A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Avr 2019 21:30

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 19 Mars 2019 13:48 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3093
Localisation : Versailles
Dans le fil consacré à l'immigration, une chance pour la France, avait été rapidement évoqué le phénomène jacobite.

Sans aller jusqu au maréchal de Mac Mahon, je voudrais ouvri ici un fil sur cet épisode historique mal connu mais qui aurait concerné 40 000 personnes !

Le plus simple est de renvoyer pour commencer à wiki qu'on peut lire ici

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Réfugiés_jacobites_en_France

Et pour approfondir on peut lire ce livre de Natalie Genet

"Lorsque la Glorieuse Révolution anglaise de 1688 et le sort des armes en Irlande en 1691 contraignirent Louis XIV à offrir l'hospitalité permanente du château de Saint-Germain-en-Laye à son cousin Jacques II, malheureux roi catholique chassé de ses Trois Royaumes britanniques , commerça le Grand Exil de ses partisans , les " Jacobites ", et le premier des exodes qui conduisirent plusieurs dizaines de milliers de Britanniques sur le continent.

Chassé par les vicissitudes de la politique, les infortunes de la guerre et l'engagement religieux, les Jacobites exilés trouvèrent à la cour de Saint-Germain-en-Laye , dans les régiments irlandais de l'armée française les fameuses " oies sauvages " - et dans les institutions religieuses britanniques en France une forme naturelle d'expression de leur fidélité et de leur identité.

Pour autant, la diaspora jacobite ne constitua jamais une communauté homogène mais, bien au contraire, une nébuleuse complexe, parcourue de rivalités internes, marquée par les jalousies, les coteries, les complots et les difficultés économiques. Très tôt, la France et le continent apparurent comme une nouvelle terre d'aventure et d'entreprise pour les exilés , dont les noms et les destins marquèrent profondément l'histoire de la France du Grand Siècle et de l'Europe des Lumières.

https://www.abebooks.fr/rechercher-livr ... -nathalie/

Pour lancer le débat on peut imaginer quelques questions : pour les Français (et les Britanniques) du Grand siècle, la fidélité religieuse primait elle sur la patriotisme ? Ou bien était ce la la loyauté dynastique qui explique ce phénomène ? Comment les français ont ils accueilli ces immigrants ? Etc ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Mars 2019 22:01 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2950
Les rois en leur personne incarnaient leur nation,le catholicisme et l'Anglicanisme étaient,je pense d'accord pour le caractère temporel,c'est pour le spirituel où ça posait problème,avec les papistes qui déjà s'étaient réfugiés dans le Nord de la France,chez les Bourguignons de Douai et St Omer à l'époque d'Henry VIII et après Mary Tudor....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB