Nous sommes actuellement le 15 Jan 2021 15:29

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 394 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 27  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juin 2004 19:27 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2003 17:54
Message(s) : 570
Ah, Max, je vous rejoins tout à fait. :D
J'en ai souventes fois discuté avec Claudine et je ne parviens pas à comprendre l'affection qu'elle a pour Marat :( et encore moins la certaine tendresse qu'elle éprouve pour le vil Hébert ! :twisted:

Claudine, reprenez-vous ! :!: :wink: :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juin 2004 20:03 
Bon, je vois que tout le monde se réconcilie pour se payer ma tête, hein? (non, ce n'est pas un jeu de mot macabre! :lol: :lol: Je ne me prends pas pour Robespierre, moi! :wink: :lol:)
Et dites donc, Louis-Auguste, ce n'est pas très fair-play de révéler sur le forum des confidences que je vous ai faites par message privé :lol: :lol: . Est-ce que je divulgue les vôtres, moi? D'autant plus que vous exagérez, pour Hébert : tendresse, tendresse, qu'est-ce que vous allez faire croire aux gens sur mon compte? 8O :lol:
Enfin, bon, je préfère de loin ça à des empoignades à base de polémique, donc je ne vais pas me plaindre... :wink:

En tout cas je peux rassurer tout le monde : je n'aime pas Fouquier-Tinville. Non mais! :lol:

Bon, quant à répondre... Max, si vous voulez on peut lancer un débat sur Marat ; j'avoue que je crains un peu les dérapages et les indignations diverses, déjà voyez ce qu' entraîne le pauvre Robespierre, pourtant nettement plus présentable :wink: :lol: . Je pense très sincèrement que prendre ses outrances au pied de la lettre est une erreur, il existe d'ailleurs des numéros de l'Ami du peuple où il explique lui même qu'il ne faut pas le faire. Il vaut mieux faire la part de la provocation chez lui, et se souvenir aussi pour les fameuses 500 têtes qu'au même moment, des journaux royalistes réclamaient eux aussi des centaines de têtes... dans l'autre sens. Mais on entre dans le problème de l'interprétation des pamphlets révolutionnaires et c'est délicat. Les cent mille têtes à la tribune sont, je crois, un propos rapporté... Il faudrait vérifier.
Pour la question de la dictature, après tout, il ne faisait que réclamer avec de l'avance ce qui a été établi plus tard, avec douze dictateurs, ou vingt-quatre avec le CSG ou sept cents si l'on implique toute la Convention, mais... Bon, il faudrait en discuter en détail. De même sur Hébert...

Disons que si certains participants ont envie de discuter sur ces sujets, qu'ils m'en informent par mp, ou lancent eux-mêmes des débats.

Dans cette discussion , je ne répondrai plus que sur Robespierre :wink: .

Cordialement,
CC


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Robespierre
Message Publié : 15 Juin 2004 20:12 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Juin 2004 19:10
Message(s) : 7
Qu'il y ait eu des personnages pires que lui n'est pas plus une excuse, c'était lui la tete du système...[/quote]

Harley,

La tête du système ?
Nous y voilà! Ceci est une conception despotique qui ne convient pas à Robespierre.
Quel titre avait Robespierre, lui concédant ce privilège ? aucun.
Quel coup d'état a-il fait ou tenter de faire ? aucun. Quelle action a-t-il entreprise pour affaiblir la Convention en tant que parlement ?: aucune, pas même le 9 thermidor, quand des tentatives pouvaient encore être faites.

S'il était à la tête du système, c'était moralement car il s'est tout simplement imposé aux autres par ses qualités, sans briguer aucun pouvoir particulier. Il était arrivé là où il était malgré lui, cela tous les spécialistes le reconnaissent. C'était naturellement un grand homme. Un homme d'état. Et ceci ne se décrète pas. Ca s'impose et c'est reconnu. Point. Même par ses adversaires.

Rien à voir avec un certain petit "général', dévoré par l'ambition qui après un coup d'état aussi médiocre que brutal a fini par se proclamer Consul à vie puis Empereur et qui lui n'avait pas d'adversaire, ayant interdit toute forme d'opposition. Ne mélangeons pas les genres.

_________________
PG


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juin 2004 20:22 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2003 17:54
Message(s) : 570
Claudine Cavalier a écrit :
Et dites donc, Louis-Auguste, ce n'est pas très fair-play de révéler sur le forum des confidences que je vous ai faites par message privé :lol: :lol: . Est-ce que je divulgue les vôtres, moi?


Je fais amende honorable, Claudine. :oops: :wink: Mais vous savez bien que je suis un robespierriste qui s'ignore. 8O :roll: :wink: Je ne peux donc apprécier Marat ou Hébert. :lol:
Voilà, j'ai fait mon "coming-out robespierriste." 8O 8O :oops:
Antonia me pardonne... :wink: :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Hebert?
Message Publié : 15 Juin 2004 20:29 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Bonjour Louis Auguste,

Bienvenu sur ce fil! :D

Je pense que certainement Claudine va argumenter sur Marat,
Mais en effet, Concernant Hébert, je me demande quels seront ses arguments????????????? :?

Pardonnez moi Claudine et n'y voyez là aucune ironie.. :wink:

Mais enfin Hebert?????

Je suis d'accord avec Louis Auguste quand il use de l'adjectif "VIL" concernant Hebert.
Ce personnage était vraiment sans aucune dignité ni honneur,
Prêt à tout, même à proférer les pires calomnies contre les personnes qui le dérangeaient et dont il prenait plaisir lui à les envoyer à la guillotine.
Hebert pour moi demeure un de ces êtres sans foi ni code d'honneur lesquels usent de toutes les armes pour se débarasser de ceux qui dérangent..
Machiavélique et pervers!
Si il y bien parmi les hommes de la révolution un vil et un parvenu il s'agit bien d'Hebert..
On ne peut même pas définir ce qu'il voulait vraiment, hormis peut être éliminer tous les autres pour se placer en leader.
Quant à son journal , il était plus blasphémateur et empli de mensonges que de vérités..

Mais laissons à Claudine le soin de nous parler d'Hebert.
???????? :wink:

A bientôt!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Aie aie aie....!
Message Publié : 15 Juin 2004 20:38 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Rebonsoir,

Heu, j'ai posté sans avoir eu le temps de lire le post de claudine,

je profite pour saluer patrick Guillin et lui souhaiter la bienvenue en ces lieux..
C'est toujours un régal de le lire..

Quant à Claudine,
heu, voilà, je pense que le précedent post n'est pas de moi et que quelqu'un a usurpé mon identité.
Actuellement je suis en voyage au fond de la chine et je ne passe que rarement sur Passion Histoire........ :wink:

Bon, allez, revenons à Robespierre, Claudine a raison, même si je brûle de connaitre les arguments de Claudine à propos d'Hebert..

:wink: :lol:

Cordialement ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juin 2004 21:42 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Bonsoir,

Robespierre l'homme à abattre.
En effet,
n'oublions pas qu'avant Thermidor on avait tenté de l'assassiner deux fois.
L'incorruptible gênait, l'incorruptible faisait peur, mais pas au peuple c'est faux. Il faisait trembler les corrompus. Les traitres.!
Finalement la machination a été parfaite.
Même Legendre qui se fait entendre ce soir là!
N'oublions pas aussi les gens à la solde des terroristes thermidoriens qui s'étaient postés aux angles de rues et criant que le tyran devait être abattu...
Que personne ne me dise que Thermidor est né spontanément..
Je me répète je le sais bien,
Mais je suis et serai toujours convaincu qu'il s'agissait bien d'un complot ensemencé depuis longtemps et qui attendait le moment fatidique.
En fait, et pour preuve de lâcheté, les thermidoriens profitaient de l'absence de Robespierre qui se faisait plus rare à la tribune pour "élaborer" le moyen de le mettre à terre.
La lâcheté avait atteint son point culminant!
Pourquoi Legendre qui brillait d'habitude par son absence ou sa léthargie s'est t'il réveillé ce soir là??
Barras, le plus curieusement du monde assez disponible ce soir là,
Un conventionnel brandit un couteau,
Thuriot déchainé comme jamais,
Collot lui aussi déchainé.
Vraiment, est t'il si difficile d'entrevoir une évidence?

..............


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Juin 2004 1:39 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Bonjour,

Claudine svp,

Pardonnez moi d'être hors sujet mais pourriez me dire pourquoi il est demandé de s'inscrire obligatoirement pour pouvoir poster dans certains forums ou sujets si vous préférez???
C'est juste par curiosité..
Merci d'avance..


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Juin 2004 6:54 
Bonjour à tous,

Max, l'insription est obligatoire dans certains forums pour permettre aux administrateurs de surveiller et de sanctionner les éventuels provocateurs qui pourraient y participer. Sont concernés les forums dont le sujet se prête à des propos trop choquants, voire illégaux : par exemple, il s'agit d'éviter des messages négationnistes sur le forum Seconde Guerre Mondiale, des messages antisémites ou antimusulmans sur celui d'histoire des religions. Sur le forum RF sont visés les propos trop ouvertement hostiles à la République (l'actuelle, pas celle de l'An II).

Bon, je laisse tout le monde débattre sur Robespierre. Bravo pour le coming-out, Louis-Auguste, même si je vous l'avais déconseillé. :lol: :lol:

Pour Marat et Hébert, je propose encore une fois de lancer un débat sur eux : sinon, je rappelle aux robespierristes, ardents ou non, et même inconscients :lol: , que Saint-Just, David et Augustin Robespierre (le petit frère de l'Incorruptible) étaient fort liés avec l'Ami du peuple, que Maximilien du reste a lui-même défendu lors de sa mise en cause par les Girondins en avril 93... Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi? :lol: :lol:
Et Hébert, je reconnais volontiers qu'il fait peur : mais là encore puis-je rappeler qu'il n'a pas été guillotiné à cause du Père Duchesne qui vous choque tant, mais pour tout autre chose? Le gouvernement révolutionnaire l'appréciait plutôt, il était substitut du procureur de la Commune et son journal était diffusé en partie par les bons soins de ce gouvernement lui-même. Et Robespierre était parfois d'accord avec lui aux Jacobins... Là encore, pourquoi donc? Curieux, non? :wink: :lol:

Sur cette énigmatique réponse, je vous laisse réfléchir à ma proposition.

Cordialement,
CC


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juin 2004 7:39 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Bonjour,

Merci Claudine de ces informations,
j'éviterais donc de "taper" sur la république actuelle, :twisted: 8O :lol: :wink:


Concernant les senstiments de Robespierre envers Hebert je doute que ceux ci n'aient pas été purement " stratégiques"......
En effet, le front commun contre la Gironde était de mise.
Les deux hommes étaient trop différents je pense pour avoir quelques affinités bien réelles.
Je cite d'ailleurs un discours de l'incorruptible prononcé en Germinal,

" L'étranger soudoie parmis nous la faction des modérés et celle des hommes perfides qui, sous le masque d'un patriotisme extravagant, voulaient égorger les patriotes.
Il est indifférent pour l'étranger que l'une ou l'autre de ces factions triomphe. Si c'est Hebert, la convention est renversée, les patriotes sont massacrés.
La france retombe dans le chaos et la tyrannie est satisfaite.
Si ce sont les modérés, la convention perd son énergie, les crimes de l'aristocratie sont impunis et les tyrans triomphent.
La république n'est qu'un objet de rapine pour l'une et l'autre faction.
Le peuple n'est à leur yeux qu'un vil troupeau qu'ils croient fait pour s'attacher à leur char et les trainer à l'opulence et à la fortune."


Non, je ne pense pas que Robespierre affectionnait particulièrement Hebert, je crois que les quelques et rares interventions en sa faveur n'étaient de la part de l'incorruptible que des manoeuvres justement necéssaires..

Cordialement...... :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Hebert
Message Publié : 17 Juin 2004 7:40 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Bonjour,

Merci Claudine de ces informations,
j'éviterais donc de "taper" sur la république actuelle, :twisted: :) :D :wink:


Concernant les senstiments de Robespierre envers Hebert je doute que ceux ci n'aient pas été purement " stratégiques"......
En effet, le front commun contre la Gironde était de mise.
Les deux hommes étaient trop différents je pense pour avoir quelques affinités bien réelles.
Je cite d'ailleurs un discours de l'incorruptible prononcé en Germinal,

" L'étranger soudoie parmis nous la faction des modérés et celle des hommes perfides qui, sous le masque d'un patriotisme extravagant, voulaient égorger les patriotes.
Il est indifférent pour l'étranger que l'une ou l'autre de ces factions triomphe. Si c'est Hebert, la convention est renversée, les patriotes sont massacrés.
La france retombe dans le chaos et la tyrannie est satisfaite.
Si ce sont les modérés, la convention perd son énergie, les crimes de l'aristocratie sont impunis et les tyrans triomphent.
La république n'est qu'un objet de rapine pour l'une et l'autre faction.
Le peuple n'est à leur yeux qu'un vil troupeau qu'ils croient fait pour s'attacher à leur char et les trainer à l'opulence et à la fortune."


Non, je ne pense pas que Robespierre affectionnait particulièrement Hebert, je crois que les quelques et rares interventions en sa faveur n'étaient de la part de l'incorruptible que des manoeuvres justement necéssaires..

Cordialement...... :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juin 2004 8:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Juin 2003 9:31
Message(s) : 472
Localisation : Versant lorrain des Vosges
Petite remarque formelle :
il n'y a aucune raison de mettre une majuscule à la particule de Robespierre.

_________________
Ad augusta per angusta
"Nul n'est plus esclave que celui qui se croit libre sans l'être..." Goethe


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juin 2004 10:00 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Citer :
Petite remarque formelle :
il n'y a aucune raison de mettre une majuscule à la particule de Robespierre





Bonjour,

Les majuscules aux particules ne devraient être réservées qu'aux monarques?
serait ce un privilège que vous voudriez leur accorder? :wink:
Mais la monarchie n'existe plus. :!: Fort heureusement..

Ceci dit, majuscule ou pas ceci me semble être un détail non?. :D

Cordialement......


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juin 2004 17:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Juin 2003 9:31
Message(s) : 472
Localisation : Versant lorrain des Vosges
Maximilien De Robespierre a écrit :
Les majuscules aux particules ne devraient être réservées qu'aux monarques?

Non, elles devraient être resérvées aux langues où c'est l'usage, comme l'italien ("De Chirico", "De Sica"...), le flamand ("De Winter", "De Jaeghere", peut-être bien "De Gaulle"), mais en aucun cas le français (où d'ailleurs, contrairement aux langues précitées, la particule disparaît quand elle n'est pas précédée d'un prénom ou d'un titre, à moins que le nom soit monosyllabique [exception : Sade, qui suit le régime commun]... que de règles, n'est-ce pas ?(ignorées par beaucoup, certes, en premier lieu les rustres qui nous parlent à longueur de journaux de "De Villiers" ou "de Villepin") )

_________________
Ad augusta per angusta
"Nul n'est plus esclave que celui qui se croit libre sans l'être..." Goethe


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Robespierre
Message Publié : 17 Juin 2004 21:36 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2004 14:53
Message(s) : 123
Localisation : France
Patrick Guillin a écrit :
Qu'il y ait eu des personnages pires que lui n'est pas plus une excuse, c'était lui la tete du système...


Harley,

La tête du système ?
Nous y voilà! Ceci est une conception despotique qui ne convient pas à Robespierre.
Quel titre avait Robespierre, lui concédant ce privilège ? aucun.
Quel coup d'état a-il fait ou tenter de faire ? aucun. Quelle action a-t-il entreprise pour affaiblir la Convention en tant que parlement ?: aucune, pas même le 9 thermidor, quand des tentatives pouvaient encore être faites.

S'il était à la tête du système, c'était moralement car il s'est tout simplement imposé aux autres par ses qualités, sans briguer aucun pouvoir particulier. Il était arrivé là où il était malgré lui, cela tous les spécialistes le reconnaissent. C'était naturellement un grand homme. Un homme d'état. Et ceci ne se décrète pas. Ca s'impose et c'est reconnu. Point. Même par ses adversaires.

Rien à voir avec un certain petit "général', dévoré par l'ambition qui après un coup d'état aussi médiocre que brutal a fini par se proclamer Consul à vie puis Empereur et qui lui n'avait pas d'adversaire, ayant interdit toute forme d'opposition. Ne mélangeons pas les genres.[/quote]



Hem, cher monsieur pardonnez moi mais le sujet n'est pas la comparaison entre sa Majesté l'Empereur Napoléon Ier (moi aussi j'aime bien agacer et puisque les smyleys sont là pour çà :wink: ) et monsieur Maximilien de Robespierre. Voyez vous je discutais avec des républicains convaincus et qui plus est robespierristes. C'est d'autant plus intéressant que ces personnes sont à l'opposé de mes idées et que je prends plaisir à les lire.

Donc je vous remercie de ne pas polluer le débat en viles attaques sur l'Empereur qui m'obligeraient à répondre et donc à devier .

Enfin même si Robespierre n'était pas un despote (pourquoi pas après tout) ne niez tout de même pas son immense influence...

Pour finir car je ne débattrai pas de Napoléon sur ce sujet qui ne concerne que Robespierre vous n'ignorez pas qu'il a failli avoir la tête tranchée lui aussi car il était très ami avec le frêre de Max...

Veuillez agréer, Cher Monsieur, les salutations d'un chouan rallié à l'Empire. :lol:

_________________
"Le mépris des lois et l'ébranlement de l'ordre social ne sont que le résultat de la faiblesse et de l'incertitude des princes"

Napoléon Ier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 394 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 27  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB