A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 27 Avr 2017 2:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Port de la perruque
Message Publié : 11 Jan 2012 18:04 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2012 21:34
Message(s) : 233
Bonjour,
ça peut paraitre un peu bizarre mais je me posais la question de savoir quand exactement était apparu le port de la perruque chez les rois et les aristocrates (France et Angleterre, les deux m'intéressent), et si d'autres personnes appartenant à d'autres classes sociales en portaient?
Puis surtout, pourquoi cette mode? Y a-t-il une raison à part l'effet de mode?

_________________
L'Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies. Alexis de Tocqueville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 11 Jan 2012 18:14 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4304
Localisation : Allemagne
On a dit que l'usage de la perruque avait pour origine une protection contre le froid dans ces maisons très mal chauffées et n'oublions pas la calvitie très répandue chez les hommes. Plutôt qu'un bonnet, une perruque avait un souci d'élgance. Mais je suppose clio 38 que vous savez déjà tout cela.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 11 Jan 2012 18:30 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2012 21:34
Message(s) : 233
Et bien franchement non, je ne le savais pas!
Merci pour la réponse en tout cas, c'est vrai que c'est très pratique au final :mrgreen:

_________________
L'Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies. Alexis de Tocqueville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 11 Jan 2012 18:43 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2010 19:48
Message(s) : 154
Localisation : proximité Lyon, Ain
La mode ne fut-elle pas lancée également par la calvitite précoce de Louis XIII et Louis XIV?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 11 Jan 2012 18:49 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2012 21:34
Message(s) : 233
C'est fort possible, je n'ai pas d'infos là-dessus.

_________________
L'Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies. Alexis de Tocqueville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 11 Jan 2012 19:07 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
La perruque semble remonter à la plus haute antiquité et portée juqu' à la chute de Rome.
En France, " D'abord destinée à imiter les cheveux naturels, la perruque devint une mode dictée par la cour et un important symbole du statut social.
Cette mode, lancée en France par Louis XIII vers 1620, gagna rapidement les autres pays d'Europe sous le règne de Louis XIV et perdura jusqu’à la Révolution française.
En Angleterre, la reine Élisabeth I portait une perruque rousse caractéristique, censée imiter les cheveux bouclés "à la romaine".
Le XVIIème siècle fut sans conteste l’âge d’or des perruques : quiconque voulait passer pour un gentilhomme, qu’il fût aristocrate, magistrat, militaire, prêtre ou marchand devait inclure cet accessoire dans sa tenue de cérémonie. " (extrait de site)
Il me semble qu'on pouvait louer une perruque à l'entrée du chateau de Versailles.
Les magistrats anglais portent toujours une perruque courte, de même que leurs collègues de certains pays africains de l'ex-empire britannique.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 11 Jan 2012 19:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Wallenstein a écrit :
La mode ne fut-elle pas lancée également par la calvitite précoce de Louis XIII et Louis XIV?

Louis XIII porta la perruque, sans nul doute, mais j'aurais affirmé, sans raison fondée, que la mode ne se propagea qu'avec le règne de Louis XIV.

Je me permets de vous renvoyer à un document sur l'histoire de la perruque intéressant (et sourcé) : http://agora.qc.ca/dossiers/Perruque

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 11 Jan 2012 19:39 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2012 21:34
Message(s) : 233
Jadis a écrit :
Je me permets de vous renvoyer à un document sur l'histoire de la perruque intéressant (et sourcé) : http://agora.qc.ca/dossiers/Perruque


Je viens de lire l'article, il est pas mal, merci!

_________________
L'Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies. Alexis de Tocqueville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 12 Jan 2012 20:32 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1319
Localisation : Val de Marne
Jadis a écrit :
Louis XIII porta la perruque, sans nul doute, mais j'aurais affirmé, sans raison fondée, que la mode ne se propagea qu'avec le règne de Louis XIV.
La mode se propagea avant le règne de Louis XIV, mais le grand public ne s'en rend pas bien compte parce que les perruques de l'époque de Louis XIII ne se voyaient pas bien. Elles n'étaient pas poudrées, et pas toujours bouclées.
Jadis a écrit :
Je me permets de vous renvoyer à un document sur l'histoire de la perruque intéressant (et sourcé) : http://agora.qc.ca/dossiers/Perruque
Vous n'êtes pas très exigeant car l'article ne fait qu'une page et ne donne que trois sources, qui, de plus, sont tardives (1780, 1923, 1951) et de seconde main ou plus. Permettez-moi de vous présentez quelques sources plus anciennes :

"Dois-tu donques; Ronsard, te plaindre d'estre sourd?
O que tu es heureux, quand le long d'une rive,
Ou bien loing dans un bois à la perruque vive,
Tu vas, un livre au poing, méditant les doulx sons
Dont tu sçais animer tes divines chansons"

(Source : Joachim du Bellay, Divers jeux rustiques, 1558)

Ci-dessus, le mot perruque n'a peut-être pas le même sens que de nos jours comme le fait remarquer Sainte-Beuve :
"Au lieu de remuer l'Olympe d'un froncement de sourcil, Jupiter n'aura qu'à secouer sa perruque. Le soleil lui-même, à la crinière d'or, sera l'astre perruqué de lumière [...] ce qui ne choquait point sans doute les contemporains de Ronsard [...] perruque en ces temps respectables ne signifiait qu' une majestueuse chevelure"
(Source : Sainte-Beuve, Tableau historique et critique de la poésie et du théâtre français au XVIe siècle)

"Une fois, dans une hôtellerie, la servante la surprit sans perruque. Cela la fit partir avant jour."
(Source : Tallement des Réaux dans une historiette au sujet de la duchesse de Chevreuse vers 1637.)

"Ses cheveux & ses sourcis étoient assez noirs, le poil du menton l’étoit un peu moins; mais il commença à blanchir dés l’âge de quarante-trois ans. Peu de tems après il prit la perruque, et on luy en trouva quatre à sa mort. Il estimoit l’usage de la perruque particulièrement pour la santé, et il ne fit point difficulté, pour la même raison, de porter l’Abbé Picot à la prendre, comme un préservatif contre les fluxions et les autres maux de tête [en marge : Lettr. MS. à Picot du 2 de Novembre 1646]."
(Source : Adrien Baillet, Vie de Monsieur Des-cartes. Descartes a 43 ans en 1639.)

"Dans cette belle humeur, il alla ôter la perruque à un valet de chambre qui servoit de la limonade."
(Source : Tallement des Réaux dans une historiette au sujet de Jacques Vallée des Barreaux vers 1650.)

"La Reine Christine de Suëde étoit toujours en justaucorp & en perruque d'homme."
(Source : Gilles Ménage, Menagiana, au sujet de la reine de Suède vers 1650)

"M. Coquelin aïant quité la perruque, étoit presque méconnoissable [...] Mons. de Vert luy dit : Monsieur, je ne vous ay reconnu qu'à votre éloquence.."
(Source : Gilles Ménage, Menagiana, pour une anecdote vers 1650)

Et finissons en beauté avec :
"la Parodie des vers du Cid, faite sur la perruque de Chapelain [...] c'est Furetiére qui est proprement le vrai & l'unique Auteur [...]
LA SERRE.
Ton insolence.
Téméraire vieillard, aura sa récompense.
(Il lui arrache sa perruque.)
[...]
CHAPELAIN seul.
O rage ! ô desespoir ! ô perruque mamie !
N'as-tu donc tant vécu que pour cette infamie ?
N'as-tu trompé l'espoir de tant de Perruquiers,
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Nouvelle pension fatale à ma calotte !
Précipice élevé qui te jette en la crotte,
Cruel ressouvenir de tes honneurs passez,
Services de vingt ans en un jour effacez !
Faut-il de ton vieux poil voir triompher la Serre,
Et te mettre crottée, ou te laisser à terre.
La Serre sois d'un Roi maintenant regalé,
Ce haut rang n'admet pas un Poëte pelé,
Et ton jaloux orgueil par cet affront insigne,
Malgré le choix du Roi, m'en a sû rendre indigne.

(Source : Gilles Ménage, Menagiana)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 12 Jan 2012 20:52 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Oliviert a écrit :
Vous n'êtes pas très exigeant car l'article ne fait qu'une page et ne donne que trois sources, qui, de plus, sont tardives (1780, 1923, 1951) et de seconde main ou plus. Permettez-moi de vous présentez quelques sources plus anciennes.


Je vous remercie pour toutes ces références, Oliviert.
Je dois avouer que ma référence fait pâle figure face à Du Bellay ou Sainte-Beuve. Toutefois, je tenais à préciser que j'avais choisi cette source parce que, à mon sens, elle répondait aux questions de Clio38 avec simplicité et, cependant, n'avançait pas des propos ou des affirmations sans se fonder sur un texte.

Je vais essayer de me procurer le Menagiana de Gilles Ménage. Je dois avouer mon ignorance sur cet auteur et son ouvrage.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 12 Jan 2012 20:54 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Jan 2012 21:34
Message(s) : 233
Haha pas mal la reprise du Cid, c'est bien tourné et drôle!

_________________
L'Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies. Alexis de Tocqueville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 21 Jan 2012 22:29 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Déc 2011 20:34
Message(s) : 129
Localisation : Entre la Villa Hadriana et Byzance
Autant les perruques poudrées Louis XV/Louis XVI peuvent passer, autant je n'ai jamais compris ces moumoutes énormes sous Louis XIV...
Pensait-il se grandir ainsi (il paraît que le Roi-Soleil n'était pas grand) ? En rajoutant les hauts talons rouges, les rubans à profusion et les ringraves (ces amples jupes de dentelle) et le chapeau surchargé de plumes, la mode masculine de l'époque m'apparaît vraiment ridicule...
Les anciens égyptiens portaient régulièrement la perruque (pour se protéger du soleil peut-être ?). Comme à Versailles, il était d'usage d'avoir le crâne rasé sous cet accessoire.

_________________
Puisque nous sommes appelés à mourir, pourquoi ne pas vivre ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 29 Juil 2015 16:21 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 29 Juil 2015 15:33
Message(s) : 1
Localisation : Tourcoing
Pour ceux qui voudraient en outre trouver quelques éléments d'information sur le pourquoi du poudrage des perruques, et sur la préparation des poudres, nous nous permettons de renvoyer à notre article consacré à la poudre blanche d'amidon.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Port de la perruque
Message Publié : 19 Oct 2015 14:06 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 19 Oct 2015 11:15
Message(s) : 27
Localisation : THONON-LES-BAINS
Les personnes qui poudraient les perruques était tout blancs de farine, comme les poissons prêts à être frits, en particulier les merlans (merlans frits), c'est pour cela que les coiffeurs sont encore de nos jours surnommés les "merlans" !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB