A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Déc 2018 10:16

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 07 Juil 2003 18:51 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2150
Localisation : Paris
Mazarin est un personnage passionnant.

Par son parcours tout d'abord, qui rappelle un peu celui d'un Napoléon: parti de rien, il hésite sur le camps au service duquel il va se mettre (Espagne, Italie, Papauté, France), puis il parvient par son génie politique à se hisser au plus haut degré de la monarchie française. Il doit un temps s'exiler, trahis par ceux qu'il a élevés. Son retour n'en sera que plus éclatant.
Surtout, au plan historique, l'importance de son oeuvre est tout bonnement minimisée du fait de l'importance de Louis XIV. Et pourtant, on peut penser (c'est mon cas) que Louis XIV n'aurait pas été grand chose sans Mazarin: c'est lui qui a préparé le terrain au Grand Siècle, il a construit l'absolutisme, l'a imposé aux nobles et aux parlementaires lors de la Fronde, il a assuré la prédominance de la France en Europe et l'a agrandie de "4 Nations". Bref, Louis XIV a hérité de Mazarin d'une France bien organisée, docile, riche et prospère qu'il a su utiliser au profit de son ambitions.
Enfin Mazarin tient une grande place dans l'explosion culturelle du grand siècle, il est l'introducteur du Baroque et de l'Opéra italien en France, il est un des plus grands mécènes qu'ait connu la France.

Bref, comme le disait la regretée Madeleine Laurain-Portemer, "Sans Richelieu, pas de Mazarin; mais sans Mazarin, pas de Roi-Soleil, pas de grand Siècle."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juil 2003 16:04 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2003 16:34
Message(s) : 803
Je partage votre opinion sur Mazarin, Florian.

Vous avez raison, Mazarin est un des grands vainqueurs de la Fronde. La Fronde fut provoquée en partie par les princes du sang et par le Parlement de Paris qui contestaient le gouvernement du cardinal Mazarin. Pourquoi le contestaient-ils ? tout simplement parce que le cardinal accentuait le caractère absolutiste de la monarchie. La régence de la reine Anne d'Autriche et la minorité de l'enfant-roi Louis XIV représentait l'occasion pour les forces d'opposition de contrer le pouvoir royal.

Mazarin n'a pas hésité à faire emprisonner quelques meneurs du Parlement et à faire emprisonner les princes du sang. La Fronde est une suite de rebondissements : le peuple de Paris force les portes du Palais-Royal (on en veut pas au jeune Louis XIV, il est sacré, on ne touche pas au sang royal), les princes soulèvent les provinces, l'Espagne, l'ennemie de toujours en profite pour assaillir les frontières... Bref c'est le "bordel" !
Pourtant Mazarin tient bon, la régente continue à le soutenir.

la Fronde est le dernier épisode de réaction nobiliaire de grande envergure. En 1652, lorsque que le mouvement est maté, la puissance de Mazarin est soliment assise. Je suis tout à fait d'accord : il a posé les jalons du règne de Louis XIV.

_________________
Dominique Poulin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juil 2003 15:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2003 16:34
Message(s) : 803
On oublie un peu trop que Mazarin possédait un grand pouvoir de séduction. Il charmait autant les femmes que les hommes. Doué de grandes qualités : intelligence certaine, sens de la diplomatie poussé au plus grand degré, puissance de travail énorme, un certain sens du devoir, le gout des arts et du beau poussé jusqu'au paroxisme.


Richelieu ne l'avait-il pas remarqué ? sur son lit de mort, il conseille à Louis XIII, qui lui aussi ne va pas tarder à mourir, de prendre Mazarin pour conduire le gouvernement.
Séducteur Mazarin ? sans aucun doute. Anne d'Autriche a été trés sensible à son charme, mais elle était assez intelligente pour reconnaitre ses grandes qualités d'homme d'Etat. Au plus fort de la Fronde, elle soutint le cardinal.
Que peut-on repprocher à Mazarin ? il était trés depensier et le mot n'est pas trop fort "voleur". Ses déprédations sont connues : il faisait argent de tout. Sa fortune lorqu'il mourut était énorme : immenses proprietés, charges de cour et de gouvernement, grosses sommes d'argent placées chez des banquiers français, italiens, allemands, prodigieuse collection d'oeuvres d'art...
Trés ambitieux, il fit faire à ses nièces de trés grands mariages : l'une devint princesse de Conti, une autre duchesse souveraine de Modène, une autre duchesse de Bouillon, une autre princesse Colonna. Celle qui devint princesse Colonna est la fameuse Marie Mancini, le premier grand amour de Louis XIV. Le roi voulait l'épouser, Mazarin eut la sagesse de s'opposer à ce projet.

La meilleure biographie de Mazarin ? pour moi celle de Paul Guth éditée dans les années 1970 aux éditions Flammarion. Hélas, je ne pense pas qu'elle fut rééditée depuis.

_________________
Dominique Poulin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juil 2003 15:26 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2003 15:53
Message(s) : 718
Localisation : N France / Paris / Seine
Mazarin est un tres bel exemple de ce que pouvait etre l'intégration a la française sous l'Ancien Régime : il lui a suffit de bien servir la France pour etre Français, aussi Français que le Roi et bien plus Français que bon nombre de frondeurs....

_________________
"Le droit du Prince nait du besoin du peuple." (Pierre BOUTANG)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juil 2003 20:02 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mai 2003 22:05
Message(s) : 266
Localisation : N France / Lorient / Morbihan / Bretagne
La reine avait une grande affection pour Mazarin, mais est-elle allée jusqu'à coucher avec lui comme le prétendent certaines rumeurs ?

_________________
Le sage n'affirme rien qu'il ne puisse prouver. proverbe latin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juil 2003 20:26 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 859
Je crois que Mazarin était cardinal sans être pourtant écclésiastique?

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Juil 2003 8:48 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2003 15:53
Message(s) : 718
Localisation : N France / Paris / Seine
Oui, vous avez raison il était cardinal, mais il n'était pas pretre et il était marié !
Mais je ne crois pas qu'il ai couché avec le Reine, c'est un coup a tout perdre s'il se fait chopper...

_________________
"Le droit du Prince nait du besoin du peuple." (Pierre BOUTANG)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Juil 2003 12:54 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2150
Localisation : Paris
Citer :
La meilleure biographie de Mazarin ? pour moi celle de Paul Guth éditée dans les années 1970 aux éditions Flammarion. Hélas, je ne pense pas qu'elle fut rééditée depuis.


Si si, elle est rééditée, mais je ne me souviens plus l'éditeur (c'est une couverture bleue). Par contre, on ne peut selon moi pas dire que ce soit la meilleure bio de Mazarin. Il y a beaucoup de documents interessants dedans mais ils sont souvent mals exploités par Guth. Mais cela reste une bonne introduction.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Août 2003 22:22 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2003 16:34
Message(s) : 803
A propos de Mazarin, je relis en ce moment la biographie de Louis XIV de JC Petifils. Bien évidemment, il parle du cardinal Mazarin, cela sa sans dire.

Que reprochait-on finalement à Mazarin ? d'etre Italien, c'est certain. ET d'etre parti de rien (c'était l'opinion des princes et des Grands de l'époque) pour devenir Premier Ministre et comprimer tous les pouvoirs sous sa tete. Ce sont des choses que les principaux représentants du royaume n'ont pas digérés : "comment cet italien, cette créature de Richelieu aus affaires, impensable !".
La régence du royaume avec un roi-enfant de 5 ans en 1643 représentait l'occasion révée pour réclamer riches gouvernements, pensions, titres, honneurs aux grands rapaces prédateurs de la France. De tous ces avantages, on les a gavés : c'était le role de la monarchie de calmer ces grands mécontents à coups de manes financières, mais ces grands fauves carnassiers voulaient entrer au gouvernement, donc etre dans le giron et les secrets de l'Etat ! Mais ni la reine-régente anne d'Aurtriche, ni Mazarin ne le voulaient parce qu'avec la participation directe des princes (surtout le prince de Condé), s'en était fini de l'oeuvre centralisatrice et unificatrice de la monarchie commencée sous Louis XIII et Richelieu. De là, la Fronde. Fronde en deux temps : Fronde des parlementaires, puis des princes...

mazarin est le contraire de Richelieu. Ce n'est pas un homme froid, il négocie d'abord et longtemps mais quand on attente à l'Etat, il n'hésite pas à faire embastiller les princes (des princes du sang ! ), et à envoyer des armées dans les provinces qui sont sous le controle des princes. En effet ces derniers ont le pouvoir de représenter l'Etat dans les grandes provinces (Aquitaine, Normandie, Bourgogne, Berry...) mais Condé, Conti, Longueville pensent avant tout à leurs interets. Ce sont de véritables vice-rois dans leurs régions, ils disposent d'un réseau de fidéles et de clientèles qui sont ptets à prendre les armes pour eux à la moindre occasion.

La Fronde sera la dernière grande révolte nobiliaire de l'histoire de la monarchie française.

PS : Florian, toi qui aimes bien Mazarin, donne moi ton avis et ta critique.

_________________
Dominique Poulin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Août 2003 14:05 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 740
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
pour ma part, je ne peux que suivre ton avis Dominique. il est l'outil de la monarchie absolue face à des princes qui veulent continuer à jouer le rôle tenu par leurs ancêtres. De plus, Italien et créature de l'Antéchrist, il n'avait pas des masses de choses appréciées par la noblesse. On peut donc dire que c'est en cela qu'il fut grand, il parvint avec toute la France contre lui à réaliser ces projets.

Pour une bonne biographie, je vous conseille de tout coeur celle de Pierre Goubert, éditée par Fayard et dans la colection Réferrences du Livre de Poche. Il y a aussi celle de Claude Dulong chez Perrin, que je n'ai pas lue mais qui n'est pas fortement inférieure à celle de Goubert.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Mazarin
Message Publié : 25 Mars 2005 23:21 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mars 2005 15:00
Message(s) : 31
Localisation : Paris
Je veux bien admettre qu'il fut un fin diplomate concernant la politique exterieur mais je suis désolé de vous dire que les finances n'étaient pas son fort et sa politique intérieur une catastrophe. :roll:

_________________
Je ne suis qu'un 0 qui veut dire quelque chose avec un 1 devant (Richelieu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Mai 2005 13:54 
Je pense que Mazarin a rendu possible l'oeuvre centralisatrice de Louis XIV, avec qui il a apparement partagé le point de vue selon lequel il est préférable d'organiser effectivement une stratégie médiocre plutôt que de tolèrer un certain désordre dans la mise en oeuvre d'une stratégie un peu plus subtile.
Je comprends que cette question était débatue au XVIIème et qu'elle l'est encore aujourd'hui.
Je rappelle simplement que les Britannique se sont fait, peut être un peu par hasard, les défenseurs de l'option inverse et ont, pour être brefs, clairement gagné le match Franco-Britannique, au moins entre 1690 et 1950.
Dans ces conditions, on peut se demander si l'option Française était la bonne, s'ils n'auraient pas pu prendre l'autre option et gagner la partie, et, qu'est-ce qui se serait passé, par exemple si Mazarin s'était cassé la jambe ?
Ceci dit, ce n'est pas une critique contre l'individu mais plutôt contre l'ensemble des personnes qui croient à une supériorité de principe de cette option, alors que l'histoire Franco-Britannique en tout cas leur a apparement donné tort.


Haut
  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB