A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Déc 2017 13:53

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 03 Déc 2015 22:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1395
Localisation : Belgique
Quels sont les motifs de Louis XIV pour déclencer la guerre de Hollande?
Orgueil, rancune, gains de territoire, protection des frontières, raisons économiques?
http://www.histoire-fr.com/bourbons_louis14_5.htm

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2015 21:12 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1395
Localisation : Belgique
Je pousse ce fil en avant...aucune réaction? Cornelis de Paris?

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2015 22:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4218
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
Bonsoir Paul,

Plusieurs pistes sont généralement évoquées pour expliquer cette décision de Louis XIV, et elles semblent avoir été cumulatives :
- les théories mercantilistes alors portées par un Colbert sous-tendent une logique d'abaissement des concurrents. En cette seconde moitié de XVIIe siècle, les Provinces-Unies sont un très sérieux concurrent commercial et économique d'une France en plein essor qui a pu vouloir rabaisser leur puissance marchande par la guerre. Il s'agirait ici d'une logique économique ;
- la volonté de châtier les Provinces-Unies, qui bénéficiaient de l'appui de la France des Bourbons dans leur guerre contre l'Espagne depuis la décennie 1590 et qui avaient abandonné la cause française lors de la Guerre de Dévolution en 1668, imposant à la France un arrêt des hostilités. La France aurait ainsi agi par esprit de vengeance, en cherchant à acquérir en Hollande ce qu'elle n'avait pu obtenir contre l'Espagne dans ses "Pays-Bas" (Belgique) ;
- Louis XIV semble avoir été obsédé par l'acquisition de frontières défendables et l'abaissement militaire de ses voisins afin d'assurer la protection de son royaume, qui était une tâche sacrée pour lui. Le "coup de poignard dans le dos" infligé par les Hollandais en 1668 a vraisemblablement été vécu comme une vulnérabilité, et la volonté d'abaisser la puissance militaire des Provinces-Unies, de les neutraliser et donc de supprimer cette vulnérabilité a semble-t-il été un motif important dans la décision du monarque ;
- la piste du piège français cherchant immédiatement l'internationalisation du conflit et l'entrée en guerre de l'Espagne, afin d'achever ce qu'elle n'avait pu achever en 1668 (la conquête des Pays-Bas espagnols). En entrant en guerre contre les Provinces-Unies et en suscitant l'intervention de l'Espagne aux côtés des Provinces-Unies, la France bénéficie d'un casus belli contre l'Espagne qui lui permet de s'emparer relativement aisément de ses possessions belges ;
- ne pas oublier non plus que la principale motivation de Louis XIV est la gloire, celle dont il a été frustré en 1668, et qu'il agit pour cette raison qui nous paraît aujourd'hui spécieuse mais qui à l'époque était essentielle au premier gentilhomme du royaume. Elle rejoint d'ailleurs l'impérieuse nécessité de mettre son royaume à l'abri des atteintes de l'adversaire extérieur, devoir sacré du monarque épris de gloire.

Je recommande la lecture de l'ouvrage de John A. LYNN sur le sujet, qui a été traduit récemment en français (mais que j'ai lu il y a quelques années en anglais) : The Wars of Louis XIV 1667-1714 (http://www.amazon.com/The-Wars-Louis-XI ... 0582056292). Je l'avais trouvé remarquablement clair et précis, son auteur étant une référence sur le sujet du "géant du Grand Siècle", à savoir l'armée française du Roi-Soleil.

Bien amicalement,

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Déc 2015 16:45 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 04 Mai 2010 14:51
Message(s) : 663
Les basses besognes de Colbert n'aurait pu seules déclencher cette guerre. Louis surtout reproche aux hollandais ce qu'il appelle une trahison lors de la guerre de dévolution et on sait que ce roi est rancunier.
A signaler que dans les Provinces Unies ce n'est pas l'entente (assassinat des de Witt).L'avenir montrera avec l'arrivée du prince d'Orange au pouvoir et que la haine domine, qu'un conflit avec la France était inéluctable.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Déc 2015 22:36 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1395
Localisation : Belgique
Un grand merci CNE EMB pour cette réponse élaborée et pour le livre de Lynn que j'essayerai de me le procurer.

J'avais préparé une réplique le long du thème que la guerre n'était pas inévitable et pour ça j'avais déja selectioné les liens suivants pour les commenter demain:
http://www.fayard.fr/colbert-9782213006918
http://www.amazon.com/William-III-The-S ... 0754650715
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Hollande

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Déc 2015 23:05 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1395
Localisation : Belgique
CNE EMB,

je comprends très bien les motifs de Louis XIV, mais si il aurait été plus pragmatique lors des négociations des Provinces Unies. En effet le négociateur plenipotentiaire Degroot avait offert les Pays de la généralité et une indemnation de 10 millions de livres...
Du wiki déja mentioné:
"Pour les Hollandais, le commencement de la guerre est tellement décourageant que l'an 1672 sera souvenu comme le rampjaar, « l'année désastreuse ».
Débordés, les Hollandais, dès le 16 juin, envoient des négociateurs qui proposent de céder les villes du Rhin, Maastricht, le Brabant et la Flandre hollandaise avec en sus une indemnité de dix millions de livres. Mais Louis XIV exigeant plus de terrain, le rétablissement de la liberté du culte catholique, et d'autres exigences pour humilier les Hollandais, c'est la rupture. Le 20 juin les Hollandais rompent les écluses de Muyden et provoquent l'inondation du pays. Les Français ne peuvent plus avancer. Le 8 juillet, Guillaume III d'Orange, déjà capitaine général (chef des armées néerlandaises), est nommé stathouder de Hollande, le 16 juillet stathouder de Zélande. L'assassinat le 20 août, du Grand-pensionnaire Johan de Witt, chef de la diplomatie hollandaise, et de son frère Cornelis, fait de Guillaume d'Orange le seul maître de la République : il sera l’adversaire le plus acharné de Louis XIV pendant près de trente ans."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Hollande

La guerre d'Hollande est plus décrit en détail dans le livre de Wout Troost: William III:
https://books.google.be/books?id=H0_sYP ... st&f=false
Lisez partant de la page 65.
Sur cette page on peut lire que Louis XIV était conscient par l'intermédiaire de DeGroot de la lutte de pouvoir entre les Régents et le futur William III.
Je traduis de l'anglais de la page 65 du livre que j'ai lu dans sa version originale en néerlandais:
"DeGroot était instruit de prévenir Louis XIV que si il attaquerait la République, ça va-t-avoir comme conséquence que le Prince d'Orange pouvait obtenir le pouvoir et ça fera la République complètement dépendant de l'Angleterre. C'est assez facile pour comprendre qu'avec l'alliance avec Charles II, le monarch français n'était pas très alarmé par cet avertissement"

Alors quand Louis XIV aurait eu un accord avec les Hollandais, les Régents restent au pouvoir, pas de meurtre des frères DeWitt, pas un William III au pouvoir, pas de Glorious Revolution. Une meilleure position de la France sur le continent? Tôt ou tard les pays-bas espagnolles sous domination française?

Je sais cet uchronie a trop des intangibles pour construire un scenario réaliste, mais si Louis XIV aurait été plus pragmatique et plus un homme d état comme par exemple un Richelieu?
Ou devait un roi avec ces prérogatives de monarch absolu ne pas négocier avec le plebs des Républicains?

Je voulais dire aussi quelque chose sur le mercantilisme de Colbert et la commerce entre la République et la France, mais je commenterais ça demain.

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Déc 2015 23:27 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1395
Localisation : Belgique
Addendum aux messages précédents.

En cherchant pour les liens du commerce entre la France et les Provinces Unies je suis tombé par hasard sur le livre :
Louis XIV face à l'Europe du Nord: l'absolutisme vaincu par les libertés
https://books.google.be/books?id=p4oDKg ... le&f=false
J'ai lu en détail dans les pages disponibles sur google la situation de l'Europe dans le 17e siècle et c'était très éclaircissant pour moi. Non que je ne connais pas les grandes lignes, mais ici tout est mis dans son ensemble avec les différents interférences d'un pays à l'autre. Vraiment un livre intéressant.
Et j'ètais aussi surpris de voir à la fin que c'était un professeur belge d'histoire qui avait rédigé le livre:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Hasquin
http://www.amazon.fr/Louis-XIV-face-lEu ... 2873863900

Et puis après lecture du livre je dois peut-être dire humblement que les choses ce sont déroulées comme ils devaient dérouler vu les circumstances spécifiques du temps et des lieux...peut-être le seul alternative d'une uchronie que Louis XIV aurait eu une autre caractère...?

Je voulais encore élaborer le mercantilisme de Colbert que j'avais lu dand le livre de Inès Murat: Colbert
http://www.fayard.fr/colbert-9782213006918
où Inès Murat le décrit plutôt négative
Mais dans mes recherches de hier j'ai trouvé que le mercantilisme de Colbert n'était en effet pas un vrai mercantilisme...et le commerce entre la France et les Provinces Unies était complementaire...? les Français produisent la marchandise et les Hollandais transportent ces produits...?

Comme le vin, qu'ils transforment en "brandewijn" pour diminuer la cargaison...et au bout du temps le cognac est né:
http://www.cognactoyou.com/Hist.html
J'étais il y a quelques ans dans la petite musée de Cognac que je recommande à tous:
http://www.musees-cognac.fr/galeries/galeriemaco.html

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB