A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Juin 2018 5:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Louis XIV et les sciences
Message Publié : 17 Juil 2017 13:13 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Sep 2010 13:45
Message(s) : 87
nico86 a écrit :
Narduccio a écrit :
Sir Peter a écrit :
Sous Louis XIV se développe en fait toute la structure moderne de l'Etat que certains qualifient de "dirigiste"


En copiant pas mal ce qui se faisait en Angleterre que nous considérons comme n'étant pas un pays particulièrement dirigiste... Quand ce sont les français que le réalisent, il semblerait que l'on se doit de critiquer et de voir cela de manière négative. Quand ce sont d'autres pays, ce serait positif... Et si on évitait les jugements de valeurs surtout lorsqu'ils ne veulent pas dire grand chose


Pour le coup, je ne pense que l'organisation administrative et politique mis en place sous Louis XIV soit globalement perçue de façon négative.
Certes la centralisation laisse penser à un dirigisme où l'Etat oriente l'activité économique ou culturelle (pour le sujet qui nous intéresse) sans tenir compte des particularismes et des initiatives locales.
C'est la raison pour laquelle le terme de despotisme éclairé me semble approprié pour qualifier le règne de ce monarque "un soleil qui irradie et éclaire ses sujets".


L'organisation administrative n'est pas jugée négativement, effectivement : pour les sujets, c'est "l'ancienneté" ou la soi-disant "ancienneté" des organisations qui comptent et qui justifient leur existence. Lorsque les intendants seront institutionnalisés, ils seront, si je me rappelle bien mes cours de fac, jugé plus négativement du fait de leur nouveauté et de leur surveillance supposée...

Pour en revenir à la science, je parlerai plus, pour qualifier le lien entre les sciences et le pouvoir :
-d'abord d'accompagnement des sciences par le pouvoir : le roi, le prince se sert des sciences, encourage les entreprises scientifiques, parfois les commande (souvenons-nous de l'entreprise de cartographie de Waldseemuller encouragée par le duc de Lorraine au début du XVIe siècle)
-et aussi, vous avez raison, de dirigisme, parce que, à tout seigneur tout honneur, il faut que cette entreprise scientifique serve le prince au bout du compte...

Ce n'est pas encore un "éclairage" par la philosophie des Lumières (si je me rappelle bien, on accolait ce terme aux despotes qui écoutaient, plus ou moins, les réflexions des "philosophes" et leurs critiques sur la bonne manière de gouverner, notamment en respectant des droits), mais c'est une forme de despotisme éclairé sur les sciences... Y avait-il une idée de progrès derrière tout cela ? d'amélioration des conditions de vie des populations grâce à la technique ?.....

Connait-on des exemples de condamnation en France par les princes (c'est-à-dire hors Inquisition - je ne voudrais pas non plus réactiver un débat sur l'inquisition) de travaux scientifiques, comme Copernic/Galilée en Italie, par l'Eglise ? De mémoire, je n'ai aucune idée !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB