vu le jour mai 1571. Sa flotte a arboré un immense drapeau du Christ crucifié, et se composait de 316 navires, dont 208 galères et des galléasses, portant entre 30 et 40 canons lourds au lieu des quatre habituels ou cinq d'une galère. "
Les turcs avaient des canons mais ils n'étaient pas installés en grand nombre et fixés comme sur les navires chrétiens, au demeurant plus charpentés.



L’intervention des galéasses a été dérisoire, un mythe plus de l'histoire, ils ont été capables de couler un ou deux galères ottomanes et désorganiser un peu la flotte ottomane et rien de plus. La bataille de Lépante a été gagnée surtout par l'infanterie espagnole et leurs arquebuses.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Mai 2017 13:18 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1237
Localisation : Corsica
lirdism a écrit :
L’intervention des galéasses a été dérisoire, un mythe plus de l'histoire, ils ont été capables de couler un ou deux galères ottomanes et désorganiser un peu la flotte ottomane et rien de plus. La bataille de Lépante a été gagnée surtout par l'infanterie espagnole et leurs arquebuses.


L’importance des arquebuses à peut être été sous estimée dans la littérature mais le reste ne relève peut être pas entièrement du mythe si on se réfère à la comptabilité des ressources qui semble être en contradiction avec votre minoration ?

Selon wiki , voir les forces en présence et pertes :
Forces en présence
212 navires2 ·206 galères· 6 galéasses 28 500 soldats 340 000 marins 1 815 canons / 251 navires ·206 galères· 45 galiotes 31 490 soldats 50 000 marins 750 canons

Pertes
7 500 morts 17 navires perdus 20 000 morts, blessés ou capturés / 137 navires capturés 50 navires coulés 12 000 chrétiens libérés

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_L%C3%A9pante

Pour 212 navires et 1815 canons contre 215 navires et 750 canons on compte 17 navires perdu contre 50 coulés.
Ce ne sont pas les arquebuses qui ont coulé les navires. Il y a un différentiel de 1000 canons supplémentaires pour moins de navires..
1000 canons supplémentaires, cela fait une moyenne de 5 canons supplémentaires par navire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 79 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB